Le Mac bien vu par les professionnels

Christophe Laporte |
Le Mac a souvent peiné pour entrer dans les entreprises, mais une fois intégré, il a généralement bonne presse. C'est ce que confirme en tout cas le rapport VendorRate 2008 [format PDF] qui a été sondé plus de 3000 responsables informatiques afin de connaître les meilleurs et pires produits et services informatiques.

Toutes catégories confondues, le Mac se classe huitième avec un taux de satisfaction de 85 %. Apple est ex aequo avec VMWare et dépasse de justesse son grand rival sur le marché des smartphones, Research In Motion.



Ce classement est également l'occasion de vérifier les forces et faiblesses d'Apple dans le monde de l'entreprise. Les ordinateurs d'Apple arrivent en dixième position avec un taux de satisfaction de 86 % chez les entreprises de moins de 250 salariés. Dans la catégorie au-dessus (entre 250 et 2500 salariés), la société californienne est absente du top 10.

Par contre, le Mac arrive sixième dans la catégorie "Entreprise" (plus de 25000 personnes) avec un taux de satisfaction de 87 %. Preuve de l'exaspération de certains grands groupes vis-à-vis de Microsoft, ses systèmes d'exploitation sont classés dans cette catégorie dans les dix plus mauvais produits avec un taux de satisfaction de 61 %.

À noter : à chaque fois qu'Apple a intégré le top 10, on ne trouve pas d'autres fabricants d'ordinateurs.

avatar melaure | 

Des Mac dans l'entreprise ??? Bon sang ou va-t-on ? :D

En tout cas dans ma boite de gestion des temps/planif, on a 5000 à 6000 clients dont un seul petit de 20 personnes sur Mac ... ils utilisent donc Microsoft RDC sur un PC distant, et c'est pas demain que notre direction va nous faire faire une version Mac ...

Apple n'a aucune combativité avec le secteur des entreprises. Il n'y a que des boites comme Motorola avec ses clones qui s'étaient vraiment intéressé au monde pro et y était allé sérieusement (déjà en allant dans les salons PC et en communiquant vis à vis des entreprises).

avatar spleen | 

Pas de clients, mais le peu qu'ils ont, très satisfaits.
Ca se défend...

avatar dienz55 | 

motorola ..... font des pc aussi ??? ;o)

avatar DrFatalis | 

VMWare, c'est pas un truc pour faire tourner windows sur les macs ? Dans ce cas, ils sont contents de leurs macs... sous windows....

avatar BenLeTibétain | 

Apple est en 9e position et non pas en 8e.

avatar sleroux | 

Seul désappointement connu avec le mac en entreprise, c'est sa résistance à l'infiltration de café :/. Mais depuis que le MacBook dispose d'un détecteur d'humidité, le voilà vraiment prêt pour l'invasion de nos bureaux !

avatar vinc'03 | 

'a été sonder' ou même 'est allé sonder'..c'est mieux sinon ca change toute la phrase: ca voudrait dire qu'il se sont auto sondés.

avatar Philactere | 

DrFatalis
VMWare c'est un truc pour faire tourner (ou virtualiser plutot) Windows, Linux, Mac OSX, ou autres sur Windows, Linux, Mac OSX ou autres... Mais je penses que tu le savais déjà...

avatar shenmue | 

Bon ben là...sur les 6 premières réactions, trois trolls...
Super dites donc...
Et Spleen qui a fait son petit caca dur...
Et Dr Fatalis qui s'auto-persuade que personne ne veut d'OSX sur les macs...
Allez...passons...
regardons plutôt les résultats et ils disent bien clairement que:
- Même avec une politique proche du zéro dans l'entreprise, les produits Apple y sont plus appréciés que ceux de Microsoft
- Microsoft justement ne semble même plus faire l'unanimité dans son marché cible... A force, les produits chiants à utiliser, MEME dans un contexte pro, ça lasse.

Toutes ces news vont globalement dans le même sens...une redécouverte du mac comme solution viable même en environnement pro. La fin des années 90 est vraiment loin derrière nous...

avatar Un Vrai Type | 

@ dienz55 : Non des clones... Relis doucement le post dont tu sembles te moquer, mais que pourtant tu n'as même pas su comprendre correctement.
Ha et comme je suis pointilleux, je te renvoie ton smiley en guise d'excuse pour le manque probable de respect que tu pourrais déceler dans mon post à ton égard : ";o)"

avatar melaure | 

Je crois que vous n'avez pas compris, ces stats sont sûrement faites auprès de studio de musique, d'architecte, etc ..., bref des niches encore une fois. Moi je vous parle de vrai business, pas de TPE.

De secteur comme la banque, l'industrie, les services, etc ... dont le CA n'a rien à voir avec les petites boites qui utilisent quelques Macs. Le jour ou le Mac sera présent significativement dans ces secteurs ou on parle de CA en dizaine ou centaines de milliards on en reparlera. Pour l'instant ce n'est qu'un mythe et un désir inassouvi de certains, mais surtout pas une réalité de terrain !

L'hérétique, je suis dans le business du logiciel de gestion des temps en entreprise et ma boite est leader en Europe. Alors je le saurais si le Mac avait la moindre importance ...

J'aimerais que ce soit vrai, mais tous les jours je dois constater que tant que cette boite aura Steve à sa tête, le pro à gros volume comme je l'ai cité au dessus c'est mort.

avatar Brewenn | 

Melaure à très bien cerné le problème.
Le monde de l'entreprise c'est plusieurs secteurs industriels (avec pour certains d'énormes contraintes financières en investissement).
Et en dehors du Mac Pro, les machines Apple sont des machines fermées, s'excluants de beaucoup de secteurs de l'industrie, ou la présence d'un écran plat de grande taille et une carte graphique performante n'est pas nécessaire, ou l'on attend pas d'un ordinateur qu'il en "jette", et ou les applications spécifiques ne sont déjà pas légion dans l'environnement Microsoft /linux, quoique la portabilité de ces dernières sous OS X seraient relativement simple, mais un vulgaire PC à 250 € suffisant largement à l'utilisation qui en est faite, pourquoi investir dans du matos hors de prix.
Le mac "mini" faut il s'assurer de la pérennité de cette gamme, et puis Apple avec sa première gamme de serveurs il y à quelques années avait déjà bien planté les professionnels.
Alors nul doute qu'un patron, un directeur financier ou un contrôleur de gestion se fera une joie d'offrir un Mac à son rejeton lors de son anniversaire ou à Noël, mais de la à généraliser dans l'entreprise.
Il est quand même des milieux ou ce n'est pas le "flacon" qui importe mais ce qu'il contient.

avatar Jef-67 | 

La problématique de l'entrée du Mac dans l'entreprise autre que dans ses marchés de niche habituelle, à part l'inaction d'Apple, et surtout dû au fait, que vous ne trouvez que peu d'expert capable d'offrir non seulement le service mais aussi les solutions qu'attendent ces entreprises là ...
Je crois savoir qu'il n'y a en France qu'une trentaine d'ACSA (Apple Certified System Administrator), ... Malgré ce statut, lorsque je suis confronté au responsable d'entreprise, les craintes avouées sont :
- Trouver un autre spécialiste en cas de défaillance du premier
- Avoir une vision à long terme sur les choix techniques d'Apple (C'est du flan quelle que soit la marque ou presque, mais cela les rassure)
- La "compatibilité avec leurs clients et fournisseurs (Une idée encore bien plantée bien qu'obsolète)
- La formation des utilisateurs
- La migration de leurs outils spécifiques actuels et donc la pérennité de leurs investissements à long terme (A quand une virtualisation serveur sérieuse sur mac ? )
- etc ...
Bref il y a encore du chemin malgré un avantage conséquent d'Apple en termes de fiabilité, TCO (Coût global de possession), maintenance facilitée, gestion de parcs ... j'en passe et des meilleurs ...
Faudrait une véritable stratégie non pas d'Apple, car je préfère qu'il se concentre sur les produits qu'ils connaissent bien, machine et OS, et qu'il ne lance pas comme Microsoft sur une Myriade de solutions (Usine à Gaz) genre Exchange serveur ou SMS (System Management Server) ... Une stratégie qui serait pratiquée par un groupe de service informatique conséquent ... D'ailleurs cela nous changerai des pousses cartons ...
A bon entendeur ...

avatar Jef-67 | 

La problématique de l'entrée du Mac dans l'entreprise autre que dans ses marchés de niche habituelle, à part l'inaction d'Apple, et surtout dû au fait, que vous ne trouvez que peu d'expert capable d'offrir non seulement le service mais aussi les solutions qu'attendent ces entreprises là ...
Je crois savoir qu'il n'y a en France qu'une trentaine d'ACSA (Apple Certified System Administrator), ... Malgré ce statut, lorsque je suis confronté au responsable d'entreprise, les craintes avouées sont :
- Trouver un autre spécialiste en cas de défaillance du premier
- Avoir une vision à long terme sur les choix techniques d'Apple (C'est du flan quelle que soit la marque ou presque, mais cela les rassure)
- La "compatibilité avec leurs clients et fournisseurs (Une idée encore bien plantée bien qu'obsolète)
- La formation des utilisateurs
- La migration de leurs outils spécifiques actuels et donc la pérennité de leurs investissements à long terme (A quand une virtualisation serveur sérieuse sur mac ? )
- etc ...
Bref il y a encore du chemin malgré un avantage conséquent d'Apple en termes de fiabilité, TCO (Coût global de possession), maintenance facilitée, gestion de parcs ... j'en passe et des meilleurs ...
Faudrait une véritable stratégie non pas d'Apple, car je préfère qu'il se concentre sur les produits qu'ils connaissent bien, machine et OS, et qu'il ne lance pas comme Microsoft sur une Myriade de solutions (Usine à Gaz) genre Exchange serveur ou SMS (System Management Server) ... Une stratégie qui serait pratiquée par un groupe de service informatique conséquent ... D'ailleurs cela nous changerai des pousses cartons ...

avatar Jef-67 | 

La problématique de l'entrée du Mac dans l'entreprise autre que dans ses marchés de niche habituelle, à part l'inaction d'Apple, et surtout dû au fait, que vous ne trouvez que peu d'expert capable d'offrir non seulement le service mais aussi les solutions qu'attendent ces entreprises là ...
Je crois savoir qu'il n'y a en France qu'une trentaine d'ACSA (Apple Certified System Administrator), ... Malgré ce statut, lorsque je suis confronté au responsable d'entreprise, les craintes avouées sont :
- Trouver un autre spécialiste en cas de défaillance du premier
- Avoir une vision à long terme sur les choix techniques d'Apple (C'est du flan quelle que soit la marque ou presque, mais cela les rassure)
- La "compatibilité avec leurs clients et fournisseurs (Une idée encore bien plantée bien qu'obsolète)
- La formation des utilisateurs
- La migration de leurs outils spécifiques actuels et donc la pérennité de leurs investissements à long terme (A quand une virtualisation serveur sérieuse sur mac ? )
- etc ...
Bref il y a encore du chemin malgré un avantage conséquent d'Apple en termes de fiabilité, TCO (Coût global de possession), maintenance facilitée, gestion de parcs ... j'en passe et des meilleurs ...
Faudrait une véritable stratégie non pas d'Apple, car je préfère qu'il se concentre sur les produits qu'ils connaissent bien, machine et OS, et qu'il ne lance pas comme Microsoft sur une Myriade de solutions (Usine à Gaz) genre Exchange serveur ou SMS (System Management Server) ... Une stratégie qui serait pratiquée par un groupe de service informatique conséquent ... D'ailleurs cela nous changerai des pousses cartons ...

CONNEXION UTILISATEUR