Fermer le menu
 

Peter Thiel, conseiller de Donald Trump, estime qu'Apple a fait son temps

Mickaël Bazoge | | 23:55 |  157

Peter Thiel est le représentant de la Silicon Valley auprès de Donald Trump. Le parcours de cet homme d’affaires d’origine allemande est atypique : cofondateur, avec un certain Elon Musk, de PayPal en 1998, il bifurque ensuite vers un fonds d’investissement, il investit aussi dans Facebook au début du réseau social… et il obtient la peau du réseau de sites Gawker pour une sombre histoire de coming-out mal digéré.

Il est surtout le seul entrepreneur IT à avoir ouvertement soutenu Donald Trump. Il en récolte aujourd’hui les fruits, avec un poste de conseiller auprès du président-élu qui lui permet de côtoyer les grands patrons du secteur. Notamment Tim Cook lors d’une réunion qui a fait beaucoup parler en décembre dernier.

Dans une interview au New York Times, Peter Thiel n’y va pas par quatre chemins pour qualifier Apple. À l’affirmation « Apple, c’est dépassé », il confirme : « Nous savons à quoi ressemble un smartphone et à quoi ça sert. Ce n’est pas la faute de Tim Cook, mais c’est un domaine où il n’y aura plus aucune innovation », estime-t-il. Espérons que l’avenir lui donnera tort…

Catégories: 
Tags : 

Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


157 Commentaires

avatar shaba 12/01/2017 - 00:01 via iGeneration pour iOS

J'espère que Trump est mieux conseillé que ça dans les autres domaines...

avatar occam 12/01/2017 - 03:26

@shaba

Pas si sûr.
C’est même pire dans d’autres domaines.

Deux exemples mineurs mais typiques, et intéressants car on peut aisément les vérifier :

1. Robert F. Kennedy, Jr. (oui, fils de…), avocat, pressenti par Trump pour présider la commission sur la sécurité des vaccins et l’intégrité scientifique (sic!).

Kennedy est depuis longtemps un “anti-vaxxer” notoire, un activiste anti-vaccination fervent. Il prétend notamment que le thimerosal est la cause de l’autisme.
https://www.scientificamerican.com/article/vaccine-critic-kennedy-set-to...

2. Monica Crowley, journaliste chez Fox et militante de droite, pressentie par Trump pour diriger le service de communication du National Security Council, poste charnière pour la communication stratégique.

Crowley vient d’être accusée de plagiat dans son livre de 2012 sur le rebond américain, plagiat bien documenté (dont voici un lien vers des exemples), à tel point que HarperCollins vient de retirer la publication :
http://money.cnn.com/interactive/news/kfile-trump-monica-crowley-plagiar...

Entre temps, des lecteurs attentifs ont également détecté des plagiats aussi massifs que balourds dans la thèse de doctorat de Monica Crowley, soutenue à Columbia. (La thèse traite des relations USA-Chine, sujet ultra-sensible.)
http://www.politico.com/magazine/story/2017/01/monica-crowley-plagiarism...
Columbia University n’a pas encore réagi officiellement.

Pour rappel : deux ministres phares du gouvernement d’Angela Merkel ont été contraints de démissionner après que les plagiats de leur thèses doctorales furent découverts ; leurs doctorats furent annulés. (Karl Theodor zu Guttenberg, ministre de la défense et shooting star de la CSU, et Annette Schawan, ministre de l’éducation.)

avatar John McClane 12/01/2017 - 08:13 via iGeneration pour iOS

@occam

Merci, je ne connaissais pas ces détails, c'est intéressant.



avatar mimot13 12/01/2017 - 08:56

Merci pour cette info.

pas vraiment rassurant tout ça.

Les smartphones n'évolueront plus ? Qu'en sait il réellement ? A mon humble avis, personne ne le sait vraiment avec une projection sur une période de 5 ans.

Par ailleurs Apple ne fabrique pas que des smartphones.. même si ce segment de marché représente la part la plus importante de ses revenus, il ne faudrait pas oublier les MAC et OS X ! Il est vrai aussi que le nouveau président comme son équipe apparemment, ne fait pas dans la dentelle.

avatar iPop 12/01/2017 - 09:13 via iGeneration pour iOS

@mimot13

Mac OS X, Le Smartphone c'est déjà du passé , plus de 10 ans déjà. L'avenir c'est l'espace, technologie qui sera effective sur nos voitures.

avatar oomu 12/01/2017 - 09:57 (edité)

j'ai po de voiture ni l'intention d'en avoir.

avatar Pascal-007 12/01/2017 - 14:03 (edité)

Té po un représentant de la majorité

avatar Spuolg 12/01/2017 - 09:57

@ mimot13

Ce Monsieur de la trempe de Trump, qui trempe sa trompe en fanfare et trompette dans toutes les trompes, se trompe certainement. Apple va bientôt inventer le smartphone vraiment smart qui empêche tout autre système vidéo de filmer son propriétaire, et qui protège aussi des éclaboussures. Si je ne me trompe, Donald, très intéressé, devrait en être le tout premier acquéreur.

avatar Manubzh 12/01/2017 - 10:10

mon dieu... ça craint !!!
merci occam !

avatar oomu 12/01/2017 - 10:56

à mon sens, le plus grave, c'est d'avoir placé un anti-vaccin acharné. Détricoter la politique publique de vaccination (que ça soit aux usa comme au Royaume-unis ou en France) aura rapidement des effets catastrophiques.

Les nostalgiques n'ont qu'à aller voir les archives des cimetières et la mortalité enfantine.

Le reste était déjà grave, comme par exemple faire twitter par le comité scientifique de la Chambre des représentants que les études sur le climat sont une arnaque (un hoax). Ou de jubiler de bloquer la politique de nouvelles centrales nucléaires pour refoutre du thermique à fossile (charbon etc) en plein où habitent les gens. (ha ben vi le nucléaire c'est dangereux, mais le charbon en pleine gueule, ça tue rapide)

Sans parler du nombre incroyable de casseroles que se trainent les nommés au gouvernement Trump (et conseillers divers). C'est effectivement une toute nouvelle période: celle des Trolls, partout tout le temps.

Mais tout cela est futile. Nous sommes entrée dans une nouvelle ère de fantasme, d'irrationalité. Cela se retrouve à tous les niveaux, d'un commentateur moyen sur Reddit jusqu'aux politiciens les plus hauts placés.

Chaque lubie est à vendre dans un site rigolo pour nous brosser dans le sens du poil, sans qu'on ait à TRAVAILLER DUR pour lire des études, des rapports et des comparaisons statistiques pour se forger une opinion raisonnable même si elle nous plait pas.

Si quelqu'un ici me sort un argument imparable qui me plait pas, il me suffit de me réfugier en larme sur un site extrémiste, une vidéo quelconque avec un youtubeur rigolo, pour me rassurer avec des gens partageant la même bêtise que moi. C'est le doudou idéologique.

-
Et les gens qui portent des fantasmes qui nous plaisent seront excusés de tout. L'électorat actuel (nous) en est à considérer que le plus important est le triomphe de l'idéologie sur tout le reste. On est prêt à excuser, avec mauvaise foi, tout politicien de n'importe quoi (crime, indécence, méchanceté, etc) du moment qu'il porte les idées, préjugés, fantasmes qui nous arrangent, qu'on partage déjà. Ou il suffit d'être "anti-système" (on ne sait pas de quoi ils sont pro-système, l'important est d'être anti-quelque chose qui me déplait).

A mon sens, ce qui se passe aux USA et au Royaume-Unis n'est que l'avenir de la France.

avatar bompi 12/01/2017 - 14:34

C'est malheureusement fort probable.

Tout ceci n'est pas absolument nouveau : absoudre celui/celle qui défend l'idéologie à laquelle on croit, dénigrer systématiquement toute personne défendant un autre point de vue, se contenter de la première pseudo-preuve lue/entendue/vue.

C'est l'ampleur, qui est nouvelle ; on avait franchi un cap avec d'autres évolutions technologiques mais là, c'est le cap Internet.

Mais je ne sais pas ce que je crains le plus : la bêtise qui se pavane ou l'idéologie qui avance sous le masque de la respectabilité et de l'apparente profondeur ; on en a des exemples à chaque coin du cyberespace (qui a beaucoup de coins...)

Entre croire et savoir, la différence n'est pas toujours facile à montrer.

SInon, c'est la routine : Apple is doomed.

avatar Neurotron 12/01/2017 - 12:07 (edité)

« Kennedy est depuis longtemps un “anti-vaxxer” notoire, un activiste anti-vaccination fervent. Il prétend notamment que le thimerosal est la cause de l’autisme. »
Il existe une étude allemande qui montre que la vaccination est responsable de plus de beaucoup plus de problèmes qu'on l'imagine. Cette étude est allemande, car en Allemagne les vaccins ne sont pas obligatoires. Le gros problème, c'est que les vaccins ne sont pas considérés comme des médicaments et l'autorisation de mise sur le marché est carrément bâclée. Quand on voit que même une étude sérieuse permet la mise sur le marché de Médiator, Distrilbène, Vioxx… on se dit que pour les vaccins, ce doit être pire. Le problème c'est que le lobby pharmaceutique est tout puissant.

« Détricoter la politique publique de vaccination aura rapidement des effets catastrophiques. Les nostalgiques n'ont qu'à aller voir les archives des cimetières et la mortalité enfantine. »
Voilà bien l'argument qu'essaye de nous injecter les labos… Et visiblement tu es bien immunisé. En Allemagne, la vaccination n'est pas obligatoire (la population est moins conditionnée). Et bien l'Allemagne a des taux de mortalité infantile tout à fait similaire à la France.

Moi je me réjouis de ce genre de coup de pied dans la fourmilière. Idem pour la « théorie » du réchauffement climatique à laquelle il ne croit pas, à juste titre.

avatar Pascal-007 12/01/2017 - 14:12

Peut-être que les vaccins ne sont pas considérés comme des médicaments en France, mais ailleurs dans le monde, les vaccins sont considérés comme des médicaments, et traités comme tels avant leur commercialisation. Alors, ailleurs, des études sérieuses sont faites sur les vaccins et rien de négatif n’a été démontré. La lubie de l’autisme a été démontrée fausse des centaines de fois déjà, mais certains illuminés comme toi continuent de répandre des faussetés avec, comme argument suprême, que cela provient du lobby pharmaceutique... tout en oubliant toutes les études hors-pharma qui vont dans le même sens et qui démontrent l’absence de conséquence négative de la vaccination. Mais bien entendu, pour des gens comme toi, tout ce qui démontre le bienfondé de la vaccination devient in fine du lobby pharmaceutique, n’est-ce pas ?

avatar Neurotron 13/01/2017 - 08:54

Un scandale a démontré que ce que tu affirmes est totalement faux. Le scandale sur le vaccin anti-HPV a montré comment l'EMA (Agence européenne du médicament) procède pour autoriser un vaccin à être vendu en Europe : elle fait totalement confiance aux labos qui produisent eux-mêmes les données qui les arrangent pour autoriser une vente européenne du vaccin ! Et elle en a occulté tous les effets secondaires ! Tu devrais un peu te renseigner. Je t'invite à lire l'article suivant qui explique comment l'EMA procède, les soupçons de conflits d'intérêts et surtout comment cette agence fonctionne en interne. Tes sois-disant « études sérieuses » ne passe pas la barrière de la réalité. Mais tu peux continuer à croire que tout cela aussi est une invention des lobbies anti-vaccins. Et j'espère que tu es à jour de tous les vaccins…

http://www.lemonde.fr/planete/article/2016/12/09/papillomavirus-les-auto...

avatar BigMonster 13/01/2017 - 11:55 (edité)

@Neurotron

Les avantages apportés par la vaccination ne sont pas discutables.
Une statistique parmi de très nombreuses autres:
https://www.unicef.org/french/pon96/hevaccin.htm

Qu'il y ait quelques épiphénomènes de labos qui exploitent telle ou telle situation à un moment donné pour un produit parmi des milliers d'autres ne remet pas en question cette évidence.

Quant aux adeptes du new age qui croient pouvoir remettre en question des avancées scientifiques indubitables sous prétexte d'ondes positives, de médicaments au sucre, de cailloux dans le dos, d'ingestion d'urine et autres fadaises ridicules d'illuminés incultes, ils sont dangereux.

Tu es dangereux.

avatar Neurotron 13/01/2017 - 21:43

La peste et le choléra ont été éradiqués sans vaccins. La tuberculose a disparu aux É. U., sans le vaccin. Les maladies ont des phases dans l'histoire qui dépendent de conditions extérieures (hygiène, conditions de vie…) Après, il est facile de prétendre que c'est grâce aux vaccins…
Et t'as pas lu l'article entièrement. Car ce scandale montre comment l'EMA procède et que ce n'est pas un épiphénomène contrairement à ce que tu inventes, mais la procédure normale.

Ces gens que tu essayes de tourner en ridicule pour pousser ton raisonnement dans le grotesque, ne font pas de morts comme le Médiator, le distrilbène, le Vioxx… Rien que le Médiator aurait tué entre 500 et 2000 personnes !

Tu es ridicule. Malheureusement, il n'y a pas de vaccin contre ça…

avatar BigMonster 16/01/2017 - 12:38

Tes affirmations sont sans preuves et unidirectionnelles. Un peu d'information non orientée:

https://fr.wikipedia.org/wiki/Controverse_sur_la_vaccination

Tu es dangereux.

avatar Hasgarn 15/01/2017 - 11:11

Merci pour ces renseignements.
Les 4 ans à venir vont être bien difficile, entre le président 'ricain et notre futur chef d'état (qui, n'en doutons pas, risque de faire couler un max d'encre vue les winners qui se présentent)...

avatar C1rc3@0rc 12/01/2017 - 03:32 (edité)

Il est devenu president des USA alors qu'il avait la quasi totalité des media et de la classe politique ouvertement contre lui...

Sinon, ce que dit Thiel sur les smartphones est realiste.
On le voit d'ailleurs dans l'industrie, qui s'est engagée dans la queue derriere Apple en 2008 (le temps de realiser...): qui innove, qui gagne de l'argent?
Certes le smartphone peut encore etre amelioré un petit peu, la plus grosse zone etant l'autonomie, mais dans les faits apres les ecrans 4k, sur quoi agir?
la finesse, le poid, la taille de l'ecran: on est proche des limites physiologiques et physiques!
L'OS, oui il y a des grosses ameliorations ergonomiques a faire, mais les 2 OS du marché ont finalement peu d'independances, ce que va faire l'un sera copié par l'autre.
Quand aux usages, les constructeurs essayent bien d'y implanter des trucs domotique ou de santé, mais ça fait surtout flop.

Le prochain grand truc c'est la VR, qui represente une evolution aussi considerable que l'arrivee de l'interface graphique au debut des annees 80. Et surtout cela va permettre d'utiliser l'integralité du champs visuel et des capacités de traitement visuel du cerveau pour gerer les 40 000 exaoctet de donnees qui vont constituer la realité de 2020.

La VR va s'accompagner de l'interaction vocale, ou de l'informatique conversationnelle. Et la tout est a faire, les systemes actuels sont des dinosaures inneficace au possible qui comptent sur des datacenter avec des "petites mains" derriere pour faire illusion. Tout ça au prix d'une inneficacité energetique et d'une surcharge reseau monstrueuse.

Faut se rendre compte que l'evolution de l'informatique a toujours ete la croissance de la puissance d'une machine de plus en plus individuelle et toujours plus simple a manipuler.

que peut un smartphone avec son petit ecran de 6" contre la VR ?
On assiste aussi a une diversification des outils informatiques autour de l'individu.
Dans les annees 70 la puissance informatique c'etait un mini par entreprise, puis par equipe.
Dans les annees 80 ont parlait d'une machine par personne
Dans les annees 2000 on est passé au PC portable et au PC de bureau par personne.
2008 et 2010 ont marqué le trio PC, tablette, smarpthone.
C'etait la vision de Jobs, un ecosysteme de gestion de l'information reposant sur plusieurs outils simples et volontairement limités mais complementaire, et ça continue.

Apres, y a des conneries du marketing ou de designer qui captent rien aux besoins: smartwatch, hybrid PC, tablette pro,...
Vouloir fusionner une tablette et un PC va a l'inverse de l'evolution. C'est une reponse marketing au besoin commercial d'augmenter la marge dans un marché ou l'informatique coute de moins en moins cher.

Plutot que vouloir vendre un ensemble de produits differents complementaires et qui demande un gros travail de conception, le marchand de PC prefere limiter la R&D et faire n-fois la meme machine bardée d'option. Ça coute moins cher, ça va plus vite, mais c'est inadapté.

Et le client le sait. Il prend son temps pour acheter son PC, le renouvelle quand la machine n'en peut vraiment plus, il prend son temps pour acheter sa tablette, et la renouvelle quand elle n'en peu vraiment plus, il achete son smartphone a un operateur telecom et il le renouvelle encore selon les directives du marketing, mais la aussi ça commence a s'arreter...

Bref Apple repose aujourd'hui sur l'iPhone, et l'iPhone est un concept en fin de vie. Et on se rend surtout compte qu'Apple a abandonné le principe de l'ecosysteme defini par Jobs et ne fait que suivre les constructeurs PC: fusion PC/tablette... et ça marche pas.
Bref Apple a perdu son ADN et repose sur des futures ruines comme seule perspective d'avenir.

avatar Paquito06 12/01/2017 - 04:08 via iGeneration pour iOS

@C1rc3@0rc

(Elle a perdu avec presque 3 millions de voix en plus, c'est enorme;

http://www.cnn.com/2016/12/21/politics/donald-trump-hillary-clinton-popu...

C'est le systeme electoral qui n'est plus approprié. Inutile d'ajouter que le president elu est loin d'etre populaire - surtout a NY je le vis au quotidien 🤣 - et si tu as ecoute le farewell d'Obama hier et le 'langage' employe par le president elu ce matin pour sa premiere conference de presse tu vois le gap educatif... Dans 4 ans on a Kanye president 😐)

avatar deltiox 12/01/2017 - 06:57 via iGeneration pour iOS

@Paquito06

Il y a exactement le même système à Paris
Vouloir changer le système pourquoi pas, mais il n'a pas que des défauts

Dans tous les cas, il a été élu avec les mêmes règles que ses prédécesseurs

C'est fatiguant tous ces media qui veulent rejouer les élections

avatar oomu 12/01/2017 - 09:56

un mode de scrutin n'est pas anodin. Il a toujours un impact sur le corps électoral et les parties.

Il est normal donc que les gens se posent des questions après des campagnes aberrantes ou des extrêmes.

Vous inquiétez pas, je présume que vous avez encore pour des décennies de vie. Vous allez donc en voir encore plein des question de cet ordre. hoOOOoo oui. Ainsi va la vie.

-
"Dans tous les cas, il a été élu avec les mêmes règles que ses prédécesseurs"

c'est la 2e fois en 15 ans que se pose la question du vote populaire face au corps électoral et du poids de certains états face à d'autre. Le débat existe parce que le problème est légitime sans être nouveau.

avatar C1rc3@0rc 12/01/2017 - 11:49

Le mode de scrutin de pose depuis la nuit des temps. La Grece antique a proposé et detaillé des systemes electoraux et d'administration sensés garantir la democratie.

A chaque monarchie ou autre forme de dictature qui tombent le mode l'election et de gouvernement revient, selon les interets des protagonistes.

A la Revolution francaise, le choix avait ete fait de ne pas recourir a l'election populaire majoritaire, mais d'utiliser le principe de designation au hasard. Mais l'abbée Seyies veillait et il a reinstauré un mecanisme pro aristocratie a la place.
Pour autant meme si la 5eme republique a vu l'election d'une fieffé crapule soutenue par a peine 11% de la population en condition de voter, il n'a jamais ete remis en question en terme de legitimité.

Dans l'election americaine, une chose n'est pas non plus remise en cause c'est la legitimité de tous les presidents elus aprés Roosevelt. Trump est autant legitime qu'Obama ou Bush.

Aux USA les campagnes sont aberrantes et extremes par definition. Celle-ci n'est pas pire que les autres.

Ce qui est remarquable c'est la collusion entre la majorité des media et les politiciens americains, mais aussi les media «du monde sauvage autour des USA» (le reste du monde..) qui diabolise et attaque Trump sans discontinuer.

Je crois que c'est la premiere fois de l'histoire moderne des USA qu'on assiste a cette hallali. Trump fait peur a l'aristocratie politique et aux media qui lui sont asservis.

Alors on voit les pire bassesses, dans la tradition des rouleaux de papier toilettes anglais, on voit des resurgences de McCarthyisme exhumé meme par les Democrates, on ressert les fadaises sur l'illigitimité de l'election avec les 2 millions et des poussieres attribuées en plus a Clinton, en se gardant bien de mentionner que ce chiffre est en dessous de la marge d'erreur statisitque...

parce que quand meme affirmer que 3 millions de voix sur plus de 130 millions de votants c'est une large victoire, c'est du grand n'importe quoi meme si on est pas mathematicien!

Non, Trump est legitime, il a ete choisi par le peuple americain, il a ete legitimé par le meme systeme qui a legitimé Bush et Obama.

Le principe democratique c'est que celui qui est elu devient le president de tous.
Maintenant c'est aux americains d'assumer leur choix et aux gouvernements du monde de composer avec.

Peut etre que dans l'avenir les USA changeront de modele electoral, peut etre qu'ils changeront de mode de gouvernement, peut etre qu'ils changeront meme de constitution, mais pour l'instant ce systeme est la base de la gouvernance americaine. Il faut s'y faire c'est ce que le peuple americain a decidé.

avatar Paquito06 12/01/2017 - 14:17 via iGeneration pour iOS

@deltiox

Le meme systeme a Paris? Oh. Mais sur 10 millions d'habitant pour une meme ville, pour elire un maire, pas le president de la premiere puissance mondiale.
Pas que des defauts mais surtout le gros desavantage de ne pas etre representatif du peuple.
Oui la meme regle, y a rien a redire. La barbe ces medias 😒

avatar Joël Pierre 12/01/2017 - 07:44

C’est quoi la VR ?

Pages