Le Mac est un PC comme les autres

Vincent Absous |
On le sait, un keynote est un événement exceptionnel pour tout aficionado de la Pomme. Y a-t-il d'ailleurs une seule autre marque capable de susciter autant d'attentes ? Que penser alors de ce keynote-là ? Steve Jobs lui-même en entrant sur scène a parlé d'un "jour important" et de la plus importante WWDC de la décennie. Il faut dire qu'il y avait foule : plus de 3 800 personnes étaient inscrites pour cette session, venues de 45 pays.

Dans ces conditions, on ne s'attardera pas trop sur la présentation de la nouvelle version d'iTunes. On le sait, elle apporte le support du podcasting. Apple prend donc ce train-là, c'est une bonne nouvelle. iPod va bien, iTunes Music Store aussi. Merci pour eux. Le baladeur d'Apple continue d'occuper le haut du pavé et s'est adjugé 76 % du marché, pendant que le service de vente en ligne a pris 82 % du sien le mois dernier. 430 millions de titres ont été vendus depuis le lancement. Il n'y a pas, Apple connaît vraiment bien la chanson.

On ne s'attardera pas non plus sur les ventes de Tiger : 2 millions de copies ont été vendues depuis la sortie le 29 avril. Lui succédera d'ailleurs un certain Léopard. Le Mac se vend aussi très bien, semble-t-il. Alors que les ventes de PC ne progressent en moyenne que de 10 %, Apple a une croissance trois fois plus importante depuis le début de l'année. Tout cela est formidable, mais l'on sent bien que ce n'est pas là qu'est le plus important, pas ce soir.

Non, évidemment, l'information de la soirée, celle qui a fait de ce keynote un moment exceptionnel et de cette Conférence 2005 la plus importante de la décade, c'est évidemment l'annonce du choix d'Intel pour équiper les Mac de la fin de la décennie. À partir de 2006, les Mac embarqueront donc un nouveau type de processeurs, mais il ne semble pas qu'Apple abandonne définitivement le PowerPC. c|net, le Wall Street Journal, et d'autres encore ne s'étaient donc pas trompés. Apple entame la troisième grande phase de transition de son histoire. Ce choix-là, Steve Jobs l'a très simplement justifié par l'incapacité d'IBM a satisfaire la demande de son partenaire. Le G5 qui n'arrive pas à embarquer dans les PowerBook, la production erratique.

Évidemment, la transition ne va pas être facile, mais Apple entend bien faciliter le travail des développeurs. Les outils leur sont donnés dès aujourd'hui pour qu'ils puissent se mettre au travail immédiatement. Ainsi, le Developer Transition Kit est-il proposé pour 999 $ aux membres du programme ADC (Select et Premier). L'offre est notamment composée d'un ordinateur frappé d'une Pomme, la tour d'un Power Mac G5, mais avec un Pentium 3,6 GHz dedans. Xcode, présenté en version 2.1, permettra de compiler aussi bien pour le PowerPC que pour une architecture Intel. Les applications Cocoa devraient très facilement se retrouver sur la nouvelle plateforme. Quant à Mac OS X, le portage ne devrait pas être très difficile non plus. Depuis longtemps déjà, les ingénieurs d'Apple travaillent à une version compilée pour tourner sur un PC. Que cette phrase sonne étrangement ! Le patron d'Apple se veut rassurant : il n'y a pas lieu de s'inquiéter. D'ailleurs, les grands noms de l'édition seront là : Microsoft et Adobe ont déjà fait savoir qu'ils suivraient Apple sur ce nouveau terrain. Pour faciliter encore la transition, Apple proposera Rosetta. Derrière ce joli prénom se cache un émulateur ultraperformant permettant de faire tourner des applications écrites pour PowerPC sur Intel.

Évidemment, on n'a pas fini de parler de cette révolution. Certains vont applaudir, d'autres vont exprimer leur colère. Une nouvelle page se tourne. On dira peut-être qu'Apple perd son âme dans cette transition-là. Reconnaissons toutefois qu'il fallait du courage.

Retrouvez la transcription, minute par minute, de ce keynote mémorable. Réagissez sur le forum Spécial WWDC 2005. Un petit mot aussi pour Mellel, Elgato et 4D qui nous ont soutenu pour ce keynote et permettent que MacGeneration fonctionne bien. Merci aussi à Netsample, notre hébergeur, pour tout son travail (non, ce ne sont pas les César).

Tags
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Apple veut faire un deal ou du Dell? Fidèle de la Pomme depuis 1993, date où Atari a fini d'exister avec l'absence de sorties logicielles et où la transition naturelle était le Mac. Je peux résumer mes 12 années sur mac par quelques réflexions suivantes : - Apple a toujours fait payé ses macusers pour son matériel propriétaire (SCI, prise ADB, écran, connecteurs écrans, etc...) mais la fiabilité du système valait bien ces sacrifices à l'époque. puis est venue la transition 68000 vers le PowerPC d'IBM (l'ennemi d'autrefois) qui a été vraiment une très belle réussite! Bref, l'abandon de ce processeur est une couleuvre difficile après 10 années de marketing anti-Intel pour un fidèle de la Pomme: - première raison: l'abandon de l'émulation Classic sous Rosetta est un joli bras d'honneur à tous ceux qui ont supporté Apple dans les années difficiles (1995 à 98) : comment faire pour récupérer mes documents ClarisCad? - deuxio: Apple et les jeux, c'est un long désamour de la part de Steve Jobs et là je crois que la réussite sera parfaite : plus rien ! - tertio: comment Apple va survivre et vendre à des prix concurentiels des machines de bureau (desktop G5 1,8 ghz entrée de gamme à 1400 Euros quand meme): faut changer de politique tarifaire et arreter de vendre des machines avec des cartes vidéos en retard d'une génération etc... - quatro: je crois pas que des Ipod users PC vont acheter un mac maintenant dans ces conditions Conclusion: Apple aurait mieux de licensier son OS en 1995 aux PC taiwanais que le faire dix plus tard pour lui-meme exclusivement. Qui connait MacOS X dans la grande distribution? quels arguments pour un OS qui a fait ses preuves tant que sa part de marché n'intéressait pas les hackers et autres créateurs de virus? pourquoi acheter OS X maintenant? UNE SEULE SOLUTION: APPLE QUITTE LA BOURSE, ARRETE LE HARDWARE ET LICENCIE SON OS X TIGER À TOUS LES TAIWANAIS: MAINTENANT ON S'EN FOUT DES BÉCANES APPLE. APPLE FIN 2007?
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Pour poser clairement les choses : je suis utilisateur de windows, lequel me satisfait dans la majorité des cas. Par curiosité, cela fait longtemps que j'ai envie de toucher du OS/X, le mac mini ayant (enfin) rendu possible cette possibilité (je garderai mes PC !). Depuis hier, je regarde donc vos réactions avec un certaine distance. Par certains aspects, les différentes opinions exprimées me font penser aux "guerres" du monde PC : Intel contre AMD, XP contre Linux, etc, chacun y allant de ses arguments plus ou moins rationnels et surtout très émotionnels. Franchement, ce qui m'attire pour essayer un Mac, ce n'est pas l'architecture matérielle (les cartes graphiques proposées par exemple me font doucement rigoler...), mais bien OS/X pour sa convivialité, ses innovations, sa stabilité (ou alors on m'aurait menti). Charge aux développeurs et autres acteurs de l'industrie du logiciel de faire que les applications tournent sur les différentes plateformes... Tout enfantement a ses douleurs et Windows, à force de vouloir toujours rester compatible (quelle illusion) avec ses prédécesseurs est devenu aujourd'hui une usine à gaz lourde et lente.... Afficionados du Mac, réjouissez vous, l'affranchissement d'Apple vis-à-vis d'un fournisseur exclusif de processeurs est une chance, ne la ratez pas !
avatar Anonyme (non vérifié) | 
>BIKOKO et compagnie Est-ce que la transition classic -> carbon a été des "années de galère" ??? Réponse : NON !!!! Est-ce que la transition carbon -> cocoa a été des "années de galère" ??? Réponse : NON !!!! Est que la transition 680x0 (cisc) -> PowerPC (RISC) a été des "années de galère" ??? Réponse : NON !!!! Le PowerPC sur mac étant condamné à terme (pas de PPC performant pour powerbook, aucune certitude sur l'avenir du PPC au déla du G6,…), c'est au contraire respecter ses clients que de ne pas attendre le dernier moment pour operer un tel changement de plateforme!!! Je rappelle qu'Intel, c'est des CPU (centrino) pour portable dignes de ce nom mais c'est aussi et surtout l'Itanium, c'est à dire une toute nouvelle technologie (le VLIW) qui va supplanter le RISC… Qu'est ce qu' IBM a à nous proposer en échange ? Rien!!! ALORS, SVP, ARRETEZ DE D'ECRIRE N'IMPORTE QUOI!!!
avatar Fabrizio | 
Bergerac et au dessus, Raul ont bien résumés ces centaines de posts aux réactions aussi émotionnelles qu'inutiles ! Seul Steve Jobs sait pourquoi il a fait ce choix, et ici on a l'impression que la vérité est tout autre... Heureusement qu'il reste un chef à la barre car sinon.... Je suis sous PC depuis bientôt 20 ans, et j'utilise un mac depuis 4 ans en plus de mon pc. J'aime les deux et surtout le mac pour sa convivialité de son OS PAS pour sa puce interne. Alors arrêtez de râler bon sang !!! On dirait une cours de gamins capricieux...
avatar Anonyme (non vérifié) | 
bon,a partir de la il y a plusieurs hypothèses: 1.osx sur acrchi intel : pourra dire plusieurs choses 1'.on pourra monter nos propres "PC" et installer OSX dessus( ce serait la mort de windoaube a coup sur) 2.apple change de constructeur et c'est tout ( et on gardera les memes bases imac,ppc et compagnie) 3.licence sur OSX et on retrouvera nos machines a auchan 4.devellopenment en masse sur des logiciels auquels les macs n'avaient pas acces(essentiellemnt les jeux) voila en gros mes pensées,mais sincèrement je serais plus pour dire qu'il y aurait juste un changement de constructeur et que l'on ne pourra pas assembler son mac.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Il va y avoir de très bonnes affaires dans très peu de temps, tous les macs avec du PPC vont devoir être bradés pour se vendre. Car qui irait acheter une machine déjà annoncée comme obsolète maintenant ? J'espère qu'Apple à les reins solides financièrement pour supporter cette transition...
avatar Totoche | 
Bon ben les réactions vérifient la théorie de Jung qui veut qu'intelligence et émotionnel ne fasse pas bon ménage ! Y a un nombre d'excités et de déprimés ici phénoménal... Que ceux qui sont dégoutés switchent sur PC/windobe ou Linux si ça leur chante... comme ça il ne restera que les gens calmes et sensés sur Macg... Perso je n'ai aucun état d'âme et suis près à investir dans un nouveau Mac dans les jours qui viennent ! Et pour contrer les rabat-joie, j'dois pas être tout seul...
avatar Anthony Nelzin-Santos | 
Quand le G5 a été annoncé il y a deux ans, l'un des arguments était, précisément, la véritable road map d'IBM. IBM a probablement revu ses plans et c'est bien dans l'urgence, qu'Apple a dû resortir son "plan B" en sommeil jusque là. Ce n'est pas une solution mûrement anticipée, mais bien une solution de secours. Ca dérange le MacUser qui y voit une perte de singularité et de source de différentiation pour des machines qu'il consentait à payer plus cher, pour cette raison. Mais cela change aussi bon nombre de choses très concrètes : - les premières applications traduites dans le sens G4/G5 --> Intel perdront probablement en performance car l'Altivec sera abandonné, des ressources seront utilisées à la traduction... - les premières applictions traduites dans le sens Intel Windows --> Intel OS X perdront en performance car il s'agit à nouveau d'une "adaptation, - au niveau production : il va falloir mettre à jour la gamme tous les deux mois, car l'acheteur pourra faire des comparaisons directes. - au niveau marketing : Apple va avoir du mal à justifier un prix de vente très supérieur, pour seulement avoir le "droit" de faire tourner OS X. La meilleure solution serait qu'Intel consente à sortir une version "spéciale Apple" de ses puces. Mais comment les différencier ? Là est la clé, et là est la grande inconnue. Altivec ne pourra probablement pas être intégré car propriété de consortium PowerPC (du moins FreeScale). Quelqu'un a une idée ? Ce n'est pas une bonne nouvelle. Pour personne. Surtout pour les programmeurs qui ne développaient que sur mac. Le passage à Intel est juste la moins mauvaise solution à un problème que personne ne soupçonnait vraiment.
avatar tokamac | 
Faites une recherche Google sur : "<b>Intel Gilo<b>" "<b>Intel Conroe<b>" "<b>Intel Whitefield<b>" "<b>Intel Bloomfield<b>" Et vous verrez que l'infériorité technologique d'Intel face à AMD n'est que passagère...
avatar Anonyme (non vérifié) | 
J'ai choisis le mac justement pour eviter d'avoir a me taper une unité wintel chez moi. Pendant des années et même les plus sombres (1995-1997) il etait hors de question de se "winteliser". Si j'ai choisi le mac il y a 15 ans c'est pour plusieures raisons dont celle de ne pas avoir des fabriquants/fournisseurs obslettes qui ne pensais qu'au profit au lieu de faire evoluer l'informatique. Apple m'aidais dans cette demarche, grace a un matos fiable et puissant, jusqu'au g5 j'ai été comblé par la pomme. Je me souviens encore de cette pub ou un "chimiste de chez intel etait completement cramé car le g3 etait sortit! c'etait jouissif d'avoir un ordinateur qui etait mille fois mieu que le bidule gris et merdique du voisin qui ne jurais que par Wintel! Apple c'etais la force, wintel le côté obscur. Quand les centrinos sont sortis j'ai bien rigolé. En dehors de l'autonomie, il ne valais pas mon powerbbok! mais alors pas du tout!!! puis hier j'ai eu comme un sentiments de trahison. Apple nous a tous trahis! pendant des années a nous venter pourquoi un mac MOtorola/ibm etait mieux qu'un pc wintel, en se foutant ouvertement du fondeur,pour en arriver là!!! quel gachis! maintenant les mac on perdu de leur superbe et seront estampillé de ce petit autocollant metalique scandaleux "intel inside"... ça me fou les boules! je me sens trahis par Jobbs et Apple, et je pense ne pas etre le seul. Toutes ses années de lutte contre intel pour arriver a se resultat!! Je veux bien croire au fait que le mac va etre mieux ou je ne sais quoi, mais je me sens trahis par Apple! souvenez vous bien de la pub du G3 blanc bleu et replacer là dans le contexte actuel!! quel gachis!! Pour faire une metaphore amusante, nous somme des obiwan devant un Anakin devenu dark vador!!!! Apple va devenir un simple fabriquant de PC intel os x!! bravo ça vallais la peine de depenser tant d'energie et de pognon pour çà???? quel gachis!!!!
avatar Anonyme (non vérifié) | 
si vous regarder le différé de la Keynote vous verrez UN CD Recouvert d'une sorte de YING et YANG pour réunir le PowerPC et INTEL… Mais REGARDEZ bien :INTEL EST inscrit sur la face obscure du CD… Comme la sage STAR WARS, Apple a commencé par le Happy End, maintenant il va nous montrer son coté obscure ou comment un ANAKIN prometteur va devenir Dark Vador ;-))))
avatar Anonyme (non vérifié) | 
C'est assez sympa de la part d'Apple de prévenir les utilisateurs un an à l'avance, quitte à perdre quelques ventes. Et puis, mac OS va se retrouver à quasi égalité avec linux: un beau verrou psychologique va sauter du point de vue des entreprises qui hésitaient à s'équiper en mac. Ils pourront migrer doucement vers une solution mieux sécurisée que windows tout en conservant une compatibilité avec des softs existants sur PC. Le rêve, quoi.
avatar NautileBleu | 
Je fais partie des gens qui doutent un peu de la pertinence de la stratégie, non parce que je suis persuadé que le PPC est mieux que les x86 mais parce que la migration s'annonce pas si simple que Jobs veut bien le dire, hélas. Peut être que les applis récentes soutenues par des sociétés ayant une assez grande envergure vont pouvoir migrer facilement, mais c'est finalement assez rare: les grosses boites (MS, Adobe, Quark...) ont des softs dont les fondations se perdent dans la nuit des temps et là je pense que ça va pas être si simple de migrer. Quant aux petits (dont le rôle a été majeur lors du passage à OSX) pourront (voudront)-il s'acheter le kit de transition ? Avec OS X, au moins il suffisait de récupérer les DP, qui ont été récupérées pour une bonne part sur des réseaux de P2P, n'en doutons pas. Je suis sceptique sur les avantages, et notamment sur la roadmap d'Intel soit disant si bonne. Il y a qq mois, le prédécesseur de Paul Otellini a fait ses excuses à genoux pour n'avoir pu tenir ses engagements... Maintenant je pense aussi qu'Apple n'avait guère le choix. Comme l'a fait remarqué qqun avant, IBM est plus occupé par les consoles et n'avaient sans doute pas trop envie de faire de lourds investissements pour Apple. Dans la stratégie PowerPC d'IBM, à part Apple, rien n'allait dans le sens de la mobilité et des économies d'énergie. Donc les portables... Enfin on peut aussi penser que c'est un vieux réglement de compte. En 1984, Apple (co-dirigée par Jobs) tapait sur IBM. Jobs part et fonde Next. Les stations ont une carte vidéo signée Intel. Quant il faut migrer de Motorola, c'est vers Intel puis PA-Risc et SPARC que Jobs se tourne, pas IBM (mais le Power n'existait pas encore.) Le choix du PowerPC par Apple s'est fait à l'époque où Jobs n'était plus aux commandes. Je pense que Jobs n'avait pas trop envie de bosser avec IBM, mais le foirage de Motorola ne lui a pas laissé le choix. Et il est possible que les relations avec IBM n'aient pas été faciles.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@tarti "Bonne nouvelle : si les mac intel chauffent autant que mon portable P IV 2,6 je vais faire des économie de fioul à l’hiver 2006" Tu viens d'écrire une excellentissime "citation du jour" ;-)
avatar Anonyme (non vérifié) | 
ce qui est tristeqd même, quoiqu'on en dise c'est qu'on se retrouvera avec une informatique monolitique. Plus d'Alternative au niveau architecture. Puis surtout, quasiment plus qu'un seul fabricant de processeurs au monde… Bonjour, la liberté. si une usine Intel flambe, si sa gestion épouse des candidats politiques extrèmes, si un taré prend la direction de l'entreprise et fait un bosser des momes en asie ou autres… on pourra plus rien dire on aura + le choix… INTEL ou RIEN. C'est pas très sain tout ça de ne plus pouvoir choisir…
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Quelle importance le hardware ? Qui va voir sa puce tous les jours pour savoir si elle fonctionne bien ? Personnellement, j'ai un Powerbook G4 12", un Ibook idem et un "vieil" Imac G3 400mhz. Tout ça marche très très bien, grâce à OS X. J'imagine que Jobs a choisi Intel en connaissance de cause, et que ce ne sont pas des Pentium qui équiperont les Macs du futur, mais des doubles ou triples coeurs... Ce sera donc encore plus rapide, ce dont je me moque éperdument vu qu'un G4 à 1ghz est plus que suffisant même pou faire un peu de vidéo.... D'un point de vue industriel, les coûts baisseront et les Macs seront encore moins chers, tout en gardant l'avantage d'un OS bien en avance sur les concurrents (Windows ou Linux). Si Jobs avait vendu Apple à Ibm, à Microsoft ou à Sun, on aurait eu de quoi râler, mais là, ça n'a aucune importance pour le client final. Et puis d'ailleurs, moi, je vais conserver mes macs encore au moins dix ans, comme les précédents....
avatar Anonyme (non vérifié) | 
>>> Anakin Rienafoutre Double, quadruple Oui mais pas triple
avatar Laurent | 
maintenant on devra parler de mactel comme on parle de wintel pour definir un mac avec une architecture Iintel. quand je pense à toutes les critiques formulées par les applemaniac sur l'architecture Intel, c'est une belle revanche de l'histoire. De plus, je vois pas l'intérêt d'un nouvel unix sous Intel, ça apportera quoi de plus par apport à Linux sous Intel rien, au contraire, ce sera propriétaire donc moins flexible.
avatar g.poc | 
Puisque tout le monde y va de sa petite réaction à mon tour. Perso, j'utilise des mac depuis plus de 20 ans (ainsi que, malheureusement, des PC). Ce qui m'importe, c'est l'OS... le processeur, je m'en tape comme de l'an 40. Alors tant que cette transition ne me pourrit pas la vie... Et que je sache, IBM n'est pas une entreprise philanthropique où est-ce que je me trompe ? En gros "IBM" ou "intel inside", pour moi, c'est la même chanson... du moment où je peux utiliser OS X.
avatar bikoko | 
@ bergerac. Qu'on soit d'accord : j'approuve la solution retenue, il n'y a de toute facon pas d'alternative donc il faut se lancer corps et ame dedans, je vois bien le potentiel d'utiliser ces processeurs (je rêve d'un ultraportable comme un X40 de sony et avoir un équivalent de WINE me permettra d'utiliser mon soft de gestion sous mac os X!) Mais qu'on ne vienne pas dire que la transition sera faite en douceur! Mac os 9 - > Mac os x : c'était assez brutal! Matos trop léger, peu d'optimisation logicielle, tous les drivers à réécrire (certain qu'on a d'ailleurs perdu a jamais..demande aux possesseurs de scanner!) Cocoa/objective C c'est bien...mais c'est assez minoritaire sur les "grosses app", regarde le temps qu'a mis Adobe a nous sortir une suite potable (parle aux personnes qui utilisent illustrator!) alors qu'au passage a mac os X on nous avait promis des portages tres facile (tiens tiens j'ai deja entendu ca quelque part...). regarde la suite macromedia qui a pris du plomb dans l'aile avec mac os X alors qu'elle tourne rapidement sous windows. Donc non! Ca va etre des années de galère de transition! Mais OUI je supporterai de toute facon apple car ce qui compte pour moi c'est la simplicite et la puissance de mac os X!
avatar g.poc | 
=> A l'attention de certains crétins MERCI DE NE PAS COMPARER OS X à LINUX...
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Faut arrêter de dire des conneries... T'as jamais du être en face de Linux et d'OS X pour oser raconter ça. Et des distrib Linux, il doit bien y en avoir plus d'une dizaine ... Toutes ont leur avantages et inconvénients mais aucune n'est à la hauteur OS X à tous les niveaux. Et la flexibilité, on s'en fout sinon on serait tous sur des PC à se battre avec les Drivers à longueur de journée !
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Il semblerait que le passage chez Intel soit plus une nécessité qu'une stratégie comme le disait SJ - c'est-à-dire qu'Apple n'a pas le choix (cf également : http://www.macbidouille.com/niouzcontenu.php?date=2005-06-07#11101). La question que je me pose maintenant est : est-ce qu'IBM sera réellement capable de produire en nombre suffisant les processeurs pour les consoles de jeux. J'ai peur qu'on n'ait pas non plus nos consoles dans les temps.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Première réaction d'incompréhension et un peu d'orgueil blessé. 13 pages de réactions d'une pertinence souvent discutable pour se rafraîchir les idées. Je reste persuadé (bien que n'étant pas un pro) que l'architecture x86 en l'état n'a pas d'avenir. Mais bon d'ici un an, qui sait ce que peut sortir Intel... J'ai acheté mon PB12 il y a deux ans, aucun Wintel ne lui arrivait à la cheville ni en perf ni en prix, j'espère qu'il me fera encore quelques années, je ne suis pas obsédé par les performances, il tient encore la route pour ce que j'en fais. Bref on verra, d'ici que je change, Intel ou pas, si Apple me propose toujours la meilleure synthèse de ce qui se fait en informatique... (et puis avec un peu de chance on va nous brader les derniers PB G4 *^_^*)
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Moi, du moment qu'ils ne foutent pas un gros autocollant "intel inside" sur mon Mac, m'en fous ...
avatar dartagnan | 
En bé Steve, tu ne vas pas t'en tirer à si bon compte! Même pas en rêve! Nous exigeons un référendum!
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Pffff.... Je pense qu'AMD aurait mieux fait l'affaire! Jamais eu de problèmes avec un AMD, alors que j'ai grillé 2 processeurs Intel de mon portable, parti 2 fois en réparation (d'ailleurs on a fini par m'en donner un tout neuf). Intel, pour la bureautique les jeux OUI! mais SURTOUT PAS pour les grosses professionnelles du type photoshop, Audio etc... là le processeur n'assure plus du tout, mais alors plus du TOUT... Gardez bien vos G5 2x2 ou 2x7!!! Ils resterons à jamais dans l'histoire de ce que l'on pouvait faire de MIEUX: stabilité, puissance et gloire... De vrai pièces de muser, ''Haaaa, la belle époque de la pomme et d'IBM... c'était du bonheur!!!...''
avatar NautileBleu | 
Zzsounds > peut être bien mais AMD fait fondre ses processeurs par IBM car il manque de ressources pour la production. Alors ça n'aurait rien réglé au final !
avatar solo | 
Heureusement que les investisieurs à la bourse n'ont pas la même attitude négative des MacUser car si c'était proportionnelle ou seulement la moitié du négatif que l'on peut lire dans les réactions le titre d'Apple n'existerait plus à la bourse !!! Il faut croire que tout le monde n'a pas la même vision de l'avenir mais il est vrai que tout le monde ne peut pas avoir le très très très haut niveau de certiain sur ce forum de réactions... SI seulement Apple écoutait ces génies....
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Apple est parfaitement mûr pour cette migration. Pour les particuliers, il est évident que la suite iLife sera entourée de toutes les attentions pour une migration en douceur. Pour les professionnels, Adobe, macromédial, s'engagent à faire cette migration. Côté serveurs, Unix reste unix .. Attendons un peu oracle et co faire leur déclaration. Toutes les appli, non cocoa pour jus nécessiterons un travail particulier, mais de toute façon c'était prévu puisque la transition carbon doit s'achever progresssivement. Donc je vois pas ou est le problème ? Qq turbulence dans le vol Apple success story, mais rien d'autre que qq trou d'air !
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Je crois qu'en fait, au-delà de tout, ce qui inquiète le plus les macusers, c'est le devenir de leurs logiciels, et même de leur OS... Aurons-nous accès encore aux dernières versions des programmes-phares du monde Mac, ou aux mises à jour de l'OS (Léopard s'installera-t-il ?) sur nos PPC une fois que le x86 aura déferlé ? :-(
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Et si au lieu de gloser sur " Intel inside " .. on disait " Apple inside " .. Le blason d'Apple ne peut qu'en sortir grandi, non ?
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Nom d'un chien Ce qui fait la stabilité, c'est le système en grande partie. Alors évidemment Apple et Intel vont collaborer étroitement pour croiser leur savoir faire. Apple a ce but constant de lier hardware et middleware. Evidemment c'est un dream pour Intel : c'est la première fois de son existence qu'il vont collaborer avec une entreprise qui vend et intègre elle même ses machines ! Formidable laboratoire ! Il y a fort à parier qu'un proc intel chez apple tournera mieux que chez le voisin d'en face. Ceci justement parce qu'il n'y a pas 36 fabriquants ou assembleurs. Alors les amis arrêtez de pleurnicher.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Je suis effaré d'une chose en lisant de nombreux post. Beaucoup ne font absolument pas confiance à Apple, un comble sur ce forum. X4, après qq corrections sera l'unix le plus abouti de tous les temps. Apple a une expérience invraisemblable en biprocesering, mais aussi en architecture risc. Intel est demandeur dans ce domaine et eux apportent les dollards dans la recherche, ainsi que leur immense notoriété (que certains le veulent ou non). Il se trouve que les processeurs Intel ont déjà intégré (sans Apple) des routines risc dans leur processeurs. Et ils savent que x86 a un besoin crucial d'évoluer. Donc tous les partenaires ont intérêt à ce que cela aboutisse. " Apple inside " et que viva " Apple inside ".
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Apple Intel inside = Renault Logan A méditer...
avatar Anonyme (non vérifié) | 
>>Nautilebleu Merci pour ton explication, je n'étais pas au courant pour AMD et IBM... Cela fait à peine un gros trimestre que j'utilise un Mac G5 2x2,5 et j'en suis extrêment content... Depuis fini les problèmes en tous genres du PC. Je convertis même tous mes proches, qui investissent tous les uns après les autres dans un Mac. La nouvelle fait l'effet d'une bombe et c'est normal. Beaucoup de Mac users ont défendu corps et âmes, durant tous ce temps les possibilitées ''ho'' combien supérieure de la Pomme et s'était justifié. Aujourd'hui, elle se tourne vers LE fabricant de processeurs, tant critiqué, et là aussi de la part de nombreux professionnels qui utilisent Apple c'est justifié... Mais, la plupart d'entre vous ont raison de dire, ''Wait and See''... Espèrons que la Pomme n'attrapera pas LE vers qui...
avatar Anonyme (non vérifié) | 
très déçu, comme beaucoup. a quoi bon acheter un mac maintenant. autant acheter un PC et passer sous linux ou autre, ça coûtera moins cher et on aura la même machine... J'aurai beaucoup de mal à acheter un ordi même avec une pomme équipé d'une puce Intel...
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Jeje22 Achete toi un pc, c'est que tu n'as rien compris au mac. Pour avoir autour de moi des gens qui switchent, je peux te dire que leur motivation sont dans l'ordre : 1 - Design de l'ordi 2 - Ergonomie et beauté de l'os 3 - Stabilité 4 - Peu de virus jamais personne ne s'est intéressé à l'architecture. Et le manque de logiciels n'est plus un pb car ce n'est plus vrai. Et même avec intel on aura nos logiciels préférés : exemple Adobe et Protools, crée sous Mac, ont déjà été porté sous windows. Les adaptés àp une nouvelle archi devrait etre facile
avatar Anonyme (non vérifié) | 
C'est à se dégouter de l'informatique... J'ai toujours boycotté Intel et windows et son mode de pensée dominant. je m'achète un G5 2x2,7 et je laisserai tomber apple et ses proco Intel... bye bye Apple pour un bon bout de temps. Et s'il le faut je retournerai à l'age de pierre ! Un switch à rebours... pour moi, non merci ! PS : je suis un fidèle utilisateur, voir intégriste, depuis 1992.
avatar solo | 
Ce qui semble s'annoncer c'est que de nombreux "macUser" qui n'ont rien compris et ne comprendront jamais ce uq'est un Mac annoncent qu'ils lache Apple ou n'achèteront pas ou plus de computer d'Apple. C'est une excellente nouvelle ces personnes trouverons leur bonheur sur PC et les réactions sur MacG se passeront sans problème de leur présence. Bonne route et bon vent.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
A tous ceux qui disent qu'ils vont acheter un Pc et mettre Linux dessus : - Pour un serveur ou pour un station de 3D, Linux est une bonne solution, mais pour tout le reste on en est encore loin. Sans oublier qu'il faut payer l'informaticien qui permet de faire tourner ta machine sans problème dans une logique de production. - Je vois mal les professionnels des secteur chers à Apple (vidéo, graphisme, pré-presse, musique …) passer sur Linux où aucun logiciel véritablement exploitable n'existe (peut-être dans quelques années ?). - Linux c'est bien pour "faire joujou", mais il est encore loin de MacOs ou même de Windows en ce qui concerne l'ergonomie, la simplicité d'emploi, la facilité d'installation … en ce qui concerne une utilisation quotidienne pour la majorité des utilisateurs de PC au sens large (même si il y a d'énorme progrès en la matière ). - Je n'ai rien contre Linux, mais il est encore loin de la maturité nécessaire pour concquérir le marché. A propos de prédictions, je vous en fait une : Longhorn aura tellement de retard et sera tellement mal foutu que Microsoft achètera une licence OSX à Apple qui arrivera en sauveur !!!!!!
avatar noAr | 
Moi j'ai appris la news via Graphiline. Bon. Il donnent un lien. Bon. http://www.apple.com/fr/powermac/performance/ Je ne sais pas quoi ajouter. Je vous laisse.
avatar denis | 
une fois n'est pas coutume, je suis entièrement d'accord avec Solo ! Cette annonce semble annoncer une purge des mac users les plus débiles, intégristes, nombrilistes etc... adieu messieurs, nous nous porterons bien mieux sans vous et vous idées conservatrices.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Arret stp
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Et si dans six mois IBM sort un PowerPC bi core à 4 Ghz, ils auront bonne mine chez Apple. Avoir tant vanté le G5 et son Tiger optimisé pour le 64 bits et le potentiel d'évolution de ce type de processeur, pour enfin de compte faire marche arrière et se tourner vers une technologie CISC 32 bits ......! On est dans une sacré merde, je ne parle pas de l'utilisateur qui à un Mac à la maison, l'incidence est nulle pour ce genre d'utilisateurs, non je parle de professionnels qui ont des parcs de G5 (PM et iM) conséquents qui développent, qui font de la recherche, bref des utilisateurs pour qui la pérennité du hard et des softwares est un élément primordial dans le choix d'une plateforme matérielle car les investissements financiers peuvent, si ils se plantent, sérieusement plomber les résultats. C'est dans les mois à venir que les différents services dans les entreprises doivent remettrent leurs prévisions budgetaires(investissements , formations etc) pour l'année 2006. Les DI qui avaient préconisés le PowerMac G5 pour l'année 2005, doivent plutôt être dans la "m...e" cette année.
avatar solo | 
==R&D Je te suggère de lire les articles du jour sur MB c'est infiniment moins émotif et surtout ça donne l'heure juste.. et surtout ça répondra à tes questions.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Petit message de soutien à SOLO : Tu leur as fait quoi pour qu'ils n'arretent pas de t'insulter? ;-) Peut-être parceque certains voudraient prendre leurs désirs pour des réalités et voir Apple "se casser la gueule"… en tt cas, ca ne serait bon ni pour les macusers les plus sincères, ni pour certains pc users qui n'ont pas encore compris que c'est la concurrence d'Apple qui a fait évoluer Windows "dans le bon sens"…
avatar Anonyme (non vérifié) | 
A SOLO : Une fois que mon G5 sera grillé, mort, KO, je me met au jardinage et j'abandonne tout ce qui touche de près ou de loin à un ordinateur, tu as mal lu... Pas de Pc, pas d'intei chez moi !
avatar Anonyme (non vérifié) | 
En fait, j'aime bien ce sens de l'évolution au sens darwinien car qu'est ce que c'est d'aure que de s'adapter et de choisir de nouvelles voies pour évoluer. Moi j'ai commencé avec le système 6 et quand le 7 est arrivé, grand tollé, mais fotoche est arrivé par la dessus et des tas d'autres choses bien sympatiques au niveau du système. Et aujourd'hui on change encore une fois de moteur (je n'ai jamais regardé vraiment s'il y avait marqué PowerPC sur mon processeur) et cela obligera toutes les personnes qui font du code à se remettre en question et à nous faire des trucs et des technologies encore mieux gaulées. je vois plutôt cela dans ce SENS. Et ptet qu'intel a besoin de novateur pour évoluer aussi parce que trente ans de microsoft, ils finissent par stagner aux niveau des cerveaux. il y a 3,4,5 ans je ne sais pas Intel avait demandé aux fabricants de Pcs de ne plus mettre de disquettes et il y en a encore, preuve qu'il y a un sytème qui n'évolue pas donc l'un dans l'autre.... Et intel qui remet en avant le firewire 800, étonnant! Non! allez à plus!!
avatar Anonyme (non vérifié) | 
D'après ce que j'ai compris... c'est que le roadmap d'iBM pour la sortie des bi-cores est fortement décalé dans le temps par rapport à Intel (ou AMD c'est pareil)... et le bi-core, c'est exactement ce que semble le beau Steve, tout de suite et pas dans 10 ans. Je suis graphiste et je tourne à 100% avec la Creative Suite sur un G4 + Tiger, et vu l'annonce simultanée d'Adobe... franchement rien à foutre de la marque et de la techno du proc qui tournera dans ma prochaine UC. Et tant que MacOS X reste dans la même veine... encore moins rien à battre que ce soit du Intel "made for Apple". Certains rétorqueront qu'il me faudra upgrader ma Creative Suite... bin j'espère bien justement que la CS3 sera compatible Leopard et Intel... et je signerais le chèque de cette mise à jour avec un grand sourire. Steve l'a dit dans sa conférence : l'important c'est le soft... j'adhère à 200%... n'en déplaise à beaucoup de fans de hard ici.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR