Stéphane Richard répond à Free et SFR

Florian Innocente |


Stéphane Richard le PDG de France Télécom était auditionné ce matin par la commission des affaires économiques de l’Assemblée nationale. Son passage faisait suite à celui de Xavier Niel. Si quelques échanges ont porté sur le déploiement de la fibre optique ou sur le développement en zones rurales, l'arrivée de Free a occupé la majorité des débats.

Stéphane Richard a répondu à certaines critiques formulées de manière générale à l'endroit des opérateurs, mais il a également décoché quelques flèches en direction de SFR, dont le PDG, Frank Esser, ne décolère pas depuis quelques jours, estimant que l'opérateur historique avait « permis à Iliad de sortir des forfaits si peu chers » via leurs accords d'itinérance.

Rente
Stéphane Richard s'est dit «chagriné» des affirmations selon lesquelles France Télécom et les autres vivraient d'une rente de la téléphonie mobile, en affirmant que les prix ont constamment baissé ces dernières années, de l'ordre de 12% entre 2006 et aujourd'hui alors que d'autres coûts augmentaient «les péages, la poste, le métro. En contrepartie on a observé une explosion du trafic des données, il a été multiplié par 53, à niveau d'usage comparable les dépenses des ménages français ont baissé de 40%. Il est injuste de dire qu'on n’a pas baissé avant. La TVA a augmenté de 7 points sur les forfaits mobiles et les opérateurs n'ont pas tous répercuté cette hausse.» Quant aux 35% de marge dégagée par France Telecom sur le mobile, ils participent aux investissements pour le réseau. Le patron de France Télécom s'est également appuyé sur une étude toute récente du régulateur britannique qui plaçait la France en seconde place des pays les moins chers, il a toutefois eu le bon goût de préciser que le panier évalué comprenait le mobile et le fixe.

Arrivée de Free
Les forfaits annoncés par Free ont pris ses concurrents de court, a concédé le PDG «Non franchement, on ne s'y attendait pas, on a été surpris par l'agressivité de ces offres» (un ton très différent de l'assurance affichée le premier jour au micro d'Europe 1), avant d'essayer de les replacer dans leur contexte «Ces offres représentent du SIM only, c'est à dire uniquement un accès au réseau, il n'y a pas de financement du terminal. Il faut comparer avec ce qui est comparable, aux offres équivalentes comme SOSH. Dans 80% des cas, les Français veulent un téléphone avec leur forfait. Si vous intégrez le financement du terminal, c'est beaucoup moins intéressant». Ce besoin a pu expliquer le fait que certains clients de Free de la première heure soient déjà revenus chez Orange (ou du fait des problèmes de réception des cartes SIM).

Sur la question du mobile subventionné il s'est inscrit dans le cas d'un utilisateur d'iPhone qui change de modèle tous les ans «Quelqu'un qui veut un iPhone, c'est moins cher de l'avoir chez Orange que chez Free». Un exemple qui dans ce cas précis (mais qui ne concerne pas la majorité des clients), peut effectivement davantage profiter aux concurrents de Free.

Des députés se sont étonnés de voir Free être capable de proposer des offres à ce niveau, ce à quoi Stéphane Richard a répondu en détaillant la mécanique entre opérateurs installés et entrants «Il y a une symétrie entre les terminaisons d’appel et les SMS. Lorsqu'il y a une communication entre deux opérateurs, il y a une facturation réciproque avec la terminaison d’appel. Lorsqu'un nouvel opérateur entre sur le marché, on lui donne un avantage, une asymétrie dans cette facturation. Il touche davantage d’argent quand il reçoit une communication d’un opérateur tiers, que lorsqu’il utilise lui-même un réseau tiers».



Une situation acceptée, mais qui conduit à un point de contentieux actuellement : «Le modèle économique de Free est basé sur l’espoir d’une terminaison d’appel des SMS très ambitieuse, mais à un niveau inadmissible. Il est exclu pour nous de voir tous les opérateurs du secteur financer Free via les SMS». Si les conditions voulues par Free étaient appliquées, cela reviendrait pour les opérateurs à financer, le forfait de 19,99€ à hauteur de 10€ affirme Stéphane Richard. Le patron de France Télécom s'est également interrogé sur la pérennité de ce modèle économique lorsque l'accord d'asymétrie deviendrait caduc.

Portabilité et prévisions
Interrogé sur les problèmes de portabilité où des utilisateurs sont en souffrance de voir leur numéro transféré, Stéphane Richard a renvoyé une part de la responsabilité sur Free «Je suis un petit peu agacé sur ce débat et l'activisme de Free sur ce sujet. J'ai l'impression qu'on essaie de faire porter le chapeau des difficultés de démarrage du nouvel opérateur - que j'estime compréhensibles - aux autres opérateurs.» Le PDG a rappelé qu'un Groupe d'Intérêt Economique, dont Free est membre depuis 2010, gérait ce système de portabilité. De son point de vue, Free aurait dû prévenir des risques et formuler des prévisions étant donné qu'il savait, lui, avec quelles offres il allait entrer sur le marché et l'effet qui en découlerait. La capacité de traitement de ces demandes de portabilité devrait passer la semaine prochaine de 10 000 à 80 000 requêtes par jours.

Stéphane Richard en a également profité pour tacler l'organisation de Free qui a eu du mal à envoyer correctement ses cartes SIM, laissant sans ligne fonctionnelle des clients dont la portabilité avait réussi (Free n'en est pas à son coup d'essai, le lancement de la Freebox Revolution où l'opérateur était cette fois seul maitre de l'opération, avait été aussi marqué de problèmes de distribution et d'acheminement vers les clients, ndlr).

La polémique lancée par Franck Esser, le PDG de SFR, sur les conditions dans lesquelles ont été signés les accords d'itinérance entre Orange et Free a fait l'objet d'une contre-attaque «Esser ne connaît pas les conditions de ce contrat qui est confidentiel, c'est un peu un procès d'intention. Les conditions financières ne concèdent aucun avantage à Free, elles ont été âprement discutées. Xavier Niel a admis lui-même qu'Orange n'était pas le mieux-disant, ce qui prouve qu'il a discuté avec d'autres, mais il a jugé qu'on avait le meilleur réseau. On a fait oeuvre utile pour le secteur et le consommateur».

Ce dernier argument fait suite à la critique de SFR selon laquelle France Télécom en a fait plus qu'il n'en était tenu par le régulateur «Nous avons engagé des discussions sur l'itinérance 2G l'an dernier. Il n'y avait pas d'obligation sur la 3G. J'ai estimé que ce droit à l'itinérance 3G arriverait de toute façon, d'une manière ou d'une autre, que ce serait inéluctable. Qu'est-ce qu'on aurait dit si on ne l'avait pas fait. En terme d'image on a suffisamment dit de choses désagréables sur les opérateurs, mes collègues devraient peut-être plutôt me remercier». Et pour enfoncer encore le clou vis-à-vis de SFR, Stéphane Richard a répété plus tard qu'il n'y avait pas d'accord stratégique entre Orange et Free «Il y a une concurrence absolue, une compétition acharnée, même si l'on a par ailleurs un accord d'itinérance». Quant au chiffre de 1 milliard sur six ans que rapporterait cet accord à Orange, il ne s'agirait que d'une estimation.

À propos du réseau propre de Free qui fait aussi l'objet de polémique autour de son activation, le PDG a renvoyé la balle vers l'Arcep dont c'est la responsabilité «de vérifier la réalité du déploiement du réseau de Free. C'est une mission délicate. On peut mettre des antennes, les activer puis les désactiver, les activer quand l'inspecteur est là, ou les activer, mais avec une puissance qui sera insuffisante. La seule présence d'une antenne ne veut rien dire», d'autres critères sont à prendre en compte «C'est la qualité de tous les éléments, antennes et réseau de collecte qu'il faut regarder. La prestation d'itinérance fournie par Orange fonctionne parfaitement, mais pour le volet financier, c'est confidentiel. J'attends que l'Arcep fasse son travail et que Free remplisse ses objectifs.»

La tendance au low cost
Les députés ont posé la question de l'impact de ces offres à prix bas sur l'activité du secteur. Trop tôt pour répondre a estimé Stéphane Richard «Je ne dénigre pas le low cost, je dis qu'il faut s'interroger sur le modèle du low cost dans nos économies, dans nos sociétés, il y a des questions à se poser, est-ce que les gens sont prêts à payer pour le service, on a 12 000 salariés dans nos boutiques, Free a 3 boutiques. On a 23 000 salariés dans nos centres d'appels, je sais bien qu'il peut y avoir parfois des expériences malheureuses, mais on déploie des efforts tous les jours pour améliorer cette expérience client. Ce qui est fondamentalement inquiétant dans le déferlement du low cost c'est cette perte de perception de la valeur du service».

Trop tôt aussi pour juger d'un impact sur l'emploi, un thème souvent agité par les concurrents de Free «Il est permis d'avoir un certain nombre de doutes. C'est une bonne nouvelle [l'arrivée de Free] sans doute à court terme pour le consommateur, mais il est aussi salarié et contribuable.» Stéphane Richard a alors cité la perte de 4 milliards de valorisation boursière depuis l'arrivée de Free Mobile, avec ce que cela signifie pour les petits actionnaires et le contribuable à travers la participation de l'État dans son capital.

Pour être tout à fait juste, il faudrait rappeler que la courbe de l'action de France Télécom n'a pas attendu l'irruption de Free Mobile pour décrocher, comme en témoigne ce graphique sur un peu moins de deux ans…



France Télécom n'entend pas non plus céder au principe d'une offre basée sur un seul forfait. Une réponse à des critiques sur la "Mamie du Cantal" de Stéphane Richard qui n'avait pas les mêmes besoins que le "geek parisien" et dont la connotation péjorative avait ému un député, au point que Richard a jugé utile de rappeler ses origines lozériennes devant cette commission, et de dire qu'il avait aussi appelé le président du conseil de cette région pour s'expliquer…

«Ce que j'ai voulu dire c'est qu'en matière de téléphonie mobile, je ne crois pas qu'une seule offre peut satisfaire tous les besoins. Le forfait unique pour 65 millions de clients je n'y crois pas. Il faut avoir une segmentation - qui ne soit pas excessive - du marché. La nouvelle donne amenée par Free mais anticipée par les opérateurs qui l'attendaient, c'est l'offre sans aucun engagement. Mais la demande de la grande majorité des consommateurs c'est une offre globale. La France est dans la moyenne des autres pays dans les durées d'engagement, en Angleterre le prix facial est plus bas, mais les durées d'engagement y vont jusqu'à 36 mois.»

Jugé sur la défensive par des députés, Stéphane Richard a de nouveau justifié sa réaction vis-à-vis des propos initiaux de Xavier Niel (qui les avait par la suite tempérés) «Je ne suis pas sur la défensive. Nous avons été traités d'escrocs, de salopards et nos clients de pigeons. Excusez-moi si je prends les choses un peu à coeur, ainsi que pour mes salariés. Ce n'était pas la peine de faire ça. Je n'ai jamais dénigré Free qui a tenu des propos indignes et injustes.»

Le PDG de France Telecom en a profité pour rappeler que si Xavier Niel aimait à se dire moins payé que ses pairs (173 000€ annuels), sa participation majoritaire dans le capital de Free lui avait assuré 14 millions d'euros de dividendes l'an passé, ce qui ramenait son salaire à de «l'argent de poche». Stéphane Richard a déclaré un salaire annuel de 900 000€, plus une part variable (dont 30% basés sur un indice de satisfaction des salariés).

Interrogé sur les projets d'avenir de France Télécom pour se démarquer, Stéphane Richard a cité la NFC pour l'accès à des bâtiments, à des transports publics… «Toute cette rupture avec la NFC c'est une nouvelle frontière sur laquelle on travaille beaucoup, on sera peut-être en mesure de faire des annonces ces prochaines semaines.»

L'investissement sur la fibre optique ne sera pas non plus remis en cause et même «sanctuarisé» mais le PDG a mis en garde face aux discours du 100% fibre pour tous, ramenant ce chiffre à une hypothèse de 80% de fibre pour tout le monde et d'autres technologies pour amener le très haut débit aux clients. Toujours dans son optique de renforcement du service, France Télécom poursuit son opération de réaménagement de certaines de ses boutiques, 15 chantiers sont en cours afin de les monter en gamme, et là Stéphane Richard cite le modèle des Apple Store.

- la rediffusion de cette audition devrait être proposée sous peu sur le site de la Chaine Parlementaire.

avatar Cowboy Funcky | 
"patron de France Télécom s'est également appuyé sur une étude toute récente du régulateur britannique qui plaçait la France en seconde place des pays les moins chers". Ben si la France peut passer première ce n'est pas plus mal!
avatar emink | 
Stéphane Richard ? L'ancien dircab de Lagarde, l'homme de l'arbitrage pour Bernard Tapie ? C'est bien de ce Stéphane Richard là, dont il s'agit ? Ah, oui, c'est lui ! Ben il est crédible pour faire la morale aux autres.
avatar strix80 | 
"...si Xavier Niel aimait à se dire moins payé que ses pairs (173 000€ annuels), sa participation majoritaire dans le capital de Free lui avait assuré 14 millions d'euros de dividendes l'an passé, ce qui ramenait son salaire à de «l'argent de poche». Il est vrai que la dégringolade des actions de FT n'autorise pas de tels revenus. Mais au fait pourquoi ne pas agir comme Apple qui ne verse toujours pas de dividende à ses actionnaires ? Il faut dire qu'étant classée numéro un en temps que capitalisation boursière ...
avatar dahu_s | 
Au moins l'arrivée de Free mobile aura permit de semer le trouble chez les opérateurs. Si SFR tape sur orange ça sera profitable à tous les consommateurs. Diviser pour mieux régner, ne serait-ce pas la devise de Free ?
avatar APPLEmac34 | 
Stéphane Richard a déclaré un salaire annuel de 900 000€. Un tel montant pour un boulot de merd.. Le complexe de Dilbert est vraiment répandu en France. Tant pis, pendant qu'il reste à compter ses billets, les autres innovent et avancent leurs pions plus efficacement. Ha, et n'oublie pas Stéphane, demain meeting avec tous les membres du board, tu sais bien, ce monthly meeting qui dure des heures, et qui ne produit rien de concret, à part des discussion où les gens s'écoutent parler. Et en ressortant ... bah rien de plus. Y'a pas à dire, la vie en entreprise chez Orange c'est motivant.
avatar Marco68 | 
Je suis chez Orange depuis 5 ans, quand on me parle de "relations clients", je ris un peu : Zéro avantage et contacts sauf pour me rappeler pour me réengager avec une nouvelle formule : je n'avais pas le choix, alors oui, ça fait 2 semaines que mon avancement chez Free reste à l'étape 1...Je prends mon mal en patience car je sais, malgré ce qu'affirme le patron d'Orange que tout est fait pour ralentir la portabilité des gens qui quittent pour Free...Je n'arrête pas d'appeler, par exemple, rien que pour le désimlockage, il a fallu que je fasse 6 demandes pour enfin l'obtenir...Free n'a pas bien anticipé, c'est vrai, mais les "historiques" ne jouent pas le jeu et n'appliquent pas la loi !!!!!!!!!
avatar Bigdidou | 
@Marco68 Faut arrêter la mauvaise fois. Le desimlockage chez Orange est simplissime. Nul besoin d'appeler x fois, ce que tu n'as probablement pas fait... car on t'a renvoyé sur le formulaire en ligne très simple du site Orange. Les 3 iPhone que j'ai désimlocké comme ça l'ont été dans l'heure malgré l'annonce de délais bien plus importants.
avatar Peloute | 
@bigdidou Tu vas te calmer oui!?! J'ai moi même du renouveler la demande de desimlockage 3 fois auprès d'Orange car pas de réponse au bout d'une semaine... Il y a quelque mois, cela était fait en 48h! Étrange non?
avatar francki73 | 
Quelqu'un est déjà aller en boutique orange pour des renseignements sur son forfaits ou autre: réponse des salariés très utile : appelez votre service client! À quoi sert les salariés et la boutique alors!!!
avatar havox79 | 
Les opérateurs n'ont pas répercuté la tva... Oui, mais il dit bien cela comme si c'était une volonté des opérateurs ! Hors, c'est faux, c'est juste que une augmentation des prix sur les forfaits actuels permettait de résilier les contracts, je rappel qu'au départ, ils avaient bien prévu d'augmenter les prix en prennant les gens pour des pigeons. Seulement, les gens n'étant pas si con, tout le monde résiliaient pour avoir un nouveau portable pas chère, et c'est seulement la qu'ils sont revenue sur leur décision. Qu'il ne fasse pas croire que s'était par pure générosité !
avatar dahu_s | 
Désolé de faire copier/coller de mon post mais pour le coup mon expérience peut-être intéressante dahu_s01/02/12 17:24 Petite histoire qui n'a rien avoir avec Free mobile, enfin pas directement. J'ai un vieux mobile Samsung qui a plus de 6 ans et qui est bloqué sur bouygues. Ayant un iPhone 4, ma carte SIM ne rentre pas sur mon vieux portable. De fait, je ne peux utiliser le service internet de bouygues afin de récupérer mon code de déverrouillage. Ce service étant gratuit. Je décide donc de me rendre à la boutique de bouygues rue saint Féreol à Marseille. Déjà boutique vide alors qu'il était 14h je crois. J'expose mon problème et l'un des vendeurs me dit : " vous revenez dans 30 min et pour 20€ je débloque le téléphone" Je réagi spontanément sur ce prix grotesque et le vendeur me demande de me calmer, je précise que j'ai un iPhone donc le service sur internet n'est pas utilisable. Bref la discussion tourne court et le vendeur me dit d'aller voir ailleurs, d'aller chez les concurrents. Premièrement, je ne comprend pas son délai de 30 min pour débloquer un portable vieux de 6 ans. Il faut juste obtenir un code de débrouillage. Ce service est disponible GRATUITEMENT sur le site de bouygues en mettant sa carte SIM dans son vieux téléphone, chose impossible avec une microSIM.... Ensuite faire payer un service gratuit, 20€!! No comment ..... Et enfin le plus drôle, on dit que les 3 opérateurs proposent des services et une qualité d'écoute dans leur boutique, chose que Free mobile ne propose pas. Avec mon experience, Je crois que définitivement, payer plus cher pour ne pas avoir de servies dans une boutique physique n'est pas une bonne stratégie....
avatar terreaterre | 
@Peloute Tu vas te calmer oui!?! X expériences, X témoignages.
avatar Marco68 | 
@bigdidou : non non, j'en suis à mon 4 ème iPhone, je connais la procédure par coeur, et là, bizarrement, je m'en vais et le désimlockage a mis 11 jours et il a fallu que j'appelle pour exiger le désimlockage immédiat qu'on a fini par me faire en direct juste après avoir rappelé d'un fixe...Bizarre, non ? Ce nouveau délai alors que tout marchait nickel sur les précédents ...;-) Allez , pour te faire plaisir : c'est un coup de pas de chance comme le portage toujours pas donné et pas le sms de mon ancien opérateur depuis 14 jours... !! Quelle loose quand même ^-^ Je ne dis pas que Free n'a pas de torts, juste que les "historiques" ne jouent pas le jeu et l'ont mauvaise...
avatar pim | 
Désimlockage obtenu chez Orange en [u]1 minute[/u] et au premier appel :) Et un conseiller comme d'habitude très affable et super pro :) Bon, en revanche j'ai mis 10 jours à trouver comment faire pour avoir un conseiller Orange au 3970 ! Il suffit tout simplement de ne pas taper son ancien numéro de téléphone Orange, et de simplement attendre qu'un conseiller réponde ! Avec mon numéro client Orange, le numéro IMEI de mon portable et ma date de naissance, ça a réellement pris moins d'une minute, et le conseiller avait même de l'humour en me lançant un 3... 2... 1... top, son top correspondant pile au moment ou j'avais l'e-mail de désimlockage dans ma boîte Mail ! J'en suis resté un peu sur le cul ! :)
avatar daito | 
" c'est à dire uniquement un accès au réseau, il n'y a pas de financement du terminal. " Ça tombe bien, c'est exactement ce que je voulais.
avatar macbookeur75 | 
Dans le genre: "on savait depuis des annees qu'on se gavait bien sur le dos des gens mais on pensait pas qu'un nouveau venu viendrait baisser les prix...oh bein mince alors" Et sinon ce clown va pas nous dire qu'il a vu l'ipad 4 et l'iphone 6 ? A vouloir parachuter les copains à des postes de pdf on se retrouve avec des sacres cons...
avatar DG33 | 
@dahu_s Tu trouveras aisément sur le net un adaptateur microSIM vers SIM. Et ainsi tu te passeras de leur "service clients" (lire sévices aux ex-clients). Je recommande à tous les utilisateurs d'iPhone 4 et 4S d'avoir cet adaptateur sous la main, au cas où l'iPhone tomberait en panne ou en panne de batterie. L'adaptateur est livré avec un autocollant qu'il faut impérativement coller au verso, afin de maintenir la micro-SIM en place (sinon risque de blocage, ça m'est arrivé en testant un iPhone 3GS d'occasion avec ma puce d'iPhone 4)
avatar Thibalco | 
Bon discourt je trouve.
avatar DG33 | 
Citation : "Le patron de France Télécom s'est également interrogé sur la pérennité de ce modèle économique lorsque l'accord d'asymétrie deviendrait caduc." FOUTAISES ! Je l'invite à s'interroger sur la pérennité du modèle économique des MVNO qui commencent à s'aligner pile poil sur l'offre Free... Les MVNO toucheraient-ils des subsides de terminaisons d'appel ? Roooooo
avatar Thibalco | 
En lisant les commentaires vous êtes tous de mauvaise fois c'est jute énorme xD C'est la qu'on voit la dérive du net...
avatar ViveApple | 
Les opérateurs historiques nous ont pressés comme des citrons pendant des années, souriez, Free est là ; ) http://www.journaldugeek.com/2012/01/31/on-vous-quitte-pour-free/
avatar lmouillart | 
Au risque de me répéter j'ai toujours eu tous mes désimlockages dans l'heure. Ce coup ci SFR annonce plus de 4 semaines et au bout de 15 jours annule la demande en distant qu'elle ne peut être traitée.
avatar dahu_s | 
@DG33 C combien ton adaptateur ? Sinon sur la hotline de bouygues j'ai pu avoir mon code gratuitement.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Je suis mort de rire de lire les commentaires acides des pires mecs de mauvaise foi, j'ai nommé les Free FanBoys ! Pourquoi ne pas admettre que les arguments de la concurrence ne sont pas tous débiles, que Free n'est pas irréprochable et que les pigeons d'hier sont pas loin d'être les moutons d'aujourd'hui ! Allez bonne nuit !
avatar hyrok | 
Il faut quand même tempérer les propos ; orange représente avant tout pour moi et beaucoup d'autre la qualité du réseau. Jusqu'a encore 1 an j'étais chez orange, et j'ai pu constater que leurs debits 2g et 3G sont Top et constamment en progression. J'ai eu tous les iPhone. sur mon iPhone 3G à l'époque, le réseau 3G d'orange affichait un débit de 1.5mbits, puis au fil des années le débit était monté jusqu'à 7-8mbits (testé progressivement avec mes iPhone 3GS, 4). À l'heure actuelle je suis malheureusement chez SFR et le réseau est HORRIBLE. Donc il fait arrêter de cracher sur Orange. La où Free fait baisser les tarifs (et je remercie Xavier Niel) et là où orange assure et a assuré durant toutes ces années le développement du réseau en France, SFR et Bouygue n'ont rien fait à part aligner leurs prix sur Orange. Ce dernier peut justifier un tarif plus élevé pour la valeur ajoutée qu'il apporte au réseau en France, mais certainement pas bouygue et SFR. Pour moi ce sont ces deux là, les véritables voleurs J'attends avec impatience de pouvoir changer d'opérateur pour aller soit chez Free, soit chez orange.
avatar sams | 
"salaire annuel de 900 000€, plus une part variable (dont 30% basés sur un indice de satisfaction des salariés)" Je me mets 30 secondes à la place d'un salarié Orange qui répond à un questionnaire de satisfaction de sa hiérarchie. Perso, je trouve que le concept de :"satisfaction du travail de son patron", qui plus est mesuré par un indice, n'a aucun sens !
avatar codeX | 
Pauvre l_d_p, il ne sait plus trés bien s'il est pigeon ou mouton. Une telle crise existentielle juste avant d'aller se coucher ça doit pas aider à bien dormir. Allez, bonne nuit quand même.
avatar pim | 
@ l_d_p : Y'a pas que des commentaires acides ici. Moi par exemple j'ai été enchanté de mon passage chez Orange. J'ai payé 65 € par mois pendant 3 ans 1/2, j'ai pu bénéficier d'un iPhone 3G puis d'un iPhone 4 en payant seulement 200 €, donc ma facture totale sur l'ensemble de ces années ne dépasse pas 3000 €. Le service client Orange a toujours été très cordial et très efficace. Et même quand j'étais bien des années avant en forfait bloqué à 18 € par mois pour 3/4 d'heure d'appel, les SMS à 10 centimes au lieu de 15 centimes le mercredi après-midi, et un Nokia 3210 à seulement 50 €, j'étais enchanté. Bon forcément maintenant même en me prenant un iPhone 5 puis un iPhone 6, sur les prochaines 3 an 1/2 je vais avoir du mal à dépasser 2000 €, donc Free a bien divisé les prix par deux, tout en offrant le tout illimité. Cool ! Merci Xavier ! :) PS : fonctionnement impeccable du réseau dans mon bled. Heureux ! :)
avatar olivmc | 
"La prestation d'itinérance fournie par Orange fonctionne parfaitement (...)" Dans l'extrême sud-est de la France, prêt des zones frontalières, l'itinérance est très très faible voire inexistante. Avec une sim Orange, c'est ok à 100%, mais avec une sim Free, le signal est nul. Si l'Arcep pouvait aussi venir vérifier cette "prestation d'itinérance", ce serait sympa.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@codeX : 'Pauvre l_d_p, il ne sait plus trés bien s'il est pigeon ou mouton. ' Tout simplement heureux de m'éviter ces turpitudes ! :-)
avatar manu1707 | 
@thibalco : exactement !!! Vive la théorie du complot ...
avatar lendormi | 
@l_d_p Heureux de pas te poser la question : "est ce que, à prestations, utiles pour moi, équivalentes, je ne pourrais pas bénéficier d'une diminution de mon budget téléphone mobile ?" Sans que ça m'oblige à compter les moutons (ni les pigeons non plus d'ailleurs...) pour m'endormir, j'essaie de me poser cette question sur toutes mes dépenses importantes et/ou récurrentes. Et c'est en me posant cette question que j'ai décidé de conserver mon abonnement chez mon opérateur actuel car je change trop souvent de portable pour que free soit rentable pour moi. En revanche, pour ma femme qui récupère mon "ancien" portable lorsque j'en change, free (en tant qu'abonné free adsl) lui permet de diviser son budget par trois avec la possibilité supplémentaire par rapport à aujourd'hui de surfer avec son MacBook air en utilisant le mode modem inclus. Et pour les plus grands de nos cinq enfants qui récupèrent "l'ancien" téléphone de ma femme quand elle change, un forfait à deux euro, c'est presque neuf fois moins que leur budget carte d'aujourd'hui... leur tirelire apprecie le changement... Alors, si je peux me permettre un conseil, ne reproche pas aux autres d'être des machin-truc fanboys quand toi aussi tu sembles être fan de ton opérateur actuel car comme tu le vois, il n'y a pas que des free fanboys ici, il y a aussi des personnes qui calculent avant de changer d'opérateur... ou pas... Je te souhaite également une bonne nuit... Ou une bonne soirée comme tu veux...
avatar iPadOne | 
J’ai beau ne pas aimer Stephane Richard , sur le coup ses propos sont honnête contrairement aux deux autres opérateurs , l’arrivée de free a brisé l‘entente sacrée.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@l_d_p Oui c'est ça, bonne nuit. Et si je peux me permettre, un petit anti dépresseur par voie orale aussi... ;) et en cas de rechute, je te conseil le même remède mais par une autre voie...
avatar Fabibi29 | 
@francki73 : 'À quoi sert les salariés et la boutique alors!!!' À la grande époque ou il n'était pas si bien vu de taper sur / virer les fonctionnaires, il résolvaient les problèmes. À notre belle époque ou seul le pognon compte, les apprentis force de vente et jeunes embauchés payés à la com, remplissent leurs objectifs, à savoir, la vente, la vente, la vente. Si par "bonheur" "votre" boutique Orange compte parmi ses employés un fainéant de fonctionnaire, vous verrez que c'est lui qui se tape les SAV et problèmes en tout genre. Vous pesterez contre lui car il a passé 1h15 à résoudre le problème de la Mamie du cantal, alors que le jeune loup a "se(r)vi" 15 fois (clients) pendant ce temps. (et finalement vous serez ravi quand il passera 35 min avec vous pour résoudre votre problème) Sinon les jeunes loups qui ne font que vendre permettent au plus grand nombre de souscrire à une offre dans les meilleurs délais.. (même si ces derniers temps leur charge de travail à certainement du fondre)...
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Moi ce qui m'irrite un peu ce sont leurs milliers de salariés, les 95 % sont au téléphone donc au moindre problème, il faut les appeler et perdre une heure et s'entendre dire que le problème ne peut être résolu ! Ce qui est normal vu qu'il n'ont pas tous les éléments sous les yeux !
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@iPadOne Je trouve aussi. En tout cas, comme on dit, il n'y a pas de fumée sans feu, et la, free à donné un sacré coup de pied dans la fourmilière. Ce qui au final ne peut qu'être bénéfique à tous. Quand j'entends parler des critiques faite par Xavier N. Concernant SFR and co...faut quand même ne pas oublier qu'ils ont été condamné pour entante illicite... Alors si ça c'est pas prendre pour des cons... Moi je suis Napoléon 1er.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Alors effectivement autant passer chez free.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@RobRiv Tu as tout à fait raison.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@RobRiv Tout à fait d'accord
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@RobRiv Et vive Napoléon 1er
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@RobRiv Vive moi, quoi...
avatar rikki finefleur | 
Le PDG de SFR avait dit a l'époque. Un quatrième opérateur ne fera pas baisser les prix ! Voila tout est dit de la part des trois gros.. Nous prendre pour des pigeons depuis des années..et faire leurs petites combines entre eux.. Plus jamais chez eux !
avatar freelander | 
Xavier niel dit ne gagner QUE 173000€ par an, cependant c'est quand même la 8 eme fortune de France et 297eme fortune mondiale avec 3,7 milliards d'euros. Il est pas à plaindre ce bouffon.
avatar iPadOne | 
@Freeander ce bouffon comme tu le nome il a fait quelques chose de sa vie, et toi tu a fait quoi a part insulter ceux qui réussissent ?? Une petite crise de jalousie passagère, ou un mal de vivre permanent ? @RobRiv le plus marrant c’est qu’un MVNO qui utilise SFR arrive a avoir aussi un forfait a 2€ … mais SFR attaque Orange en disant qu’ils ont cassé les prix avec Free , y a 2 mois forfait a 2€ ça existait pas et la hop y arrivent bizarre NoN ?? Free n’est pas bon pour tous les utilisateurs mais ils ont fait baisser les prix pour tous les utilisateurs et pour ça au moins on peux leur dire merci …. @l_d_p tu ne peux pas changer des moutons suiveur tout est noir ou blanc avec une ligne de démarcation plus que légère et aléatoire … le bon sens se perd a rester devant TF1 tous les jours
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@lendormi : 'Alors, si je peux me permettre un conseil, ne reproche pas aux autres d'être des machin-truc fanboys quand toi aussi tu sembles être fan de ton opérateur actuel car comme tu le vois, il n'y a pas que des free fanboys ici, il y a aussi des personnes qui calculent avant de changer d'opérateur... ou pas...' Tu as remarqué que je ne stigmatisais les fans pour trouver toutes les excuses du monde à Free pour l'impréparation de leur lancement en en faisant porter la faute aux autres ? Loin de moi l'idée de critiquer ceux qui choisisse un forfait en fonction de leur moyen et de leurs besoins ce que tu sembles être . Tu n'es pas un Free fan boy ! :-)
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@RobRiv : 'Oui c'est ça, bonne nuit. Et si je peux me permettre, un petit anti dépresseur par voie orale aussi... ;) et en cas de rechute, je te conseil le même remède mais par une autre voie...' Ah j'ai touché un Fan Boy ! Alors à mon tour de te donner un conseil: ne change rien, garde ton forfait Free au moins 6 mois, et en cas de problème il reste quelques cabines téléphonique dans la rue ! Lol ! Allez bonne chance !
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@rikki finefleur : 'Plus jamais chez eux !' Ah l'amour !! Faudrait bientôt te passer de portable alors...
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@iPadOne : 'tu ne peux pas changer des moutons suiveur tout est noir ou blanc avec une ligne de démarcation plus que légère et aléatoire … le bon sens se perd a rester devant TF1 tous les jours' Ça t'emmerde la pluralité ? Dommage... Le petite goutte de mes propos ne devrait pourtant pas te gêner dans l'océan de propos dégoulinant et exagérément favorable à Free.... Alors c'est vrai, faut exagérer pour faire réagir !
avatar ericb2 | 
Nul doute que Orange, Bouigues et SFR vont devenir des spécialistes en desimlockage. Bon, ok, je -[] et je laisse les spécialistes "discuter" ^ Edit : j'ai oublié de remercier macgé pour cet approfondissement plein d'information.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR