Apple contre les supports physiques

Arnaud de la Grandière |
Comme nous l'avions souligné, Apple ne met guère plus en avant iDVD, pourtant toujours présent dans le pack iLife (voir notre article "iDVD se fait très discret dans iLife"). À bien y regarder, cette discrétion s'inscrit dans une démarche globale concernant les supports pour la vidéo numérique.

Il est vrai que depuis qu'iMovie est passé à la haute définition, iDVD a perdu de sa superbe : alors qu'il avait toujours été le compagnon idéal du logiciel de montage vidéo, le passage à la HD l'a quelque peu rendu caduque, et la réticence d'Apple à passer au Blu-Ray n'a certes pas aidé. Et si autrefois c'était le dernier chic que d'offrir un DVD de ses films familiaux, le support est en passe de se "ringardiser".

Longtemps, on a cru qu'Apple attendait que la guerre entre le HD-DVD et le Blu-Ray détermine enfin un vainqueur pour en exploiter le format. Mais une fois le Blu-Ray couronné, point de lecteur idoine dans les Mac, alors même qu'Apple est membre de la Blu-Ray Disc Association, le consortium destiné à promouvoir ce standard. Pourtant, Apple a, de tout temps, fait partie des premiers constructeurs à adopter les nouveaux standards en matière de disques numériques, que ce soit pour le CD comme pour le DVD. Plus étonnant encore, Leopard gère parfaitement les disques Blu-Ray (hormis le fait qu'il n'existe à ce jour aucun lecteur pour Mac compatible avec les films stockés sur ces médias). Lors du special event qui a eu lieu en octobre dernier, Steve Jobs avait été interrogé à ce sujet. Il avait indiqué que les questions de licence rendaient l'adoption du format pour le moins problématique, et que la société attendait que le format décolle. Sur quoi Phil Schiller a ajouté qu'Apple offrait déjà la meilleure plate-forme pour les films HD avec iTunes…

Et c'est là qu'on touche du doigt le problème d'Apple avec le Blu-Ray. Elle propose en effet un support concurrent, ou plutôt une absence de support : avec iTunes, elle est en concurrence frontale avec le Blu-Ray. Proposer des Mac équipés de ces lecteurs consisterait donc à affaiblir son offre en matière de films HD. D'un autre côté, cette absence peut se faire cruellement sentir pour ses utilisateurs, qui du coup peuvent en préférer un PC. En quelque sorte, Apple se retrouve confrontée aux mêmes contradictions qui existaient entre les intérêts de Sony, constructeur de baladeurs numériques, et Sony BMG, éditeur de musique. L'expérience a démontré que cela peut coûter cher...

Le vrai problème d'Apple avec la HD, c'est que le marché n'est pas encore prêt. Toute la population n'est pas encore connectée à Internet, et encore moins à des débits satisfaisants pour la diffusion de films en HD en temps réel. Mais il est clair qu'il s'agit là d'un pari sur l'avenir, les films étant voués à se dématérialiser tout autant que la musique l'a été. D'ores et déjà, le web permet de surpasser largement ce qu'offraient les premiers CD-Rom en matière de vidéo, limitée à des vignettes en 320x240 à 150 Ko par seconde.

Hormis la problématique des tuyaux, la HD "immatérielle" présente tout de même quelques avantages sur le Blu-Ray : les ordinateurs affichent de la haute définition depuis bien longtemps, alors que les disques HD nécessitent l'acquisition d'un nouvel écran et d'un nouveau lecteur, un investissement assez lourd pour les foyers. Le marché mettra donc quelque temps à se développer, alors que la HD sans support devrait se propager plus vite.

Il reste qu'en l'état, les utilisateurs d'iMovie n'ont pas de moyens à disposition pour exporter leurs réalisations en HD et les partager. Il existe différentes voies auxquelles Apple réfléchit probablement. La première, c'est sans doute la plate-forme Mobile Me, avec ses 20 Go de stockage et ses 200 Go par mois pour le trafic, elle permettrait de partager ses films de vacance avec sa famille pour peu que ça ne vire pas au long métrage. L'accent donné sur iWeb viendrait également apporter un complément appréciable. L'investissement d'Apple concernant iWeb et MobileMe est inversement proportionnel à celui sur iDVD, peut-être faut-il y voir un signe.

L'autre solution, c'est le couple iPod touch et iPhone, en admettant qu'une prochaine version supporte la vidéo HD, à l'aide d'un adaptateur, qui offrirait une sortie HDMI ou DVI, chacun pourrait disposer d'un lecteur HD de poche, prêt à brancher sur une télé HD pour visionner les vidéos.

Toujours est-il que cette situation limite les choix des utilisateurs, ce qui est somme toute regrettable, puisqu'ils sont pris en otage par les choix politiques d'Apple.

avatar Dr_cube | 
Moi j'achèterai l'Apple TV le jour où il y aura un App Store avec des jeux vidéo de salon, et la possibilité de développer ses propres applications.
avatar bugman | 
@ surrion : Ce n'est pas parce que tu n'achètes pas de matériels de qualités que c'est le cas pour tout le monde. Et si tu n'arrives pas à voir la différence entre une source SD et une HD (de qualité) même sur une 42" (de qualité aussi) c'est que tu as un gros problème de vue.
avatar fwally75 | 
je fais régulièrement des films de famille que je partage sur DVD (iDVD): 3 ou 4 par an, pour 4 ou 5 personnes, soit entre 12 et 20 gravures de DVD, sans compter le partage de documents, ou la gravures de projets musicaux perso en CD-audio. En clair, dématérialiser la musique, oui si on peut la graver en CD-audio qu'on peut écouter sur la hifi ou dans la voiture, non si les films ne peuvent pas être lus au salon sur sa TV ou emmenés pour être vus autre-part. Je suis passé à la HD, et pour sauvegarder les montages, je suis obligé d'encoder en AVCHD (merci Toast-10) par petits morceaux et de graver sur DVD-Rom ou DVD-format BD. J'aurais aimé avoir un graveur blueray (BD) sur Mac pour 3 raisons: -sauvegarde de documents volumineux (films en AIC, bibliothèque iTunes, iPhoto, et pourquoi pas un BD-système bootable en cas de pépin) -édition de films familiaux en full-HD, et pas seulement en demi-HD comme pour apple-TV (960*540) ou en DVD standard (iDVD ou Toast) -lecture des films du commerce, on peut aimer le cinéma... Cela dit, on peut parfois se poser la question de l'utilité du BD: oui pour de beaux films, non pour des séries ou des émissions. Et aussi se poser des questions sur le matériel: chez D...y ou à la F..c, j'ai vu des films qui marquaient un pause chaque seconde: en effet, un film 24p qui passe sur un téléviseur 25i marque une pause d'une image chaque seconde. Tous les lecteurs-BD et TV-lcd ne sont pas compatibles 24 frames par seconde, et là aussi un peu de simplicité serait bienvenue (pal, ntsc, 25i, 30i, 24p, 720i, 1920i et 1920p, et la liste est longue) pour faciliter la vie du consommateur.
avatar DrFatalis | 
Apple confond encore son marché "domestique" et le reste de ses clients "meilleurs du monde"... Plus de support physique ? Je veux bien, mais... 1 - l'infrastructure de l'internet actuel ne permet pas, ni en Europe ni aux USA, de déployer une disponibilité des énormes fichiers video HD. A la lumière de mon ignorance, je crois que seul le Japon et la Corée du Sud pourraient se le permettre. 2 - Par la faute de législation archaïque, il n'y a pas d'offre HD de films en France 3 - Comment fera t'on pour installer certains soft ? 4 - Comment réalisera t'on des sauvegardes sur des supports insensibles aux champs magnétiques ? Dire qu'Apple ne veut pas de lecteur blueray à cause des films qu'elle ne nous vends pas au travers de tuyaux qui n'existent pas encore me semle furieusement discutable...
avatar Brewenn | 
@surrion +1 Un seul maillon faible, et toute la chaîne est fragile. C'est un peu comme dans une installation "haute fidélité" Le lecteur de CD, Le préampli/ampli, Les enceintes acoustiques Un seul des trois de mauvaise qualité, et ça vous pourrit l'ensemble. Mais si c'est pour écouter le bruit, que certains appellent de la musique, ou si ton oreille ne différencie pas, ou plus, un saxo alto d'une clarinette, alors aucune importance. C'est idem pour une installation "home cinéma".
avatar gigi | 
@fwally75 Je suis dans la même situation que toi. Avec ma caméra AVCHD je film du Ful HD mais je ne peut le mettre en nulle part. Ma théorie de iDVD virtuel exportable vers l'Apple TV est à mon avis une très bonne idée mais je sous-entendais que je puisse les exporter pour l'Apple TV en 1280 x 900 et non seulement en 900 come c'et le cas en ce moment. Je ne sais pas si le support du Full HD est seulement logiciel ou bien ça prendra une mise à jour Hardware de l'Apple tV pour ça mais il est temps qu'ils mettent à jour l'Apple TV cart on a pas acheté une caméra Full HD pour en réduire la résolution par la suite.
avatar Kerala | 
iDVD ne sera pas arrêté, en tout cas pas dans un avenir proche. Ca n'a aucune logique, il faut arrêter les théories fumeuses. iDVD sert surtout à partager ses photos et vidéos de vacances avec son entourage et pour l'instant rien ne rend ceci aussi simple. Qu'apple veuille se débarrasser de support certes, mais idvd ne joue pas dans cette catégorie car sert à partager des docs perso et non des achats effectués sur itunes !
avatar Stanislas Retcum | 
l'aTv ne peut pas lire des films HD de 1080p, c'est une limitation matérielle ! Du coup -> vendu mon aTv ! et j'ai acheté une box qui lit tous les formats !! (iso, img, dvix, xvid, h264, mkv, wmv, video_ts folder, ... De plus il a aussi Youtube, flickr, SayaTv, un client bittorrent, un NZB drop, il fait SMB, NFS, bonjour, uPnp (il lit les fichiers sans problèmes issus du réseau de mon NAS ou mon ordi en streaming) Le truc marrant ? je l'ai payée moins cher que l'AppleTV neuf, avec 500GO de HD...
avatar elnorreip | 
Même les fabricants de Blu-ray savent que ce format en tant que média pour la distribution de vidéo rejoindra très rapidement les oubliettes des technologies, ce devrait être vers 2013 (http://www.lepoint.fr/actualites-technologie-internet/samsung-predit-la-mort-du-blu-ray-dans-5-ans/1387/0/272440). La distribution de support physique est une procédure lourde et longue du producteur au consommateur : fabrication du produits (combien en faire, pour quels coûts), distribution du produit (où, comment, coût). Pour le consommateur : non disponibilité immédiate du produit, nécessite une anticipation. Cette manière d'accéder au divertissement n'est ni satisfaisante pour le producteur, ni satisfaisante pour le consommateur. L'augmentation de la capacité de stockage des supports informatiques et les hauts débits réseaux permettent maintenant d'envisager de nouveaux modes de distribution : soit en copiant les films ou les musiques sur un support magnétique, soit en les visionnant en direct. Ce sont les zones rurales, qui pourront déplorer le plus la disparition des supports physiques, car elles risquent de ne pas avoir les débits suffisants pour télécharger. Mais on peut imaginer, que les consommateurs puissent se rendre dans des boutiques où ils pourront copier sur des supports numériques les films de leur choix, comme cela se fait déjà en Inde pour la musique. Le seul support physique qui résiste et résistera encore longtemps c'est le livre, car il ne nécessite pas d'intermédiaire électronique pour en profiter, et il n'est pas encore possible d'imprimer un livre à domicile pour un coût modique.
avatar freux | 
Regarder la hd sur un écran d'ordinateur, excusez moi mais ça n'a pas beaucoup d'intérêt!!! Alors qu 'Apple ne propose pas le blu ray c'est un comble, les grandes ville... alors un petit support blu ray mr apple
avatar fpoil | 
La dématerialisation c'est bien mais encore faut il que la législation du pays suive...Hors dans notre bel hexagone, les ayants droits étant arcboutés sur une chronologie de sortie des média obsolète, on se retrouve avec du n'importe nawak en VOD. De plus rarement du 5.1, rarement de la VO etc... bref avec la perte du support on perd la qualité (ce qui est déjà arrivé avec la musique) mais contrairement à la musique, les diffuseurs (tv etc) ne cessent de s'améliorer et d'être de plus en plus sensible à la qualité de la source bref c'est pas gagné, sans parler de la fracture numérique qui s'élargit de jour en jour
avatar PascalBS38 | 
La solution....un Time Capsule 2To avec Lecteur/Graveur HD + Mobile Me avec 200Go. Donc plus de support CD/DVD dans les Mac portables ou de bureau et un seul lecteur/graveur pour toute la famille ou l'entreprise mis en reseau Wifi ou Ethernet sur le Time Capsule.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Comme ils le disent, dans la presentation de time capsule: "Nous savons tous pertinemment qu'il est essentiel de sauvegarder régulièrement. Pourtant, nombre d'entre nous ne le font pas..." Donc c'est bien ça, en sauvegarde apple mise sur time capsule pour remplacer la gravure.
avatar codeX | 
@spleen Apple majoritaire chez Disney ..... Merci de citer vos sources. Là, c'est du grand n'importe quoi.
avatar surrion | 
@Bugman j'ai un plasma 55" avec home cinema de tres bonne facture et le format DVD me convient tres bien si tu te sent concerné par mon message passe ton chemin si ta le matos !! je parle uniquement de +70% des gens qui ont une tele et un home cinema pas a la hauteur de se qu'apporte le blu ray. mais bon si sa te fait plaisir de payer 30euro un film alors qu'il existe a 15 euro en DVD
avatar jocool | 
Me limitant à la lecture du titre de l'article, oui je suis convaincu depuis pas mal de temps déjà que le support CD/DVD est mort et sans avenir. Lenteur d'accès en écriture et espace de stockage limités en sont les principaux défauts. L'avenir c'est le stockage en ligne ou encore sur disque dur externe. C'est ce que je fais pour mes sauvegardes. Empiler les boîtes de CD, bof, bof, bof, ...
avatar mkg70 | 
Et bien moi j'attends depuis des mois qu'Apple propose enfin un graveur Blu-Ray. C'est bien beau le montage HD sur iMovie mais après on en fait quoi? Je ne vais pas distribuer des disques durs autour de moi. Par ailleurs, pour la distribution de film, et pour peu qu'on soit un peu cinéphile, le Blu-Ray est inégalable, si que la compression soit bien faite (et c'est le plus souvent le cas), c'est le format ultime. Et je ne parle pas du son haute définition qu'il propose, formats Dolby TruHD ou DTS HD non compressé 7.1, contrairement au pauvre Dolby Digital des DVD. Une fois qu'on y a goûté, impossible de revenir en arrière. On reparlera de la dématérialisation quand on sera tous avec des débits réels (et non théorique) de 100 Mb/s, qu'on disposera de plusieurs tera octets en ligne pour pas cher, et que les disques durs usuels feront quelques dizaines de teraoctets. Ca nous laisse donc bien une décennie pour profiter du Blu-Ray. Et pour la distribution, il ne faut pas négliger la bande passante que représente un camion de livraison chargé de Blu-Rays. Pas sûr que le bilan écologique soit en défaveur du support physique.
avatar Shralldam | 
@Spleen Ce n'est pas Apple qui est actionnaire de Disney, mais Steve Jobs. Si si, ce n'est pas la même chose. Vous vous plaignez du fanatisme de certains, mais en vous évertuant à constamment prendre le contre-pied des réactions (ce à quoi vous prenez un plaisir très mal dissimulé), vous-même devenez un fanatique de l'opposition systématique et irréfléchie. Au jeu, on finit tôt ou tard par perdre…
avatar abzer | 
Ahhh la dématerialisation, la din du DVD Quel connerie ! Comme si un jour,on arrêtera de se faire des cadeau, comme si un jour les films n'auront plus de données... les major ont abusé en prenant des royalties scandaleuses sur les films et apple tente de nous faire croirre que c'était un problème de support. Tant que les gents se feront des cadeaux a noel les DVD eet autre suport auront de beaux jours devant eux
avatar biniou | 
Ben la fin des disque versatiles serait une excellente chose pour l'écologie.
avatar jocool | 
@ abzer Tu peux nous fournir les chiffres des ventes de CD audio sur les 3 dernières années stp. Il me semble que le nombre de téléchargement ne fait qu'augmenter. Ne me dis pas que tu graves encore des CDs pour les écouter dans ta voiture. Rrrooo la louze. Qui à encore des racks de CD dans son salon ? En plus de môche et pas pratique. Pour les films, on parle de DD multimedia de plus en plus. T'achetes ton film et tu le télécharge. Quelle différence avec les titres audio sur le store?
avatar Llol82 | 
Excusez-moi mais je suis plutôt novice. Lorsqu'on enregistre avec iDVD sur un DVD un film monté en HD avec iMovie, est-ce-que l'on perd la HD ? Les lecteurs DVD de salon, lisent-ils la HD ? Doit-on vraiment acheter un camescope HD si l'on ne peut rien archiver, ni offrir les films autour de soi ? Merci de me renseigner, je voulais investir dans un camescope mais là je commence à être refroidi sur la HD.
avatar bugman | 
@ Llol82 : Pour le camescope, j'ai pour ma part choisi un HDV (donc sur cassettes DV). L'interet : Le prix des supports (pour l'archivage par exemple) et le montage facilité (en effet monter du HDV demande moins de puissance que le AVCHD qui si on n'a pas une machine digne de la NASA est pratiquement impossible). @ surrion : Pas de problème. Pour les DVD j'en achète encore pas mal.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@ Llol82 Les lecteurs DVD de salon ne lisent pas la HD. Pour les camescopes, ça depend, il y a divers formats: le HDV, qui capture en HD, en mpeg-2 sur cassette DV. L'image enregistrée en 1440x1080 est restituée en 1920x1080 et souvent capturée dans cette résolution. Le AVCHD, format HD, enregistrement en mpeg-4 AVC (H.264) sur miniDVD (les mêmes que ceux des DVDCam), cartes mémoire ou camescopes avec disque dur intégré (HDD-Cam). Le DVCPRO HD enregistré sur carte P2 et l'XDCAM EX qui enregistré sur SxS, sont des formats HD pros. Pour regarder la HD il faut : Un téléviseur Full HD 1080p : 800€ Un lecteur Blu-Ray : 350€ Un ampli HD : 950€ Un article concernant le Blu-Ray: http://www.mx-dev.net/actu/article-75.html
avatar Zouba | 
Et pour clore le chapitre Disney/Jobs, ajoutons que Steve Jobs n'est en aucun cas actionnaire majoritaire de Disney. Et de loin.
avatar mamma | 
Pour le moment franchement ça n'est pas très pénalisant ni pour Apple ni pour 95% des consommateurs. Cela dit j'espère que si le Blu-Ray devrait vraiment s'imposer comme un standard à l'avenir (je veux dire comme le DVD et contrairement au LaserDisc), Apple saura être sage et l'installer sur ces machines, que cela fasse concurrence à iTunes ou non. Le tout dématerialisé n'est en effet pas pour demain, mais plus après demain.
avatar mamma | 
@ denver2000 Je sais pas d'ou tu décides que seule le 1080p mérite le terme HD : en effet c'est le contraire qui à été décidé par l'industrie ! De plus en dessous de 40", le 1080p ne s'impose pas.
avatar Kerala | 
Jobs détient 7% et quelques de Disney, ce n'est pas un actionnaire majoritaire, mais juste l'actionnaire individuel principale.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@ mamma Effectivement, il y a le 720 p (1280 par 720 points) et le 1080 p (1920 par 1080 points) Ensuite, pour ceux que ça interesse: Concernant, la fin des logos HD Ready et Full HD: http://www.zdnet.fr/actualites/informatique/0,39040745,39385229,00.htm?xtor=RSS-15012 comment regarder ses DVD et la TV en HD: http://www.cnetfrance.fr/produits/televisions/l-upscaling-ou-comment-regarder-ses-dvd-et-la-tv-en-hd-39383838.htm
avatar Bibotonio | 
Je fais une simple rétrospective : On est passé de la K7 audio et des vyniles 33 tours vers le CD avec un réel gain significatif (qualité audio, longévité) ==> le CD a explosé et rencontré le succès qu'on connait. Puis sont apparus les DVD Audio (et oui ça existe !) ou le SACD (Super Audio CD) supposés être les deux formats CD-killer. Mais il se trouve que ces deux formats n'ont jamais rencontré leur public. Platines trop chères, supports trop rares... Et finalement le CD fait des vieux os, et même mieux : le MP3 a connu un franc succès (alors qu'il s'agit d'une compression avec perte) et la bonne vieille platine est même préférée par les puristes pour sa sonorité plus chaleureuse. Ca ne vous rappelle rien ?.... Maintenant, les similitudes : On est passé de la K7 VHS et des Laser Disques vers le DVD avec un réel gain significatif (menus interactifs, chapitres, son 5.1) ==> le DVD a explosé et rencontré le succès qu'on connait. Puis sont apparus les BluRay et HD DVD (et oui ça a existé !) supposés être les deux formats DVD-killer. Mais il se trouve que ces deux formats n'ont jamais rencontré leur public. Platines trop chères, supports trop rares... Et finalement le DVD fait des vieux os, et même mieux : les supports dématérialisés commencent à connaître un essort (alors qu'il s'agit parfois d'une compression avec pertes). Vous devinez la suite ? ;-)
avatar mamma | 
Sinon le packaging bleu des Blu-Ray c'est horrible : http://www.my-os.net/blog/index.php?2008/10/19/1124-le-disque-blu-ray-le-dernier-support-physique-de-lhistoire
avatar surrion | 
@Bibotonio +100 c exactement se qui se passe. et le pouvoir d'achat n'arrange rien meme si il y a toujours autant de monde dans les boutiques !!!!
avatar Alex? | 
@ jocool Avec exactitude, ce serait difficile. Mais je ne crois pas que le support ait grand chose à voir dans ce recul. C'est plutôt le modèle économique qui laisse à désirer, les choix artistiques qui sont fait. Peux-tu nous dire si les revenus des patrons d'Universal et autres Sony, BMG, EMI ont diminué malgré que leur marché va si mal. Parce qu'à entendre Pascal Nègre, il va bientôt finir clochard, le pauvre Pour ma part, j'ai toujours mes racks de CD/DVD, c'est loin d'être moche parce que acheté avec goût. On est pas obligé d'empiler des caisses de pommes pour faire des tours à CD. Quand je pense qu'il y a des loozes qui achètent des bibliothèques pour y ranger des livres. N'importe quoi :o§. Quand au fait de télécharger des films sur DD multimedia, effectivement cela ne fait aucune différence avec la musique sur le store. C'est aussi pourri. C'est de moins bonne qualité ou de qualité restreinte par rapport à un CD ou un DVD ou encore pire un bluray. Pour la zik, la compression fait perdre des informations soit disant inaudible mais qui participe à la dynamique du morceau. Et quand c'est perdu, c'est perdu. Pour la vidéo, on doit sans cesse faire des compromis : absence de plusieurs formats sonores, des langues, le poids du fichier est plus léger que la version disque et on voudrez nous faire croire que c'est pareil. Désolé, mais pour moi, la dématérialisation n'est pas une avancé mais un recul qualitatif
avatar Zé pekegno | 
Pour m part, j'ai regler le probleme avec succes. Film en Hd avec mon ptit Panasonic HD5 en full HD, montage sur iMovie 08/09 et sortir en format Full ou 720p.. Le fichier glisse alors sur ma clé usb et direction la PS3 pour une lecture en HD sur la TV (HD elle aussi) Cout de l'installation : un ecran HD une PS3 et un clé USB Economies réalisés sur les DVD et autre supports physiques
avatar jocool | 
@ Alex? Si tu écoutes tes CD dans des conditions optimum (ampli, enceintes, environnement de qualité, c'est à dire pas ton salon et encore moins ta chambre à coucher) chez toi, je suis d'accord avec toi. Si tu écoutes tes CD dans ta voiture, faudra m'expliquer comment tu distingues la flûte traversière au troisième rang dans un concert de musique classique... Encore une fois c'est très subjectif. Si tu as un oreille très trés musicale pour distinguer toutes les subtilités d'un enregistrement audio, eh ben... chapeau bas.
avatar Bibotonio | 
Et si Zé pekegno avait raison ? Finalement, pourquoi ne pas passer à la clé USB comme support multi format universel ? Compacte, simple, rapide et de moins en moins chère... ;-)
avatar Maxmallium | 
Finalement Apple a enfin tout compris. Comme Microsoft qui a soutenu le HD-DVD pour retarder l'avancée du Blu-Ray et le couler, tout ça pour favoriser le téléchargement où il peut placer ses billes. L'ordinateur sous la télé à la place du lecteur DVD / Blu-Ray !
avatar fandepomme | 
Vivement les films et series TV sur iTunes ... en HD !!!!!!!!!!!!!!!! de tt facon dans qq annees la tele sera plus materielles non plus et rien d'autres non plus donc pas dinvestissement sur les bluray car ca serrais un investissement a court terme, ... visez le long terme : contenus HD sur internet ...
avatar Mr Deckard | 
Attention ! Rien ne remplacera jamais les sauvegardes "physiques" ( bandes, dvd, blu-ray.. ). Ne jamais se fier aux mémoires. Un puissant champ électromagnétique et pffuit... plus rien. Tout votre travail, toute votre mémoire familiale disparaît. Un disque dur de sauvegarde ? Non, deux ou trois et pas stockés au même endroit.
avatar surrion | 
c vrai qu'on a tous un cyclotron chez nous. faite gaffe le CD c mieu sa se raye est tout c'est moin grave. PS: Mr Deckard je la veux bien ta galette qui fais office de time machine (100go+)
avatar Brewenn | 
En tout cas devant un coup de vent un peu fort, tout cela reste bien fragile et dépendant.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Pour le moment ce que l'on peut présager en stockage : Le SDXC http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/technologie-1/d/ces-les-nouvelles-cartes-sdxc-atteindront-2-to_17877/ Le SSD http://www.pcinpact.com/actu/news/47597-ssd-test-comparatif-transcend-memoright.htm Pour ce qui est du DVD holographique ? (réservé aux professionnels) http://www.techno-science.net/?onglet=news&news=2207
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Il y a aussi un format de disque optique en Chine: http://www.macbidouille.com/news/2009-02-04/#17914
avatar Lledrith | 
Concernant le blueray, je peux me tromper mais je me demande si Apple n'attend pas que les lecteurs graveurs blueray (car Apple ne mettra sûrement pas que de simples lecteurs) soient moins chers à produire pour les introduire dans les Mac, histoire de ne pas trop faire enfler le prix... Les mac sont déjà chers, alors si le prix augmente de 500 euros pour avoir un lecteur / graveur BR...
avatar Liyad | 
Le consommateur est toujours victimes des choix politiques d'une marques. Maintenant, rien n'empêche d'aller voir ailleurs ;)
avatar DarkDhalia | 
Et bien moi je suis bien content de ces choix politiques d'Apple, mais ça ne reste que mon avis. Quelque part ça punit le consortium, en tête duquel Sony, qui se fout de la tronche du cinéphile de tout poil. Cependant, en tant que véritable amoureux des films, quand je vois certaines éditions Blu Ray qui se payent le luxe de s'afficher à des prix scandaleux alors que la qualité laisse à désirer ( audio, video, master utilisé par des porcs ) , et que le contenu de la galette est quasi inexistant... certes un film se suffit à lui même, mais à ce prix là, il est toujours mieux d'avoir des trucs en plus, rien que psychologiquement ça aide à débourser la somme. En plus, je passe l'extrême lenteur de ce format qui prend une plombe à se lancer, et sa finalisation qui est effectuée alors que le produit est sur le marché. Les BD Profile ressemblent de plus en plus à des patchs, mais le problème reste qu'une vaste partie des platines sont obsolètes à cause de ça. Bref, ce qui pouvait arriver de pire est arrivé. Ce loser notoire qu'est Sony, qui n'a jamais su gérer correctement un format sans aide d'une tierce compagnie ( think Betamax, MiniCD, et capitalisation du succès du Walkman pour rire deux secondes ) , et qui est une des compagnies les moins respectueuses du public ( think le SAV de la Playstation pour pleurer deux secondes ) , a gagné la bataille du media HD, et le consommateur y a perdu, et va continuer à encore énormément y perdre.
avatar Bocan | 
Si Apple ne veut pas intégrer le Blu-Ray, c'est compréhensible... Mais alors qu'ils adaptent un peu la taille et le prix de leurs disques durs, parce que pour le moment c'est pas le top. 500Go en standard dans un iMac, ce serait bien : faut bien les stocker, leurs vidéos en HD.
avatar bugman | 
Marre de cette mode de la dématérialisation ! (laissez nous tâter le produit si durement acheté !) @DarkDhalia : +1 pour les encodages BR de m***e. Quelques DVD ont meilleurs qualités (impression de) sur ma PS3 que certains BR !!! Un comble !
avatar Dr_cube | 
Je pense qu'Apple devrait passer au Blu-ray, car même s'il devait s'agir du dernier support physique pour stocker et vendre des films HD, il est là pour encore quelques années. Pour le moment, je pense que le marché du Blu-ray n'est pas suffisamment important pour que ce soit indispensable pour Apple. Personne n'achète un PC juste pour visionner des films HD en Blu-ray, donc je ne pense pas que cette absence fasse du tors aux ventes de Mac pour l'instant. J'ai l'impression qu'il est un peu tôt pour les films en HD, aussi bien au niveau des infrastructures réseaux que du matériel des gens (vieux PC, télés...). Tous les acteurs se préparent à leur manière à s'affronter pour la HD, mais la guerre n'a pas encore vraiment commencée. Il est clair en tout cas qu'Apple mise gros sur les supports dématérialisés : iTunes Store, App Store, pas de SuperDrive dans le MBA... N'oublions pas que c'est Apple qui avait osé retirer les lecteurs de disquettes de ses PC, donc ils pourraient un jour ou l'autre prendre le même genre de décision pour les CD/DVD. En ce qui me concerne, sur mon MacBook, je ne me suis servis du SuperDrive que deux fois en trois ans, pour installer Leopard et Xcode. Sur mon iMac de 8 mois, je ne m'en suis servis qu'une seule fois, pour installer Xcode. Je n'ai pas gravé un CD depuis au moins 5 ans. Je n'ai jamais gravé de DVD. Lorsque je regarde un film c'est sur support dématérialisé (streaming, Freebox, [i]autre[/i]). Je n'ai aussi jamais acheté de DVD vidéo ! Et je n'ai visionné un DVD que deux ou trois fois dans ma vie !
avatar TomCom | 
Comparer les vidéos pseudo-HD ultracompressées d'iTunes avec un Blu-ray qui offre un débit jusqu'à 35Mb/s, laissez-moi rire! L'opposition Blu-ray-TVHD et contenu téléchargeable-ordi est aussi artificielle: rien n'empêche de lire un BD sur sa télévision depuis son ordinateur, non plus que les films téléchargés sur une quelconque plate-forme en ligne, ou à l'inverse un BD sur son écran d'ordinateur (le mien possède une prise HDMI pour ça). Mais je ne pense pas que les clients soient dupes, en dehors de trolls comme DarkDahlia, ravi du choix qu'il n'a pas et des bridages matériels ubuesques d'Apple, notamment avec son dernier écran à LED. L'iTunes Store marche pour les séries, pas pour les films, et les gens intéressés par la HD se tournent vers le PC ou un bon iHack qui offre la polyvalence que n'offre pas Apple: la possibilité d'avoir jusqu'à 10 ports SATA par ordinateur pour y installer son serveur maison sans devoir multiplier les boîtiers externes ou s'offrir deux Mac Pro, un lecteur Blu-ray pour moins de 100€, une sortie HDMI, Displayport ou autre sur sa carte graphique, sans passer par des adaptateurs hors de prix et défectueux. Quant aux prix des BD, c'est vrai qu'ils sont chers, mais pas davantage que les DVD à leurs débuts: avant 2000 c'était jusqu'à 200F le film, je m'en souviens parce que je préférais les louer pour les regarder sur mon IMac DV.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR