Fermer le menu
 

Mac ARM : un indice dans le code de macOS Sierra

Mickaël Bazoge | | 18:15 |  111

Vous verrez qu'un jour, Apple lancera un Mac équipé d'un processeur ARM. C'est du moins le souhait de beaucoup de fans des ordinateurs de la Pomme, qui voient bien la stagnation de leurs machines préférées, en grande partie causée par l'inertie d'Intel. Et quand on voit les performances du dernier processeur A10 Fusion de l'iPhone 7 qui en remontre au MacBook Air, on se dit qu'il n'est plus si farfelu de croire en une nouvelle révolution à l'intérieur des Mac (lire : Le processeur de l’iPhone 7 n’a rien à envier à un MacBook Air).

En attendant, la Pomme sème ses cailloux sur la voie des processeurs ARM dans les Mac… un chemin qui pourrait être de moins en moins long. Le site hollandais TechTastic a en effet repéré (via) dans le code de macOS Sierra des indices qui semblent annoncer une prochaine prise en charge des puces ARM par le système d'exploitation. Une référence en particulier met la puce à l'oreille : la mention du support de la famille de puces ARM Hurricane.

Cliquer pour agrandir

Hurricane, voilà qui n'est pas sans évoquer quelque chose même si ce nom est absent du catalogue d'ARM. La microarchitecture du système-sur-puce A7 porte en effet le nom de code Cyclone, celle de l'A8 a été baptisée Typhoon, et l'A9 Twister. D'après Hardware.fr, qui s'appuie sur les découvertes de Chipworks, Hurricane est le nom de code de l'A10 (merci Pierre). Est-ce à dire que macOS Sierra peut d'ores et déjà fonctionner sur le même SoC — ou un cousin proche — que celui de l'iPhone 7 ?

Catégories: 

Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


111 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar Mrleblanc101 30/09/2016 - 18:18 via iGeneration pour iOS

Je croyais que c'était pour le processeur S1 (le même que l'Apple watch) qui supposément contrôlerais le ruban OLED et ses "mini-app"

avatar Mickaël Bazoge macG 30/09/2016 - 18:41 via iGeneration pour iOS

@Mrleblanc101

Et le Touch ID ? Ça pourrait être une hypothèse intéressante.

avatar andr3 30/09/2016 - 19:50 via iGeneration pour iOS

@MickaëlBazoge :
Le Touch ID du clavier de la Surface Pro fait très bien le job et rend l'unlocking de la Surface tout aussi facile que le Mac associé à la Watch ... pour un prix moindre ;-)



avatar awk 30/09/2016 - 19:58

@andr3

Bravo à elle

avatar macfredx 01/10/2016 - 00:23

@Mickaël Bazoge : pas idiot ça.

avatar Lecorbubu 30/09/2016 - 18:19 via iGeneration pour iOS

Voilà qui va apporter encore un peu plus d'eau au moulin. À suivre !

avatar reborn 30/09/2016 - 18:20 via iGeneration pour iOS

macos arm existe deja, tout comme os x intel en son temps.

avatar frankm 30/09/2016 - 18:23 via iGeneration pour iOS

L'A10 tout court, et pas fusion, pour le Mac

avatar frankm 30/09/2016 - 18:24 via iGeneration pour iOS

Il y aura aussi pleins de mac Intel qui seront mis sur le carreau en un ou deux ans

avatar thibaud-chosson 30/09/2016 - 18:27 via iGeneration pour iOS

Si un mac ARM existe un jour, comme utiliser les logiciels actuels dessus? Ils seront compatibles ou pas?
S'il faut attendre 2 ans qu'Adobe crée une version ARM de Photoshop, ça fait vraiment pas rêver... sans compter tous les autres éditeurs.

avatar awk 30/09/2016 - 19:13

@thibaud-chosson

Le contexte est très différent de celui existant lors des précédentes transitions.

- Le portage d'une application moderne est aujourd'hui relativement simple
- Les modes de diffusions dématérialisés des applications se sont généralisé.
- Beaucoup d'applications majeures sont passées sur des modèles par abonnement

Bien préparée la transition pourrait être assez rapide, d'autant que la base installée logiciel d'une grande majorité d'utilisateurs sur Mac se résumes à quelques logiciel de grands éditeurs.

Un équivalent de MacBook sous ARM avec l'ensemble des soft Apple plus office porté pourrait déjà trouver son marché.

Pas certain que la lourdeur d'une couche d'émulation soit même nécessaire à une transition où les deux architectures cohabiterait.

avatar pocketalex 04/10/2016 - 00:32

Je suis pas sur que cette transition soit pour tout de suite

On nous parle de benchs de l'A10 qui rivalisent avec les core-i5 mobile des MBA et les core-m5 fanless des Macbook.

Déjà c'est des résultats à prendre avec des pincettes, car ce sont deux architectures totalement différentes et les benchs sont des softs assez basiques qui sont d'excellents indicateurs pour une même plateforme, mais d'une plateforme à l'autre, pas sur que ça signifie grand chose

Ensuite ça veut dire quoi ? ça veut dire que le meilleur des meilleurs CPU Arm Apple chatouille les CPU Intel les moins performants.

Ben on est bien barrés avec ça. Parceque bon, macOS, c'est pas l'Os des MBA et des Macbook, c'est l'OS des MBA, des Macbook, des MBPr, des Mac Mini, des iMacs et des Mac Pro.
C'est un OS transversal à toute la gamme Apple, de l'ordi-mini qui rentre dans un sac sans même le ressentir à la station de travail qui va faire des rendus 3D, de la post-production vidéo, du montage 4K, j'en passe et des meilleurs

Pas sur que les Arm Apple tiennent la route 2 minutes face aux i7 mobiles, aux i7 desktop, et aux Xeons.

Or un changement d'architecture CPU, c'est 2 choses. La 1e, l'obligation pour chaque développeur et éditeur d'App de recompiler ses logiciels. déjà, il y a un sacré taf je vous raconte pas
La seconde, et ça c'est vérifié à chaque transition, c'est que la nouvelle architecture "envoie du bois", assez pour supporter les logiciels de l'ancienne archi via ... de l'émulation

ça avait pas trop mal marché auparavant, mais ça pouvait, les x86 explosaient les G4 et les G5, même en ému c'était plus rapide

Là ... je vois pas trop le A10 émuler du x86 pour faire tourner Photoshop ou Première.

Pas gagné votre histoire

Une solution serait de proposer des Mac Arm pour l'entrée de gamme (MBA, Macbook, Mac mini), mais il faudrait faire cohabiter 2 architectures dans la gamme ... ouch

Non, pas gagné du tout votre histoire.

avatar andr3 30/09/2016 - 18:27 via iGeneration pour iOS

Trop tard pour moi ... je finalise la migration de la partie professionnelle (Office, fichiers, etc.) de Mac vers Surface Pro 4 et Windows 10.

avatar sdick 30/09/2016 - 18:35 via iGeneration pour iOS

@andr3 :
Perso j'ai gardé un MacBook mais en double-boot : OSX pour usage perso et Windows 10 pour les applications pro. Le processeur Intel est parfait pour cet usage

avatar andr3 30/09/2016 - 19:48 via iGeneration pour iOS

@sdick :
J'ai validé la migration de cette façon.

Je ne regrette pas le passage à la Surface Pro 4 avec Windows 10 Pro Anniversary et une suite Office digne de ce nom.

Comme je l'ai déjà mentionné dans d'autres interventions, Apple et ou les développeurs délaissent ce qui fait la force des PC sous Windows comme la Surface, à savoir une réelle offre bureautique et outils pro comme Project, Visio, etc. le tout associé à la légèreté et à la performance.

avatar awk 30/09/2016 - 20:01 (edité)

@andr3

On pourrait voir les choses bien différemment.

MS a l'intelligence de ne pas se positionné frontalement face à Apple et d'adresser un segment d'usages délaissés par eux pour faire son trou.

avatar pocketalex 04/10/2016 - 00:40

@andr3 : on est content pour toi

Moi j'ai fait l'inverse, viré tous les windows de mon taf. Qu'ils s'appellent 7 ou 10... dégagés.

On a gagné en productivité et en maintenance, on bosse mieux, et on s'occupe de notre travail, pas de nos machines.

La surface Pro c'est un bel objet, mais c'est surtout une belle blaguounette. En mode tablette c'est n'importe quoi. Par contre avec l'étui clavier/trackpad, ça devient un redoutable ordinateur tout à fait fonctionnel, puissant, léger, rapide, pratique. Seul Hic, pour la moitié du prix on a un laptop PC tout aussi bien, tout aussi fin, tout aussi léger.
Et quand le ventilo de la surface se met en route, là ça devient magique :) Enorme. Microsoft quoi.

avatar Alino06 30/09/2016 - 19:07

En réunion avant-hier j'ai eu l'occasion de voir une surface pro sur un plan en PDF un peu costaud
Ben vous savez ce qu'on a fait finalement ? On l'a fait tourner sur mon iPad Air 2, c'était moins galère

Il était vert le bonhomme

avatar reborn 30/09/2016 - 19:15 via iGeneration pour iOS

C'est a dire ? Cela manquait de fluidité ?

avatar Alino06 30/09/2016 - 20:26

D'abord avec le tactile, ca avait du mal avec le pinch to zoom (de la latence) ensuite il a voulu sortir la souris, mais ca partait dans tout les sens. Sur l'iPad c'était nickel.

C'était sur Adobe Reader.

La surface c'est pas un mauvais produit, mais à vouloir tout faire, ça fait rien de bien, ca fait tout moyennement.

avatar reborn 30/09/2016 - 20:52 via iGeneration pour iOS

@Alino06 :
C'est bien ce que je me disais, ce w10 multiplateforme est une fausse bonne idée.

Et j'ai jamais compris pourquoi l'experience de lecture et d'affichage des pdf est aussi degueu sous windows. Par contre avec mon iPad air c'est top. Sous os x aussi

C'est ce genre de detail qui me pousse à réfléchir à un switch w10 --> os x pour un usage perso dans un premier temps

avatar Dumber@Redmond 30/09/2016 - 19:28 via iGeneration pour iOS

@Alino06 :
Excellent !! Merci de partager ton expérience, car tous les benêts habituels ressassent toujours la même chose: les machines Apple ne sont pas assez puissantes.
Dès la sortie de la surface Pro 4 j'avais eu l'occasion de dire la chose suivante : à l'époque le CPU du MacBook Air rendait 600 MHz (c'est pas rien) et pourtant au niveau Benchmark GeekBench il fait aussi bien sinon mieux que celui de la SP4...
Ça veut tout dire !

avatar Valiran 01/10/2016 - 01:03

Pour posséder une Surface Pro 4, je joue à Diablo 3 dessus, donc le PDF de ton mec qui fait ramer la Surface, mwai.
Soit il a une Surface RT donc un ancien modèle (et là effectivement Windows RT j'en ai pas entendu que du bien), soit y'a un soucis ailleurs.
Une Surface Pro, c'est minimum du Core-m !

avatar jackhal 01/10/2016 - 15:47 (edité)

Conclusion : si vous avez un problème de fluidité avec vos PDF lors de votre prochaine réunion, fermez-le et jouez plutôt à Diablo 3.

avatar awk 01/10/2016 - 16:06

@jackhal

Puisque le monsieur te dit que c'est de la grosse mythomanie calomnieuse, il faut le croitre, non ?

Pages