Mac OS X Lion Server : "Le serveur pour tous"

Nicolas Furno |
Avec Lion, Apple change en profondeur la déclinaison Server de son système. Jusqu'à Leopard, Mac OS X Server coûtait 500 € pour 10 utilisateurs, ou 1000 € sans limite ; avec la version 10.6, Apple avait déjà baissé ses prix en supprimant la version limitée à 10 utilisateurs et en ne vendant plus que la version illimitée à 499 €.

Apple va beaucoup plus loin encore avec son prochain système puisque l'entreprise supprime tout simplement Mac OS X Server en tant que système et en fait une application pour Mac OS X Lion client. À partir du mois de juillet, pour 39,99 € seulement, n'importe quel Mac tournant sur Lion pourra se transformer en serveur et assumer toutes les fonctions réservées jusque-là Mac OS X Server. Un changement important qui va dans le sens d'une simplification générale des fonctions serveur : Apple ambitionne de créer rien de moins que "Le serveur pour tous."





Pour tous, c'est-à-dire pour toutes les bourses, mais aussi toutes les machines. Alors que Mac OS X Server était plutôt prévu pour fonctionner sur des Xserve, Mac OS X Lion en version Server pourra fonctionner sur n'importe quel Mac, comme le montre d'ailleurs très bien le site d'Apple.

Petite mise en garde préalable avant d'installer le module Server : revenir à une configuration Mac OS X Lion client est difficile. Dans la version actuelle, Apple n'offre aucun moyen simple de revenir en arrière, il faut donc réinstaller le système. Cela étant, Mac OS X Lion en configuration Server ressemble à deux gouttes d'eau à Mac OS X Lion client (même Photo Booth est présent…) et il est tout à fait envisageable d'installer le module Server sur une machine qui doit servir à un usage courant.

Gestion simplifiée

Avec Mac OS X Lion Server, Apple propose une toute nouvelle application de configuration pour le serveur. Nommée tout simplement Serveur, cette application offre un accès simplifié à une partie des options de Mac OS X Server et elle remplace en quelque sorte les préférences du serveur des versions précédentes. Depuis cette application, on peut gérer les utilisateurs et groupes, les différents services ou encore obtenir quelques informations utiles sur le serveur.



Par défaut, l'application Admin Serveur qui permettait jusque-là de configurer plus en profondeur le système n'est même pas installée dans Mac OS X Lion. On peut néanmoins l'ajouter et avec elle l'ensemble des outils dédiés à la configuration du serveur qui prendront place dans /Applications/Serveur.

Serveur Apps Lion

L'Admin Serveur ne gère plus dans Mac OS X Lion que ce qui n'est pas géré par l'application Serveur. Seuls certains services, ou certaines options avancées, sont accessibles via son interface. La plupart des utilisateurs n'ayant que des besoins limités n'auront ainsi même pas à utiliser Admin Serveur qui sera au contraire un passage obligé dans les configurations plus complexes.



Côté Serveur, les préférences sont en effet très réduites. Apple a fait un grand ménage, ne laissant que les options strictement nécessaires dans le cadre d'une utilisation avec un Mac mini Server, pour une petite entreprise par exemple. L'interface est simple, les explications nombreuses : le public visé par cette nouvelle application est très différent de celui d'Admin Serveur.

Serveur

En moyenne, Apple a simplifié son système serveur, mais quelques nouvelles fonctions devraient également satisfaire les utilisateurs les plus exigeants. Un exemple parmi d'autres, Open Directory (service d'annuaire centralisé) peut désormais être restreint en fonction des adresses IP des clients. C'est une fonction utile pour les grosses entreprises qui doivent gérer un large parc de machines avec un seul annuaire partagé.

Configuration de terminaux iOS et Mac OS X Lion

C'est l'une des plus grosses nouveautés de Mac OS X Lion Server : un gestionnaire de profils pour terminaux iOS et Mac OS X. Ce système permet de configurer en masse des iPhone, iPod touch ou iPad en passant simplement par une interface web. Les terminaux peuvent être configurés de manière standard (mot de passe obligatoire, VPN, etc.), mais aussi gérés à distance (c'est-à-dire effacés, verrouillés ou encore débloqués).



Avec Lion, ce système est ajouté aux ordinateurs d'Apple, à la seule condition qu'ils tournent sur Mac OS X Lion. Un administrateur réseau pourra configurer et gérer les machines à distance beaucoup plus facilement qu'auparavant.





Partage de fichiers pour iOS

Mac OS X Lion Server facilite le partage de documents avec les appareils iOS. En plus du support de l'AFP (pour les Mac) et du SMB (pour les PC sous Windows), le système gère désormais le partage en utilisant le protocole WebDAV. Ce protocole est intégré à iOS et on peut y accéder depuis les trois applications iWork par exemple. Avec les versions précédentes de Mac OS X Server, on pouvait activer ce protocole, mais la méthode était plus complexe (lire : Pas-à-pas : activer WebDAV pour le partage des fichiers iWork sur iPad).

Partage webdav

Apple n'a pas supprimé le partage en FTP, mais cette fonction n'est plus accessible par une interface graphique comme c'était le cas auparavant. Pour gérer une connexion en FTP, il faudra en passer par des lignes de commandes.

Notifications instantanées

Autre ajout hérité d'iOS dans Mac OS X Server 10.7, le support des notifications instantanées. Mac OS X 10.6 intégrait des notifications, mais elles n'étaient pas compatibles avec iOS. Ces notifications doivent être activées dans l'application de configuration Serveur et elles nécessitent un certificat signé par Apple.



Pour obtenir ce certificat, Mac OS X Server utilise un identifiant Apple. Les certificats expirent au bout d'un an, mais ils peuvent être renouvelés. Une interface web permet de les gérer et le cas échéant de les supprimer.



Serveurs Mail, iCal et Wiki

Parmi les autres services de Mac OS X Server, le Mail est sans doute celui qui a connu le plus de changements. Pour les utilisateurs, le passage à Lion signifie un changement de webmail par défaut : Apple a abandonné SquirrelMail au profit du plus moderne RoundCube. On est encore loin du niveau du webmail de MobileMe par exemple, mais c'est tout de même un beau progrès : entièrement développé en AJAX, ce webmail gère le glisser/déposer de mails, entre autres.

Roundcube

Côté Mail, Mac OS X 10.7 intègre également Spotlight pour les recherches de mail. À condition d'utiliser le protocole IMAP, les recherches se feront sur le serveur mail avec l'outil d'Apple. Avantage de cette solution, peut-être des résultats plus précis, mais aussi la possibilité d'effectuer une recherche au sein d'une pièce jointe par exemple.



Les changements sont plus légers pour iCal Server 3 et Wiki Server 3. Le serveur de calendrier se voit quand même complété par la gestion des tâches partagées, tandis que le serveur de Wiki gère désormais les documents joints avec une interface qui rappelle celle d'iWork.com. On trouvera également dans ce moteur Wiki maison un calendrier pour faciliter le travail en commun.

Wiki

Xsan

Apple a fait un gros effort avec Mac OS X Lion pour rendre Xsan, un système de gestion de données en réseau (pour plus d'informations : Introduction à Xsan), plus accessible. Vendu jusque-là 1000 € par poste, il est désormais gratuit et intégré à tous les ordinateurs sous Mac OS X Lion. Seul Mac OS X Lion Server pourra administrer le système, mais les clients pourront accéder aux données.

Xsan Lion

Autre nouveauté avec 10.7, on peut désormais créer des Xsan non sensibles à la casse. Ces volumes auront alors le même comportement qu'un disque formaté en HFS+ standard.

Autres changements

La liste des changements ne s'arrête pas là. Ainsi, à partir de Mac OS X 10.7, le gestionnaire de base de données par défaut n'est plus MySQL, mais PostgreSQL. On pourra toujours utiliser MySQL sur Mac OS X Server bien sûr, mais il faudra alors l'installer à la main et configurer le système conformément.

Source

avatar Anonyme (non vérifié) | 
@sebasto72 Je parle sans être un grand développeur, je suis un rézoman avant tout :) J'ai l'impression sous mysql que les scripts, les vues et autres procédures sont plus proches d'oracle (je connais pas db2). Après ca fait longtemps que j'ai pas fait un dev en pgsql vu que je maitrise bien mysql. D'un point de vue admin serveur, par contre je préfère de loin héberger une appli mysql que pg :)
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@almux Non 39€ c'est pas cher. Mais oui, un 2008 R2 est 100x mieux qu'un osx serveur. Après si tu veux pas virtualiser, si tu veux pas scripter de facon puissante, si tu veux pas gérer un parc hétérogène, si tu veux pas faire de l'annuaire multisite, pas de 802.1x, pas de SSO, de cluster actif/passif ou actif/actif, effectivement os x serveur est très bien.
avatar pacou | 
@aleios Postgresql c'est ce qui fait tourner Cogilog et Openerp donc c'est une bonne nouvelle
avatar k-veen | 
apple est encore bien loin derriere microsoft concernant les servers..
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@k-veen Et il le resteront. Leur politique n'est pas de concurrencer crosoft sur ce domaine. 39€ pour 3 nouveautés par rapport au serveur snow, plus de xserve, très clairement Apple lache doucement l'affaire en tentant de vendre quleques licences à des petites structures. Ils sont trop bien à marger à fond sur les iTrucs et les macs plutot que de se rebiffer sur un domaine ultra dominé par crosoft, le libre, ou les gros systèmes.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
À quoi ça sert un serveur ?
avatar Crist'o (non vérifié) | 
@STI_wings Non, tu ne rêves pas. Un Mac (Mini, par exemple) configuré en Lion Server, placé derrière un routeur (TrucBox, Borne Airport ou Time Capsule), une IP publique fixe (chez Free, c'est mieux) et tu pourras accueillir sur ton Mini les personnes de ton choix pour partager avec elles (en lecture only ou en contribution) fichiers, agendas, podcasts, wikis... et même, avec un peu d'audace, offrir à tout ce petit monde, un véritable service de messagerie, ou comment réaliser à peu de frais une messagerie communautaire privée qui échappe (totalement) à Orange, SFR, Bouygues, Free, Yahoo et autres FaceBook. Et pis, si toi ou un de tes proches, avez quelques talents techniques, vous pourrez même monter un vrai site Web communautaire robuste s'appuyant sur une base de données PostgreSQL. Nicolas n'en parle pas mais j'imagine que Lion serveur embarque également un Web serveur (Apache ?) qui te permettra de motoriser ton site. Bref, le début de la liberté retrouvée.
avatar pacou | 
@pierreburgi Ça sert a servir le cafe au bar des amis
avatar sebasto72 | 
@zeeedy C'est marrant que tu dises ça alors que surnom de pgsql est l'oracle du pauvre :) Le succès de mysql est en partie dû à sa facilité d'usage pour les sysadmin, mais son sql reste moins complet que pgsql, et le portage d'une appli vers ou depuis mysql se révèle souvent plein d'aventures... Un ddl oracle, pgsql l'avale mieux. Mais bon, pour les usages visés par l'article, c'est bonnet blanc et blanc bonnet. À mon avis, le rachat par Oracle ne fait pas plaisir à grand monde...
avatar sebasto72 | 
@pierreburgi pierreburgi15/06/11 23:27 À quoi ça sert un serveur ? À faire tourner les applications web, de macgé à iCloud en passant par google. À gérer les postes de travail en entreprise (install et mises à jour des logiciels, suivi des incidents...). À faire tourner des modèles mathématiques complexes pour la recherche, de la météo au nucléaire. À jouer à wow, aussi. À l'échelle des particuliers, Time capsule est un serveur de fichiers.
avatar pacou | 
@zeeedy Tout ce que vous ne voulez pas faire est géré par Mac OS X Serveur, sans limite dans l'annuaire. J'ai même un osxserver en maitre de domaine pour un serveur tse Windows que mes utilisateurs consultent via rdc sur osx client
avatar bugman | 
@ Trillot : Ipleut ? Un autre nordiste ? Salut tiot'biloute. :)
avatar joneskind | 
@ iPantoufle : Tout le monde n'a pas la chance d'être un noLife aigri sans ami! Pour une PME, ou une entreprise qui va grossir, pour une famille très nombreuse éparpillée aux 4 coins du globe, pour une grosse bande de potes, ça peut être utile de se faire un Facebook perso, et balancer les photos qu'on veut, même du petit dernier tout nu, ou de la première cuite du p'tit frère, sans risquer de lui ternir son eRéputation pour toujours. Faire son dropbox perso au prix du Go/disque dur et pas un truc hors de prix... Les utilisations sont multiples. Avec les lignes fibres symétrique à 100 mégas, ça fait un bon gros débit, et ça coûte moins cher... Alors ok, on peut faire tout ça sous Linux, gratuit, dans une grosse tour qui consomme 400Wh au lieu d'un Mac Mini hors de prix qui ne consomme que 20Wh... Mais bon, si tu sors jamais de chez toi, je comprends que tu t'en foutes.
avatar WilnocK | 
Il n'y a pas de nouveau service comme [b]my iCloud Server[/b] histoire de ne pas etre astreind au iCloud d'Apple, mais au mien, a moi, chez moi dans ma maison, avec ma connection?
avatar joneskind | 
@wilnock On peut toujours rêver... Enfin, une chose est sûre, tu pourras grosso modo te faire ton propre mobileme, avec un idisk et tout le toutim. Mais pour un iCloud perso avec accès à ta bibliothèque iTunes personelle, je n'y crois pas vraiment. Peut-être qu'avec un Jailbreak on pourrait faire croire à ton tel que ton server est bien le server Apple, ou alors plus simplement un lecteur MP3 qui ait accès à ton server et qui serait capable d'y télécharger ta musique... Bon courage à nos amis les devs!
avatar damiiien | 
Hs : jaimerai savoir si quelqun a le lien du fond d'ecran de l'imac sur la photo
avatar Llol82 | 
STi_wings, je suis d'accord avec toi. On pourrait aussi utiliser OSX Server en serveur iTunes. Toute les musiques, applications et films dans un seul endroit que l'on partage entre chaque ordinateur avec leur synchro iphone à eux.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@pacou Nan mais je refuse à personne le droit d'être masochiste ;) Moi aussi je me suis amusé a monter l'équivalent d'une AD sous linux pour un parc hétérogène. Mais faut être sérieux, une grosse boite ne prendra pas (ou plus) osx server. Par contre une petite boite équipée de quelques macs voire quelques windows, c'est parfait effectivement.
avatar clem95 | 
Vu le prix, je comprends qu'il y en ait parmis vous qui cherchent à savoir à quoi ça sert pour se convaincre de l'acheter...
avatar davi18 | 
Vous oubliez Ingres, le leader des bases de données libres (en tout cas aux USA et Canada). http://www.ingres.com/
avatar Tomgi | 
"Alors que Mac OS X Server était plutôt prévu pour fonctionner sur des Xserve, Mac OS X Lion en version Server pourra fonctionner sur n'importe quel Mac, comme le montre d'ailleurs très bien le site d'Apple." Euh... Mac OS X Server était tout autant prévu de tourner sur Powermac, puis sur macmini server / macpro que sur Xserver. Je ne sais pas ce qui vous fait dire cela. D'autant plus que dans les cursus de certification serveur, Apple, depuis longtemps, précise que Mac OS X server est installable sur les autres machines (90j de support comme un xserve de base, sauf les portables), mais sans contraintes supplémentaire a partir du moment ou cela respecte les requierments. PostgreSQL ? C'est logique. La Base de Donnees du serveur de mise a jour est en postgreSQL depuis un bail, peut etre meme celle d'ARD (on me confirme que oui depuis ARD3). Tiens ARD, le gros oublie de la bande, comme les services qui restent dans Server Admin. La population visee est claire (mais on le sait depuis au moins l'arret des xserves), un easy server pour PME/PMI/Particuliers. Ceux qui ont une plus profonde utilisation de Mac OS X Server auront droit a une interface en plus dans les pattes. Pas forcement génial. Quant au XSan plus accessible pour le grand public... hum... HAHA ? Un p'tit XGrid pour fêter ça ?
avatar BeePotato | 
@ ktyju : « Quelqu'un pourrait il me dire s il est facile d installer un site web et d utiliser Mac os server pour des tests ou des présentations clients » Si c’est juste pour ça, je rappelle que Mac OS version client le fait déjà très bien. D’ailleurs, pour beaucoup d’utilisations évoquées ici, qui tournent autour de la création d’un site web et de partage de fichiers avec des amis ou de la famille, pas besoin d’investir dans Mac OS X Server. La version client et une IP fixe (ou même juste du DNS dynamique) vous suffira. La version serveur, c’est pour faire un poil plus que ça.
avatar BeePotato | 
@ Crist’o : « et même, avec un peu d'audace, offrir à tout ce petit monde, un véritable service de messagerie, ou comment réaliser à peu de frais une messagerie communautaire privée qui échappe (totalement) à Orange, SFR, Bouygues, Free, Yahoo et autres FaceBook. Et pis, si toi ou un de tes proches, avez quelques talents techniques, vous pourrez même monter un vrai site Web communautaire » Il ne faut pas oublier de lui recommander de se renseigner sur ses nouvelles responsabilités (d’un point de vu légal) en tant qu’hébergeur et webmaster.
avatar brunitou | 
Certains parlent de l'iCloud à la maison... Fort bien... mais vous avez quelle vitesse d'upload vous dites donc !? Car par exemple, entre mon serveur maison actuel et mon dropbox (par exemple), y'a pas photo!
avatar hartgers | 
Le serveur personnel EST l'avenir souhaitable d'internet. Malheureusement les divers Clouds ne vont pas dans ce sens, de même que le débit dont le particulier moyen dispose. Il faut dire qu'un internet libre, pas cher et pratique, auquel ils n'auraient pas droit de regard, ça ne les arrange pas !
avatar dtb06 | 
Ca c'est le revers de la médaille pour Apple : le fait de faire croire à tout le monde qu'un OS est simple à utiliser et à configurer...Le moindre utilisateur moyen se demande maintenant comment installer un serveur pour faire du streaming avec son iTruc ! Réveillez-vous ! Configurer un serveur est réservé aux administrateurs système et ne doit pas être utilisé à la maison (ou encore pire dans une PME) si on n'y connaît rien ! Administrer un serveur nécessite des conaissances en réseau, necessite d'ouvrir des ports par exemple, ce qui peut être dramatique au niveau sécurité !
avatar Tomgi | 
dtb06 : +1 Mais je crains qu'Apple s'en batte les nouilles. Ils sont la pour vendre, après si l'utilisateur achète ce qu'il n'est pas capable d'utiliser, Apple vend aussi le service pour aller avec.
avatar RickDeckard | 
@hartgers En théorie, IPv6 va clairement dans le sens du cloud perso. 1 terminal = 1 IP publique, plus de NAT capricieux, du peer to peer ultra facilité. Mais le problème reste le même pour le particulier: on ouvre ou on accède pas au réseau sans aucune protection, surtout si on y connait rien. Je vois mal madame Michu installer un serveur VPN ou s'amuser avec un tunnel ssh.
avatar pacou | 
@Tomgi +1 Je confirme qu'Apple s'en bas les nouilles, les oreilles et tout ce qu'elle trouve à se battre. Elle vend un produit, explique ce qu'il fait dans des documentations librement accessible, dit que c'est simple dans ses publicités (et c'est vrai que ça l'est dans l'usage qu'elle précise dans ses pubs, c'est à dire avec l'interface de base), et explique la complexité si on veut aller plus loin dans ses documentations. Après, à chacun ses responsabilités : si on achète c'est en connaissance de cause si on est un peu curieux. Si on n'est pas curieux, alors personne ne peut rien pour vous.
avatar Mila06 | 
Euh.... dite ya pas quelqu'un de sympa qui a Lion beta et qui peut aller dans : Macintosh HD/Bibliothèque/Desktop Pictures/Nature et nous faire profiter de ce fond d'écran de dingue !!! merci d'avance :))))) http://www.downloadatoz.com/resources/201106/09/imgs/wall_520x400.jpg
avatar Tomgi | 
pacou : Je ne vais pas cracher dans la soupe, puisque je vends le service qui va derrière. Cependant, je m'inquiète de la tournure générale (et pas qu'en informatique, même si c'est la base technologique utilisée), mettant à disposition des nouvelles technologies pour le grand public. Jusque là, point de problème avec ceci, les nouvelles techno doivent se diffuser, et s'installer dans la vie de tous les jours. Seulement l'argument marketing général (et pas que Apple bien entendu) est que tout le monde peut tout faire, ce qui est résolument faux. On ne s'improvise pas administrateur système, comme l'on ne s'improvise pas boulanger, plombier ou secrétaire (contrairement à ce que beaucoup ont cru dans les années 80 avec l'arrivée de l'informatique professionnelle). Le danger est ici, et même si je vis de ce business, je n'arrive pas à me résoudre à laisser l'ignorance et la méconnaissance du grand public (qui est légitime) faire le beurre d'arguments marketing fallacieux. "Le serveur pour tous" est une connerie monumentale, un serveur mail, VPN, WiKi où tout ce qu'on veut, ne se configure pas avec 3 boutons, malgré ce que veux faire croire Apple avec Lion.
avatar 8enoit | 
Très intéressant. Pas tout pigé à l'article, j'y connais rien en serveur. Dans ma TPE, j'ai choisi la machine principale pour en partager certains dossiers. Elle sert ainsi de "machine serveur" mais ce n'est pas très pratique. Je serais intéressé par un serveur centralisant (outre les fichiers): bibliothèques iphoto (il y en a 3), bibl iTunes (1 seule mais pourquoi pas deux) etc. Je n'ai pas compris si Lion server permet cela !! Quant à un iCloud perso, l'idée est séduisante mais chez moi l'upload est à 65 Ko/s. Rédhibitoire!! Il faudra que les opérateurs nous gratifient de débits un peu plus généreux pour passer à cette sorte de web 3.0.
avatar 8enoit | 
@mila06 une petite recherche sur le web et vwolo… http://christiandeckert.files.wordpress.com/2011/06/mac-os-x-lion-dp-4.jpg
avatar Mila06 | 
MERCI BENOIT ! pourtant j'ai chercher mais peut pas avec les bon "Tags" "Mac os X lion galaxy Desktop Pictures" que j'avais mis Merci encore !!!
avatar Jimmy_ | 
Il est quand même abominable ce fond d'écran.
avatar Mila06 | 
@Jimmy_ : Oui c'est sur qu'une fois en pleine écran la qualité est pas top comparer a des images d'Hubble a pres le thème perso moi j'aime les gout et les couleurs ;)
avatar alaincassis | 
Et MAMP ? , c'est gratuit, et ca fonctionne très bien !
avatar 8enoit | 
@Mila06 recherche sur "lion os x"
avatar FollowThisCar | 
Voici un article qui résume très bien les avantages et inconvénients de MySQL par rapport à PostgreSQL : * http://www.techrepublic.com/article/mysql-vs-postgresql/1050671 En résumé : MySQL est plus simple et plus rapide, tandis que PostgreSQL offre plus de sophistication, et l'on peut utiliser les 2 sur un même projet.
avatar DrFatalis | 
Que tout le monde puisse faire son serveur.... Pourquoi pas mais... - pour les entreprises, c'est anecdotique, du moins en France, vu l'inexistence d'Apple dans ce domaine. - pour les particuliers, il subsiste un problème: le "A" de ADSL.....
avatar Oh la belle Pomme | 
@FollowThisCar: Merci pour le lien, l'article est très clair. Je trouve que la décision d'Apple de remplacer MySQL par PostgreSQL est une très bonne décision pour plusieurs raisons : - Comme la cible d'OS X serveur sont les PME et utilisateurs avertis (donc peu de requêtes par seconde), il y a très peu de chances que les performances de la BDD soient un problème, donc le choix de MySQL ne se justifiait pas. - En plus MySQL est tellement facile à installer que son absence n'est pas vraiment un problème pour ceux qui en auraient l'utilité. - Par contre pour les étudiants qui ont eu quelques cours de BDD et qui veulent s'entrainer chez eux apprécieront vraiment d'avoir PostgreSQL : les sous-requêtes, les clefs étrangères, les procédures stockées, les triggers, les contraintes, etc... sont vraiment des fonctions indispensables pour le développeur! J'ai quelques années d'expérience sur des applications assez complexes, et je sais que la complexité d'un besoin ne dépend pas forcément de la taille de l'entreprise, donc pour une PME PostgreSQL est très adapté aussi. MySQL permet juste de faire de l'affichage très rapide sur des sites web très fréquentés, ça s'adresse à un public qui n'hébergera pas son site web lui-même.
avatar Oh la belle Pomme | 
Oooops! Mille excuses, l'article qui mettait en avant les manques de MySQL date de 2002!! Je viens de jeter un oeil dans la documentation de MySQL et la version 5 corrige les plus gros manques de MySQL.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Bonjour, J'ai beau chercher, mais je ne trouve pas "Admin Server" sur Mac lion server, Ou se cache ce truc, parce que je trouve que MAc Lion Server n'est pas assez performant pour gérer les droits d'accès de certains clients Windows, tantôt, certains ont accès à tout, tantôt d'autres n'ont pas l'accès proposer, c'est un peu la cafouille. A Vous lire Merce de votre aide. Jean-Pierre

Pages

CONNEXION UTILISATEUR