Fermer le menu
 

Prise en mains du Magic Keyboard

Anthony Nelzin-... | | 16:00 |  105

Vous attendiez une mise à jour du Mac mini ? Vous aurez un Apple Magic Keyboard. Ce qu’il a de magique ? Et bien… alors… comment dire… rien. Mais il abandonne les piles rechargeables au profit d’une batterie intégrée, adopte de nouvelles mécaniques à ciseaux sous des touches plus grandes, et utilise un nouveau système de connexion plutôt malin. Prise en mains.

Le Magic Keyboard n’est pas assez magique pour être fourni avec des autocollants Apple. Un scandale !
Le Magic Keyboard n’est pas assez magique pour être fourni avec des autocollants Apple. Un scandale !

Le Magic Keyboard est fourni avec un câble Lightning, qui sert bien sûr à recharger la batterie lithium-ion intégrée, mais pas seulement. Utilisez-le pour brancher le Magic Keyboard à votre Mac, et OS X vous informera que le clavier est « prêt à être utilisé ». Il peut en effet fonctionner ainsi, comme un vulgaire clavier filaire auquel il manquerait deux ports USB. Mais il continuera de fonctionner si vous le débranchez : OS X El Capitan s’est déjà chargé de récupérer ses informations de connexion Bluetooth.

Seul OS X El Capitan appaire le Magic Keyboard pour une future connexion sans-fil lorsqu’il est branché avec le câble Lightning fourni. Mais vous pouvez très bien utiliser le nouveau clavier avec OS X Yosemite, aussi bien avec que sans fil — vous ne pourrez simplement pas rapidement passer de l’une à l’autre des méthodes de connexion.
Seul OS X El Capitan apparie le Magic Keyboard pour une future connexion sans-fil lorsqu’il est branché avec le câble Lightning fourni. Mais vous pouvez très bien utiliser le nouveau clavier avec OS X Yosemite, aussi bien avec que sans fil — vous ne pourrez simplement pas rapidement passer de l’une à l’autre des méthodes de connexion.

Que vous utilisiez le Magic Keyboard avec ou sans fil, la charge de sa batterie apparaît dans la section Clavier des Préférences système. Le clavier passe automatiquement en veille après une période d’inactivité pour économiser la batterie, qui offrirait un mois d’autonomie. Apple ne précisant pas les conditions d’utilisation, nous vérifierons la véracité de ce chiffre dans les prochaines semaines — et nous nous assurerons aussi qu’une minute de charge suffit à obtenir une heure d’autonomie.

Le clavier connecté et chargé, il est temps de taper. Les piles rechargeables imposaient la présence d’une section cylindrique de 18 mm et d’un angle de frappe assez prononcé. Débarrassé de cette contrainte, le Magic Keyboard est plus plat et plus compact : il casse moins le poignet, et évite d’aller chercher la souris trop loin. C’est un progrès, même si un spécialiste de l’ergonomie ne serait sans doute toujours pas totalement convaincu. Et on s’y fait en moins de temps qu’il ne m’a fallu pour écrire l’introduction de cet aperçu.

Le Magic Keyboard abandonne VAG Rounded au profit de San Francisco, comme le clavier du MacBook1. Étrangement, Apple a choisi la variante un peu « techno » de l’Apple Watch, plutôt que celle plus arrondie d’OS X El Capitan. Par ailleurs, les symboles des touches de fonctions sont vides plutôt que pleins, et les touches de modification sont écrites en toutes lettres (« command » pour ⌘).
Le Magic Keyboard abandonne VAG Rounded au profit de San Francisco, comme le clavier du MacBook. Étrangement, Apple a choisi la variante un peu « techno » de l’Apple Watch, plutôt que celle plus arrondie d’OS X El Capitan. Par ailleurs, les symboles des touches de fonctions sont vides plutôt que pleins, et les touches de modification sont écrites en toutes lettres (« command » pour ).

Mais si vous avez observé l’évolution récente des claviers Apple, vous voulez surtout savoir ce que l’on ressent sous les doigts. On oublie rapidement que les touches sont plus larges… jusqu’à ce que l’on revienne à l’ancien clavier. Le premier rang utilise désormais des touches de pleine taille, mais c’est peut-être l’élargissement de la touche esc, qui provoque le décalage des touches F1 à F4, qui demandera le plus d’adaptation. De même, la réduction de la hauteur des touches du dernier rang ne change pas grand-chose, d’autant moins si vous avez l’habitude de taper la barre d’espace avec le côté du pouce (et pourquoi feriez-vous autrement ?).

Le changement de la forme et la position des touches fléchées est sans doute plus problématique : alors que toutes les autres modifications me paraissent naturelles après avoir tapé cinq paragraphes, celle-ci continue de provoquer des fautes de frappe. On verra bien ce que cela donne après quelques jours ou quelques semaines d’utilisation — en attendant, je suppose que cela me donne une bonne raison de pester contre les lubies de Jony Ive.

Les nouvelles touches fléchées.
Les nouvelles touches fléchées.

Les touches elles-mêmes ne sont pas désagréables : elles sont aussi stables que les touches à mécanisme papillon du MacBook, mais ne donnent pas l’impression d’avoir été conçues pour vider l’utilisateur de toute sa joie de vivre (j’aime à peu près autant le clavier du MacBook qu’un martini noyé dans le vermouth ; libre à vous de ne pas être d’accord ; je n’ai pas envie de boire avec vous). La différence vient peut-être de leur course plus profonde, bien qu’elle ait été réduite à un petit millimètre, suggérée par leur forme très légèrement convexe.

Elle vient plus sûrement de la manière dont les mécanismes à ciseaux fonctionnent, puisque le Magic Keyboard utilise toujours des mécanismes à ciseaux, quoique revus et affinés. Les touches résistent à la frappe sans l’empêcher, et remontent aussitôt, pour repartir de plus belle. Les mécanismes s’ébrouent avec un son sec et mat, qui donne réellement l’impression d’avoir frappé sur les touches.

Le profil du Magic Keyboard.
Le profil du Magic Keyboard.

Les amateurs de claviers mécaniques n’y trouveront évidemment par leur compte, vous n’avez probablement aucune raison de changer votre clavier Apple actuel s’il fonctionne parfaitement. Mais après quelques heures d’utilisation, l’ensemble semble très satisfaisant pour un clavier « de base » — mais son prix est tout de même assez élevé, même en prenant en compte le coût du chargeur et des piles indispensables au fonctionnement de son prédécesseur.

Catégories: 
Tags : 

Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


105 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar patrick86 15/10/2015 - 16:50

"Votre avis sur le design ??? Aimez-vous ou pas ?"

Excellent design.

Une autre question ?

avatar C1rc3@0rc 15/10/2015 - 21:07

La priorité dépend de l'utilisation. Si c'est pour taper des adresse WEB tous les 4 matins, alors l'esthétique peut primer, si c'est pour taper du texte au kilomètre 8h/j, alors la fonctionnalité et l'ergonomie sont primordiales.

Il semble pas très différent du précédent modèle qui était fonctionnel. Après ce qui me gène surtout c'est l'absence de pavé numérique!
Après que si on peut accepter qu'un portable fasse l'impasse du pavé numérique, un clavier séparé n'a aucune raison d’être aussi limité surtout a ce tarif!!!

avatar BeePotato 16/10/2015 - 09:58

@ C1rc3@0rc : « Après que si on peut accepter qu'un portable fasse l'impasse du pavé numérique, un clavier séparé n'a aucune raison d’être aussi limité »

Si, il y a une raison tout à fait valable (pour les gens qui n’ont pas besoin d’un pavé numérique, évidemment) : le trackpad.

Contrairement au cas d’un portable avec son trackpad joliment et efficacement intégré au boîtier juste sous le clavier, avec le couple clavier/trackpad externes, le trackpad aura tendance à se retrouver posé à côté du clavier, généralement à droite. Et il est alors bien plus pratique d’avoir un clavier sans pavé numérique, permettant un accès rapide au trackpad par un léger déplacement de l’avant-bras, alors qu’un clavier avec pavé numérique impose un mouvement beaucoup plus ample.
Notons que cette logique s’applique d’ailleurs aussi pour l’accès à une souris, même si dans une moindre mesure car il y aura de toute façon plus de mouvements ensuite, une fois la souris saisie.

Donc oui, pour les gens qui n’ont aucun usage d’un pavé numérique, il y a un réel intérêt à acheter un clavier sans pavé numérique. Et pour des ordinateurs personnels vendus dans un monde déjà rempli d’ordinateurs portables, il doit y en avoir un paquet, des clients qui ont parfaitement l’habitude de se passer de pavé numérique. Arrêtons d’imaginer qu’Apple a fait à la légère le choix de sortir un clavier de ce type.

En revanche, ce qu’on peut regretter, c’est son choix de négliger le groupe d’utilisateurs qui a besoin (ou envie) d’un clavier sans fil avec pavé numérique. Il faut bien avouer que ce groupe est sûrement bien plus restreint que l’autre, mais c’est tout de même frustrant pour ceux qui en font partie.

Bon, moi, personnellement, je m’en tape, préférant largement un bon clavier USB. :-)



avatar karayuschij 15/10/2015 - 17:08

Le design je m'en fiche… je ne regarde pas mon clavier quand j'écris…

avatar patrick86 15/10/2015 - 17:42

"Le design je m'en fiche… je ne regarde pas mon clavier quand j'écris…"

Mais vous l'utilisez.

Le fonctionnel fait partie du design.

avatar benji2227 15/10/2015 - 16:07 via iGeneration pour iOS

A quoi sert cette touche "eject" en haut à droite...?

avatar Nerisean 15/10/2015 - 16:29

J'utilise ctrl + eject pour éteindre mes macs personnellement ... Ca fonctionne depuis Yosemite de mémoire.

avatar 8enoit 15/10/2015 - 23:57 via iGeneration pour iOS

@Nerisean :
Euh depuis Panther? En tout cas cette combinaison clavier existe depuis très longtemps.

avatar patrick86 15/10/2015 - 16:51

"A quoi sert cette touche "eject" en haut à droite...?"

À éjecter un DVD quand le Mac est équipé d'un lecteur optique (intégré ou externe).
C'est plus simple et rapide que la technique du trombone.

avatar kriI1n 15/10/2015 - 19:58 via iGeneration pour iOS

@benji2227 :
ctrl + option + cmd + eject

:-)

avatar JLG01 15/10/2015 - 22:14 (edité)

Mes Mac ont toujours un port pour y brancher un lecteur de galette, lequel lecteur requière une commande d'éjection.
Autre question?

avatar BeePotato 16/10/2015 - 10:06

@ JLG01 : « Mes Mac ont toujours un port pour y brancher un lecteur de galette, lequel lecteur requière une commande d’éjection. »

En fait, pour être précis, ce mode de fonctionnement ne requiert pas la présence d’une touche d’éjection, puisque l’éjection peut être commandée autrement (par exemple depuis le Finder).
C’est juste un raccourci pratique.

Et il est vrai qu’on peut s’étonner un peu de la présence de ce raccourci sur un clavier tout neuf, arrivant dans un monde de Mac vendus depuis un moment déjà sans lecteur optique. M’enfin, on ne va pas s’en plaindre, cette touche étant utile pour certains combinaisons de touches.

avatar Splint3r-b3n 15/10/2015 - 16:16

Est ce qu'il y a enfin le rétro éclairage ????

avatar Pitou 15/10/2015 - 16:20 via iGeneration pour iOS

Il en parle nul part du rétro éclairage :(

avatar bribrike 15/10/2015 - 16:24 via iGeneration pour iOS

Il n'en parle pas car il n'existe pas. Tout simplement.

avatar TomSupraBoy 15/10/2015 - 16:28 via iGeneration pour iOS

Ah ouf, on ne doit pas retourner le clavier pour le charger.

avatar MySuperGeo45 16/10/2015 - 20:03

oui pas comme pour la souris !

avatar fte 15/10/2015 - 16:36 via iGeneration pour iOS

J'adore le ton de l'article :)

Pour ma part, je reste sur mes claviers mécaniques. Le clavier étant autant que l'écran mon outil de travail principal, j'y accorde une attention toute particulière et les claviers Apple n'ont plus rien pour plaire à mes doigts. Ils plaisent à mes yeux, mais comme ce ne sont pas mes yeux qui tapent... Même gratuitement je n'en veux pas, il rejoindrait mes autres claviers Apple dans le tiroir à cheni.

Le trackpad m'intéresse plus, mais le prix comparable à un très bon clavier mécanique me semble disproportionné.

avatar patrick86 15/10/2015 - 16:53

"il rejoindrait mes autres claviers Apple dans le tiroir à cheni."

Il vous reste quelques claviers alu filaires ?
Je peux vous en débarrasser.

avatar MiniApple 15/10/2015 - 16:59 via iGeneration pour iOS

@fte :
Je suis preneur d'un clavier alors ! ;) on peut s'arranger !

avatar Kimaero 15/10/2015 - 17:09 via iGeneration pour iOS

@fte :
Un clavier mécanique?
Tu parles de ces immondices absolument horribles à utiliser qu'on trouvait il y a 10-15 ans?
J'ai eu des frissons dans le dos rien que d'y penser...

Pages