Guerre en Ukraine : Twitter se transforme en Google

Anthony Nelzin-Santos |

Minute par minute, les réseaux sociaux permettent de suivre l’avancée des troupes russes en Ukraine. Twitter teste une nouvelle page d’accueil extrêmement dépouillée, mettant un large champ de recherche au premier plan, suivi d’une poignée de hashtags liés au conflit. « Ça se passe maintenant », dit la page d’accueil habituelle, et ce champ de recherche permet de le constater.

La page d’accueil testée par Twitter auprès d’une poignée d’utilisateurs. Capture MacGeneration.

Cette expérimentation rappelle la dimension numérique de l’invasion russe, non seulement parce que les bombardements des cibles militaires sont doublés de vastes attaques informatiques, mais aussi et surtout parce que les réseaux sociaux sont le théâtre d’une véritable guerre de l’information. D’une certaine manière, Twitter assume ainsi son rôle dans le conflit.

Google n’est pas en reste : le moteur de recherche double la taille de la rubrique « À la une » des résultats liés à l’Ukraine. Les contenus issus des réseaux sociaux suivent immédiatement, et repoussent les vidéos de YouTube, ainsi que… le guide de voyage habituel.

Les résultats de recherche de Google pour le terme « Ukraine ». Capture MacGeneration.

avatar  | 

Pas trop compris, ils ont mis ça en place pour qu'on puisse suivre la guerre en Ukraine ?

avatar Sindanárië | 

@

Pas trop compris ce que tu comprends pas

avatar TrollMan06 | 

@Sindanárië

xd

avatar zags | 

Plutôt que de gober bêtement ce que proposent les médias occidentaux , je vais prendre un deuxième son de cloche sur les médias en .ru (et également ukrainiens) en demandant à Safari la traduction.

Ça ne signifie pas non plus que je gobe bêtement ces autres médias étrangers, non. Mais deux sons cloches me permettent de comprendre que les deux mentent sans vergogne.

Je vous invite à aller faire un tour sur des médias en .ru pour vous en rendre compte.

Ce qu’il se passe là est une vaste fumisterie. Et les réseaux sociaux (occidentaux) qui font un semblant de neutralité …. Je suis sceptique.

avatar beteldor | 

@zags

+1

avatar minounet | 

@zags

Tout à fait d’accords

Je suis toujours très septique sur ce que nous rapporte les journaleux dans leurs ensembles sur tout le globe

avatar zoubi2 | 

@minounet

"Je suis toujours très septique"

Je n'en conclurai pas que vous êtes merdique... 😁😳😉😛

avatar YetOneOtherGit | 

@zoubi2

"Je n'en conclurai pas que vous êtes merdique... 😁😳😉😛"

Et il habite Fos-sur-Mer ? 🤔😄

avatar Sindanárië | 

@minounet

"Tout à fait d’accords
Je suis toujours très septique sur ce que nous rapporte les journaleux dans leurs ensembles sur tout le globe"

Septique
Adjectif

Qui est porteur de germes, qui est infecté, putréfié. Que l'on traite avec un antiseptique.
Exemple : Il garde les traces d'une plaie septique qui s'est aggravée. A l'époque, il avait daigné s'en occuper, prétextant que ce n'était pas grave, que ça se soignerait tout seul.

avatar oomu | 

@minounet

septique ?

et moi je dis que vous n'êtes même pas un vrai sceptique, que vous n'êtes pas un vrai douteur implacable, toujours en contradiction. Non, vous êtes une fausse sceptique ! :)

avatar erkarone | 

Vous avez bien raison d'être sceptique. Comme Poutine l'a dit, il s'agit avant tout d'un protection contre le gouvernement neonazi ukrainien, et de stopper le génocide en cours dans les régions russophone. La seule réponse devait forcément passer par l'invasion de l'ensemble du pays, faute de quoi, c'est l'Ukraine qui aurait attaqué la Russie - car comme l'a dit Poutine, c'est une question d'auto-défense.
Etant suisse romand (parlant français), je comprend aussi parfaitement aussi le désir de la population russophone d'Ukraine de vouloir rejoindre la Russie, moi-même si cela devait arriver, je me battrais pour que la suisse francophone rejoigne la France, le pouvoir étant chez nous aux mains des germanophones.
Toute cette histoire d'otan, ce n'est qu'une vague fumisterie.

avatar IceWizard | 

@erkarone

Hail Poutine !

avatar YetOneOtherGit | 

@IceWizard

"Hail Poutine !"

C’est du premier degré son truc, tu crois? 🤯🤯🤯

avatar IceWizard | 

@YetOneOtherGit

« C’est du premier degré son truc, tu crois? »

Oui, c’est presque mot pour mot ce que raconte les médias russes. Ce matin Courrier International a publié quelques articles édifiants sur le sujet.

avatar YetOneOtherGit | 

@IceWizard

"Oui"

🤢🤯😱😳

avatar DahuLArthropode | 

@YetOneOtherGit

J’ai pris ça pour du second degré bien fait, à cause de « faute de quoi, c'est l'Ukraine qui aurait attaqué la Russie - car comme l'a dit Poutine, c'est une question d'auto-défense. ».
J’ai pensé que c’était ironique. Sinon, c’est ridiculement con.

avatar YetOneOtherGit | 

@DahuLArthropode

"J’ai pris ça pour du second degré bien fait"

Moi aussi mais je ne suis pas surpris que certains aient pris cela au premier degré hélas.

Quand la caricature outrée devient possible… 🥺

avatar DahuLArthropode | 

@YetOneOtherGit

C’est-à-dire que Poutine a mis la barre assez haut. Ce Trump de l’est a démontré qu’on peut faire gober n’importe quoi, le second degré n’est plus possible: l’axe de référence a été effacé.

avatar YetOneOtherGit | 

@DahuLArthropode

"Ce Trump de l’est"

Là je ne te rejoins nullement, Poutine est loin d’avoir les faiblesses intellectuelle et culturelle d’un Trump.

Les deux personnes sont absolument incomparable à tous les niveaux. 😎

avatar DahuLArthropode | 

@YetOneOtherGit

Je fais leur parallèle sur leur rapport à la vérité et à la capacité de leurs adeptes à avaler n’importe quoi (c’était le sujet).
Leur aversion pour la démocratie également les rapproche.
Leur dangerosité enfin. Les limites de Trump ne l’empêchaient pas de nuire (ni Bush fils): il y a assez de neurones autour d’un président défaillant pour lui permettre de transformer ses lubies en actes.

avatar YetOneOtherGit | 

@DahuLArthropode

"Je fais leur parallèle sur leur rapport à la vérité et à la capacité de leurs adeptes à avaler n’importe quoi (c’était le sujet). "

J’entends mais cela me semble un axe assez réducteur et dangereux car il peut conduire à sous estimer le potentiel du personnage.

Ni Trump, ni Poutine n’ont inventé la puissance de la propagande et de la manipulation des esprits et les deux dirigeants ne me semble absolument pas découler des mêmes matrices 😉

Bref je comprends ton propos mais je le trouve assez dangereux dans la confusion qu’il peut produire en détournant de choses, pour moi, plus essentielles 😉

avatar DahuLArthropode | 

@YetOneOtherGit

À la réflexion, compte tenu de l’antériorité de la démocrature russe et de son petit père, c’est plutôt Trump qui était un aspirant-Poutine de l’ouest. Empêché par des institutions qui lui ont résisté.

avatar YetOneOtherGit | 

@DahuLArthropode

"Trump qui était un aspirant-Poutine de l’ouest"

Vraiment pas le même type de personnage, c’est insultant pour Poutine et son remarquable parcours que de le comparer à ce Clown inculte et décérébré 😎

Et ne vois pas là une défense de Poutine, mais cela ne boxe vraiment pas dans la même catégorie.

avatar Lirche | 

@erkarone

J’avais peur que tu sois sérieux mais heureusement que tout le monde sait que les Suisse romand attrape de l’urticaire au contact des français (Enfin sauf quand il s’agit de faire les courses)

avatar erkarone | 

<3
J'espérais que le ridicule total de mes arguments allait se percevoir, mais en voyant les commentaires, j'aurais peut-être dû être encore plus gros.

avatar Derw | 

@erkarone

Oui, désolé, mais sans smiley, l’ironie passe difficilement. D’autant plus que les commentaires outranciers et complotistes, ne sont pas rares ici…

Mais j’aurais dû comprendre quand vous avez évoqué l’idée que l’Ukraine attaque la Russie 🤦‍♂️.

avatar John McClane | 

@erkarone

J’y ai cru aussi ! 😅

avatar hirtrey | 

@erkarone

Ton commentaire était très clair, si les personnes l’ont pris au premier degré, ils ont un gros problème

avatar YetOneOtherGit | 

@hirtrey

"Ton commentaire était très clair, si les personnes l’ont pris au premier degré, ils ont un gros problème"

J’ai eu des gros doutes sur l’ironie du propos que je ne voulais pas imaginer être du premier degré.

Par contre le “gros pb” ne vient pas du fait que certaines personnes seraient assez “bête” pour ne pas voir le sarcasme, mais du fait qu’un tel propos n’est hélas aujourd’hui pas improbable au 1° degré 🥺

avatar Derw | 

@erkarone

L’appartenance de la Crimée, du Donbass… à la Russie est effectivement débattable (histoire, langue…) et éventuellement négociable. Mais elle ne justifie pas une guerre.

« Comme Poutine l'a dit, il s'agit avant tout d'un protection contre le gouvernement neonazi ukrainien, et de stopper le génocide en cours dans les régions russophone. »

Jusqu’à preuve du contraire, le gouvernement Ukrainien n’est pas néonazi (il promeut la supériorité de la race arienne ? Il a mis en place des camps de concentration, il spolie systématiquement un groupe ethnique ?). Le choix de la comparaison avec le régime nazi par Poutine est juste un choix politique (diabolisation, référence à Yalta et l’époque de la grande URSS…) pas une preuve de monstruosité du régime ukrainien. Quant au soit-disant génocide, il existe peut-être, mais l’Europe en a demandé la preuve à la Russie qui ne l’a jamais fournie…

« La seule réponse devait forcément passer par l'invasion de l'ensemble du pays, faute de quoi, c'est l'Ukraine qui aurait attaqué la Russie - car comme l'a dit Poutine, c'est une question d'auto-défense. »

😂 Alors là, je ris ! La Russie est une puissance nucléaire, a une armée imbattable par un quelconque pays européen et Poutine fait peur à tout le monde, mais les ukrainiens vécurent leur grosses co…lles aurait attaqué la Russie !

avatar Levidi | 

@Derw

Effectivement,
D’autant plus qu’en 2005 il a proclamé officiellement être nostalgique de l’union soviétique,
Ainsi pour lui la chute de l’union fut la plus grande catastrophe géopolitique du xxème siècle,

Ça situe le personnage …

avatar oomu | 

@Levidi

Poutine a régulièrement refusé la critique des anciens dirigeants de la Russie, en particulier Staline.

ce n'était pas anodin

c'était déjà une position radicale exigeant de la fermer et c'était déjà une nostalgie, répétée, assumée, de l'influence de l'URSS sur l'Europe et Asie.

avatar YetOneOtherGit | 

@oomu

"en particulier Staline"

Il est urgent de réhabiliter le petit père des peuples injustement calomniés par ceux qui avaient survécu à ses purges qui lui ont succédé 🤩🥳

avatar Lucas | 

@erkarone

> « Comme Poutine l'a dit, il s'agit avant tout d'un protection contre le gouvernement neonazi ukrainien, et de stopper le génocide en cours dans les régions russophone. La seule réponse devait forcément passer par l'invasion de l'ensemble du pays, faute de quoi, c'est l'Ukraine qui aurait attaqué la Russie - car comme l'a dit Poutine, c'est une question d'auto-défense. »

Mais comment est-ce possible de croire cela une seule seconde, et, pire de le répéter ??

Vive l’invasion de trolls prorusses experts dans la désinformation, mais au-delà quelle tristesse cet effondrement de la rationalité ?!

Il n’y a pas et n’y a jamais eu de « « génocide » » (mot très lourd à ne pas employer légèrement !) mené par l’Ukraine, ni la moindre preuve de ceci, en 8 ans.

Le gouvernement actuel n’est pas « néonazi », idem, faudrait appuyer ces accusations graves sur des faits réels.

Et alors « c'est l'Ukraine qui aurait attaqué la Russie » mais quelle vaste blague ?! Un petit pays agressé et occupé, face à la deuxième puissance militaire du monde, ne va pas attaquer celui qui est en capacité de l’annihiler, et pour quoi faire ??

Ça craint de voir ça arriver jusqu’ici, il ne doit pas y avoir un coin d’internet à l’abris de la désinformation guerrière…

avatar jujulec | 

@Lu Canneberges

Ne sent tu pas le gros bout de second degré dans le propos de erkarone ?

avatar IceWizard | 

@Lu Canneberges

« Mais comment est-ce possible de croire cela une seule seconde, et, pire de le répéter ?? »

Facile, c’est l’explication officielle du gouvernement envers sa population !

Le cœur du problème c’est que Poutine ne cesse de répéter depuis 30 ans, que la pire catastrophe humaine du XXe siècle est la disparition de l’Union Soviétique.

On aurait pu penser que c’était la grippe espagnole de 1918 avec ces 50 à 100 millions de morts, la seconde guerre mondiale, les terribles famines Chinoises après les délires chinois (1958) du « grand bond en avant », et ces 50 millions de morts, etc .. Le XXe siècle regorge d’événements historiques catastrophiques, dont certains sont peu connus comme le génocide ukrainien de 1932 où les soviétiques ont fait entre 2 à 3 millions de morts pour « convaincre » une population rétive aux joies de la révolution communiste.

Mais pour Poutine, c’est la disparition de l’URSS qui compte, et son rêve de rétablissement des frontières historiques de l’empire soviétique. Il a bien précisé les choses dans son dernier discours, expliquant que tous les pays issus de la dissolution de l’URSS sont illégitimes, à l’exception de la Russie. C’est un programme politique assez clair !

avatar YetOneOtherGit | 

@IceWizard

"Mais pour Poutine, c’est la disparition de l’URSS qui compte, et son rêve de rétablissement des frontières historiques de l’empire soviétique."

On touche là à un élément clé.

La révolution soviétique à éviter à la Russie le sort de tous les empires entre le XIX° et l’après WW2 : le démembrement.

Ce démembrement fut partiel et très tardif.

avatar IceWizard | 

@YetOneOtherGit

Le rétablissement des « frontières historiques » est un fantasme récurrent dans les milieux nationalistes extrêmes, un peu partout dans le monde : « La grande Serbie », « le grand Israël », « la grande Russie », « la grande Chine », « la grande Turquie » d’Ergodan, etc .. j’ai même croisé dans ma jeunesse des ultra-nationalistes français réclamant le retour à l’ancien empire colonial français (et la messe en Latin !).

avatar YetOneOtherGit | 

@IceWizard

Le mythe du retour à une puissance passée souvent idéalisée fait effectivement des ravages.

Il manque plus qu’un mouvement voulant recréer la puissance des Habsbourg-Lorraine avant le congrès de Vienne 😂

A.E.I.O.U. 🤩

avatar oomu | 

@IceWizard

ha le bon vieux temps de Napoléon, quand les prusses nous respectaient (du moins de face) et les anglais nous haïssaient (mais secrètement nous craignaient) et du rétablissement de l'esclavage pour faire du pogn.. heu de la croissance dans les colonies.

ha.. vivement qu'on nous respecte à nouveau, tout le monde se doit de bouffer du cinéma à la française !

avatar YetOneOtherGit | 

@oomu

"ha le bon vieux temps de Napoléon"

Ramènes pas ton tropisme corse 🤬😜😉

avatar IceWizard | 

@oomu

RENDEZ-NOUS L’ALSACE ET LA LORRAINE ! Et tout de suite..

avatar morpheusz63 | 

@YetOneOtherGit

😱😱😱 tu es vraiment une bille en analyse d' histoire du passé, papi boomer. Tu peux remercier la Russie pour la fin de la seconde guerre dite mondial🤔

avatar Levidi | 

@morpheusz63

Évidemment que l’on pourrait …
Et aussi de l’annexion désirée par la moitié de l’Europe ?

avatar morpheusz63 | 

@Levidi

🤔Quel annexion de l'europe part la Russie, Tu parle?

avatar YetOneOtherGit | 

@morpheusz63

"Quel annexion de l'europe part la Russie, Tu parle"

Révises ton histoire, là il y a urgence 🧐

avatar morpheusz63 | 

@YetOneOtherGit

Je demandais une précision, pour répondre à cette personne pas à toi ! Ok papy boomer! Va jouer avec tes emplis et laisser les autres discuter dans la courtoisie

avatar YetOneOtherGit | 

@morpheusz63

"Tu peux remercier la Russie pour la fin de la seconde guerre dite mondial🤔"

Je le fais fort régulièrement et suis conscient que la WW2 a été gagné avec « Le cerveau des britanniques, le muscle des américains et le sang des Russes »

Et je fais partie des amis de Normandie-Niémen 😎

Mais ce propos n’a strictement rien à voir avec le propos que d’évaluer la contribution de la Russie à la victoire de la WW2.

Pour le reste : de l’ineptie de polémiste à la petite semaine ne connaissant rien de profond aux sujets qu’il aborde en dehors de billevesées glanées sur le net lui donnant l’illusion d’être éclairé sans le moindre effort intellectuel 🤢

avatar Krysten2001 | 

@YetOneOtherGit

Plus d’explications ?

avatar YetOneOtherGit | 

@Krysten2001

"Plus d’explications ?"

Je ne suis pas un livre d’histoire 😉

Intéresses toi à la très riche histoire du XIX° siècle qui a posé bien des bases géo-politiques de l’Europe et du moyen/proche orient et bien évidemment à celle de la première moitié du XX° siècle.

La compréhension de la dynamique du XIX° siècle permet de comprendre les conflits de la première moitié du XX°.

Bien des tensions actuelles ne peuvent se comprendre qu’en remontant à ces origines où le paradigme a été bouleversé en profondeur avec le démembrement de bien des empires, la création de nombreuses nation, des partages d’influence entre ces nations …

La révolution soviétique a fini par éloigner la Russie de ces mouvements et a sans doute évité le démantèlement de l’empire qui semblait inévitable.

Bien des conflits modernes puissent leur racines dans cette histoire et ne peuvent être compromis en restant le nez collé aux événements contemporains.

Pour élargir le débat: il est impossible de comprendre quoi que ce soit à la situation au proche et moyen orient sans comprendre le démantèlement de l’empire ottoman, à ses causes et à ses conséquences, par exemple 🥺

Après tout cela demande un peu plus d’efforts que la consommation de vidéo youtube putaciéaires évidemment qui font que certains ici se croient “éveillés” par rapport aux masses de “moutons”

Pages

CONNEXION UTILISATEUR