Pénurie de disques durs : pas de retour à la normale avant 2012 voire 2013

Nicolas Furno |
L'eau a maintenant quitté la Thaïlande, victime de très grosses inondations depuis le mois d'octobre, mais la situation est loin d'être revenue à la normale pour les constructeurs de disques durs. Au début du mois, une étude évaluait que l'arrêt des usines thaïlandaises risquait de conduire à une baisse de 30 % de la production mondiale en disques durs (lire : Les inondations en Thaïlande retardent les livraisons de disques durs).

AllThingsD a posé quelques questions à Steve Luczo, PDG de Seagate, un fabricant de disques durs touché également par les inondations. Selon lui, la situation ne reviendra pas à la normale avant le milieu de l'année prochaine, au mieux, mais sans doute pas avant 2013. L'eau a quitté les usines, mais cela ne suffit pas à relancer la production : il faut déjà réparer les dommages et remettre les chaînes de production en état de marche. Il faut aussi et surtout que toute la chaîne reprenne le travail : Seagate, Western Digital ou encore Toshiba construisent leurs disques durs à partir de pièces produites également en Thaïlande.

Et même quand les sous-traitants auront repris le travail, l'industrie du disque dur devra encore rattraper son retard. Autant dire que la pénurie risque de durer et la hausse des prix avec elle. Avant les inondations, les fabricants de disques durs produisaient environ 190 millions de produits par trimestre selon Steve Luczo, pour une demande d'environ 180 millions d'unités. Pour le trimestre actuel et le prochain, la production tournera autour de 120 millions de disques durs au mieux alors que la demande devrait rester stable. La production devrait alors augmenter pour retrouver le niveau d'avant les inondations en décembre 2012, si tout va bien.

usine western digital

Seagate n'entend pas ouvrir de nouvelles usines ailleurs. Ce serait une solution logique, mais le constructeur ne peut pas simplement déménager et abandonner ses usines thaïlandaises. Le constructeur n'entend pas par ailleurs augmenter sa capacité de production pour régler un problème temporaire, au risque de produire trop après la crise. Steve Luczo en convient toutefois, si le retour à la normale est trop lent, son entreprise sera contrainte d'investir dans un autre pays.

En attendant, la situation va rester tendue tant pour les fabricants d'ordinateurs que pour le grand public. Steve Luczo explique au cours de l'interview que Tim Cook a été le premier PDG à l'appeler, dès le début de la crise. Meg Whitman, PDG de HP, l'a appelé ensuite très rapidement avec le même objectif : s'assurer des stocks. Une mission difficile, d'autant que les disques durs sont aujourd'hui utilisés massivement dans les data-centers tout autour de la planète. Les grands gagnants sont peut-être les fabricants de SSD, mais comme le rappelle bien le PDG de Seagate, la différence de prix est encore bien trop importante pour que les SSD remplacent demain les disques durs. Sans compter que les capacités de production sont encore trop limitées.

Pour les consommateurs, la réaction ne s'est pas fait attendre avec une hausse brutale des prix de tous les disques durs. Avant les inondations, on trouvait facilement un disque dur de 1 To à moins de 100 €, il faut compter aujourd'hui 140 € pour un produit Seagate. Outre les augmentations de prix, il faut aussi compter sur des vides dans les rayons : MacWay a tout simplement retiré tous les disques durs de type internes de son catalogue.

NB : MacWay justifie le retrait de cette section de façon très simple, les faibles quantités disponibles et les prix qu'atteignent aujourd'hui ces disques internes ne permettent pas de les proposer selon des conditions normales à la vente.
avatar ggrember | 
j'adore ce genre d'"articles" juste avant les fêtes ...
avatar Florian Innocente | 
[b] @mickmelou et @ ggrember [/b] Merci de nous rappeler que nous sommes un site d'informatique et que bien que conscients du malheur qui s'est abattu sur ce pays nous faisons des articles pour des gens qui veulent des infos sur l'informatique et qui, horreur, envisageaient d'acheter un HD. Sinon pour l'autre aspect de cette actu en Thailande ils ont quantité de site d'actu généraliste. Ca devient lassant les réactions moralisatrices. Vous avez arrêté d'utiliser votre Mac ou iPad depuis que vous sous savez qu'il est fabriqué dans la merveilleuse démocratie chinoise qui remplit ses prisons plus vite que Foxconn débite du MacBook Air ?
avatar ggrember | 
@innocente si je me souviens bien la F*** doit faire ± 40% de son chiffre d'annuel annuel ( vente informatique ) lors des fêtes de fin d'année ! réflèchissez à 2 fois avant ce genre d'articles qui fait vraiment promo et justification pour les revendeurs de matériels ! je ne considère pas la chine comme une démocratie mais entre un utilisateur de mac et un site comme macgénération je me demande lequel fait le plus de pub pour apple ... et dans la même logique participe au manque de démocratie en chine !
avatar misc | 
@grember C'est complètement abstrait ton post.
avatar mickmelou | 
Moralisateur??? Je suis conscient que MacGé n'est pas un site d'information généraliste, mais je m'inquiétais juste de ne pas lire dans les précédents posts le moindre signe de compassion ou d'inquiétude pour la population locale...c'est tout. Promis : la prochaine fois, je garde le peu d'humanisme qu'il me reste pour moi...
avatar Marc-Alouettes | 
@mickmelou : MacGé n'a jamais prétendu être un site pour ONG. Si c'est ton dada (que je respecte) merci de placer ce type de post (hors sujet) sur les sites dédiés à cet effet.
avatar BebMac | 
C'est fou tout de même que la majorité de disque soient fabriqués dans un seul pays.
avatar mickmelou | 
Marc-Alouette : ok! No souci! Loin de moi l'idée de vouloir politiser ou troller ce genre de news! ça partait juste d'un bon sentiment... et je salue d'ailleurs la courtoisie de ta réponse, loin de l'agressivité que l'on rencontre certaines fois sur les forums! ;)
avatar loulou41 | 
La froideur et le cynisme économique m'effraie parfois chez quelques uns, dont l'auteur de l'article : "Seagate n'entend pas ouvrir de nouvelles usines ailleurs. Ce serait une solution logique,..." Ben tiens, ces gens ont subis des dommages terribles, plus d'emploi, de maison, rien à manger, les maladies qui vont avec, et l'on nous parle de logique économique. Soyez patient viendra rapidement le temps où en France nous connaitrons le travail à bas cout, les difficultés à vivre et nous cesserons de nous plaindre et de nous étonner lorsque un disque dur prend 30 %. Surtout pas d'empathie pour la Taïlande, aucun signe de commisération, juste une analyse critique du comportement "léger" de Seagate qui ne veut pas délocaliser : nous aurons bien mérité ce qui nous pend au nez, et souhaitons que cela nous serve de leçon - Un vieux (comme vous dites) de 56 ans qui fait de la résistance et qui s'indigne de voir ce que vous êtes devenus. J'avais eu le même type de réaction lors du retard pris dans la livraison des appareils photo venant du Japon, et que semblaient regretter certains sur d'autres sites dédiés.
avatar JPTK | 
Tant mieux !!

Pages

CONNEXION UTILISATEUR