Voir ou revoir le keynote où le Mac a hérité de l'iPhone

Florian Innocente |

« Au revoir Intel et merci pour tout ». Tim Cook ne l'a pas dit mais il aurait pu. Cet ultime keynote de l'année — croisons les doigts… — a été court. Moins d'une heure pendant laquelle ont été dévoilées pas moins de 3 gammes de Mac équipés d'un processeur inédit, l'Apple M1. À partir de maintenant les Mac tourneront avec des puces conçues à l'origine pour un téléphone. Qui l'aurait imaginé !


Tags
avatar Madalvée | 

Effet claque quand on a vu les speechs du M1. Effet contre claque quand on a vu les options des appareils présentés.

avatar R-APPLE-R | 

Qu’elle drôlerie à la toutes fin ... pour ceux qui sont restés 😂

avatar roccoyop | 

@R-APPLE-R

+💯💯💯💯💯💯💯💯

avatar Dv@be | 

@R-APPLE-R

J’ai adoré ! Que de souvenirs

avatar XiliX | 

@R-APPLE-R

Ouiii j’adore Monsieur PC... toujours aussi drôle
Belle performance 😂🤣🤣

avatar GtnDns | 

J’ai un peu de mal à réaliser si cette étape est significative ou pas pour le reste de l’industrie/ « l’avenir » de l’informatique.. L’est-elle ?

avatar Nixam | 

@GtnDns

Si les développeurs jouent le jeu et que les performances/autonomie sont telles qu’annoncées, ça risque fortement de l’être

avatar harisson | 

@GtnDns

Je pense que ce ne sera pas très significatif, la pdm d’Apple sur le desktop est trop faible pour que ça le soit.

En plus, je trouve que les produits qu’ils ont proposés manquent d’audace (pas de radicalité dans le design ou dans les fonctionnalités par exemple).

avatar YetOneOtherGit | 

@harisson

"Je pense que ce ne sera pas très significatif, la pdm d’Apple sur le desktop est trop faible pour que ça le soit."

Ce n’est évidemment pas la PDM du Mac qui aura un impact.

Par contre il est loin d’être impossible qu’Apple valide une approche qui pourrait faire école.

MS à déjà fait quelques pas maladroit dans cette direction il n’est pas improbable qu’à moyen terme l’architecture ARM élargisse son emprise et sa domination.

C’est assez intéressant à observer.

avatar TrollMan06 | 

Pourquoi M1 réservé uniquement au 13 pouce ?

avatar dodomu | 

@TrollMan06

Peut être parce que la marge entre cette puce et les processeurs Intel disponibles pour ce modèle n’est pas folle, ils doivent attendre de pouvoir proposer une puce plus puissante encore.

avatar YetOneOtherGit | 

@TrollMan06

"Pourquoi M1 réservé uniquement au 13 pouce ?"

Parce que c’est une machine ayant des volumes de ven bien supérieurs au 16 pouces : Apple c’est focalisé sur ces deux laptop best seller ce qui est un signe fort de confiance dans son offre 😎

avatar brunok | 

À la place d'Intel, je m'inquiéterai sérieusement. Apple montre le chemin, les autres vont suivre ... Reste les serveurs.

avatar Madalvée | 

Après on sent que la force de frappe d'Apple est limitée, M1 pour le grand public, M1X pour les pros et ça ne devrait guère aller plus loin…

avatar reborn | 

@Madalvée

Ah et le macpro il va se faire voir peut-etre ? Le MBP pro 16" aussi ?

avatar Ajioss | 

Donc c’est officiel, il n’y a plus de designer chez Apple ...

avatar victoireviclaux | 

@Ajioss

Pourquoi changer une équipe qui gagne ?

Vous voulez faire quoi ? Des ordinateurs avec l'épaisseur d'une feuille de papier ? 🧐

avatar Ajioss | 

@victoireviclaux

Oula avec Apple je n’en demande pas tant il faut y aller doucement avec pépé...

Réduire l’épaisseur des bordures autour de l’écran serait un bon début.

La je pense que les machines-outils et les moules servant au design des MacBook est assez amorti comme ça .

avatar gwen | 

@victoireviclaux

A une époque Apple avait réussit à changer radicalement les ordinateur avec des formes rondes et des couleurs.

Là c’est redevenu morne plaine malheureusement.

avatar YetOneOtherGit | 

@Ajioss

"Donc c’est officiel, il n’y a plus de designer chez Apple ..."

Règles de basse du business: ne pas tirer toutes ses cartouches inutilement en même temps.

Apple pratique parfaitement cette politique de distillation des changements au fil du temps et avec parcimonie.

Toujours s’en garder sous le pied pour donner de la capacité d’attractivité aux prochaines générations de produits.

avatar Adishatz | 

Si j’ai bien compris, la gamme présentée est beaucoup plus rapide, à beaucoup plus autonomie et est moins chère .
Et c’est pas une tuerie ça ? !

avatar Adishatz | 

A

avatar Switcher | 

Si j'ai bien compris : "Grâce à Rosetta 2, vos applications (Intel) seront même plus rapides que sur votre machine native." Osé : un peu de conditionnel et d'humilité auraient été les bienvenus... mais bon, on ne fait pas de keynote sans une bonne dose de culot.

avatar YetOneOtherGit | 

Une des informations issues de cette présentation c’est qu’Apple va assez vite sur la transition.

C’est toute une gamme de machines qui a été présentées, contrairement à une approche plus mesurée tel que l’on pouvait l’envisager.

Et ce sont deux des machines se vendant le mieux (Mac Book Air et Mac Pro 13) qui ont été choisie, ce qui est un message fort : c’est le cœur même des modèles les plus vendus qui est renouvelé en premier.

Une vraie marque de confiance.

L’autre surprise c’est le renouvellement du marginal Mac Minì.

avatar XiliX | 

Moi j’adore monsieur PC à la fin...
Toujours aussi drôle (on s’en fout de la gueguerre Mac vs PC) juste sa performance 👏👍😂🤣🤣

avatar jchirac | 

Super keynote. Le Mac prend un nouveau tournant et je trouve ça bien.
De plus, j’ai bien aimé le format de cette année : annonces distillées sur plusieurs mois, format avec une mise en scène plus poussée impossible à réaliser en direct, etc.
J’adore Apple mais cependant une chose me « gêne » (le mot est peut-être un peu fort) de plus en plus : absolument chaque phrase est ponctuée par un superlatif qui vante la « supériorité écrasante » des produits Apple et de façon plus large, la marque elle même.
Il est normal pour une entreprise de mettre en avant la supériorité de ses produits par rapport à la concurrence, mais là je trouve ça assez égocentrique...

avatar softjo | 

@jchirac

Ça devenait carrément fatiguant. 1-2 superlatifs dans presque chaque phrase.

avatar gwen | 

@jchirac

Ça a toujours été comme ça. C’est Steve Jobs qui a initié l’explosion de superlatifs pour vanter ses produits. Vest un peu la marque d’Apple en quelques sorte.

avatar jchirac | 

@gwen

C’est vrai mais en ce qui me concerne, ça ne m’a jamais autant frappé que cette année.

avatar odemeusy | 

Les 2 dernières minutes sont top!
Good old times ;)

avatar Glop0606 | 

Oui mr PC toujours au top. :)

avatar pedia | 

Je pensais que les dernières minutes de M. PC, au delà de l’humour, annonçaient un vrai petit « one more thing » avec la possibilité de faire tourner des app PC sur les puces M1 (car oui, certaines apps, pro notamment, n’existent que sur PC).

CONNEXION UTILISATEUR