iPad : entre l'iPhone et le Mac

Christophe Laporte |
Jamais, Apple n'avait créé autant d'engouement autour d'un keynote. Tous les médias, même ceux qui en temps normal se moquent de l'actualité high-tech ont évoqué cette fameuse tablette, dont on ne savait rien ou presque pourtant. Trois ans après l'iPhone, Apple a donc décidé de se lancer sur un nouveau marché avec iPad, un appareil à mi-chemin entre l'ordinateur et le smartphone. Une révolution est en cours…

Comme souvent, Steve Jobs a réussi à ménager la surprise. Il a pris le temps tout d'abord de livrer quelques statistiques étonnantes : 284 Apple Store ouverts qui ont accueilli durant les trois derniers mois de l'année 50 millions de visiteurs, 140 000 applications disponibles sur l'App Store, plus de 250 millions d'iPod vendus, un chiffre d'affaires trimestriel de 15,6 milliards de dollars ! Et de conclure que la firme de Cupertino est devenue en l'espace de quelques années la première entreprise de produits mobile(s) au monde.

L'iPad : le chaînon manquant entre l'iPhone et le Mac

Le management d'Apple l'a souvent laissé entendre ces dernières années : il y a sans doute un marché entre le smartphone et l'ordinateur portable. Mais pour Steve Jobs, la solution n'est pas un netbook "qui ne sont bons à rien" selon lui, mais une tablette.

Pour le cofondateur d'Apple, la solution se nomme iPad. Pas de surprise au niveau du design de l'objet, on a affaire à un gros iPod touch. Son interface est à mi-chemin entre le Mac et l'iPhone : un dock et des menus d'une part, un clavier virtuel et des logiciels qui se rapprochent du second.



L'iPad embarque une toute nouvelle version d'iTunes qui a été totalement repensée pour l'iPad.



Les logiciels auxquels nous sommes habitués sur l'iPhone comme Safari Mobile, iCal ou Mail ont été repensés pour l'iPad, mais conservent la même philosophie d'utilisation. L'objet a véritablement été pensé et conçu pour profiter au mieux d'Internet.



Les spécifications techniques

Au niveau des spécifications techniques, l'iPad apporte son lot de surprises. C'est le premier appareil à embarquer un processeur Apple conçu par l'équipe de PA Semi. Il dispose de la puce A4 cadencée à 1 GHz. "Ca déménage", dixit Steve Jobs. L'iPad possède un écran 9,7" multitouch (dalle IPS de 1024x768 à 132 ppi), pèse 680 grammes, et fait 1,27 centimètre d'épaisseur. L'appareil embarque 1000 capteurs pour assurer une bonne sensibilité multi-touch.



iPad possède un microphone, un haut-parleur, un connecteur Dock, une connexion Wi-Fi 802.11n, Bluetooth 2.1 + EDR, d'un GPS (sur les modèles 3G+WiFi) couplé à une boussole numérique et d'un accéléromètre. L'iPad se synchronisera au Mac comme un iPod via un câble USB. D'autre part, il sera possible de le raccorder à un vidéo-projecteur.



L'iPad a un lien de filiation avec l'iPhone et l'assume complètement. Il sera capable d'exécuter des applications écrites pour l'iPhone. L'utilisateur aura le choix de les faire tourner soit en définition normale soit en doublant la taille des pixels.

Mais pour ceux qui veulent exploiter totalement le potentiel de l'iPad, Apple propose dès aujourd'hui un kit de développement adapté à son nouvel appareil. Celui-ci est gratuit, ne fonctionne que sur Mac et comprend un simulateur. Les développeurs iPhone ne devraient pas avoir trop de difficultés à s'y mettre, ce sont les mêmes outils de développement.

Afin de montrer le potentiel de son appareil, de nombreux éditeurs ont présenté des projets qu'ils ont réalisé en quelques jours. C'est le cas de Gameloft qui a fait un portage de clone de Halo "Nova" et d'Electronic Arts qui a fait la démonstration d'un jeu de baseball. Le New York Times a présenté une application native censée reproduire le confort de lecture de la version papier.

Mais l'application peut-être la plus intéressante, c'est Brush, une application qui permet de peindre et de faire de la retouche d'images avec l'iPad. Ce logiciel devrait à tous les coups être très populaire.

iBooks : la nouvelle plate-forme de téléchargement d'Apple

Avant le début du special event, certains affirmaient qu'iBook était l'appellation idéale pour la tablette. Finalement, Apple a bel et bien décidé d'employer ce terme avec un 's' en plus, mais pour autre chose : il s'agit de sa plate-forme de téléchargement permettant d'acheter des livres. La firme de Cupertino s'est mise d'accord avec les principales maisons d'édition (dont Penguin, Macmillion et Simon & Shuster) outre-Atlantique.

À certains égards, l'interface d'iBooks fait franchement penser à celle de Delicious Library. Ce n'est sans doute pas pour rien qu'Apple a débauché ces dernières années deux cadres de Delicious Monster. On attend à vrai dire assez impatiemment la réaction du cofondateur de cette société, Wil Shipley, qui est connu pour son franc-parler.



Le prix d'un livre devrait osciller entre 7,99 $ et 14,99 $. L'utilisateur pourra choisir sa police, sa taille… Détail important : Apple utilise pour les livres qu'elle vend le format ouvert ePub.

iWork débarque sur l'iPad

L'iPad ne sert pas uniquement à se divertir, Steve Jobs souhaite également que ce soit un outil qui permette de travailler. C'est pour cela qu'il a demandé à ses ingénieurs de porter iWork dessus. La suite d'Apple a entièrement été repensée pour utiliser au mieux l'iPad.



L'utilisateur pourra travailler sur des documents aussi bien en mode portrait qu'en mode paysage. Les documents bien entendu pourront être lu et édité sans le moindre problème sur Mac.

Chaque application d'iWork pour iPad sera vendue 9,99 $.

L'iPad vendu à un prix canon

Si tous les modèles de l'iPad sont équipés du WiFi, seuls certains modèles seront équipés de la 3G. Apple a réussi à nouer un partenariat avec AT&T, alors que la rumeur voulait que Verizon soit le grand gagnant de la soirée, pour proposer des forfaits 3G au tarif agressif : 14,99 $ pour 250 Mo de données mensuelles, ou 29,99 $ pour de l'illimité. Et, fait rare, ces forfaits seront sans engagement, et incluront la connexion aux hotspots WiFi AT&T.

Toutes les iPad 3G seront vendues débloquées (Apple semble avoir retenu la leçon de l'iPhone), et la firme de Cupertino devrait nouer des partenariats du genre dans le reste du monde d'ici juin. Rappelons que de ce côté de l'Atlantique, les forfaits 3G illimités sont proposés autour des 40 € par mois, sauf séries limitées ponctuelles. L'iPad utilise les nouvelles micro SIM, ce qui ne manquera pas d'embêter les possesseurs actuels de forfaits 3G sur carte SIM "normale".

Mais quel prix pour cette tablette ? De manière intéressante, ils ne sont pas si élevés que ça. Les modèles sans 3G seront ainsi proposés pour 499 $, 599 $ et 699 $ pour des capacités de 16, 32 et 64 Go. Pour les mêmes capacités, il faudra compter 629 $, 729 $ et 829 $ pour des modèles équipés de la 3G. Mais c'est sur la disponibilité qu'Apple a créé la surprise : l'iPad arrivera dans deux mois pour les modèles WiFi, trois mois pour les modèles WiFi + 3G.



La firme de Cupertino propose un certain nombre d'accessoires avec sa tablette, comme un Dock classique, mais surtout un Dock équipé d'un clavier compact, qui transformera cette tablette en petit ordinateur portable. La housse, à acheter en plus, lui donne l'apparence d'un gros livre, pourra se replier pour servir de support à la tablette, sur laquelle on pourra alors taper à dix doigts.

Gros iPhone, petit MacBook, cette iPad est véritablement entre deux mondes. Reste à voir si elle trouvera son public. Une chose est sûre, Apple se donne les moyens de réussir.

Tags
avatar wooper69 | 
c'est le produit idéal pour flinguer les netbook, le débutant en informatique va être totalement à l'aise. Pour les power user, il est produit complémentaire, à utiliser en famille. Perso, il va m'éviter de prêter mon iPhone à mes enfants pour jouer par exemple.
avatar pwetpwet | 
J'imagine que quand la v2 sortira, la webcam n'aura magiquement plus ces problèmes... Pour le stylet a acheter séparément, le simple fait d'être un accessoire, de tierce partie en plus, le destinerait d'[b]emblée[/b] à être marginal et donc pas exploité par + de 2 apps (non Apple en plus), ça se passe TOUJOURS ainsi et c'est tout à fait logique. Les stylets à acheter sur ebay ne sont pas une solution viable pour qui aurait voulu un stylet d'entrée de jeu.
avatar TequilaPhone | 
C'est un gadget sympa, mais pas de quoi révolutionner ou changer le monde.
avatar majipoor | 
@fde Jesais que c'est pas facile à faire rentrer l'idée dans sa tête, mais une fois encore, ce qui fait qu'un Mac est un Mac et pas un PC, un iPhone un iPhone et pas un NexusOne et un iPad un iPad et pas un "Norton Ink Tegra Android smartpad" (joli nom), ce n'est pas le hardware. Tu peux continuer à sortir des listes de specs techniques et tu continueras à te laisser aveugler par ce qui n'est pas le plus important. C'est l'OS associé à l'écosystème (applications, accessoires, contenu) qui fait la force des produits Apple. C'est sur ces critères que les gens achètent un produit Apple plutôt qu'autre chose, alors les specs techniques ne sont pas vraiment pertinentes puisque ce n'est pas un critère de choix décisif pour les gens "normaux", c'est à dire la grande masse des acheteurs potentiels.
avatar markdannau | 
Je veux l'avoir dans les mains et jouer avec avant de tirer une conclusion (c'est ce qu'elle dit aussi d'ailleurs!).
avatar fde | 
@ majipoor : Je serais en général d'accord avec toi, mais en l'occurence cet OS (en plus d'être ultra fermé, j'aurais préféré un truc plus ouvert genre un vrai OSX) est MONOTÂCHE! Je comprends encore pour un téléphone, mais pour une tablette! Aller,pour le plaisir je copie/colle ce que j'ai déjà écrit plus haut : Imagine : - J'aimerais bien copier/coller ce texte de mon navigateur dans iWork. Comment faire? - Ah bah tu : 1) Copies le texte de ton navigateur 2) fermes ton navigateur 3) ouvres iWork 4) colles ton texte. Si tu veux réitérer l'opération, tu 5) enregistres ton document 6) fermes iWork 7) Ouvre ton navigateur. Ouf... Ce sera plus simple de travailler direct avec Google Documents, pas besoin de changer d'appli... D'ailleurs c'est vrai, tout le monde crie au génie d'avoir porté iWork "Youpie on pourra éditer des documents! Wah!". Mais Google Doc aurait de toute façon été là (même si c'est moins fonctionnel, il est vrai, mais déjà tout de même fort satisfaisant).
avatar FredX | 
Est-ce qu'on pourrai faire un sondage parmi les lecteurs pour savoir si ils souhaitent que vous coupiez les commentaires à HAL-9000... Il m'énerve, il m'énerve.... Sinon bravo Apple, une société qui bouge, qui innove... C'est cela qui doit énerver les frustrés comme HAL-9000
avatar fde | 
Le parallèle fait par beaucoup avec l'iPhone ("on y croyait pas et ça a cartonné") est assez peu pertinent, car les gens qui ont un iPhone ont remplacé leur GSM archaïque (genre... moi). La tablette ne remplace rien, pour fonctionner elle doit réellement créer le besoin d'une nouvelle machine, pour de nouveaux usages. Pas gagné...
avatar Alex90 (non vérifié) | 
Bonsoir, Juste pour dire que l'article est génial, Bravo MacG :) Ensuite pr l'iPad, bah on aime ou pas, perso j'aime bien, mais une webcam aurais pu être bien... Bonne soirée :)
avatar majipoor | 
Toutes les applications exploiteront un stylet puisqu'elle ne le distingueront pas d'un doigt. Sur un ordinateur c'est différent, mais ici, un stylet c'est simplement une extension d'un doigt et si ça marche sur l'iPhone aucune raison que ça ne marche pas sur l'iPad. Quant à la webcam, on verra bien. De toute manière tu ne semble pas vraiment intéressé par l'iPad, alors il est peut-être temps pour toi de ne plus y faire attention et te concentrer sur ton prochain gadget qui propose toutes les fonctions que tu souhaite avoir: avec la diversité des iPad killers qui vont pas tarder à apparaître, tu auras l'embarras du choix. Tiens, est-ce que toute cette discussion ne rappelle-t-elle pas celles de 2007, à la sortie de l'iPhone? Avec le résultat que l'on connaît :)
avatar Florian Innocente | 
@ HAL-9000 "Sinon pas de MAJ du MBP ni du MP..." Il ne t'a pas échappé qu'Apple a déclaré vouloir créer une nouvelle catégorie de produit. Je pense fort de ce constat brillant que la mise à jour des portables n'était peut-être pas LE truc le plus important à annoncer pour eux ce soir. Et qu'à la limite ça peut même attendre 1 semaine voire 2.
avatar fde | 
@majipoor : Tiens c'est marrant j'ai répondu à ton dernier argument avant même que tu l'énonces...
avatar Soner | 
L'objet est entaché par une véritable tare d'odre software : pas de multi-tâches. En gros impossible d'être sur Safari et de chater sur MSN via Beejive par exemple. Et j'en passe... Epic Fail. Mais comme c'est purement logiciel, qui sait, une mise à jour salvatrice...
avatar fde | 
[quote]la diversité des iPad killers qui vont pas tarder à apparaître[/quote] et qui sont déjà parus...
avatar SWISSPOWER | 
Premièrement je salue Apple pour l'utilisation de dalles IPS. Nettement meilleures que les TN, surtout dans ce genre d'utilisations. Sinon, la bordure noire, c'est pas si bête, histoire de pouvoir la tenir facilement en mains sans toucher la surface capacitive, lors de la lecture, ou de jeux, etc. Il faudra voir les performances du processeur (de chez PA Semi, je pense). Personnellement, ce produit n'aura pas d'intérêt pour moi, en tout cas en ce moment. Mais je vois plusieurs types d'utilisations pour lesquelles l'iPad peut peut-être être utile. Voilà, pour un avis plutôt objectif.
avatar majipoor | 
@fde MacOS X n'est pas adapté à une interface touch: te vois-tu vraiment naviguer sans le Finder ou utiliser Photoshop en l'état avec une interface entièrement tactile? L'iPhone OS est une version MacOS X épurée au niveau de l'interface et faite pour le multi-touch. Et n'oublie pas que la V4 va bientôt pointer son nez: nulle doutes pour moi que c'est cette version qui prendra pleinenement en compte l'iPad, la version actuelle (3.2) n'étant là que pour permettre aux développeurs de porter leurs applications avant la sortie de la bête. Et je vais le redire une fois de plus pour le multi-tâches: l'OS EST multi-tâche, mais un choix "philosophique" d'Apple fait qu'ils ont pensé préférable ne pas faire remonter à la surface cette "fonction". L'exemple que tu donnes n'est d'ailleurs pas très pertinent: premièrement, je suis assez sûr que iWork sera bien implémenté et que tu n'auras pas besoin de sauver le document avant de quitter l'application: ce sera fait automatiquement et à l'ouverture suivante tu te retrouveras dans le même état. Et en plus, il serait assez simple de résoudre la situation sans implémenter du multi-tâche: il suffirant d'un moyen pour revenir à l'application précédente d'un simple geste. Parce que au final même avec le multi-tâche, ce genre d'opération demande quelques cliques et autres gestures pour faire l'opération. De plus, attendons la V4 pour juger: si Apple a décidé d'implémenter une interface multi-tâches, ceci implique certainement une refonte de l'interface et je ne vois pas faire ceci dans une version mineure 3.2.
avatar Florian Innocente | 
"en quoi est ce que c'est plus compliqué de lire un site web via WIFI sur un macbook que sur ce truc quand on est dans son fauteuil ?" Je ne suis pas de ceux qui ont un besoin effréné de tablette mais entre avoir un MacBook posé sur les genoux et une tablette avec un bon écran - si on s'en tient à du surf et un peu de mail - il n'y a pas photo quand même niveau confort. Un portable c'est juste 3 Kg et un clavier qui te rentre dans le ventre.
avatar divoli | 
[quote]Je pense que malgré toute sa "bonne" volonté, shenmue a un peu de mal à défendre l'appareil.[/quote] Et personnellement j'ai beaucoup de mal à me faire une opinion sur ce nouveau produit. Pour le moment il ne m'emballe pas, en tout cas dans sa forme actuelle. Je le vois surtout comme un gros iPod Touch. Mais peut-être que l'avenir me donnera tort et que c'est ou que ce sera plus que cela. Bref, je ne suis pas convaincu pour le moment, vis-à-vis d'un produit qui pourrait aussi bien s'avérer être un flop qu'un énorme succès, cela va dépendre en grande partie de la façon dont Apple va le faire évoluer, je pense...
avatar Yohmi | 
@HAL-9000 Effectivement, des logiciels payants, c’est dramatique. @Kerala Il existe un adaptateur Dock/SD mentionné sur les spécifications de l’appareil. De mon côté, la seule chose que je demandais, c’était la possibilité d’y connecter un clavier pour l’utilisation à domicile. Et j’ai tellement de chance que je ne vois aucune raison pour mon utilisation de ne pas acheter cet iPad, du coup. L’interface a l’air très ludique, j’ai hâte de voir ce que les développeurs nous concocteront avec cette nouvelle puissance et cette nouvelle surface. C’est trèèèèèès excitant comme produit. Quand je vois la vidéo de présentation, je ne peux m’empêcher de penser à tous ces prototypes de cabinets de design qui avaient de bonnes idées mais qui nous présentaient des trucs y’a 10 ans qui semblaient inconcevables, et que d’ailleurs personne n’était parvenu à concevoir. Mission accomplie.
avatar pwetpwet | 
classicus le faux argument du "tu n'aimes pas pourquoi tu en discutes ?" Sans les critiques tout à fait légitimes auxquelles a eu droit l'iPhone par exemple (ou absolument n'importe quel autre produit de consommation), on se demande où on en serait maintenant. Triste façon de voir les choses.
avatar Nicky Larson | 
[quote]De plus on ne connaît pas les capacités du processeur Made in Apple (tests bientôt ?)[/quote] CF engadget The speed of the CPU is something to be marveled at. It is blazingly fast from what we can tell. Webpages loaded up super fast, and scrolling was without a hiccup. Moving into and out of apps was a breeze. Everything flew. Donc avant de l'ouvrir ...
avatar majipoor | 
[quote]et qui sont déjà parus... [/quote] Oui, comme les iPhones killers existaient avant la sortir de l'iPhone... mais l'iPhone n'a même pas remarqué qu'ils étaient là :) L'iPad est en effet une autre chose que l'iPhone: c'est un device qui attaque un nouveau marché. Il n'aura pas le succès de l'iPhone en terme de volume, ou en tous cas pas tout de suite, c'est clair. Mais l'iPad est un compagnon idéal de l'iPhone (p.ex. les applications achetées pour l'un seront utilisables sur l'autre) et le succès de l'un entraînera l'autre. Pour moi, les concurrents n'ont en gros aucune chance: ça ne veux pas dire que les iPad killers n'auront pas de succès, mais il sera limité et temporaire: Apple a un avantage décisif sur tous les autres: ils ont toutes les pièces du puzzle. Les autres en ont seulement quelques unes. Mac/iPad/iPhone, c'est une famille unie et leur union fait leur force. Quel concurrent peut offrir la même palette de produits en maîtrisant l'OS et le contenu? Avec une parfaite intégration de l'ensemble?
avatar lausoda | 
PTDR les mecs qui croient que ça va flinguer les netbook. Le netbook marche pourquoi? Parce que c'est un VRAI ordinateur avec lequel on peut presque tout faire, parce que c'est petit et parce que c'est pas cher. Là, c'est super, cette tablette, mais qu'est ce que je fais des photos, des .avi, de documents, de n'importe quoi qui est disponible sur un simple FTP chez un pote, un réseau d'entreprise ou n'importe quoi d'autre? Rien. Tout simplement : rien. Cette tablette se synchronise via iTunes, c'est rien de plus qu'un nouveau gadget attrape-bobos hyper verrouillé par Apple. Un vrai ordinateur sous ce format pourquoi pas. Là, ça n'a aucune utilité à part pour le kéké qui va la laisser trainer négligemment sur sa table en verre design pour épater ses potes. Evidemment que c'est un marché, l'esbrouffe l'a toujours été. Par contre, le processeur m'intéresse. Vivement plus d'infos.
avatar medmed | 
Le truc que je crois comprendre en lisant les réactions ici et ailleurs, c'est que la communauté aurait aimé que ça corresponde à tout le monde, que chacun soit satisfait. Or il n'y a qu'une partie qui se sent ciblée pour qui l'iPad a un intérêt et pour cause, il n'y a qu'une partie de la communauté qui a été prise pour cible. On retrouve ce genre de problème dans le Mac avec le MacBook Air entre autre: beaucoup le voudrait, mais il ne répond pas au besoin de toutes ces personnes, qui finalement s'oriente généralement vers le MBP 13". A côté de ça, je le redis il faudra qu'Apple s'arrache sur les partenariats en France (et globalement dans le reste du monde, surtout quand on voit qu'en Australie l'ibooks a disparu). Si ici lagardère & Co (les autres quoi) ne se porte pas dessus, tout comme la maison Lafont ou les autres éditeurs de livres, alors ça floppera clairement. Idem pour les opérateurs, il faut qu'Apple négocie la même chose qu'avec AT&T. Par contre avec la voip autorisée en France, il est effectivement nécessaire d'avoir au moins une mini iSight, histoire de profiter d'un iChat Skype ou Fring. Pour moi je pense en prendre une pendant un voyage aux USA, 16Go 3G. Elle me servira chez moi, mais aussi dans la voiture (surf/mail/video/maps) quand aujourd'hui l'iphone a un écran trop petit pour vraiment m'en satisfaire.
avatar Nicosun | 
Bon prise de note et calendrier, le problème est réglé je passe au store dés qu'il est disponible :-)
avatar silos | 
L'écran a l'air très salissant. Il va falloir prévoir un petit chiffon à portée de main, surtout avec cet satané d'écran glossy.
avatar Manueel | 
ah les commentaires idiots des personnes dont les désirs ne correspondent pas à l'objet... En dehors de l'écosystème Apple, les Netbooks ont prix une part de marché importante car il correspondent à une attente du marchée réelle et importante Cet Ipad ne correspond pas à mes attentes mais est à des années lumières des Netbooks qu'il va concurrencer Bravo apple quitte à ce que plus tard, un jour... apple fasse Le produit qui corresponde à MES attentes ;-) Sans rancune Apple Le beurre, l'argent du beurre... et surtout la crémière Tout à la fois
avatar fde | 
@ majipoor : Quand je disais OSX, je pensais evidemment à OSX avec une interface adaptée, ou à iPhoneOS avec des libertés étendues. Ca aurait été la moindre des choses. Et quand dans mon exemple "non pertinent" je parle de iWork, j'aurais très bien pu choisir n'importe quelle autre application textuelle (mail, chat...). Supputter que "iWork sera bien implémenté" pour argumenter que, en gros, finalement le multitâche ne servirait à rien, c'est un peu fort de café à mon goût. Puis on peut se demander si le choix "philosophique" d'Apple de faire du monotâche sur une machine de ce type alors que le multitâche est possible ne cache pas quelque difficulté technique, peut-être liée au processeur -- j'attends d'ailleurs impatiemment les tests, même si j'imagine que pour tester ça en profondeur, il faudra s'arranger pour installer un autre OS que le Playschool OS préinstallé.
avatar ptiboubou | 
Joli mais ne sert a rien pour quelqu un qui comme moi a un iMac, un macbook et un iPhone... Ca marchera jamais ;-)
avatar majipoor | 
@medmed Je suis sûr que les éditeurs de presse vont tout simplement se précipiter sur l'iPad et s'y accrocher comme on s'accroche à une bouée. Cela fait un bout de temps qu'ils essaient tous de pousser une version online de leurs journaux ou livres, mais le problème est qu'ils n'arrivent pas à convaincre les gens de payer pour ça. Amazone a réussi avec le Kindle à donner envie aux gens de payer pour des livres électroniques. Mais ils ne pourront pas aller plus loin: leur business se limite aux livres et le succès du Kindle est pour moi plus lié au fait qu'il n'y a pas vraiment d'alternative qu'autre chose (comme pour les netbooks). L'iPad change la donne: l'iPhone a démontré que les gens sont prêt à payer pour du contenu et la plateforme iTunes est d'une efficacité redoutable pour pousser à la consommation impulsive. Alors nul doute pour moi que les acteurs de la presse écrite vont y voir l'occasion de donner envie aux gens de payer pour la version électronique de leur journaux/livres. Un point intéressant à relever: il n'est pas nécessaire qu'il y ait un accord de distribution à travers le BookStore: la présentation du New-York Times à la keynote était très convaincante pour moi et c'était une application. Il est donc tout à fait possible de distribuer des journaux à travers une application (et c'est probablement préférable pour les journaux) et le système d'achat intégré est super efficace pour proposer des modes de paiements aussi variés que souhaité (abonnement mensuel, achat au numéro, achat de crédit etc.) Les livres pourraient aussi être distribués via des applications si nécessaire (voit Stanza sur l'iPhone). D'ailleurs on ne compte plus le nombre de journaux disponibles sur l'iPhone et je crois que Libération offre du contenu payant. Seule la petite taille de l'écran de l'iPhone limite l'intérêt de la chose pour moi: l'iPad vient résoudre ce problème.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Steve joue un peu à quitte ou double, lui qui n'avait rien raté. Cet objet n'apporte rien aux technophiles et ne peut amener les refractaires à l'informatique du fait de l'absence d'une cam ou de ports usb.
avatar fde | 
[quote]L'iPad change la donne: l'iPhone a démontré que les gens sont prêt à payer pour du contenu et la plateforme iTunes est d'une efficacité redoutable pour pousser à la consommation impulsive.[/quote] Reste que l'autonomie est trop courte et l'écran est lumineux... L'écran des ereaders genre kindle est LA raison de leur existence, je vois mal une machine avec un LCD classique les supplanter totalement.
avatar xsecretx | 
Je m'attendais à nettement mieux...
avatar dvd | 
Ce qui est effrayant c'est de voir des médias traditionnels titrer sur "l'iSlate" alors que ce nom n'était qu'une rumeur du web. Ou est passé le journalisme qui ne s'attarde que sur les faits et non pas les ragots??
avatar xsecretx | 
Enfin c'est vrai que si ça coûte 350 euros ca concurrence les netbooks mais a 450 tchao tchao
avatar shimrode | 
Etonnament plus je me penche sur le bignou plus je modere mes propos. Il y'a juste une chose qui me chagrine quand même fortement c'est l'absence de multitache/multifenetre. Avec un ecran pareil c'est bizzard. Cela m'ai apparu clairement sur la video d'apple ou la personne réalisant la démo lance une application iphone qui occupe une petite parti de l'ecran et ou le reste est noir. Allez un Iphon OS 4.0 qui gomme tout ca et on auras un bon périphérique. Shim'
avatar enka | 
Ca marchera car ça correspond à l'utilisation de 90% des gens qui ont besoin d'un netbook et / ou iPod Touch, mais avec grand écran.
avatar medmed | 
Pour la luminosité de l'écran le problème se résout très facilement en baissant cette dernière dans les réglages. De plus je suppose qu'il y a un capteur de lumière, et ce dernier est très efficace sur mon MacBook Air. Pour l'autonomie faut voir en utilisation réelle, mais de nos jours qui a besoin d'un appareil qui tienne sans être rechargé 48h continues? En tout cas perso avec l'iPhone j'ai pris l'habitude de lui mettre une recharge/jour. Reste que sur ce point précis de l'autonomie, on ne peut effectivement rien dire pour l'instant, il faut dans tous les jours et comment ça se comporte au bout de quelques semaines/mois d'utilisation
avatar corrs78 | 
Ce qui minquiete le plus : pas de gestion du Flash (pas top pour le surf)
avatar pwetpwet | 
[quote]Pour l'autonomie faut voir en utilisation réelle, mais de nos jours qui a besoin d'un appareil qui tienne sans être rechargé 48h continues? En tout cas perso avec l'iPhone j'ai pris l'habitude de lui mettre une recharge/jour.[/quote] A part pour certains BB, tout possesseur de smartphone en a malheureusement pris l'habitude. Mais se poser la question de savoir qui a besoin d'un appareil ayant une bonne autonomie ? Bah... euh... tout le monde ?
avatar SupermariOSX | 
Punaise ! ça va faire un gros GPS dans une voiture ! Vite... un support bien costaud !!!
avatar majipoor | 
[quote]Reste que l'autonomie est trop courte et l'écran est lumineux... L'écran des ereaders genre kindle est LA raison de leur existence, je vois mal une machine avec un LCD classique les supplanter totalement.[/quote] Premier point: tu parles là de l'iPad 1. Apple a très certainement une vision plus long terme et il y aura des iPad 2, 3, 4 etc. : toute chose a un commencement et le commencement est rarement le sommet de la qualité du produit. Ensuite, 10h d'autonomie, je ne vois vraiment pas le problème: je lis le journal du jour en 30 minutes et rarement plus d'une ou deux heure d'affilée un livre. Avec l'iPad posé sur son joli dock pour faire office de cadre photo ou de réveil matin, je crois que la charge sera tout à fait adaptés. Et pour l'écran, je passe 9h par jour au boulôt à lire sur un écran LCD et quelque heure de plus à la maison à regarder la TV ou à être devant mon iMac. Je ne doute pas que l'E-Ink soit un peu plus adaptée à la lecture d'un livre sur une longue durée, mais de là à dire que l'on ne pourra pas utiliser l'iPad pour lire un journal ou un livre... Note en passant que l'iPad a un écran un peu particulier qui utilises une technologie de Fujitsu je crois pour améliorer l'angle de vision. Je ne sais pas quel impact ceci a sur le confort de lecture, mais au moins ça démontre que Apple attache de l'importance à ce point.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
[quote]Le netbook marche pourquoi? Parce que c'est un VRAI ordinateur avec lequel on peut presque tout faire, parce que c'est petit et parce que c'est pas cher.[/quote] Non, parce que c'est pas cher uniquement ;-) Parce que je ne sais pas combien de netbooks tu as touché, mais à part les tous derniers en 11 pouces qui commencent à être utilisables (et ne sont donc pas franchement petits), l'écran comme le clavier sont trop petits pour quelqu'un comme moi qui voit moyennement, à de grosses paluches, et écrit au kilomètre. C'est pour ça que j'ai un MacBook Air, faut dire… Et je ne crois pas que la comparaison entre les netbooks et la tablette tienne, en fait : deux objets différents, pour deux marchés différents, et des besoins différents. Lesquels, ça, je vous laisse en juger, hein…
avatar medmed | 
Je me suis peut être mal exprimé, mais ce que je voulais dire c'est que ce n'est pas un besoin d'avoir une autonomie super longue, ça reste un confort non négligeable. Il n'y a que les randonneurs ou alpinistes ou ceux qui aiment être loin de tout à qui ce serait utile. Il se passe combien de temps entre 2 moments de ta journée où tu as la possibilité de recharger un équipement électronique? Moi je rentre tous les soirs chez moi (ou chez ma copine ou des amis), au pire si j'ai une galère j'ai des prises de courant au boulot. Mais bien entendu je ne suis pas contre une plus grande autonomie pour mon confort, mais j'en n'ai pas besoin à proprement parler.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Totalement inutile pourquoi ne pas avoir proposé un iphone 4G avec débridage enfin du bluetooth pour brancher son iphone sur un écran et utiliser un clavier et une souris ? Le tout avec iworks. J'ai rien contre le concept mais effet doublon avec l'iphone selon moi. C'est pas une révolution juste un gros ipod touch. Enfin j'en ai un peu marre du marketing Apple où on se fait assaisonner d'une version 1 sans webcam etc.... pour finir d'ici trois ou quatre ans par avoir un matériel abouti (juste pour vendre plus de produits). Le seul point positif c'est pour l'utiliser comme cartable electronique pour les gamins là c'est sure qu'Apple pourrait se faire de l'argent. Les cours+les livres le tout dans une tablette. Ca va partir comme des ptits pains surtout si en plus on peut mater des videos ou écouter de la musique. Mais je reste déçu.
avatar fde | 
@medmed : Non. Pour un ereader, il faut un écran SANS rétro-éclairage, qui peut être éclairé par une source extérieure, sinon la lecture d'un livre est un vrai calvaire. S'ils avaient utilisé un écran PixelQI, l'autonomie aurait quadruplé en désactivant la luminosité.
avatar Abmac | 
Je rejoint Florian Innocente, on ne manipule pas de la même façon une tablette de moins de 700g et un Mac Book de 2kg et plus (ne parlez pas du Air, on n'est pas dans les mêmes tarifs). De là découle de nombreuses utilisations : . le cadre qui veut consulter ses catalogues, travailler sur le web confortablement et légèrement (du genre attente entre deux rdv ou à l'aéroport). . le travailleur (quelque soit le secteur) qui doit faire des présentations avec le keynote intégré (beaucoup moins cher qu'un PowerPoint) . l'étudiant bien contant de transporter une tablette légère avec un clavier dans son sac . le médecin qui pourrait passer de chambre en chambre avec les dossiers des malades sous les yeux … Vous pouvez continuer la liste si vous le souhaitez, elle est longue.
avatar fde | 
[quote]Premier point: tu parles là de l'iPad 1. Apple a très certainement une vision plus long terme et il y aura des iPad 2, 3, 4 etc. : toute chose a un commencement et le commencement est rarement le sommet de la qualité du produit.[/quote] Ah oui j'oubliais que toutes les critiques peuvent se taire, car ce produit EST sans défaut, le problème c'est qu'on regarde juste le produit, et pas ses futures potentielles hypothétiques versions génialissimes -- qui ne verront d'ailleurs pas le jour si l'iPad est un flop. [quote]Ensuite, 10h d'autonomie, je ne vois vraiment pas le problème: je lis le journal du jour en 30 minutes et rarement plus d'une ou deux heure d'affilée un livre. Avec l'iPad posé sur son joli dock pour faire office de cadre photo ou de réveil matin, je crois que la charge sera tout à fait adaptés. Et pour l'écran, je passe 9h par jour au boulôt à lire sur un écran LCD et quelque heure de plus à la maison à regarder la TV ou à être devant mon iMac. Je ne doute pas que l'E-Ink soit un peu plus adaptée à la lecture d'un livre sur une longue durée, mais de là à dire que l'on ne pourra pas utiliser l'iPad pour lire un journal ou un livre...[/quote] C'est pas qu'on ne pourra pas, c'est qu'on ne voudra pas. Le succès des eReaders est entièrement et uniquement basé sur ce type d'écran ; ils leur manque toujours un bon store, c'est vrai. L'iPad éventuellement pour la presse, mais pas pour un bouquin. Le but est le remplacement du papier, et seuls les écrans sans rétro-éclairage peuvent s'approcher de ce confort de lecture. [quote]Note en passant que l'iPad a un écran un peu particulier qui utilises une technologie de Fujitsu je crois pour améliorer l'angle de vision. Je ne sais pas quel impact ceci a sur le confort de lecture, mais au moins ça démontre que Apple attache de l'importance à ce point.[/quote] S'ils attachaient un peu plus d'importance au confort de lecture et un peu moins à leur marge, ils auraient mis un écran PixelQI (etl'autonomie suivrait)
avatar BlueShell | 
roh putaing ! le pied ! exactement le truc qu'il me faut pour remplacer mon vénérable iBook en moins cher en plus ! Steve vraiment t'assure grave :-) bon pour les aigris qui n'aiment pas la marge noir autour z'ont qu'a prendre un "Kindle" :p
avatar Brewenn | 
Il ne faut pas tuer le marché tout de suite en présentant un produit complet qui n'a plus d'évolutions possibles surtout chez Apple ou le passionné est prêt à renouveler régulièrement ses achats. Il est préférable de "fidéliser" le consommateur sur le long terme à coup de petites nouveautés par ci par la sur les différentes générations

Pages

CONNEXION UTILISATEUR