Apple : Carl Icahn cherche le soutien des actionnaires

Christophe Laporte |

Depuis quelques semaines, Carl Icahn souffle le chaud et le froid avec Apple. L’homme d’affaires qui est en une du Time avec comme titre « Master of the Universe » (Maître de l’univers, rien que ça) en a profité pour évoquer le cas de la firme de Cupertino.

Ces derniers mois, Carl Icahn a accumulé les actions Apple. Aux dernières nouvelles, il serait actionnaire à hauteur de 0,5 %, ce qui est « considérable » quand on sait que la capitalisation boursière d’Apple dépasse les 500 milliards de dollars.

Estimant à juste titre que le cours de l’action est sous-évalué, il milite pour qu’Apple revoie à la hausse de manière sensible son programme de rachat d’actions. En avril dernier, Tim Cook avait fait savoir qu’Apple achèterait d’ici 2015 pour 60 milliards de dollars d’actions, soit six fois plus que ce qui était prévu initialement en 2012 (lire : Apple va racheter six fois plus de ses actions).

Carl Icahn veut interroger les actionnaires

Mais l’homme d’affaires estime que cela n’est pas suffisant et qu’Apple devrait monter ce programme à 150 milliards. Après bien des discussions, Tim Cook a émis une fin de non-recevoir en octobre dernier lors de la publication des résultats trimestriels d’Apple (lire : Tim Cook repousse les avances de Carl Icahn).

Pour arriver à ses fins, Carl Icahn a décidé de prendre les actionnaires à partie. Fin novembre, il a accompli les démarches nécessaires pour qu’il soit demandé aux actionnaires d’Apple lors de la prochaine assemblée générale si Apple doit revoir à la hausse son programme de rachat d’actions, sans donner toutefois un montant précis.

Les assemblées générales d’Apple étaient souvent de simples formalités. Celle qui s’annonce et qui devrait avoir lieu en février prochain s’annonce un peu plus délicate qu’à l’accoutumée. Cela pourrait être une sacrée partie d’échecs.

En théorie, le conseil d’administration prend position sur chacune des propositions qui lui sont formulées et qui sont sujettes à un vote. La particularité de la demande d’Icahn, c’est qu’elle n’est pas directive. Même si elle était amenée à recueillir la majorité des suffrages, elle laisserait le soin à la direction de trancher en ultime ressort. Mais celle-ci apparaîtrait comme affaiblie.

Apple a d’ailleurs peut-être déjà pris les devants. Anormalement bavard pour une fois, son porte-parole, Steve Dowling, a fait savoir au magazine Time que son groupe allait étudier le retour de ses actionnaires concernant les programmes de versement de dividendes et de rachat d’actions mis en place. La direction et le conseil d’administration analyseront ensuite la situation et décideront éventuellement de les réévaluer durant la première partie de 2014.

En attendant, Carl Icahn joue à merveille sa partition soufflant le chaud et le froid. S’il se fait menaçant - juste ce qu’il faut - il parvient également à se montrer bienveillant vis-à-vis de l’équipe en place. Au Time, il assure que « Tim Cook fait un bon travail avec l’entreprise ». D'autre part, son tweet indique qu'il était susceptible d'accepter un montant moindre que les 150 milliards demandés jusqu'à très récemment.

Quelles sont les conséquences d’une OPRA ?

Une offre publique de rachat d’actions (OPRA) a plusieurs conséquences. Un tel procédé renforce les actionnaires en place, puisqu’il y a moins d’actions sur le marché. Cela a principalement deux conséquences : cela augmente d’une part mécaniquement le bénéfice net par action, et donc le dividende versé. D’autre part, cela fait repartir mécaniquement l’action à la hausse.

Ce type de programmes se pratique uniquement pour les sociétés disposant d’une situation financière florissante et disposant d’une trésorerie abondante, dont elle ne sait que faire.

Depuis un an, le parcours boursier d'Apple n'est guère reluisant
Depuis un an, le parcours boursier d'Apple n'est guère reluisant

Apple remplit tous ces critères. On notera que les 150 milliards demandés par Icahn correspondent peu ou prou à la somme qu’Apple possède en cash. Précisons au passage que si la firme de Cupertino cédait aux demandes de Carl Icahn, les réserves financières d’Apple ne disparaîtraient pas du jour au lendemain. C’est un programme échelonné dans le temps, et qui implique un montage financier complexe.

Aller à l’encontre de l’ADN d’Apple ?

L’argumentation de Carl Icahn pour pousser Apple à booster son programme de rachat d’actions est simple. À plusieurs reprises, l’homme a déclaré : « Apple n'est pas une banque et elle ne doit pas être dirigée comme une banque, parce que les investisseurs n'ont pas investi dans une banque. Apple a tout cet argent, ils doivent l'utiliser ! ».

À Time, il a répété qu’il discutait fréquemment avec Tim Cook et que ce dernier l’écoutait avec une oreille attentive. Sa dernière discussion remonte au 21 novembre et a duré une vingtaine de minutes.

Pour l’anecdote, Carl Icahn raconte que l’assistant de Tim Cook a tenté de caler le rendez-vous téléphonique à 5 heures du matin (fuseau du pacifique). L’homme hilare a répondu que c’était à cette heure qu’il se couchait et que cet homme était plus difficile à avoir que le président des États-Unis.

La difficulté pour les dirigeants d’Apple, c’est que cette affaire la met face à son histoire et ses vieux démons. A la fin des années 90, elle était à trois semaines de la faillite. Steve Jobs n’a jamais oublié cet épisode et a accumulé (plus que de raison ?) des dizaines et des dizaines de milliards de dollars. Le temps est-il venu pour Apple de revoir sa doctrine ?

Carl Icahn donne peut-être la réponse : « Beaucoup de gens disent que Steve Jobs ne m’aurait probablement jamais adressé la parole et c’est peut-être vrai. Mais je pense qu’il (Tim Cook) trouve nos conversations intéressantes. Il dit ‘Ecoutez, vous avez accompli beaucoup de choses, et nous voulons vous écouter.’» 


avatar bompi | 

C'est pas mal, en effet.
Mais je comprends que les gens d'Apple souhaitent rester prudents. Ils sont passés près du billot, ça aide à rester pndéré (voire frileux).

avatar saji_sama | 

@bompi :
Ouai mais plus a ces niveaux de tréso a un moment ça devient contre productif, c'est justement le problème

avatar jeanloupmarseille | 

Carl Icahn est un profiteur jamais rassasié. Plus il a de fric plus il a de pouvoir et plus il en veut encore.
Mais il se moque complètement de l'avenir d'Apple en tous les cas à long terme.
La seule chose qui l'intéresse, on le sait tous, ce n'est pas Apple c'est sa pomme à lui ! Il monte un dispositif bien connu pour valoriser les capitaux qu'il a investi se faire le maximum de blé et se casser…
J'espère que ses plans seront déjoués. C'est un danger.
Je déteste ce genre de mec.

avatar Highmac | 

Imagine !
Quand le soir il rentre chez lui, après une dure journée de labeur, sa femme lui dire:
" Alors, chéri ! Combien de boites et de personnes tu as détruit aujourd'hui ? ".

avatar saji_sama | 

Parce que si il y avait pas ces mêmes actionnaires alors il y aurait même pas d'entreprise et donc pas d'employés donc faut pas chercher bien loin et qui te dit que ces mêmes employés ne sont pas eux aussi actionnaires, ça existe les stocks options même pour le petit vendeur en Apple Store, ah oui mais c'est sur qu'avoir une rémunération en salaire c'est quand même mieux on sait jamais si l'entreprise ne décolle pas.....

avatar saji_sama | 

@saji_sama

D'ailleurs sans investisseurs Jobs et Woz seraient encore à assembler les macs à la main dans le garage de ses parents, alors il est pas beau l'American Dream?

avatar debione | 

Il y a le but... Mais plus important il y a le chemin... La manière de faire d'Icahn, n'est pas d'aider à la construction d'entreprise, donc la création d'emploi... La manière de faire d'icahn est de faire de l'argent avec de l'argent... Il ne crée rien, n'aide en rien l'entreprise...
Et comme je l'ai déjà dit sur le sujet, Apple a plus à y gagner en résistant à Icahn... Surtout Tim Cook qui sait très bien que de dire "Oui, nous allons faire comme le dit Icahn" montrerait en fait que le board est complètement incompétent en matière de gestion... Pour preuve ils en ont pas eu l'idée (dans ses proportion là), donc qu'ils ne sont pas les plus à même à rendre ce qu'attend l'actionnaire...

avatar saji_sama | 

@debione

En quoi le board serait incompétent si ils ne font pas ce que conseille iCahn, le buyback program était déjà à 60 milliards avant qu'iCahn s'y mêle donc on final c'est juste une question de montants, l'idée était la même donc bien au contraire, c'est pas parce que les fanboys n'aiment pas qu'un "intrus avide d'argent" donne un conseil qui est pertinent que le board est incompétent.... Étroitesse d'esprit ^^

avatar debione | 

Non, tu ne saisis pas...

Chaque action d'une entreprise est porteuse d'un message...
-Quel est le message d'Apple si ils suivent MAINTENANT les conseils d'Icahn et quel sera la réaction des médias/forums/utilisateurs/milieu financiers
-Quel est le message si Apple dit non à Icahn (quitte à le faire plus tard)

Répond à cela et tu comprendras l'histoire du but et du chemin...

Et oui le programme de rachat d'actions (en français ça le fait mieux, moins tendance certes) est déjà dans les tuyaux... Et a déjà été revu à la hausse... Après c'est comme tout, pourquoi pas 500 milliards de rachat d'action, hein, pourquoi pas?

Apple n'est justement pas une banque et joue donc défensif, normal... Icahn ne risque jamais dans ses opérations de devoir se séparer de millier de collaborateur si tout tourne mal... IL faudrait se rendre compte que tout est en flux tendu, un simple petit tremblement de terre pourrait rendre inactif pour des mois voir année les usines de Foxconn par exemple, et la t'es super heureux en tant qu'Apple d'avoir griller ton magot (le risque impensable, celui que la finance (ou le nucléaire par exemple) ne prend jamais en compte... mais qui finit toujours par se produire un jour...)

avatar saji_sama | 

@debione
En achetant des actions, il permet aux précédants détenteurs d'encaisser leurs plus values au cours du marché, qui eux ont peut être été des investisseurs historiques donc c'est tout à fait normal, après excuse le si il a un droit de vote que le procure la détention de ses actions, c'est tout à fait normal après si ça te choque désolé mais c'est comme ça que ça fonctionne dans une boîte....

avatar debione | 

Et il enlève une marge de manoeuvre à Apple, désolé mais ça c'est mathématique...

avatar marenostrum | 

saji_sama tu n'y connais rien, arrête de polluer

avatar saji_sama | 

@marenostrum

Ahaha

avatar marenostrum | 

dans ton boulot tu aimerais être payé en argent ou en actions ?

avatar saji_sama | 

@marenostrum

En actions si il s'agit d'Apple par exemple, ou si tu veux un exemple concret, tu dois pas connaître le bitcoin, tu devrais....

avatar saji_sama | 

@saji_sama

Mais pour ça il faut dépasser la vision classique de l'employé qui touche son salaire à la fin du mois quelque soit la situation financière de l'entreprise hein

avatar marenostrum | 

tiens, j'avais raison que tu n'y connais rien. la logique minimale te manque, désolé.
l'action est une valeur en fluctuation permanente. surtout dans les haut technologies. ou était Nokia y a quelque ans, au sommet, où elle est maintenant ? où il était l'action Apple y a quelques mois, où il se trouve aujourd'hui ?
l'argent se dévalorise plus lentement. dons est une valeur plus sûre que l'action.

je serais moi, je conseillerais Apple que avec leur argent d'acheter des grands oeuvres d'Art. des tableaux de Picasso, et autres grands peintres. c'est le refuge le plus sûr. leur prix va continuer à exploser tous les records, parce que y en a plus de grand peintres aujourd'hui.

leur iphones c'est mieux que les construire avec l'argent des autres (les actions) que avec leur argent (leur trésorerie).

avatar saji_sama | 

@marenostrum

Ahah c'est toi justement qui n'y connais rien, tu devrais savoir que justement ton salaire va être bouffer par l'inflation à cause de la dévaluation des monnaies étatiques, c'est bien tout le problème actuel, si tu crois en l'avenir de ta boîte tu préférera être payé en actions, par exemple les employés de Facebook ou de Free qui empochent de belles plus values, rien à voir avec un salaire minable, reprends tes cours d'économies ça ira mieux la prochaine fois...

avatar saji_sama | 

@saji_sama

Ou alors en Bitcoin par exemple mais c'est vrai, tu aimes pas le risque parce que tu as peur que ta boîte finisse comme Nokia donc tu vas faire comme tout les moutons prendre ton chèque à la fin du mois tout en sachant que ton pouvoir d'achat diminue de plus en plus rapidement, rien qu'à voir d'ailleurs le cours de bourse d'Apple hein, la perf est bien la....

avatar marenostrum | 

avec mon salaire, j'achète des tableaux moi. je la laisse pas en banque. ;)

avatar saji_sama | 

@marenostrum

C'est naze des tableaux encore une logique de planqué de niche fiscale sous couvert de mécène de l'art... C'est pas avec des tableaux que tu crées de l'emploi....

avatar debione | 

Pas plus naze que de réussir à faire de l'argent avec de l'argent sans rien créer...

avatar saji_sama | 

@debione

C'est vrai que mettre de l'argent dans une entreprise c'est pas créer d'emplois j'avais oublier....

avatar Lennart | 

moi je te conseillerai d'achetez encore plus de produits Apple, et que tu ne décroche pas des Apple stores.

C'est pas très compliqué (juste un clic sur "valider votre achat") et c'est plus à la portée de beaucoup des "conseillers financiers" qu'on trouve en ces lieux.

avatar Akes | 

ils ont raison de garder leur trésorerie, Apple est dans l'économie réelle, ils fabriquent des choses, pas la peine de benner le cash pour spéculer à la hausse sur leurs propres actions. C'est innové qui fera monter l'action.ils devraient redéployer une partie des fonds pour des recherches expérimentales (projection 3D, et des trucs de fou, RÉVOlutionnaire !!) Pas se laisser tenter par un vieux serpent, c'est clair que Jobs ne lui aurait pas adressé la parole, ce mec s'en fout d'Apple il veut du cash.

avatar marenostrum | 

déjà c'est pas sûr que l'action monte même s'il transforme tout leur cash en actions. parce que j'imagine que des milliers d'actionnaires (tous ceux qui ont acheté quand l'action coutait plus cher, y en avait à l'époque beaucoup qui pensait que l'action allait dépasser la barre de 1000$) vont se dépêcher à vendre leur stock pour en profiter de faire des bénéfices qu'ils attendait tant.

avatar saji_sama | 

@marenostrum

Justement tu ne réfléchis pas, on a dit que c'était un programme sur la durée, pourquoi vouloir vendre pour prendre un peu de bénéfices quand on sait que l'action va monter encore plus haut et 150 milliards c'est pratiquement 1/3 de la marketing cap donc c'est pas comme si ça allait pas bouger, et en plus c'est pas le but visé pour Apple qui est de racheter les actions, la hausse du cours est juste une conséquence

avatar debione | 

Et toi tu ne réfléchis que par rapport à l'argent... C'est pas franchement plus glorieux... Il y a deux trois choses que certaines personnes placent au-dessus de l'argent, tu sais, ce n'est pas le moteur de tout le monde... Genre, ne pas céder aux requins de la finance qui apparemment te font tant bander, car cela donne une mauvaise image, cela affaibli le board (ben ouais suffit que n'importe quel pinguin qui prend 0,5% d'une société dictent ce qu'il faut faire non pas pour la bonne marche de l'entreprise mais pour s'en foutre plein les poches en un minimum de temps...)

C'est assez rigolo comme tu évites tout ce qui pourrait porter préjudice à tes théories, genre parles-nous un peu du risque industriel des flux tendus sur les écrans par exemple, et en cas d'incident majeur qui empêcherait la production ou la distribution pendant 6 mois de 50% des unités commandées, un exemple type d'un problème qu'un saji_sama ou un Icahn ignore volontairement. Les fameux bénéfices futurs et assurés par toi ou Icahn ne seraient plus, l'action dévisse complètement... Et Apple n'a plus aucune marge de manoeuvre... Mais en effet je comprends qu'un Icahn ou un Saji_sama s'en foutent complètement, un seul clic et hop on a sauvegardé l'essentiel de sa fortune... En se lavant évidement les mains, sous des "Ah mais mon cher Monsieur, j'y suis pour rien moi si il y a des tremblement de terre"...

Tim Cook à fait sa carrière dans l'industrie, Icahn dans la finance... Dis-moi, c'est qui le plus à même de savoir ce qui est bon pour une société industrielle?

avatar saji_sama | 

@debione :
Tu mélanges pleins de choses mais bon c'est pas grave, la production a flux tendu a toujours exister car c'est la seule manière de gérer efficacement les stocks, que Cook soit bon ou pas dans cette même gestion c'est autre chose, ça s'appelle aussi rationaliser les couts et un bon gestionnaire doit en être capable apres c'est pas non plus de sa faute si ces fournisseurs sont souvent incompétents ou ne répondent pas aux standards de qualités Apple, autre chose tu critiques l'argent facile via la financiarisation mais ça n'a absolument rien a voir tout simplement parce qu'il ne s'agit pas de vision court-termiste c'est un raccourci idéologique que de croire que l'actionnariat souhaite le rendement a court terme, apres encore faut il que la boîte en question soit capable de gérer intelligemment sa stratégie financière, avoir 150 milliards de cash n'apporte absolument rien tout simplement parce que son matelas financier est tellement énorme, t'a pas l'air de te rendre compte de ce que représente 150 milliards de cash mais tu préfères te rabatte sur la même logique du touche pas au grisbi, un mélange de Fanboyisme aiguë avec un non sens économique et financier, de toute façon ça ne sert a rien de polémiquer la dessus étant donner que tu n'as aucun pouvoir a ce sujet, Apple fera ce qui vaudra le mieux pour Apple et des actionnaires, c'est a dire augmenter son rachat d'actions effectif a 100 milliards de dollars, tout simplement parce que c'est la meilleure stratégie, Cook essaye juste de gagner du temps pour ne pas perdre la main, question d'image pour donner le change sur son poste de CEO, la réalité c'est que Apple est devenue une hyper multinationale et ne peut plus être gérer comme une vulgaire start up, alors toute référence a Jobs est débile, Apple a gagner bien plus d'argent avec le 4S que pendant toute la période Jobs qui n'avait de toute façon aucune qualité pour présider une entreprise de cette taille, la raison pour laquelle il s'etait fait virer....

avatar debione | 

C'est assez rigolo comme tu évites tout ce qui pourrait porter préjudice à tes théories (bis repetita je te l'ai déjà dit dans le post précédent) tu ne réponds absolument pas à ma question.

Finalement marenostrum avait raison... Il y a certaine chose que tu ne comprends pas et d'autres auquel tu crois sans savoir...

En parlant de tout mélanger, quand tu dis : "la production a flux tendu a toujours exister car c'est la seule manière de gérer efficacement les stocks" tu démontres deux choses:
-Tu dois être bien jeune et ignorant pour dire que cela à toujours exister... Il fut un temps pas si lointain ou une entreprise qui n'arrivait pas à avoir du stock était une entreprise qui n'arrivait pas à décoller
- Le flux tendu tend justement à faire disparaître les stocks, ce n'est pas une manière de gérer les stocks, c'est une manière de ne pas en avoir pour justement ne pas avoir à en gérer... Le flux tendu permet d'avoir une meilleure rentabilité, au détriment de l'acheteur (et du travailleur) qui doit souvent attendre ou se rabattre sur autre chose au moindre pépin dans la chaine.

Tu crois que je mélange tout? Non j'essaye d'avoir une vision globale de l'entreprise, ce qui fait que pour tes yeux et ton esprit mercantiles cela fait beaucoup de chose à assimiler...

Tu parles comme Icahn en fait, les yeux rivés sur le magot, sortant des équations financières (pas forcément fausses) mais qui font fit de la globalité de l'entreprise...
Tu penses sérieusement que le board d'Apple quand ils ont décidé le rachat d'actions, puis son augmentation, la solution rachat de 150 milliards ne s'est pas posé? Pourquoi ne l'ont-ils pas retenue (encore une question à laquelle tu ne répondras sans doute pas)? Parce que quand tu es dans l'industrie il suffit pas d'un clic pour retirer tes billes si tu t'es gourré.

Sinon, si vraiment c'est LA solution, pourquoi ne pas racheter l'ensemble... Au vu des bénéf, cela ne poserait pas de problème... Tu penses sérieusement qu'une banque prêterait 500milliards à Apple? Si non, pourquoi elle ne le ferait pas?

avatar saji_sama | 

@debione :
Pourquoi pas 500 milliards effectivement, tu serais surpris des montants des emprunts comme l'exemple de Dell qui est passer par un montage financier avec Silverlake parce que si tu crois que Michael Dell a sauver sa boîte tout seul comme un grand des griffes des financiers, tu te gourres, tout est faisable, la seule différence sur le montant c'est la capacité d'Apple a générer son cash flow pour pouvoir amortir son programme de rachat d'actions c'est d'ailleurs pour ça cette raison qu'Apple a du augmenter le montant qui était a la base un dividende de 15 milliards sur 3 ans puis le rachat d'actions pour 60 milliards qui donne au final 100 milliards au total (avec une augmentation du divivdende) la réalité c'est qu'Apple a du mal a dépenser le cash en excédent et tente des acquisitions modérés de quelques centaines de millions, la ou Google et Microsoft ou Facebook ça chiffre en milliards, avec une rentabilité souvent incertaine, donc que faire de cet excédent de cash si ce n'est le reverser en parti aux actionnaires qui de toute façon le toucheront a terme, si le chiffre de 100-150 milliards est annoncé ça fera taire pas mal de Fanboys qui ne pensent au final qu'à leur bonne poire, ils oublient a qui appartient la boîte, savoir gérer son cash intelligemment est la première des préoccupations a terme de Cook, le reste c'est de la comm, il est CEO pas un responsable technique comme Jony Ive. Bref on verra bien, je sens déjà l'indignation qui vous guette quand Cook va donner raison a iCahn en augmentant même a 100 milliards effectif le rachat d'action...

avatar debione | 

Ah mais je ne dis pas... à terme... C'est la que tu ne comprends pas...Si Apple le pouvait il rachèterait pour 500milliards... Le problème est que les banques ne suivront pas, trop de risque sur la capacité d'Apple à dégager du bénéf sur le long terme, ils ne croient pas actuellement en un Apple capable non seulement de surmonter les risques industriels, mais aussi 40 milliards par années pendant 15 ans... Ce serait trop risqué... C'est la la grosse différence entre un investisseur institutionnel et un investisseur courtermiste.
Si Apple claque tout son cash en rachat d'action, tous les actionnaires verront leurs avoir augmenter, donc selon toi c'est bien... A l'unique condition de vendre au moment ou on pensera avoir atteint un pic, parce que pour les investisseur institutionnel, ceux qui placent de l'argent sur 15-20 ans, si l'avoir a considérablement augmenté, il sera aussi moins sur... en cas de coup dur...

Tu sembles ignorer que l'industrie fonctionne par cycle, et qu'un jour Apple aura de nouveau du pain noir... Il s'agira à ce moment là d'avoir les reins solide, de pouvoir faire des achats conséquent afin d'enrayer la spirale....

Et je te rassure, il n'y a rien de fanboyisme là-dedans, Apple pourrait racheter pour 100 milliards d'action que cela ne me ferait rien... Mais il faut que ce soit la décision de l'industriel, pas du financier...

Perso, je pense qu'Apple peut lancer des programme de rachat d'actions plus conséquent, mais lié au bénéfice trimestriel pas au cash-flow... Ce fameux cash-flow qui met à l'abri Apple plus que tout autre boîte du danger impensable.... pour un industriel pouvoir se dire que l'on peut essuyer 10 à 15 milliards de perte pendant 10 ans, c'est quand même sacrément confortable... De même que pour les actionnaires institutionnel qui pourrait réclamer plus de dividende si l'action venant à dévisser et ainsi maintenir les rendement de leurs actions...

Un rachat massif d'action n'est bénéficiaire que pour les courtermiste, l'actionnaire à long terme au contraire, de toute ce pognon lui appartient et lui assure ses arrières.

Après 150Milliards c'est peut-être 50 de trop, mais un très gros cash-flow il faut le garder.

avatar saji_sama | 

@debione :
Effectivement mais c'est justement en cela que c'est bénéfique, il n'y a rien de court termiste dans un programme étalé sur plusieurs années et tu parles de pertes mais comment ne serait ce que envisager 15 milliards de pertes annuelles sur 10 ans consécutifs alors que Apple fait 45 milliards par ans de BÉNÉFICES, ça voudrait dire une perte sèche de 60 milliards/ans, tu crois quand même pas que même le plus monstrueux des bides coute 60 milliards/ans pendant 10 ans soit 600 milliards de pertes a recouvrir, ce qui ferai alors que 450 milliards a recouvrir si Apple garde en tréso les 150 milliards, on marche un peu sur la tête a ce compte fait, alors ok le bénéfice annuel tends a diminuer tant qu'il n'y a pas de relais de croissances comme un nouveau produit mais il faut pas non plus tomber dans un excès de sur protection ^^

avatar saji_sama | 

@debione :
Ps le cash flow n'a rien a voir avec la tréso déjà disponible, c'est au contraire le flux de tréso qui arrive chaque années

avatar saji_sama | 

Autant je suis d'accord sur le fait qu'un dividende exceptionnel massif serait la pire des choses autant un programme massif de rachat d'actions étalée dans la durée est justement favorable sur le long terme, apres c'est uniquement un ajustement a faire sur le bénéfice net annuel, dans le cas des 150 milliards sur 3 ans, c'est pratiquement le bénéfice net annuel par ans tout en conservant les 150 milliards de tréso, ça veut dire pour reprendre un terme au poker qu'Apple serait en freeroll concernant son rachat d'actions, il n'y a rien de choquant la dedans...

avatar saji_sama | 

Je pense que tu te laisses aveugler par le montant des 150 milliards sans concevoir que c'est un programme étalé dans le temps, si on reprends l'idée des 500 milliards soit la market cap actuelle, un programme de rachat d'action sur 10 ans ça fait 50 milliards annuel donc comme quoi c'est pas impensable....

avatar debione | 

C'est pas impensable, mais aucune banque ne s'y lancerais actuellement pourquoi? Sinon ce serait déjà fait... Les risques sont trop fort, même pour un financier...
Par la j'entends qu'Apple n'est pas intouchable, ne serait-ce que si les états décident enfin de s'entendre sur l'harmonisation fiscales des grandes entreprises afin d'arrêter enfin les exonérations, il va en prendre un sacré coup dans l'aile le bénéfice, le jour ou de quelques pourcents Apple (et les autres )devra payer plein pot ses impôts, les super projections actuelles sur le bénéf futur, c'est sur c'est du solide... 40 milliards assurés...

Non, je le répète, en finance il est de mise de prendre des risques pour que cela rapporte, il en va de même pour l'industriel dans le domaine de l'industrie... Mais le financier n'a pas d'outils de production (des courtiers oui) à gérer, les risques ne sont pas les mêmes... Ce n'est parce qu'Apple à autant de fric qu'une banque qu'elle doit être gérée comme telle... Tout comme on ne gérera pas un institut financier à la manière dont on gère une aciérie...

avatar saji_sama | 

Pourquoi tu veux forcement mettre une banque dans l'histoire, Apple peut cette le faire par la dette mais elle peut aussi le faire en autofinancement que ça soit avec son bénéfice net ou avec son cash c'est ça qui coince dans ton raisonnement

avatar debione | 

Non,l'autofinancement n'est pas possible, à moins d'avoir assez de cash-flow pour tout racheter d'un coup, parce que plus Apple achètent de ses actions sur du longterme plus le cours augmente... et symboliquement, pour racheter la dernière action Apple va devoir faire 15 ans de bénéfices...

Soit tu montes ton cash de telle manière à pouvoir te racheter d'un coup, soit tu fais appelle à une banque...

avatar saji_sama | 

@debione :
Le but n'a jamais été de sortir de bourse mais bien de soutenir le cours et peut être a terme sortir de bourse mais ça reste une éventualité c'est pour ça qu'il s'agit d'un programme de 100 milliards et non de 500 milliards sinon a aurait été fait directement et encore une fois, l'argent reviendra aux actionnaires donc c'est factuel

avatar saji_sama | 

@debione :
Tu crois que le programme qui est déjà en cours n'est pas fait par l'autofinancement ???

avatar saji_sama | 

Tu crois vraiment que la politique fiscale internationale rends vers l'augmentation de l'imposition? Chacun des pays va essayer de toucher sa part du gâteau en laissant les grandes multinationales rapatrier leurs capitaux chez eux, ils ont besoin de cette argent pour financer l'énorme dette qu'ils ont créée

Pages

CONNEXION UTILISATEUR