Hadopi veut s’intégrer aux systèmes d’exploitation

Nicolas Furno |
Le dernier rapport de la Commission Hadopi devrait faire beaucoup de bruit. Ce rapport envisage plusieurs solutions de filtrage pour empêcher les internautes de se rendre sur les sites qui proposent du contenu illégal. Parmi ces solutions, l’installation d’un logiciel ou d’un simple plug-in est envisagée, mais comme elle resterait optionnelle, son efficacité est contestée. La meilleure solution envisagée est plus radicale : forcer les éditeurs de systèmes d’exploitation à intégrer eux-mêmes la solution de filtrage.

En clair, l’Hadopi voudrait forcer Microsoft pour Windows, Apple pour OS X, mais aussi Google pour Android et même les différents éditeurs de distributions Linux, à implémenter, dans leurs systèmes, un filtre. Ce dernier empêcherait l’utilisateur de visiter les sites placés sur une liste noire et comme ce filtre serait installé au cœur du système d’exploitation, les utilisateurs ne pourraient pas le contourner.

On retrouve ici l’idée et le fonctionnement de la liste anti-malware implantée désormais dans OS X et qu’Apple peut mettre à jour à distance pour bloquer l’ouverture de logiciels malveillants. Sauf que la liste ne servirait plus à éviter le lancement d’un malware, mais elle empêcherait l’utilisateur d’ouvrir certains sites, avec tous les risques de dérive que cela implique. Sans même parler de ce problème de contrôle par le pouvoir politique de ce que l’on peut, et ne peut pas, faire avec son ordinateur, cette mesure ne pénaliserait que ceux qui n’ont aucune connaissance en informatique.




Sauf à imposer en France des systèmes d’exploitation totalement fermés, un tel filtre pourra toujours être contourné et même supprimé totalement. Même la liste anti-malwares mise en place par Apple peut être supprimée et ses mises à jour désactivées. On voit mal l’Hadopi réussir à convaincre les éditeurs de mettre en place une solution plus contraignante et on ne parle même pas des distributions Linux, parfois développées non pas par un acteur unique, mais par des milliers de contributeurs anonymes qui ne peuvent pas être contrôlés.

D’après Numerama, cette suggestion ne fait pas l’unanimité au sein même de la Commission et le site rappelle au passage que ce rapport n’a pas encore été adopté officiellement. Même si le ridicule ne tue pas, souhaitons aux responsables de l’Hadopi qu’ils reviennent sur cette idée qui semble totalement farfelue…
avatar spiderben25 | 
Ah ah ah la bonne blague
avatar mhidi | 
"En clair, l’Hadopi voudrait forcer Microsoft pour Windows, Apple pour OS X, mais aussi Google pour Android et même les différents éditeurs de distributions Linux, à implanter dans leur système un filtre" Non mais ils sont sérieux !!
avatar Jeje680 | 
La CNIL elle pense quoi de cet espionnage ? À lieu d'embêter les gens ils ont qu'à fermer les sites au lieu de gaspiller des milliers d'euros inutilement .
avatar allphi | 
Implanter un filtre obligatoire cela s'appelle de la censure, et c'est exactement ce que nos gouvernants reprochent à certains pays totalitaires……
avatar Laurent S from Nancy | 
Tant qu'il s'agit de défendre les intérêts de Jauni et Pascal Aubistrot, nos gouvernements sont prêts à tout.
avatar Kill Bill 45 | 
Hahahaha ! Merci pour la bonne tranche de rigolade .
avatar jeremiou | 
Poisson d avril ?
avatar lillegubben | 
Pourquoi installer un filtre sur les OS, ce serait plus simple d'en installer un sur les boxes. S'ils croient que cela va être plus simple d'imposer cela à Microsoft et à Apple qu'à Free. Par contre si la même idée vient aux américains ....
avatar jyo21 | 
Ils ont que ça à foutre ? C'est pas que je me rends sur des sites "illégaux" mais faudrait peut être respecter les principes des libertés ! Y en a marre de leur connerie, on va être censurer de partout... De toute façon les éditeurs ne seront pas assez "fous" pour accepter ça ?! Rassurez-moi...
avatar Lyam13 | 
Effectivement, je ne vois pas comment leur "idée" pourrait être applicable. Et s'ils finissaient par la transformer en Loi, j'espère que les français descendraient tous ensembles dans la rue pour protester et faire la révolution dont on a besoin. On va bientôt se faire attaquer par l'ONU pour être un pays totalitaire !
avatar Lyam13 | 
La politique, ça me dépasse un peu, mais le nouveau président n'avait-il pas au contraire parler de se débarrasser de la loi HADOPI (lors de sa campagne) ? Parce que là, non seulement ça ne l'abroge pas, mais en plus ça la développe !
avatar RampMan | 
C'est quoi la prochaine étape, des caméras de surveillances à domicile ou alors implantation de puce RFID à tous pour plus de flicage... Et tout cela pour du pognon !!!!
avatar misc | 
Commission Hadopi: Je vous méprise.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
C'est juste ridicule.....
avatar boulifb | 
Des souuuuuuus, Des souuuuuuuus, Des souuuuuuuus!!! [Modéré NF]
avatar phantoom | 
"ce filtre serait installé au cœur du système d’exploitation, les utilisateurs ne pourraient pas le contourner" A partir du moment ou on est Root ou Admin de la machine je vois pas ce qui empêcherai de se débarrasser de ce mouchard... C'est tellement un gros fail que de penser ça... En plus si c'est intégré au coeur du système ils devront fournir les sources pour que l'integration aux solutions Linux respectent les condition des différente licences. je le répète donc : FAIL
avatar Laurent S from Nancy | 
@Lyam13 Je me faisais la même réflexion, on est loin du discours d'Aurélie Filipetti en début de mandat. D'ailleurs elle en pense quoi elle de tout ça ?
avatar patrick86 | 
@jeje680 : Justement, le véritable but d'Hadopi n'est pas la lutte contre le piratage, mais bien l'espionnage des utilisateurs ! La mise en place de cette instance ne sert qu'à justifier l'utilisation du Deep Package Inspection (au passage réalisé par une entreprise privé et non par les autorités officiels françaises). C'est pour ça qu'il ne luttent pas à fermer purement et simplement les sites qui proposent les contenus illégaux. Parce que si plus de contents disponibles, alors plus de piratage. Et si plus de piratage, alors plus de raison d'espionner. On sait très bien contourner Hadopi, donc ils ont besoin d'un système beaucoup plus performant et en même temps, beaucoup plus intuitif. De toute façon, ils ne pourront pas forcer toutes les distributions Linux à mettre ce truc ! Vous imaginez Black Track accepter ça ? ^^ Ça sera vite supprimé au pire… ;) Juste pour l'humour : j'aurai bien aimé voir la réaction qu'aurai eu Steve Jobs… :D
avatar patrick86 | 
@phantoom : C'est là le problème : tout le monde ne sait pas faire ça. Donc même si des connaisseurs, geek ou non, savent le faire et le feront. Une majorité d'utilisateur sera encore espionnée ! C'est déjà le cas avec le DPI, tous le monde ne sait pas qu'il existe de VPN et des proxy…
avatar marcle | 
@macg, on est pas encore le 1er avril... À moins que l'hadopi soit encore plus crétin que nous le pensions, pas évidant à réaliser: bel exploit! Ps, je me suis bien marré en lisant l'article :)
avatar jeremyl | 
Elle pourrait aussi obliger a envoyer toutes les traces d activités sur un ordinateur. Après tout c est le fameux " je vois pas le problème si on a rien a se reprocher ". Bref je peux pas croire que l état oblige un flicage en règles digne de la Corée du nord pour seulement protéger les interets de groupes privés n ayant pas su s adapter à un nouveau mode de consommation. Si il le pousse autant que ça, c'est simple c est la première étape du flicage permanent. Entre ça et les consoles avec une caméra.... Le futur ressemble de plus en plus à un livre d anticipation.
avatar djomicko | 
@jeje680 : +1000
avatar patrick86 | 
@jeremyl : L'espionnage d'internet existe autant en France qu'ailleurs ! En Chine il y certes un blocages de certains sites… mais en France on espionne autant.
avatar aldomoco | 
C'est plus OSX c'est KGB alors ?

Pages

CONNEXION UTILISATEUR