Les avertisseurs de radars ont encore de beaux jours devant eux

La redaction |
Nous vous présentons aujourd'hui le protocole d’accord signé par l’Afftac avec le gouvernement, en intégralité. Non pas que l’Association française des fournisseurs et utilisateurs de technologies d'aide à la conduite l’ait publié sur son site ni que le Ministère de l’Intérieur l’ait mis en ligne sur le sien… Une attachée de presse nous l’a transmis. Si le texte peut sembler d’une parfaite limpidité, il ne l’est pas, loin de là. Il laisse suffisamment de place à des interprétations susceptibles d’en trahir largement l’esprit.

protocole-radar

Certes, d’ici au 28 novembre au plus tard, les membres de l’Afftac ne devront plus « diffuser (sites internet ou sortie de leurs entrepôts) de supports de communication (emballage, publicité sur le lieu de vente) mentionnant les termes “avertisseurs de radars” » (lire : Coup de frein sur les avertisseurs radars). Et, toujours dans un délai de 4 mois après signature de l’accord - qui a eu lieu le 28 juillet -, les membres de l’Afftac s’engagent « à ne plus indiquer la localisation des radars fixes ou mobiles et des contrôles routiers opérés par les forces de l’ordre. » Alors, fini leur rôle d’avertisseur de radars ? Pas sûr.

Des données, quelles données ?
Les outils des membres de l’Afftac devront signaler des sections de « voies dangereuses » « d’au moins 4 km sur le réseau autoroutier, d’au moins 2 km hors agglomération et d’au moins 300 mètres en agglomération. » Ces sections sont définies par un « danger » qui peut être lié « soit à des sections de voie accidentogènes identifiées par les services de l’État ; soit à des sections de voie de fort trafic […] ; soit à des événements remontés par des sources » définies plus loin.

L’adage veut que le diable se cache dans les détails… Les premiers détails intéressants sont là, dans la succession des « soit ». Le caractère optionnel des différentes origines de dangerosité laisse aux membres de l’Afftac - collectivement ou individuellement - la possibilité de faire l’impasse sur les deux premières origines de dangerosité pour se contenter de signaler des zones remontées par « des sources » (et non pas « les » !) du point III de l’annexe I du protocole d’accord.

Avertisseur radar

Là encore, le texte laisse une large place à l’interprétation, ne précisant pas si les membres de l’Afftac doivent utiliser toutes les sources évoquées ou choisir de s’en contenter d’une ; ni si les utilisateurs de leurs outils auront ou non ce choix… Ces sources sont les suivantes : « état du trafic basé sur les données institutionnelles […] ; informations complémentaires sur l’état du trafic auprès d’autres partenaires […] ; sections de forte accidentalité, basées sur les cartes d’accidentalité du SETRA et la carte départementale des ZAAC (ODSR) ; limites de vitesse en temps réel, basées sur les données de l’État ; bases de données des sociétés membres de l’Afftac ; données issues des utilisateurs des produits des différentes sociétés membres de l’Afftac. » Les membres de l’Afftac qui décideraient de ne s’appuyer que sur leurs données et sur celles remontées par leurs utilisateurs - ou d’en laisser le choix à ces derniers - continueraient donc de fournir de facto des avertisseurs de radars. Le nom et la précision en moins…

Points de dangers précis… avec ou sans les utilisateurs ?
Du moins peut-on être tenté de le penser, car les « points de danger précis » ne peuvent « en aucun cas » être alimentés par « les données fournies par les utilisateurs et signalant des points précis » (point IV de l’annexe I du protocole d’accord), en tout cas pas si elles sont « transmises directement aux autres utilisateurs ».

Radars

Les points de danger précis peuvent cependant être issus des « bases de données des sociétés membres de l’Afftac. » La subtilité est essentielle : les données remontées par les utilisateurs des outils des membres de l’Afftac viennent alimenter leurs bases de données, et certains procèdent déjà à des opérations de contrôle et de filtrage, pour éviter les alertes fantaisistes ou malveillantes. Les signalisations des utilisateurs ne sont donc pas toujours transmises sans traitement et « directement » aux autres utilisateurs…

Des sections dangereuses aux contours libres
Le protocole d’accord laisse enfin une troisième possibilité aux membres de l’Afftac pour continuer de fournir des avertisseurs de radar avec la même précision qu’aujourd’hui : le flou de la définition des zones dangereuses.

Radards

Le texte indique que celles-ci pourront ou non contenir des radars, mais il n’oblige pas les membres de l’Afftac à signaler des sections de voie dangereuses sans radar. De la même manière, il ne précise en rien où doit se trouver le radar dans la section de voie dangereuse : au début, à la fin, au milieu, aléatoirement selon la signalisation ? Libre donc aux membres de l’Afftac de faire démarrer la signalisation de section de voie dangereuse à 2 km d’un radar sur autoroute, ou à 1 km hors agglomération et à 200 mètres en ville.



Bref, les outils des membres de l'Afftac n'auront aucun mal à respecter à la lettre le protocole d'accord, taillé sur mesure, et continueront donc à fournir à leurs utilisateurs le même service — avec des mots différents (lire : Coyote ne signalera plus les radars, mais les zones dangereuses).

Les utilisateurs devront néanmoins rester vigilants : le protocole prévoit la mise en place d’un « comité de suivi » de l’application de l’accord avec un bilan annuel et une possibilité de révision « en tant que de besoin. » Si tant est que la volonté politique suive…

avatar LeProf | 
Les radars sont des pompes à Fric et ne sont placés que pour faire du fric, surement pas de la prévention !! Je donne un exemple: j'habite dans un village dont l'accès se fait par une nationale très fréquentée. Cette portion de route est limitée à 70 km/h, et c'est bien normale vue la dangerosité (croisement de voitures, nombreux poids lourds) On pourrait croire que cela mériterait de positionner un radar, d'autant que nombreux sont les véhicules qui ne respectent pas cette limitation. Et bien non !! le radar n'est pas positionné à l'endroit du carrefour, mais bel est bien à 1 km plus loin sur une ligne droite limitée à 90 km/h . Utilité ? ... faire du blé !! Enfin, je dirais que la vitesse excessive est un FACTEUR AGGRAVANT d'accident, mais ce n'est bien souvent pas la cause principale. N'oubliez pas: - l'alcoolisme au volant, - les distractions au volant: téléphone portable, réglage de l'autoradio, changement de cd, voire même avec les tous derniers modèles visionnage de film !!! Comment peut-on autoriser à la vente de tels autoradios qui permettent de voir des films !!! - et j'en passe... Il y aurait bien des choses à faire si l'on voulait vraiment améliorer la sécurité de nos routes !
avatar BlueVelvet | 
Là pour le coup, désolé mais je tire à la canonnière. Vous autres utilisateurs de voitures, j'aimerais que vous payiez vraiment, mais vraiment, ce que vous coûtez. Cette histoire de détecteurs de radars - exemptés, finalement - est choquante. Les péages d'autoroutes devraient être multipliés par 10 au moins pour donner le coût réel des nuisances de vos précieuses bagnoles. Vous polluez, vous tuez parfois, vous empestez, vous participez d'une culture qui a structuré toutes les villes, tous les pays, autour de ces routes dont vous avez besoin. Pfff, demain vous serez obsolètes, comme un vieux PC. Inutile de préciser que je n'ai pas de bagnole, j'utilise exclusivement les transports publics. Comme tout le monde, demain.
avatar ispeed | 
L'alcool et la clop sa rapporte à l'état qui agit hypocritement malgré les milliers de morts chaque année. Faites que je vous dit mais pas ce que je fait
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@BlueVelvet : Pourquoi pas tout surtaxer c'est sur, comme ça on est sur de tuer les villages. Il n'y a pas que vous sur Terre et tout le monde n'a pas la chance de pouvoir se déplacer en transport commun cher utopiste égocentrique !
avatar mediapress | 
[quote]Inutile de préciser que je n'ai pas de bagnole, j'utilise exclusivement les transports publics. Comme tout le monde, demain.[/quote] @ BlueVelvet : quel commentaire débile !!
avatar LeProf | 
@BlueVelvet : Dis moi comment dois-je faire les 50 kms qui me séparent de mon lieu de travail ? Faire du Stop ??? Les transports publics dans nos campagnes sont plus que réduits. L'état se désengage dès qu'il le peut, en supprimant des lignes de trains, dès qu'elles ne sont pas rentables. Et il n'y a pas de ligne de bus pour mon trajet... normal, je change de département. Alors utiliser les transport en communs dans les villes, bien sur je suis pour .... mais bannir totalement la voiture, ce n'est pas possible pour tout le monde. Et là n'est pas le propos de l'article. Quand aux détecteurs de radar, je n'en ai pas.... car j'essaie de respecter scrupuleusement le code de la route. Mais c'est parfois rageant de se prendre un pv pour un dépassement de 1 km/h, alors qu'en faisant de la route, des infractions, j'en vois tous les jours !! La dernière en date, un poids lourd qui double un camping car dans une ligne droite en franchissant allègrement et sans complexe la bande blanche...
avatar codeX | 
[quote]Ceux qui gagnent ce sont ceux qui ont le fric pour se payer des grosses bagnoles qui vont vite, ............ [/quote] C'est clair que tout le monde ne peut pas être smicard, se taper les transports en commun, regarder les belles bagnoles dans les rues du 16ème et passer son temps à jalouser tous ceux qui ne sont pas comme ça. Faut arrêter, kamarade, de raconter ce genre d’âneries pour ne pas dire conneries. Ce n'est pas ça, ni même de citer des pseudos spécialistes avec des analyses digne d'une maternelle que tout un chacun est capable de faire qui fera progresser la sécurité routière. Comment s'appelle ce monde idéal dans lequel 'the doctor' voudrait vivre où il n'y pas de rond points carrés, d'abrutis roulant en 4x4, etc .... ? Je laisse le soin à ceux ayant deux ronds d'érudition de deviner tout en priant à ne jamais à devoir subir des décisions prisent par lui.
avatar xservolle | 
Je savais pas qu'il y avait Mac OS Lion dans les nouveaux radars !!! Je comprends pourquoi Apple a beaucoup lol Ridicule cet article...
avatar Jellybass | 
Les radars, je m'en [u]contrefiche[u], parce que de toute façon, je [u]respecte[u] les limitations de vitesse. Que notre société se fasse de l'argent sur le dos de ceux qui sont assez bêtes et irresponsables pour dépasser les limites, franchement, ça ne m'empêche pas de dormir.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
[b]Pour RAPPEL les radars sont installés dans des ZONES DANGEREUSES il me semble :-)
avatar Le principe ignoto | 
[quote=sylow]En Allemagne les autoroutes sont toutes free[/quote] Tu n'as pas dû beaucoup rouler en Allemagne : en principe, la vitesse n'est pas limitée sur les autoroutes, mais elle l'est quand même sur quantité de portions (passages dangereux, approche des agglomérations, etc.) ! @Macuserman : les 4x4 moins polluants que la 4L de Mme Michu, je rêve, là 8 Pour l'émission de gaz à effet de serre, d'accord, mais pour les microparticules (particulièrement cancérogènes) ce sont des dangers publics. Et les filtres à particules ne font qu'aggraver les choses : ils retiennent les plus grosses, mais laissent passer les plus fines, qui sont les plus dangereuses !
avatar jbmg | 
@cedric 63 [12/08/2011 00:07] "Pour RAPPEL les radars sont installés dans des ZONES DANGEREUSES il me semble :-)" tu aurais pu mettre (je mets la traduction au cas pour ceux qui connaissent mal ce langage): :-> L'auteur a fait une remarque vraiment très sarcastique. >:-> L'auteur a fait une remarque diabolique de causticité. ou :o) L'auteur fait le clown. @Le principe ignoto [12/08/2011 08:32] "Posté par sylow En Allemagne les autoroutes sont toutes free" "Tu n'as pas dû beaucoup rouler en Allemagne : en principe, la vitesse n'est pas limitée sur les autoroutes, mais elle l'est quand même sur quantité de portions (passages dangereux, approche des agglomérations, etc.) ! Oui et alors ! "mais pour les microparticules (particulièrement cancérogènes) ce sont des dangers publics. Et les filtres à particules ne font qu'aggraver les choses : ils retiennent les plus grosses, mais laissent passer les plus fines, qui sont les plus dangereuses !" ben avant, on respirait les 2, c'était mieux selon toi ? Les progrès arrivent petit à petit.
avatar Dodi12 | 
@ le docteur Tu sais très bien ce que je pense de toi, de ta conduite, de tes commentaires à 3 sous.. @BlueVelvet C'est très bien que tu aimes prendre le métro, pour ma part j'habite Paris et je prend jamais le métro, c'est dégoutant, les gens puent, tout le monde colle tout le monde, y'a plein d'agressions, pleins de mendiants, plein de pick-pocket, etc, etc.. Si tu apprécies tout ça tant mieux pour toi, pour ma part je préfére mille fois prendre ma voiture même si ça t'emmerde ! Quant aux anti-radars je n'en utilise pas et je ne vois absolument pas en quoi ça peut déranger une personne qu'une autre personne en utilise..
avatar Anonyme (non vérifié) | 
iCoyote va devoir rembourser ses utilisateurs n'ayants pas payés pour cela mais bien pour un avertisseur de radars.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR