Résultats Apple T1 2012 : tout ce qu'il faut savoir

Anthony Nelzin-Santos |
Apple a présenté ses résultats financiers pour le compte du premier trimestre fiscal de son exercice 2012. Ce trimestre, qui s'achevait le 24 décembre 2011, est le premier depuis le décès du co-fondateur de la société, Steve Jobs. Trimestre des fêtes de fin d'année, le T1 est traditionnellement un « gros » trimestre, et il est de plus renforcé cette année par la commercialisation de l'iPhone 4S, qui devrait avoir un impact positif sur le chiffre d'affaires, le bénéfice, ainsi que la marge brute. Peter Oppenheimer, le directeur financier d'Apple, avait ainsi fixé un objectif très ambitieux à 37 milliards de dollars de chiffre d'affaires et un bénéfice par action de 9,30 $ par action.

Chiffre d'affaires et autres données financières
Ces chiffres sont largement au-dessus de ceux du T3 2011, trimestre record pour Apple avec 28,6 milliards de dollars de chiffre d'affaires. La firme de Cupertino offrant traditionnellement une estimation conservatrice et les analystes étant en général en dessous des chiffres réels, Wall Street et les observateurs ont cette fois embrayé : le consensus est à 41,87 milliards de dollars de chiffre d'affaires pour un bénéfice de 11,57 $ par action. Comme d'habitude, les blogueurs sont plus optimistes (estimations entre 41,23 et 45,06 milliards de dollars de CA et 11,01 à 12,80 $ de bénéfice par action) que les professionnels (estimations entre 35,29 et 41,81 milliards de dollars de CA et 8,88 à 11,45 $ de bénéfice par action).






Et comme d'habitude aussi, les résultats réels ont été largement au-dessus des estimations : Apple a annoncé un chiffre d'affaires de 46,33 milliards de dollars (+ 63,88 % par rapport au T4 2011 / + 73,26 % par rapport au T1 2011) et un bénéfice net de 13,06 milliards de dollars (+ 97,28 % par rapport au T4 2011 / + 117,67 % par rapport au T1 2011), soit 13,87 $ par action. On l'aura compris, ce trimestre n'est pas seulement un trimestre record, c'est un trimestre historique.


La marge brute, comme prévu, atteint un niveau record de 44,70 % (40,30 % au T4 2011) — c'est là encore bien au-dessus des prévisions, qui s'accordaient pour un déjà très confortable 42,1 %. Les États-Unis ont ce trimestre repris un peu de poids dans les résultats d'Apple : ils représentent 42 % du chiffre d'affaires.

Ventes de Mac
Apple a vendu 5,198 millions de Mac pendant les fêtes, battant de peu les estimations des analystes (5,14 millions). Les MacBook confirment leur bonne forme malgré l'absence de nouveautés : il s'est écoulé 3,719 millions de portables (+ 2,85 % par rapport au T4 2011 / + 27,93 % par rapport au T1 2011) contre 1,479 millions de Mac de bureau (+ 15,73 % par rapport au T4 2011 / + 20,54 % par rapport au T1 2011). On parle à nouveau de chiffres record.



Ces chiffres viennent à point nommé pour fêter l'anniversaire du Macintosh, présenté le 24 janvier 1984.

Ventes d'iPhone
La firme de Cupertino avait déçu les analystes le trimestre précédent, en présentant des ventes d'iPhone en-deca des prévisions, la faute à l'attente des utilisateurs pour l'iPhone 4S. Celui-ci n'a pas déçu, malgré les boudeurs des premiers jours : il s'est écoulé à 37,044 millions d'exemplaires.



On ne parle pas d'une progression à deux chiffres, mais d'une croissance à trois chiffres : + 116,97 % par rapport au trimestre précédent, + 128,1 % par rapport à l'an dernier. Les attentes des analystes, fixées à 31,73 millions, sont très largement dépassées : l'iPhone 4S, soutenu par l'iPhone 4 et l'iPhone 3GS, a été la star des fêtes de fin d'année.

Apple ne communique pas la répartition des ventes entre les différents modèles, mais le panier moyen peut offrir une perspective : en hausse à 660 $, il ne laisse aucun doute sur le succès de l'iPhone 4S, notamment dans ses plus fortes capacités.

Ventes d'iPad
L'iPad était la deuxième clef de résultats exceptionnels, et il n'a cette fois pas déçu : il s'en est vendu 15,434 millions d'exemplaires entre la fin septembre et la fin décembre, une progression de 38,76 % sur un trimestre, 110,56 % sur un an.



Apple a donc réussi à surprendre les analystes, qui avait tablé sur 14,17 millions d'iPad vendus.

Ventes d'iPod
L'iPod continue sa lente érosion : il s'en est certes vendu 15,397 millions d'unités, une progression de 132,51 % d'un trimestre sur l'autre, mais ce chiffre n'est que l'expression du dynamisme du marché autour de Noël.



Pendant les fêtes 2010, Apple avait écoulé 19,45 millions d'iPod : iPod shuffle, nano, classic mais aussi touch (il représente toujours environ 50 % des ventes) sont donc en baisse de 20,84 % d'un an sur l'autre. Cette fois, les analystes avaient vu juste, eux qui avait parié sur un chiffre autour de 15,77 millions.

Écosystème de logiciels et services
La part des logiciels et services dans le chiffre d'affaires d'Apple reste très mesurée, la firme perdant même de l'argent sur la plupart de ces segments, mais elle est en constante progression. L'iTunes Store, l'App Store et l'iBookstore ont ainsi généré un chiffre d'affaire de 2,027 milliards de dollars ce trimestre, contre 1,678 au trimestre précédent.

Pour le T2 2012
Apple, qui a ajouté 17,5 milliards de dollars à ses réserves, est désormais assise sur un trésor de guerre de 97,6 milliards de dollars : Peter Oppenheimer fait désormais partie du cercle des gestionnaires des plus grands fonds du monde.

Ces résultats sont de nature à décrocher un sourire à l'austère Tim Cook, le CEO d'Apple : « nous sommes ravis par ces résultats extraordinaires et les ventes record d'iPhone, iPad et Mac. Apple est incroyablement solide, et nous avons de superbes nouveautés en prévision. »

Apple prévoit, pour le prochain trimestre (au profil plus classique que ce trimestre de fêtes), un chiffre d'affaires de 32,5 milliards de dollars et un bénéfice par action de 8,50 $. À la même époque l'an dernier, elle avait annoncé un chiffre d'affaire de 24,67 milliards de dollars.

Les marchés accueillent ces résultats de manière extrêmement positive : en after-hours et à l'heure de la rédaction de cet article, l'action Apple prend 7,4 % (31,2 $) à 451,7 $.

avatar shenmue | 
@Lmouillart:"càd pas d'application iTunes sur Android, Windows Phone etc ... C'est une perte d'efficacité qui désert l'objectif d'éco système clôt. " Ah, parce qu'on a des applis android ou windows qui fonctionnent sur iOS ? On en apprend de belles avec toi.
avatar Anthony Nelzin-Santos | 
@shenmue : des apps Google et Microsoft sur iOS, oui, on en a en pagaille.
avatar dahu_s | 
@dominiclessard Merci de parler de superficialité ! Ça permet de remettre les choses dans leur contexte. Car aujourd'hui beaucoup de gens accordent plus d'importance à leur iPhone qu'à leur alimentation, à leur relations sociales ou à tout autre chose de plus utile que d'etre accroche à son iPhone toute la journée comme on peut le voir dans toutes les sociétés de consommation digne de ce nom ! Utilisons nos iPhone mais pensons à les mettre de côté de temps à autre.
avatar escaffre | 
Ce qui est certain, c'est que lmouillart ne sera jamais en position dominante, il ne risque donc rien !
avatar shenmue | 
@Anthony:"des apps Google et Microsoft sur iOS, oui, on en a en pagaille." Pas des applis codées nativement pour android ou windows, il n'y a aucune interoperabilité des applis bien sûr...Si Google code ses applis pour iOS, cela sert son éco-système à lui aussi. Google n'est pas un fabricant, son monde, c'est tout le monde, ce n'est pas parce que son jardin clos est potentiellement le monde (et donc un monopole clair comme objectif), que ce n'est pas un jardin clos au final.
avatar dahu_s | 
@dominiclessard Si côté design, les derniers smartphone de chez Samsung ne sont pas les pires... On peut donc trouver du beau est moins cher que chez Apple... Je dis ça je dis rien
avatar shenmue | 
@Ltmouillard:"@Kadelka je n'ai pas dis que cela avait changé, je disais que lorsque Apple n'était pas puissante imposer des écosystèmes clos n'était pas bien gênant maintenant cela le devient." C'est pareil côté Google, c'est même pire vu que Google domine les moteurs de recherche, la vidéo sur le WEB, les OS pour smartphones, etc, etc...ils visent clairement le monopole, le but étant que tout le monde navigue via leurs services pour servir la soupe à leurs vrais clients, c'est à dire les annonceurs. Le but d'Apple est de vendre le plus possible de produits "cool", pas d'être dominant. De façon naturelle, Google vise le monopole absolu et sa façon de se servir de Motorola aujourd'hui indique clairement que le côté Evil l'a bien emporté sur toute autre considération, étant donné que les enquêtes anti-trust prennent du temps. Google va bientôt tenir dans ses mains l'avenir du H264 par exemple. Et vu la façon dont Brin force les portes en faisant un gros doigt aux autorités judiciaires, on peut craindre le pire. http://fosspatents.blogspot.com/2012/01/will-google-break-or-save-internet.html C'est beaucoup, beaucoup plus inquiétant que tous ce que peut faire Apple aujourd'hui. Mais bon, ton obsession on sait vers qui elle penche hein...
avatar dahu_s | 
@dominiclessard Je prend les paris que l'iPhone 5 aura la même taille d'écran que le Samsung galaxy S2
avatar Dwigt | 
Un petit rappel sur ce qu'est un monopole et un abus de position dominante. Si une boîte se retrouve après avoir joué le libre jeu de la concurrence avec une part de marché très importante par rapport à ses rivales, en situation concrète de monopole, c'est légal. Si cette même boîte se lance dans un autre marché, en partant de zéro, et se retrouve là aussi après avoir lutté à la régulière en situation de monopole, c'est là aussi légal. Ce qui est illégal, c'est si une boîte profite de son monopole dans un secteur pour forcer son avantage et tenter d'obtenir un monopole dans un autre secteur. Par exemple, Microsoft qui rend Internet Explorer indissociable de Windows pour couler Netscape. C'est ça un abus de position dominante. Pour le moment, Apple ne tombe pas sous le coup de cette accusation. Ils étaient en position dominante sur l'iPod mais ils n'ont pas fait pression par exemple sur les labels pour que les morceaux vendus en ligne ne soient lisibles que sur iPhone. Leurs positions sur les baladeurs numériques ou les tablettes ont été acquises à la loyale, et sur les smartphones la concurrence n'est pas menacée.
avatar lukalafaget | 
apple=M$ c'est tout ce que ces chiffres m'evoquent
avatar lmouillart | 
@shenmue pour simplifier Google Microsoft Apple "même combat" ce sont d'énormes multinationales parmis les plus grosses du mondes, qui ont des membres ou ex membres du gouvernement US ou pas loin dans leurs administrateurs. Elle captes à elle 3 dans l'économie 400M$ / an je te laisse comparer ça a notre budget national annuel. C'était très ennuyeux à l'époque de la "grande Microsoft", c'est ennuyeux actuellement avec Google / Microsoft et SAP.
avatar dahu_s | 
@Dwigt Je suis d'accord mais pour pouvoir mettre des vidéos sur son iPad il faut passer par iTunes .... Apple vend du matériel, du logiciel et de l'utilisation. Quand on a un iPad on est obliger de passer par iTunes. À bien des niveaux iTunes est pratique avec la sauvegarde de son profil iPad comme, time machine. Mais sur le principe c'est au même niveau Microsoft... Quand tu as de l'Apple tu dépends d'Apple dans l'utisation de ta machine. Avec androïd ça devient la même chose tu me diras ... Mais les autres n'ont fait que copier cette idée stupide à Apple... Car ça rapporte bcp d'argent à long terme car tu fidélises tes utilisateurs.
avatar Steeve J. | 
Je voir que mister inouillart est encore entrain "d'enculer" les mouches !!!
avatar boboc | 
@shenmue : bien vu shenmue, c'est exactement ça !
avatar Stanley Lubrik | 
Voilà d'excellents chiffres pour Apple qui, en ces temps de crise, démontrent que le modèle économique de la firme est au zénith...
avatar Unheilig | 
Apple est tout simplement énorme. Comme je disais ailleurs, Android à atteint son pic de croissance l'été dernier et perdu la partie. Il "n'existe" plus que pour les smartphones... Pour combien de temps ? PS : Salut Shenmue, ça fait plaisir de te lire à nouveau ;-)
avatar Kolioso | 
Vous dites : "Écosystème de logiciels et services La part des logiciels et services dans le chiffre d'affaires d'Apple reste très mesurée, la firme perdant même de l'argent sur la plupart de ces segments" J'ai du mal à comprendre quels segments et pourquoi ils seraient déficitaires? pouvez-vous préciser ? merci pour ces supers articles toujours bien écrits..
avatar Kolioso | 
j'ai eu ma réponse sur iGen ;)
avatar michaelprovence | 
Ça me confirme quelque chose vu la clientèle apple aujourd'hui ça sert plus à rien d'innover pour eux il faut juste continuer d'être à la mode....
avatar boussiko | 
michaelprovence [25/01/2012 05:31] Ça me confirme quelque chose vu la clientèle apple aujourd'hui ça sert plus à rien d'innover pour eux il faut juste continuer d'être à la mode.... C est assez illogique ce que tu dis car pour continuer a etre a la mode, il va falloir a apple de continuer a innover.
avatar Dwigt | 
@ dahu_s "Mais sur le principe c'est au même niveau Microsoft... Quand tu as de l'Apple tu dépends d'Apple dans l'utisation de ta machine." Bah non, ça n'est pas du même niveau, sauf si le fait d'être deux grosses entreprises à but lucratif est le "même niveau". iTunes est "pratique" comme tu le dis, mais il n'est pas non plus imposé par Apple sur tous les PC et il n'est même plus indispensable pour se servir d'un iPad ou d'un iPhone depuis iOS 5 et la synchro via iCloud. Ça reste parfaitement légal. Quand tes gosses qui ont vu un Disney au cinéma voudraient aussi l'avoir en vidéo, avoir des poupées à l'effigie des personnages et passer à Eurodisney, c'est légal. Il y a d'autres films pour enfants, d'autres DVD, d'autres jouets et d'autres parcs d'attraction qui continuent à exister. Quand une entreprise se sert de son monopole sur un secteur pour en évincer une autre sur un autre secteur, c'est illégal.
avatar florian1003 (non vérifié) | 
L'action d'Apple à 450 $, c'est du jamais vu !!
avatar BlueShell | 
Vertige ...
avatar majipoor | 
@lmouillart "pour simplifier Google Microsoft Apple "même combat" ce sont d'énormes multinationales parmis les plus grosses du mondes, qui ont des membres ou ex membres du gouvernement US ou pas loin dans leurs administrateurs. Elle captes à elle 3 dans l'économie 400M$ / an je te laisse comparer ça a notre budget national annuel. C'était très ennuyeux à l'époque de la "grande Microsoft", c'est ennuyeux actuellement avec Google / Microsoft et SAP." Je trouve bien plus ennuyeux la puissance économique et politique d'entreprises comme les compagnies pétrolières, fabricants d'armement ou les acteurs du nucléaire (Areva... bel exemple français) ou les sociétés pharmaceutiques (on est bien servi en Suisse, merci) Faut pas se tromper de combat :)
avatar xatigrou | 
Autant les résultats d'Apple sont une bonne nouvelle à mes yeux, autant certains commentaires adorateurs sont hallucinants à lire. Au passage, Macbidouille est un excellent site, avec une communauté moins illuminée et bien plus agréable et enrichissante que certains (je dis bien certains) ici, qui pensent apparemment que leur commentaire a une quelconque valeur. La critique est à mes yeux infiniment plus intéressante pour évoluer et comprendre que les aglutinements de commentaires élogieux de quelques no life, comme si leur vie en dépendait. Le point fort de macgé, ce sont ses articles, le point faible de macgé, c'est les mouches dans les commentaires. Je ne suis pas actionnaire d'Apple donc je ne vois pas d'intérêt personnel aux résultats stratosphériques annoncés, donc contrairement à d'autres il me faudra autre chose pour me provoquer une érection, le seul truc qui m'importe c'est que le mac accède à une part de marché suffisante pour que tous mes logiciels pro soient portés nativement et que je puisse m'abstenir d'utiliser une machine virtuelle en permanence.
avatar rikki finefleur | 
Je vois pas trop comment on peut se réjouir d'une société qui a généré son succès financier grâce aux délocalisations d'emplois vers la chine.. Ce n'est pas vraiment le cas d'ibm, ms, ou sap.. Ce qui sera drôle c'est lorsque la chine prendra des parts dans Apple... Quand je vois que même itunes en europe est délocalisé dans un pays a faible impot.. Belle politique.. Pendant ce temps là en france, les taxes s'amoncellent.. Beau job que toutes ces boites prédicatrices du marché et de la délocalisation. Y a pas dire.. PS : tiens j'apprends aujourd'hui que le marché des panneaux solaires en Allemagne s'écroule ..Là, aussi vous faites des cris de joie ?
avatar melaure | 
Bravo Apple, ils sont vraiment bon dans leur Business ! Par contre aucun effet sur ma DSI qui considère toujours ca comme négligeable et sans intéret ...
avatar Dwigt | 
@ xatigrou : Tu as lu l'article de MacBi de ce matin sur les résultats ? Juste les chiffres bruts, et juste une ou deux phrases sèches pour présenter la chose. Alors que depuis des semaines ils accumulaient les articles à charge contre Apple, prophétisaient la défaite de l'iPhone face à Android, et refusaient à côté de ça de tirer les conclusions de pas mal d'indicateurs qu'on avait déjà sur l'accélération des ventes. La question n'est pas d'être pro ou anti Apple (on apprend souvent plus de choses en lisant le point de vue de détracteurs éclairés), la question n'est pas de signaler les dérives réelles d'Apple ou pas, la question était d'être de bonne ou de mauvaise foi et MacBi est parti complètement en vrille de ce point de vue depuis un an. @ rikki finefleur : quand tu parles d'IBM, tu parles bien de l'entreprise qui a vendu son activité PC aux Chinois de Lenovo, non ? La nouvelle mouture d'IBM, Microsoft ou SAP, ce sont des boîtes du tertiaire, spécialisées dans les logiciels ou les services. Et ces activités chez Apple sont non seulement basées aux USA mais ils ont embauché et créé en plus des milliers de postes de vendeurs pour les Apple Stores. Et, à ton avis, où Microsoft fabrique-t-il sa Xbox, ses souris ou ses claviers ?
avatar Chanteloux | 
@michaelprovence Oui. Ces succès sont indéniables, mais c'est trop facile et cela nuit aux innovations: témoins le 4s et le ipad2, pour lesquels Apple aurait pu faire bien mieux. Mais pourquoi se forcer? Apple surfe maintenant -principalement- sur une clientèle différente de ses débuts, majoritairement peu intéressée par l'informatique, peu critique, peu exigeante, sensible aux effets de mode et d'images.. Comme pour tout produit de grande consommation, où l'étiquette est plus importante que le produit. Si ça continue, innover deviendra un danger pour Apple. J'ai donc hâte que le tendance s'inverse, ce qui arrivera heureusement tôt ou tard: même le ciel a des limites.
avatar shenmue | 
@xatigrou:"Autant les résultats d'Apple sont une bonne nouvelle à mes yeux, autant certains commentaires adorateurs sont hallucinants à lire. " T'es gonflé, les 3/4 des interventions sont ici le fait de haters qui ne font que cracher sans arguments sur la pomme. C'est vraiment de la pensée toute faite ton truc...et le fait que tu trouves le discours de MAcb critique est assez significatif alors qu'ils ont bien été totalement à côté de la plaque concernant les perspectives d'évolution d'Apple et sa santé finançière, tout cela parce qu'ils n'ont pas digéré le fait pourtant logique que les ibidules dominent maintenant les débats face aux Macs. Le côté hallucinant, il est là, dans le fait que des gens comme toi, face pourtant aux réalités factuelles, ne cessent de débiter les mêmes poncifs juste parce que la chute d'Apple est chez vous un thème de fantasme. Cela n'a rien à voir avec de la critique ce qu'on peut lire sur MAcbidouille, entre ceux qui disent que tous les acheteurs sont des moutons, que le succès d'Apple ne repose que sur le marketing, et que de toute façon, attention, mais demain ils seront forçément cramés par Android vu que, remember la guerre Pc vs Mac, because ils ne sont pas basés sur un système ouvert, etc, etc...c'est édifiant ... C'est ça qui est hallucinant, ce monceaux d'avis au niveau zéro de l'analyse, qu'on croirait tout droits sortis de la tête d'un des (mauvais) pubard de chez Samsung. La critique, bien sûr, mais seule la posture critique pour se donner le droit derrière de racler le plancher en terme d'arguments, juste parce que sur le fond on ne peut plus voir Apple ni ses dirigeants, ni la majorité de ses utilisateurs en peinture, c'est juste lamentable et pour tout dire pathétique.
avatar shenmue | 
@Dwight:"Tu as lu l'article de MacBi de ce matin sur les résultats ? Juste les chiffres bruts, et juste une ou deux phrases sèches pour présenter la chose. Alors que depuis des semaines ils accumulaient les articles à charge contre Apple, prophétisaient la défaite de l'iPhone face à Android, et refusaient à côté de ça de tirer les conclusions de pas mal d'indicateurs qu'on avait déjà sur l'accélération des ventes La question n'est pas d'être pro ou anti Apple (on apprend souvent plus de choses en lisant le point de vue de détracteurs éclairés), la question n'est pas de signaler les dérives réelles d'Apple ou pas, la question était d'être de bonne ou de mauvaise foi et MacBi est parti complètement en vrille de ce point de vue depuis un an" +1000 bien sûr Le pire c'est que ce bashing permament est tellement dans l'ADN de Macb maintenant que ni Lionel, ni les modos, ni les participants au forum ne se cachent maintenant pour sortir leurs énormités. Et même quand les chiffres ne vont aps dans leur sens, de toute façon, hop, facile, ils annoncent l'apocalypse pour demain. A ce niveau ce n'est même plus de la mauvaise foi vu que cela touche le contenu éditorial et le traitement de l'information. Cela finit clairement par se raprocher d'une forme de désinformation volontaire La vraie intelligence c'est de reconnaître ses erreurs, la bêtise (ici alimentée par l'aigreur face aux résultats exceptionnels d'Apple), c'est d'enfoncer le même clou, de rameuter les pires arguments disponibles pour donner un semblent de plausibilité à tout ce paquet infect Bien sûr, malin, tout cela n'est pas dit explicitement, mais de petites phrases en petites phrases en allusions de moins en moins fines, le tableau qui est brossé est édifiant et n'a qu'un but: enlever toute légitimité au succès actuel d'Apple, et laisser croire que ce succès est dangereux à terme d'un côté, tout en laissant libre court à un fantasme libérateur d'une chute prochaine, laissant la place à un Google omniprésent. Bad
avatar dahu_s | 
@Dwigt Quand je parlais de la dépendance à Apple avec l'exemple d'iTunes, j'ai précisé le fait de transfèrer ces fichiers propres sur son iPad. Photo, mp3 et fichiers vidéo sont utilisables sur un iPad qu'après avoir subi "l'épreuve de iTunes". Et ça c regrettable... J'en ai marre que mes photos sont copiées et changent de format quand je les mets sur mon iPad. J'en ai marre de ne pas pouvoir écouter des chansons en ogg sur mon iphone ou mon iPad. Et j'en ai marre de voir grossir jour après jour les dossiers qu'itunes crée quand on met du contenu de son ordinateur vers son iPad. Car il crée des doublants qui prennent de la place. Avec les autres tablettes on n'a pas ce genre de problèmes à ma connaissance ou du moins on avait pas ce genre de problème. Par exemple une tablette archos est reconnue comme un disque dur externe sur son ordi et il est facile de copier/ coller toute sorte de données.
avatar dahu_s | 
@dahu_s En matière de format de fichier, Apple impose ses propres standards, ce qui est somme toute logique mais il ferme la porte aux autres formats... On le dit et on le répète, ce système clos est contraignant, enfin pour moi c'est le cas. Je n'ai pas que des produits Apple chez moi. Avec mes autres produits j'ai une marge de manœuvre et une compatibilité totale mais pas avec Apple ... Qui veut tout cloisonner ....
avatar dahu_s | 
@dahu_s Autre exemple le format flash sur les pages internet ... Avec safari sur iPad on ne peut pas lire de flash.... Du coup le contenu des sites internet n'est que partiel. Et pourquoi ça ? Parce que Monsieur Steve Jobs ne voulait pas utiliser le format flash... Heureusement que l'HTML5 arrive en renfort !
avatar Dwigt | 
@ dahu_s "J'en ai marre de ne pas pouvoir écouter des chansons en ogg sur mon iphone ou mon iPad." Ah bon, c'était toi le type qui en a marre ? Dans ce cas, qui est l'autre ? Désolé, mais le standard en audio, c'est le MP3. Je comprendrais tes frustrations sur le FLAC, mais réclamer la compatibilité avec un format qui ne doit pas représenter 1 % de la musique encodée et qui est surtout utilisé par les partisans du logiciel libre et de l'open source, des gens qui excluent a priori Apple ou qui savent réencoder éventuellement le fichier, faut pas non plus pousser... Pour le reste, il est nettement plus simple de gérer plus ou moins correctement une flopée de formats que d'en gérer impeccablement un nombre plus réduit. Et tu peux aussi comprendre qu'un fabricant préfère que 70 ou 80 % des clients soient totalement satisfaits plutôt que d'en avoir 90 % d'à peu près contents.
avatar xatigrou | 
@Shenmue : je n'ai rien dit de ce que tu me reproches, et je suis le premier à pester contre la mauvaise foi dans les 2 sens. Tu n'aimes pas qu'on rabaisse Apple et c'est légitime, moi je déteste lire des conneries du genre "IOS est le futur de mac os", "l'ipad signe la fin du PC" ou encore "ère post PC". Or pas mal de gens disent ce genre de conneries par ici (je ne t'accuses pas personnellement), et ça ne vole pas plus haut que de rabaisser Apple. Et on a vu ce qu'il est advenu de SVM Mac qui ne faisait que sortir des balivernes comme ça. Comme je l'ai dit je suis ravi qu'Apple gagne des points car le mac va gagner des parts de marché, et aura plus de logiciels et que ça m'arrange parce que je suis fidèle en grande partie à Apple depuis que j'ai laissé tomber à regret l'Amiga 1200. C'est tout. Je n'ai aucun satisfaicit à avoir sur la situation comparée Apple Samsung par exemple. Au contraire, la pire des choses serait qu'Apple domine outrageusement le marché des smartphones sans concurrence crédible. J'ai un iphone parce qu'il me fait envie. D'autres téléphones sont très bons. Quand un autre téléphone me fera plus envie je laisserai tomber mon iphone sans regret. Tout comme mon ipad. Contrairement au mac, les autres formes d'informatique sont pour moi des hobby, sans attachement particulier. Je suis attaché à un système "mac", pas "Apple". Parce que ça me ferait autrement plus ch*%@r de laisser tomber le mac. Alors si ça amène du monde sur mac que des i trucs se vendent tant mieux, mais je passe 12 heures par jour à travailler devant un ordinateur, comme beaucoup de monde, et je ne passe pas autant de temps sur écran tactile loin de là. Même si je reconnais que l'iphone a été une invention formidabe, et plus généralement ios, surtout depuis la version 5 qui résout des problèmes d'ergonomie chiants. Doit-on s'interdire de pointer du doigt les défauts d'ios sous prétexte que c'est une invention formidable ou peut-on gueuler, par exemple, sur les onglets abominables de Safari ipad jusqu'à la version 5 en espérant que ça sera amélioré un jour ? (ce qui a fini par arriver, en plus de rendre Safari bien plus rapide et donc au total infiniment plus agréable) Je dis ça, mais ça n'engage que moi. Je veux une presse critique, sans complaisance.
avatar icewater70 | 
wow il y'a de quoi perdre la tête, apple fait plus de bénéfices en un trimestre que certaines grandes banques de niveau mondiale en une année...
avatar dahu_s | 
@Dwigt Tu n'as pas compris ce que j'essaye de dire ... Le défaut majeure d'Apple c'est son manque d'ouverture et de flexibilité .... Pour le grand public, Apple facilite peut- être la vie de ses utilisateurs mais dans l'absolue il lui ferme des portes. C'est un fait. Désolé si je ne jure pas que par Apple pour mon matériel high tech .. Tu n'as d'ailleurs rien dit au sujet du flash je note....
avatar Anonyme (non vérifié) | 
J'croyais que c'était la crise Bon. Super, avec ce bénéfice ils vont pouvoir baisser leurs prix. Quoi ? Non ?! J'ai pas tout compris ?
avatar bugman | 
@ xatigrou : Dans mes bras ! \o/
avatar Dwigt | 
@ dahu_s Le Flash, c'était à Adobe de fournir un plug in vraiment utilisable sur smartphones, un truc qui ne soit pas plantogène, ramatif ou qui bouffe la batterie par exemple. C'était ça au départ la raison donnée par Apple et on peut les croire. Après, c'est devenu une bête noire de Steve Jobs, qui en a fait une cause quasi politique. Mais de son côté, Adobe a été infoutu de sortir du code correct sur smartphone au bout de quatre ou cinq d'efforts, et ce malgré l'aide de Google ou des autres. Alors, le module Flash, faut pas non plus se foutre de la gueule du monde, Adobe l'a déjà fait pour nous... Et tu crois vraiment que le grand public, il a déjà tenté un jour de lire un fichier Ogg ? Désolé d'être franc, mais le Ogg, à part ceux qui apprécient Stallman, tout le monde s'en fout. Complètement. Ça n'est pas une excuse, c'est juste la réalité et ça n'est pas prêt de changer, même si Apple décidait demain de le gérer sur tous ses appareils. C'est un format qui est resté confidentiel. On peut certes râler sur le manque d'ouverture et de souplesse d'Apple. Mais il faut aussi regarder la contrepartie : la cohérence de l'interface utilisateur et la stabilité de la plate-forme. C'est comme jouer à un jeu vidéo sur console. On est limité sur certains points mais on n'a pas à se poser plein de questions sur la carte graphique ou les paramètres à appliquer par rapport à la version PC. Les deux approches, PC et consoles, vont coexister. Mais si tu considères que les consoles devraient être plus des PC, tu passes totalement à côté de ce qui fait justement l'intérêt de la console.
avatar dahu_s | 
@Dwigt Perso j'aime pas les consoles alors le choix et vite vu... Je ne pense pas être au dessus de la "masse" mais j'aime bien m'acheter mes pièces et me monter mon propre pc que je peux faire évoluer à ma guise... J'aime bien bidouiller sans cesse avec mes gadgets Et pour ces raisons, je suis déçu d'Apple, de ce manque de flexibilité. On a juste à payer une fortune chez Apple et hop ! On a tout qui est pre mâcher, juste à l'avaler... C'est dommage je trouves. Car Apple ne fait pas de mauvais produits en soi.
avatar Marc-Alouettes | 
J'espère que ce succès impressionnant ne va pas retarder la sortie de l'iPad3 et de l'iphone5 !?
avatar Dwigt | 
@ Dahu Grosso modo, tu reproches à un chat de ne pas savoir aboyer. Les produits Apple sont conçus dans une certaine optique qui n'est pas la tienne, je ne vois pas en quoi c'est un problème. Ça serait un problème s'il n'y avait qu'eux qui étaient proposés sur le marché, mais c'est loin d'être le cas. Ils ont certainement quelques qualités qu'on ne trouve pas chez la concurrence mais si certaines caractéristiques sont pour toi rédhibitoires, il va falloir faire pour le coup ce qu'acceptent non pas 70 ou 90 mais carrément 100 % des gens : trouver un compromis et prendre dans l'offre ce qu'il y a de meilleur, ou de moins pire, pour toi.
avatar dahu_s | 
@Dwigt C'est ce que je fais depuis des années, je te rassure. À entendre certains, Apple est l'avenir de l'informatique. Je dis pas ça pour toi, au contraire tu vois les limites d'Apple. Mais il faut arrêter de dire qu'Apple est LA solution pour tout le monde car c'est ce que certains puristes d'Apple clament haut et fort.
avatar whisper33 | 
Ma petite entreprise... Connait pas la crise! Et un doigt au c** pour Microsoft ;-)
avatar whisper33 | 
@dahu_s : troque tes produits Apple c'est très simple
avatar golgoth666 | 
Bravo à Apple pour leur ventes, mais avec plus de 3 milliards de pc en service dans le monde, windows a de beaux jours devant lui! Même s'il y a 40% de versions piratées (xp et 98).
avatar golgoth666 | 
Pas de quoi pavoiser, windows 7 et 8 prendront le dessus de toutes façons. Il y a plus de 3 milliards de PC dans le monde qui tournent sous Windows. Combien de MAC? Quand à Windows phone 8, attention les dégâts, IOS a de quoi trembler face à cette déferlante qui va arriver! Vendez vos actions Apple, tant qu'il en est encore temps!

Pages

CONNEXION UTILISATEUR