Apple accompagnera la modernisation de l'accès Internet des écoles américaines

Florian Innocente |

Apple et d'autres grandes entreprises américaines vont participer à l'ossature technique du programme gouvernemental ConnectED. Lors du traditionnel discours annuel de l'État de l'Union, le président Obama a indiqué que Microsoft, Apple, les opérateurs Sprint, Verizon et la Federal Communications Commission (régulation des télécom) et d'autres sociétés, allaient participer à améliorer la connexion réseau des écoles du pays et à les équiper en matériels adéquats.

Lancée l'été dernier, cette initiative se donne un premier objectif d'équiper 15 000 écoles et 20 millions d'étudiants en accès Internet à haut débit filaire ou sans fil. La contribution du secteur privé se fera sans l'apport d'argent public. D'ici quatre ans, le but est de voir 99% des étudiants américains accéder à des connexions haut débit dans leurs établissements scolaires et bibliothèques. Le projet ambitionne des raccordements capables de fournir au minimum 100 Mbps et 1 Gbps dans le meilleur des cas. Apple, dans une déclaration à The Loop, explique qu'elle donnera ultérieurement plus de détails sur les modalités de sa participation, mais qu'elle fournira des portables, des iPad, des logiciels et une assistance technique à la mise en route de ConnectED.


Source
Tags
avatar Nesus | 

C'est là que les États Unis montrent qu'ils sont les meilleurs. L'accès gratuit pour créer des génies qui feront la croissance de pays.

avatar Joel66 | 

US : 1 Europe : 0

avatar softjo | 

On a déjà ça en Europe en tout cas en suisse). Je ne connais pas d'école sans internet, (petit village comme en ville). La différence est que l'école obligatoire ne partage pas la connexion avec les élèves pour des raisons évidentes...

avatar iRobot 5S | 

@softjo :
Ça arrive en France aussi pour les profs et le personnel, mais c'est de piètre qualité, un coup ça ne fonctionne pas, et ce n'est pas oublié que ça passe sans tout l'établissement.

Par contre pour l'université il y a aussi internet, mais quand on vois que la 3G est plus rapide que le Wi-fi de la fac, ça craint !

Hollande, orange, ALCATEL, bouygues, Free, SFR, numericable outais outais !

avatar Nesus | 

@softjo

Heu on en parle pas que d'une connexion internet là. On parle de tout le nécessaire pour être connecté. C'est à dire le terminal avec.

avatar aldomoco | 

La France dans ce domaine a toujours eu un métro de retard, ils avaient des TO4 à l'époque du Mac !
La Turquie achète des millions de tablettes pour les élèves, en France les élèves ont toujours des cartables de 10 kilos !

avatar samshit | 

.

avatar samshit | 

La NSA ne recule devant rien

avatar Dean Lubaki | 

@samshit

:')

avatar patrick86 | 

@samshit :

En France, tous les réseaux universitaires, de lycées et de collèges sont déjà contrôlés/surveillés.

avatar adriien24 | 

@patrick86 :
Mon cul oui, les seuls clampins du lycée côté enseignant et équipe éducative savent à peine envoyer un mail, je vois pas comment ils pourraient contrôler le réseau, les élèves font tout simplement ce qu'ils veulent

avatar patrick86 | 

@adriien24 :
Tes administrateurs réseaux sont peut-être incompétents, mais l'académie elle a bien un œil sur ce qui passe par le réseau.

avatar iAnn | 

Kitschisime le décors…

avatar Flo299 | 

Faudrait que la France se bouge en matière d'informatique à l'école.

avatar patrick86 | 

"Le projet ambitionne des raccordements capables de fournir au minimum 100 Mbps et 1 Gbps dans le meilleur des cas."

Et bien. Dans ma cité U, j'ai 3 Mbits/s max, en heures CREUSES, bridé (ports bloqués) et avec un portail d'authentification tout pourrit très chiant.

Mais c'est indiqué "Internet Très Haut Débit" sur la description de la Cité.

avatar iRobot 5S | 

@patrick86 :
Moi qui pensais que c'était que ma fac qui étais merdique

avatar patrick86 | 

@iRobot 5S :

C'est le réseau Renater qui connecte toutes université françaises. Elles sont toutes soumises à la charte Renater, mais les Crous peuvent rajouter des limitations supplémentaires (et certains ne s'en privent pas). Il y en a qui pratiquent la censure pure et simple de sites web.

Sur le wifi "eduroam" (c'est le même nom partout il me semble), j'atteins parfois 20 Mbit/s symétrique à l'IUT. A connu pire…

avatar Lennart | 

"le président Obama a indiqué que Microsoft, Apple, les opérateurs Sprint, Verizon et la Federal Communications Commission (régulation des télécom) et d'autres sociétés, allaient participer à améliorer la connexion réseau des écoles du pays et à les équiper en matériels adéquats."

ça fait très généreux donateur et c'est bien, et on oublie ainsi l'optimisation fiscale générant un énorme manque à gagner en impôts pour le gouvernement qui permettraient pourtant le financement de programmes de ce genre.

avatar béber1 | 

Aah je me disais bien que le fan d'Obama-veto allait réagir.

Il ne sagit pas de passer pour des généreux donateurs, mais c'est un accord donnant-donnant entre l'administration américaine et certaines grandes entreprises privées américaines.
C'est un echange de services dont la rationalité des intérêts n'échappe à personne

CONNEXION UTILISATEUR