Énergies renouvelables : Apple en pointe aux États-Unis

La redaction |

Apple est engagée depuis quelques années dans un programme exigeant en matière environnementale. Ses centres de données fonctionneront à terme avec 100% d'énergies renouvelables, via des centrales photovoltaïques et l'usage de piles à combustible biogaz. L'ambition d'Apple est d'alimenter toutes ses installations par de l'énergie verte, qu'il s'agisse du solaire, de l'éolien, de l'hydraulique ou de la géothermie. C'est déjà le cas du campus de Cupertino ou du QG européen de Cork en Irlande, tandis qu'Apple a pris l'engagement d'utiliser 100% d'énergie renouvelable pour le futur Campus 2.

Ces efforts représentent des millions de kilowatts-heures, qui font l'objet d'un classement de l'Agence américaine de protection de l'environnement (EPA). Cette administration établit un classement trimestriel des entreprises, organismes et établissements scolaires les plus consommateurs d'énergie renouvelable sur le territoire des États-Unis. 

Au classement des 30 entreprises de haute technologie, Apple se situe à la quatrième place avec précisément 537.393.667 kWh consommés sur l'année 2013. Le constructeur utilise le plus grand volant de fournisseurs d'énergies vertes tous types confondus : en plus de ses propres installations, Cupertino utilise les services de onze producteurs d'énergies renouvelables.

Au premier rang, on trouve Intel avec 3,1 milliards de kWh consommés. Microsoft tient la deuxième place avec 1,9 milliard de kWh, Google fermant la marche du podium avec 737 millions de kWh. Au-delà du volume de kWh utilisés, une autre donnée prouve l'engagement d'Apple à tenir ses promesses environnementales : aux États-Unis, Cupertino utilise 85% d'énergies renouvelables dans le total de sa consommation énergétique. Dans le top 10 des entreprises technologiques, Apple n'est battue que par Intel (100% d'énergies renouvelables), tandis que Google signe un résultat médiocre de 32%. Seuls EMC (8ème, 31%) et Sprint (7ème, 5%) font pire que le moteur de recherche. À noter les bons résultats de Microsoft avec 80%, et Motorola avec 82% - l'ex-filiale de Google fait donc mieux que son ancien propriétaire, espérons que cela se poursuive avec Lenovo.

Ces 30 entreprises ont représenté l'an dernier 8,1 milliards de kWh, économisant l'équivalent du rejet dans l'atmosphère du dioxyde de carbone de 790.000 foyers américains.


Tags
avatar Doctomac | 

Ce serait bien de pouvoir entendre la réaction des mecs de GreenPeace !

avatar ld7375 | 

Ils diraient sans doute que c'est un beau progrès ?

avatar toto160 | 

l'obsolescence programmée de toute leur gamme c est tres vert aussi ca non ?
les fanboy et leur sens critique je te jure...

avatar JLG47 | 

@toto160

De quoi parle-tu?
L'obsolescence programme consiste à rendre rapidement inopérant un équipement au delà de la période de garantie.
A considérer le nombre d'années de fonctionnement du matériel d'Apple, ce n'est vraiment pas le sujet. Sur ce point, elle aurait plutôt droit à une médaille.

avatar toto160 | 

L'irreparabilite et les reparations hors de prix fais parti de l'obsolescence programmee. Ils nous poussent a acheter encore plus de produits, ce qui a pour consequence la surconsommation.

Toi tu merites la medaille du fanboyisme et Apple le medaille de la crasse.
Apple vert, laissez moi rire.

avatar Billytyper2 | 

@toto160

Comme un toto160 qui réfléchirait, effectivement c'est poilant.

avatar aldomoco | 

@Billytyper2 :
Moi aussi les histoires de Toto ont bercées ma jeunesse !

avatar jerome74 | 

Question bête : quid des sous-traitants chinois? Quel pourcentage d'énergie renouvelable? Et combien représente la consommation de leurs usines, par rapport à celle des campus et data centers américains?

avatar nicolas | 

@jerome74 :
C'est sûr qu'il vaudrait mieux que les produits soient aussi vertueux.

Les Macs sont, globalement, de bon élèves niveaux matériaux (EPEAT Gold)
Mais ils sont de moins en moins évolutifs, et réparables seulement par des experts. Après, la fiabilité, la durée de vie, semble bonne non? (J'ai pas de stats)

Pour les iPhones et iPads, beaucoup plus nombreux, c'est encore un autre problème. Mais leur prix élevé font qu'on les répare peut être plus qu'un autre produit, et qu'ils ont une meilleure 2nde vie dans l'occasion.
Mais ils restent difficilement réparables...

avatar Nesus | 

@jerome74 :
Et les utilisateurs Apple ?

avatar olivier01 | 

@Doctomac :
J'ai pensé la même chose en lisant l'article !

avatar aldomoco | 

@Billytyper2 :
Moi aussi les histoires de Toto ont bercées ma jeunesse !

CONNEXION UTILISATEUR