Fermer le menu
 

Test de Numbers

Christophe Laporte | | 12:28 |  34
Il manquait un tableur à la suite bureautique d’Apple. Avec Numbers, la lacune est désormais comblée. Apple offre dorénavant un package complet auquel il conviendra d'adjoindre FileMaker Pro si vous avez des besoins en matière de base de données.

En attendant, regardons ce que le tableur d’Apple a dans le ventre. Précisons d’emblée qu’il serait bien inutile de le comparer à Excel, les deux logiciels ne boxent pas dans la même catégorie. Lors de sa présentation, Steve Jobs a insisté sur le fait que Numbers était un tableur conçu pour le commun des mortels. Ceux qui sont habitués à utiliser de puissantes macros ne trouveront pas leur bonheur avec le logiciel d’Apple.

Fidèle à sa philosophie, Apple a entièrement repensé à sa manière la notion de tableur. Les habitués de Pages ou de Keynote trouveront assez rapidement leurs marques. Ainsi, lorsque vous souhaitez réaliser un nouveau document, Numbers vous propose d’utiliser l'un de ses nombreux modèles. Il y en a pour tous les goûts : l’entreprise, l’éducation, la famille…



On se retrouve ainsi avec en quelques clics avec des documents d’une rare élégance, très loin des “sobres” fichiers Excel.

Tout comme pour son texteur, Apple a voulu que l’un des points forts de Numbers soit la mise en page. Au lieu d’avoir comme sur Excel, un tableau qui occupe l’intégralité de votre espace de travail, l’utilisateur sur Numbers peut placer et créer autant de tableaux qu’il souhaite. Chaque tableau est très flexible. On peut définir à tout moment son nombre de colonnes et de lignes. Bien entendu, il est possible d’exploiter les données d’un tableau à partir d’un autre. Il est tout aussi aisé de coller une zone de texte ou une image issue du navigateur de média dans une feuille de calcul.



Dans Numbers, la colonne de gauche joue un rôle important. Elle permet à l’utilisateur de naviguer entre les différentes feuilles attachées à un document, de choisir un style prédéfini pour un tableau ou encore de recourir à certaines fonctions de calcul (somme, moyenne, minimum, maximum…).

La barre d’outils offre la possibilité d’accéder rapidement aux principales fonctionnalités du logiciel : paramètres d’affichage, ajout de feuilles et de tableaux, accès aux fonctions de calcul et de tri ainsi qu’aux différents objets (zone de texte, formes, inspecteur multimédia…). Juste en dessous, on trouve une petite barre que l’on retrouve également dans Pages et qui permet notamment de choisir la police que vous désirez utiliser, la taille, la justification…

Zoom sur l’éditeur de formules

En appuyant sur la touche = dans une cellule, un mini éditeur de formules apparaît. Il permet d’effectuer les opérations de base avec grande simplicité. Tout comme Excel, Numbers dispose d’une petite réglette magique qui permet de dupliquer une formule sur plusieurs lignes.



Si Numbers est très élégant pour les fonctions de base, il l’est moins lorsque l’on veut mettre au point une formule complexe. Dans ce cas-là, il vous faut faire appel au guide des fonctions dont l’interface est austère (on se croirait revenu sur AppleWorks) et qui n’assiste pas suffisamment l'utilisateur à notre goût. On aurait aimé que Numbers comporte à ce niveau-là un assistant qui vous guide pas à pas.



Hormis ce point, de manière générale, les fonctions de base d’un tableur sont très agréables à utiliser. C’est un jeu d’enfant que de faire des tris, des filtres ou encore de définir des conditions pour le formatage d’une cellule. Il est également très simple de bâtir des listes, ou de pouvoir faire évoluer un nombre à l’aide d’un curseur.

De jolis graphiques

À vrai dire, ce n’est pas une surprise. Le logiciel d’Apple hérite de l’expérience de Keynote et permet de faire très simplement des graphiques soignés et élaborés.

L’ouverture au monde

Durant nos tests, l’import de feuilles au format Excel relativement simples, se déroule sans trop de problèmes. À chaque fois, une petite fenêtre apparait pour vous signifier si Numbers a éprouvé des problèmes lors de l’importation des données.

Si Numbers comprend relativement bien Excel, on regrettera par contre qu’il fasse l’impasse sur le format OpenDocument employé entre autres par OpenOffice.org. Pour ouvrir un tel fichier avec Numbers, il est indispensable d’utiliser NeoOffice ou OpenOffice.org et de le réexporter au format Excel.

À l’export, Pages peut enregistrer vos créations au format PDF, Excel ou encore CSV. Il ne faut pas s’attendre à avoir la même mise en page d’un document créé sous Numbers sur Excel. En effet, lors de la phase d’export, pour chaque tableau, le logiciel d’Apple crée une page spécifique. Ainsi, une page sous Numbers qui contenait cinq tableaux, tient sur cinq pages sous Excel. Toutefois, il est à noter que le document, une fois exporté au format Office, présente un aspect similaire sur les deux logiciels. Précisons enfin que Numbers sait travailler de manière rapprochée avec iWeb 2.0 et que l’on peut intégrer un tableau conçu avec Numbers dans Pages par simple copier-coller.













Le même document sous Numbers,

puis exporté sur Excel


La partie impression

S’il y a bien une fonctionnalité qu’Apple a repensée de fond en comble avec Numbers, c’est bien la partie avant impression. Apple propose une vue spéciale qui permet à l’utilisateur d’avoir une idée exacte du résultat final sur feuille. Via celle-ci, il peut choisir le mode (paysage ou portrait), déplacer facilement les différents objets ou encore réduire ou agrandir proportionnellement tous les éléments de votre page.




Le mot de la fin

Ceux qui ont aimé Pages, son approche originale, trouveront sans doute leur compte avec Numbers. Certes, le petit dernier d’Apple a ses défauts de jeunesse : un guide de fonctions austère, la non prise en charge d’OpenDocument, l’absence d’un logiciel de script… Mais ne perdons pas de vue que c’est une version 1.0 et que Numbers est appelé à évoluer rapidement. Le logiciel est bourré de qualité, permet de faire des graphiques de grande classe, dispose d’un mode avant impression très efficace et offre des possibilités d’édition remarquables.

8
10
Numbers est édité par Apple. Il est inclus dans la suite iWork 08. Configuration - Ordinateur Mac équipé d'un processeur Intel, PowerPC G5 ou G4 (500 MHz ou plus rapide) - Mac OS X 10.4.10 ou version ultérieure
- Simple et convivial
- Mode avant impression
- Module graphique très puissant
- Prix
- Pas de gestion de l'Open Document
- Pas de logiciel de script
- Guide de fonctions austère
79 € en version Mono-utilisateur 99 € en Pack Familial

Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


34 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar Matthieu dim, 23/09/2007 - 02:28

merci pour ce test rapidement disponible ! est-il possible d'importer des fichiers excel? et qu'en est-il des exports XML ?

avatar Matthieu dim, 23/09/2007 - 02:28

j'avais loupé un paragraphe, mes réponses sont en partie dedans, désolé...

avatar THIERRY dim, 23/09/2007 - 02:28

lire aussi la chronique de F.Cuneo


avatar THIERRY dim, 23/09/2007 - 02:28

lire aussi la chronique de F.Cuneo sur cuk.ch qui le trouve inutilisable<br /> http://www.cuk.ch/articles/3530 ps :je reposte car à chaque message posté depuis Safari sur PC (et oui je suis au boulot..), une partie de mon message est tronquée : la plupart du temps il ne me garde que la première ligne.

avatar pim dim, 23/09/2007 - 02:28

J'ai moi même fait quelques essais, je le trouve un peu dur d'utilisation. Par exemple j'ai du mal à sélectionner un tableau en entier et pas seulement certaines cellules. J'ai aussi des problèmes pour faire des formules entres les tableaux, la syntaxe semble obscure, et dès qu'il y a une erreur dans une formule, on assiste à une contamination des autres tableaux par des petits panneaux "danger" dont on n'arrive plus à faire disparaître ensuite (problème du re-calcul automatique qui n'est pas effectif par défaut ?!). Je trouve que la barre à gauche fait perdre de l'espace, dommage que l'on ne puisse pas la faire disparaître, mais elle est tout de même mignonne. Bref ce tableur est différent, les modèles sont beaux, cela donne envie de creuser un peu son fonctionnement. Et en plus le prix de la suite n'a rien d'excessif.<br /> Sinon on peut ajouter à l'article que la suite iWork est disponible sur le site d'Apple en téléchargement pour un test gratuit pendant 30 jours. Cela peut être une bonne méthode pour se faire une idée soit-même.

avatar Anonyme (non vérifié) dim, 23/09/2007 - 02:28

8/10 c'est pas mal. Pour bien situer la chose quelle note mettriez vous à excel ?

avatar Matthieu dim, 23/09/2007 - 02:28

thierry, tu oublies de dire que la critique de F. Cuneo semble peu approuvée par ses lecteurs (voir les commentaires, ils le contretisent dans 90% des cas)

avatar THIERRY dim, 23/09/2007 - 02:28

tu as raison de le préciser

avatar shenmue dim, 23/09/2007 - 02:28

à thierry: en même temps, je ne sais pas ce qu'il a mangé F.Cuneo en ce moment, mais il raconte un peu n'imp sur les logiciels qu'il teste...On doit pas avoir le même logiciel concernant Numbers...même les types de Zdnet qui ne sont pas des vendus à Apple et de loin le trouvent trés chouette... Il rame avec les gros tableaux tout comme Pages avec les documents style thèse de fin de 3eme cycle...mais dire que ce n'est pas utilisable.... Lire aussi sa chronique sur Imovie08 du même accabit... C'est sûr, Apple a bien eue raison de se décarcasser...la plus grosse évolution de Ilife et Iwork se fait ratisser dans les grandes largeurs parceque je n'hésite pas à désigner sous le terme de pisse froids... Gageons que le grand public et les nouveaux switchers sauront un peu moins se comporter en enfants gâtés...

avatar Anonyme (non vérifié) dim, 23/09/2007 - 02:28

Pour moi le truc limitant de Numbers : Le non-support de OpenDocument :( Je m'en contrefout du support Office 2007 ... peut-être un convertisseur bientôt ?

avatar Matthieu dim, 23/09/2007 - 02:28

en même temps, quand on utilise open office, on enregistre au format excel et c'est bon, comme cela quel que soit le programme des futurs utilisateurs du fichier, ils pourront le lire

avatar Matcor dim, 23/09/2007 - 02:28

salut à tous ! vous semblez tous oublier un point important, cette suite est sensé être utilisable par des pro (iWork = travail , non ?)... et je dois dire que de ce côté là c'est très limité ce Numbers... franchement vous croyez que la majorité des gens utilisent des tableurs à la maison pour calculer le taux de présence des enfants devant la télé ? en ce qui me concerne, thésard en biologie, je ne peux pas du tout m'en servir.. ils on oublié des fonctions basique pour n'importe quelle étude scientifique comme la possiblité de mettre des barres d'erreurs dans les graph... inutile quoi.. sans parler du template "scientifique" qui est une véritable honte ! autant ne pas le mettre... @ shenmue : l'utilisation de Pages pour écrire une thèse est de toute façon hors de question puisqu'il n'existe pas de programme compatible pour insérer et éditer des références, ce qui est la base d'un traitement de texte pour une thèse.. bref, pas assez pro mon fils ! M

avatar pascal dim, 23/09/2007 - 02:28

Sur MacWorld, le testeur se présente comme un utilisateur de Excel depuis toujours. Il a une formation dans le domaine de la comptabilité et il a travaillé sur des chiffriers pendant des dizaines d'années. Tout ça pour dire qu'il trouve Numbers très bien et très utilisable, mais que pour une personne comme lui la pente d'apprentissage est raide. Il compare cela à un Japonais venu apprendre l'anglais dans une école d'immersion russe ! Une fois l'adaptation faite, il trouve le logiciel bien fait et puissant, bien que, bien sûr, il lui manque les macros. Bref, pour une utilisation domestique, c'est parfait. Pour une utilisation au travail, cela dépend. Pas pour un comptable en tout cas !

avatar Anonyme (non vérifié) dim, 23/09/2007 - 02:28

@matcor : Pour des thèses y a LaTeX qui fait très bien l'affaire ! Je l'ai utilisé pour un rapport de stage et un présentation et c'est "top".

avatar zitoun79 dim, 23/09/2007 - 02:28

@matcor Nul ne doute que Numbers (ou Page) ne sont pas des applications Pro, de toute manière la communication pour ces produits n'est pas orienté dans ce sens (cf keynote, "commun des mortels"). De plus, j'ai remarqué qu'Excel par exemple est utilisé principalement par les entreprises (grand groupe ou TPE/PME)... qui n'en exploitent que 10% (et je suis large là-dedans). Or dans la plupart des cas, ça s'arrête à de la mise en page de chiffres (tarifs,...), des calculs basiques sur des informations financières ou commerciales. Je sors de cette catégorie les statistiques et le contrôle de gestion (où là effectivement il y a un paquet de macros). La conclusion? Numbers convient à un large éventail d'utilisation, pour les utilisations plus pointues reste Excel. Et dernier "petit" détail, Office commence à 150 euros pour finir à 360 euros... alors oui il risque d'y avoir quelques différences avec une suite grand publique à 79 euros... D'ailleurs je trouve iMovie vraiment nul comparé à FCP... c'est un peu caricatural mais ce n'est pas loin de la teneur de certaines réactions. => Un logiciel n'est pas nul sur la simple raison qu'il ne convient pas à une catégorie de clients (catégorie de plus qui ne fait pas partie de la cible) => Un logiciel n'est pas nul sur la simple raison qu'il fait moins de choses que des produits vendu 4 fois plus cher. Ciao ciao

avatar Dadourun dim, 23/09/2007 - 02:28

Nouveau produit = Nouvel apprentissage. Néanmoins, pour travailler plusieurs heures par jour avec Excel, je trouve Numbers tout-à-fait sympathique. Comme le signale zitoun79, l'utilisation d'Excel en entreprise est dans 90% des cas très limitée. Numbers serait un excellent remplaçant, pour bien moins cher. Les plus: Mise en page (dont aperçu avant impression dynamique) super facile, moteur de recherche intégré à l'outil de sélection des fonctions, ajout automatique de noms dans les fonctions (qui n'empêche pas le copié-collé en adaptant la référence !), et la barre de gauche montrant la structure du document. Les moins: l'absence de tableaux croisés dynamiques et d'accès aux bases de données, les graphiques (que faire lorsque la série sélectionnée n'est pas la bonne, où sont les barres d'erreur et courbes de tendance...). Ce sont sans doute des fonctions considérées comme professionnelles, mais bon... En tous cas, si vous n'êtes pas dans la catégorie scientifique ou financier, Numbers est à mon avis un excellent produit, d'autant plus qu'il s'agit de la version 1.0.

avatar zerozerosix dim, 23/09/2007 - 02:28

Je trouve ce Numbers très interessant. Un bon compromis entre l'exaustivité d'un Excel et le minimalisme du tableur intégré de Pages. J'aime bien la possibilité de travailler sur des tableaux indépendants dans la même feuille : la lisibilité est bien meilleure. J'aime aussi le petit tableau en bas à gauche qui donne en temps réel le décompte, la somme, la moyenne etc des cellules sélectionnées. Mon principal regret est effectivement l'impossibilité de masquer la barre latérale. Sinon pour info Pages est bien plus rapide sur une thèse que Word via Rosetta et comble de joie, les tableaux/graphiques transitent à peu près sans problème de l'un a l'autre. Bref : j'attendais Office 2008 avec impatience, mais iWork comble mes besoins, donc j'achète et en plus je vais faire une grosse économie par rapport à la suite de Microsoft. :D

avatar polo dim, 23/09/2007 - 02:28

J'ai testé ce logiciel, je pense que c'est un bon début mais pour moi il manque beaucoup de fonctions liées aux graphiques. Peut-être que je me trompe, mais je n'ai pas réussi à mélanger deux graphiques sur la même base, ni réussi à utiliser des séries de données en ligne, ni même réussi à tracer une droite de régression. On peut toujpuirs exporter les données dans Grapher, mais il serait plus simple d'en inclure les fonctions directement dans Numbers !

avatar oomu dim, 23/09/2007 - 02:28

office ne s'est jamais imposé pour mon usage je fais des documentations et des rapports, et numbers complétera confortablement pages ou autre pour faire des graphiques et des calculs sur des nombres. <br /> voilà tout. vous avez toujours excel et openoffice.<br /> et oui je suis "pro", puisqu'il y a toujours un ou 2 troll par news qui ne comprend que ce mot. quand aux thésards, étonnant, mais je venais d'une culture où globalement, si votre thése n'est pas écrite en Latex, c'est que vous êtes juste un escroc... ha ben vi, on veut du troll, jsuis expert, j'ai tout entendu. <br /> bon nombre d'enseignants/chercheurs dans mon travail font du latex, _pas_ du word. et de même ils n'utilisent pas tous excel, plus d'un font générer des résultats et graphiques par des outils dédiés des plus ésotériques. et ils sont "pro", on les paye pour toutes ces carabistouilles (de la même manière je suis "pro", vu qu'on me paye pour faire que toutes vos fadaises marchent en entreprise, tiens, dont du mac d'ailleurs... ) bref iwork est pro ou noob selon si le pro ou le noob y voit son usage dedans. Mais en l'occurrence, je suis assez enthousiaste par l'approche rafraîchissante du tableau de calcul par numbers. et en effet, ce n'est pas Excel, un produit qui a, combien déjà ? 20 ans. voilà tout. sur ce, j'attends la connexion à une source de donnée sql pour iwork 2012.

avatar GillesR dim, 23/09/2007 - 02:28

Il y a aussi un autre petit tableur simple et agréable à utiliser : c'est Tables. il est super rapide, tout à fait dans l'esprit iWork lui aussi.<br /> Et lui, il importe le format ods d'OpenOffice et NeoOffice ! Même que le programmeur a prévu d'en faire le format natif dans la prochaine version... http://www.x-tables.eu

avatar Frenchie dim, 23/09/2007 - 02:28

Reste plus à faire pour la version 2.0, ce qui a été fait avec Pages : traitement de texte + mise en page, parce que j'ai rien à faire de la mise en page de Numbers. Que de place perdue sur l'écran ! Ce dont j'ai besoin et que j'ai avec Excel, c'est un tableau, rien qu'un tableau qui occupe tout mon écran. Et une seule ligne en bas, pour passer d'un tableau à l'autre et pas cette énorme barre gauche de Numbers ! Au boulot!

avatar nico dim, 23/09/2007 - 02:28

Frenchie> c'est pourtant pas bien compliqué à comprendre: Numbers n'est pas fait pour toi, tu as deux excellentes alternatives: Excel ou Neo/OpenOffice

avatar Anonyme (non vérifié) dim, 23/09/2007 - 02:28

Il ne faut pas comparer ce qui n'est pas comparable. Excel est fait pour les pro les tableaux préfabriqués quel horreur Excel 19,5/20<br /> Numbers 3/20 et je suis large ! y a pas photo

avatar cedre dim, 23/09/2007 - 02:28

@ Scientfique : mettre 19.5/20 à excell c digne d'un troll ca serieux, excel n'evolue plus depuis des années; la suite office est pleine de bugs de compatibilité<br /> Je regrette juste que numbers ne soit pas ciblé un peu plus pro, avec plus de fonctions, peut etre après. En tout cas attendons encore 1 an ou 2 et on verra le quel des 2 aura 19.5 ah mais non il y a aura office 2008 sorti en 2009, lol, désolé, sacré microsoft, toujours aussi marrant

avatar remy dim, 23/09/2007 - 02:28

Personellement je trouve ce produit prometteur.... mais pas encore abouti<br /> Il me manque un langage minimal de programmation (il n'est même pas Applescriptable!!!), et j'aimerais que la "suite" iWork devienne un peu plus une vraie suite avec des logiciels communiquant facilement entre eux. Avez-vous essayé d'intégrer un document Numbers dans un document Pages ou Keynotes???? moi j'ai pas réussi...

avatar iFrodo dim, 23/09/2007 - 02:28

@ matcor Ah donc au m'aurait menti, Microsoft Works est aussi une suite destinée au Pro? A quoi bon sert MS Office alors?

avatar Anonyme (non vérifié) dim, 23/09/2007 - 02:28

Ce qui me semble une lacune : c'est que la seule application d'iWork à ne pas être scriptbable est Number... c'est un comble qu'Applescript ne soit pas présent de cette application.

avatar zitoun79 dim, 23/09/2007 - 02:28

@frenchie Qu'est ce que cette manie de faire de son cas une généralité, au contraire c'est un bel avantage cette fonction de mise en page. Finis de devoir galérer pour faire des présentation entre excel, powerpoint et word pour avoir un résultat pas trop dégueulasse à présenter. On peut faire les choses proprements avec un seul soft. Alors que Numbers ne conviennent pour des utilisations ultra-scientifiques, c'est normal!!!! ce n'est pas la cible, lisez une étiquette correctement!!! Et différence de prix, ça vous interpelle pas un peu? Les scientifiques ne sont pas les utilisateurs majoritaires des tableurs!!! Par contre +1 pour l'absence de script, là j'avoue je ne comprend pas trop... ciao ciao

avatar Anonyme (non vérifié) dim, 23/09/2007 - 02:28

Numbers est un logiciel que je trouve très beau, innovant pour un tableur et qui nécessite donc quelques changements d'habitudes pour un utilisateur habitué à Excel. Certaines features comme la façon de pouvoir faire des copies verticales ou horizontales des cellules par un simple drag d'un coin me paraît tres interessante , l'utilisation de barres de défilements de curseurs ou de menus locaux pour l'entrée des éléments avec la traduction en temps réel sur les données du tableau et les graphiques est superbe, les tables multiples au sein d'une même feuille sont superbes pour la présentation et...la logique.Bien sur il manque sans doutes quelques fonctions très spécifiques aux statisticiens ou autres financiers. Ceux là peuvent utiliser leurs logiciles spécifiques, je ne pense pas que ce soit le créneau de "Numbers" <br /> Je déplore pour ma part un gros bug dans la localisation extra americaine du logiciel. L'utilisation de l'adressage absolu des cellules par l'emploi du suffixe $ devant les numéros de lignes aboutit à un comportement complètement erratique. Pour pouvoir utiliser cet adressage absolu, il faut dans les préférences systèmes de mas OSX spécifier que l'on veut des entrées au format americain. Après avoir redémarré "Numbers" on peut alors utiliser les symboles dans les adressages de cellules ex $A$2 . En sauvegardant la feuille on peut alors retourner dans "numbers" après avoir de nouveau francisé les entrées du système, les cellules fonctionnent alors normalement à condition de ne pas éditer les formules contenant des adressages absolus. Une remarque: les sheet excel contenant des adressages absolus fonctionnent normalement en importation .. à condition de ne pas éditer les formules. Vivement un update pour les froggies...

avatar jusdei dim, 23/09/2007 - 02:28

Je viens de commencer à tester la suite iWork en essai gratuit. Pour l'instant, je n'ai essayé que Numbers. Je le trouve très bien pour quelqu'un qui n'a pas besoin des fonctions poussées d'Excel comme la plupart des particuliers. Par contre, mauvais point je suis d'accord avec ceux qui ressente certains ralentissement. J'ai essayé un graphique basique avec des colonnes 3D ; rien de bien spectaculaire et bien quand j'essaye de l'agrandir ou de le réduire dans inspecteur, ça patine. C'est désagréable sur un iMac intel 2 Ghz, 2 Go de mémoire (de sept. 06 / pas vieux quoi) ! J'avais déjà remarquer des saccades aussi dans Pages lorsqu'on scrolle sur plusieurs pages et en ayant que de l'écrit (pour l'instant j'ai pas essayé le nouveau : à voir).<br /> Sinon, l'utilisation du tableau en lui-même est assez aisé et bien conçu, après un petit temps d'adaptation. L'éditeur de formules est pas mal par contre je rejoint l'article sur le manque d'assistance pour les fonctions autres que les plus courantes (c'est dommage même si on arrive à se débrouiller après quelques essais. Autre petit défaut à mon avis, c'est l'impossibilité de régler la barre des formats (taille, fonction...) d'autant que je trouve que c'est écrit petit. Certes je suis peut-être bigleux me direz-vous mais alors que j'ai un iMac 17", j'imagine celui qui a un 24" et qui doit se coller à son écran. Je ne comprends pas d'autant que la barre d'outils est, elle paramétrable !

avatar Anonyme (non vérifié) dim, 23/09/2007 - 02:28

Pour mes testes, j'ai vu, une bug sur le calcul d'heure, bug sur les fonctions si version US avec clavier francais, plus catastrophique uniquement suffixes monetaire rendant Numbers inutilisable pour beaucoup d'application. Dommage. Voir mon site pour des explications sur ces bugs, et parfois contournement. http://www.legallou.com/

avatar Nicky Larson dim, 23/09/2007 - 02:28

@thierry On s'en tape de ce que pense François Cuneo ...

avatar Anonyme (non vérifié) dim, 23/09/2007 - 02:28

ce logiciel est un peu comme une belle pute russe c'est joli, bien foutu mais vous en avez pas pour votre argent !

avatar Dyliskylikiwi mer, 24/05/2017 - 14:59

Un numéro de téléphone peut-être ? ^^
J'ai énormément de mal à trouver une fonction précise de mon logiciel Numbers... Pourrais-tu m'aider ?