Dropbox a-t-il perdu son âme ?

Christophe Laporte |

La nouvelle version de Dropbox sortie cette semaine est loin de faire l’unanimité. Il y a quelques années encore, cette application de synchronisation de fichiers était la référence absolue dans son domaine. L’application était incroyablement bien optimisée (la différence était souvent assez saisissante avec la concurrence) et répondait parfaitement aux attentes de ses utilisateurs qui jonglaient de plus en plus entre leur ordinateur de bureau, leur portable et leur iPhone.

Son succès a suscité beaucoup d’envie. Steve Jobs avait même montré un intérêt pour cette société, mais cela n’avait pas été plus loin, les deux co-fondateurs de Dropbox préférant continuer leur petit bonhomme de chemin (lire : Et Dropbox se refusa à Steve Jobs) . Mais à l’époque, Jobs avait lâché une phrase qui en disait peut-être long sur la nature même de Dropbox : « Vous êtes une fonction, pas un produit ».

Pour continuer sa croissance, Dropbox a multiplié les fonctionnalités et n’a cessé d’étoffer sa gamme. Résultat, quasiment dix ans après s’être refusé à Steve Jobs, Dropbox est une société rentable, qui a fait son entrée en bourse l’année dernière.

Mais à vouloir trop en faire, Dropbox finit par lasser ou agacer certains de ses utilisateurs. Sur Twitter, le développeur Ben Sandofsky s’émouvait du fait que Dropbox utilisait plus d’un demi-giga de mémoire.

C’est beaucoup. Et l’une des causes qui expliquent son embonpoint croissant, c’est l’ajout, dans les frameworks, du moteur de rendu de Chromium. Est-ce vraiment nécessaire pour synchroniser des fichiers ou des données ? Pour être tout à fait honnête, il y a pire que Dropbox. OneDrive est encore plus vorace.

Son appétit pour la RAM et le fait qu’il ait un impact non négligeable sur l’autonomie des ordinateurs, ne sont pas les seuls reproches faits à Dropbox. Beaucoup critiquent également sa politique de limiter la formule gratuite à trois appareils ou encore que ses prix ont été récemment revus à la hausse (lire : Dropbox offre davantage de stockage… pour un peu plus cher) .

Résultat, certains utilisateurs historiques se questionnent et envisagent de passer à autre chose. C’est le cas notamment de John Gruber, qui attend de voir à l’oeuvre le partage de dossiers d’iCloud Drive avec iOS 13 et macOS 10.15, avant de se décider.

Tags
avatar Vinyl | 

Est ce que comme moi Dropbox apparaît avec la mention « haute consommation d’énergie «  dans le menu batterie de votre portable ? Je suis abonné à la version 1 To.

avatar roms.nc | 

J'ai eu trop de disques qui ont lâché dans mes NAS avec les années pour pouvoir leur faire confiance, j'y stocke des copies de sauvegarde (en plus de sauvegarde cloud et disque externe) et nos vidéos pour y accéder depuis infuse sur nos Apple TV, iPads...
La fonction smart-sync de Dropbox est fabuleuse ! Et marche bien mieux que OneDrive.
Concernant Google drive, le client Mac est vraiment trop simple ! J'utilise Google Drive uniquement pour les fonctions collaboratives de docs.

Niveau finesse de partage... Dropbox c'est vraiment au dessus!

avatar david8274 | 

?

avatar Leadlike | 

Dropbox A oublié une chose essentielle dans son évolution : lorsqu’on rencontre le succès on se doit de faire évoluer son système pour répondre aux besoins grandissant des utilisateurs. Personnellement je ne les utilise plus du tout au profit de Google drive ou d’Aws. Ils ont montré la voix au GAFA qu’ils font de même aujourd’hui, Peut-être pour plus cher mais bien mieux intégré.

avatar sebasto72 | 

@Leadlike

Ouaip !
Je pense que Steve Jobs avait raison. C’est une fonctionnalité, pas un produit...
Pourtant j’adore Dropbox.

avatar nemrod | 

@macg, ça fait deux fois que j’ai du son dans vos pubs, pas celles au sein des commentaires mais celles en pleine page. C’est un peu violent, très lourd quand on consulte son site préféré sans vouloir réveiller sa moitié ?

avatar Christophe Laporte | 

quel est l'annonceur que l'on puisse regarder ?

avatar nemrod | 

@cl97

Je ne l’ai noté mais c’est arrivé 2 fois, si ça revient je vous préviens.

avatar Jacti | 

J'ai un NAS Synology DS411J avec 4 baies de 2 To chacune en Raid Hybrid depuis 2012 et des iMacs. Je n'ai jamais eu le moindre problème. Pourquoi chercher ailleurs ?

avatar tof19 | 

A tous ceux qui ont un NAS : faut il obligatoirement un onduleur ou une prise protégée suffit ? C’est vrai que ca augmente la note finale.

avatar PierreBondurant | 

@tof19

Si tu habites en France, une prise protégée suffit largement amha

avatar Shralldam | 

@tof19

L’onduleur n’est pas obligatoire, mais c’est fortement conseillé. Il existe des petits modèles suffisants pour un NAS et pas trop chers. Il y a deux ans environs, il y a eu des pannes de courant à répétition dans mon quartier, j’étais bien content d’en avoir un !

Quand il n’y a plus de courant, l’onduleur envoie un signal au NAS qui, en fonction du paramétrage, s’éteindra de manière sécurisée au bout d’un laps de temps (défini par l’utilisateur). Ça augmente effectivement la facture, mais un NAS correctement installé vous le rend (plus que) bien. Il ne faut pas être effrayé par coût du NAS + coût des disques + coûts additionnels (comme un onduleur) : la somme est relativement importante, mais quand vous la rapportez au nombre d’années d’utilisation, et que vous ajoutez tous les bénéfices associés (données chez vous, solution personnalisée, intégration avec les autres appareils…), je pense que c’est plus avantageux.

avatar switch | 

DropBox ne me sert que pour:
- Le dossier public, toujours utile pour y placer des trucs téléchargeables sans avoir à générer un lien de partage à chaque fois.
- Quelques dossiers partagés avec d'autres utilisateurs.
- Et surtout le dossier "Camera uploads" qui me permet d'uploader les photos et vidéos de mon iPhone d'un simple clic (je n'utilise pas iCloud et ses ridicules 5 Go gratuits).
C'est mon unique usage en synchronisation. Je retrouve mes photos et vidéos directement dans mon Mac: puis renommage et organisation automatique dans des dossiers par ans/mois/jours avec Exif Photoworker, sauvegarde automatisée vers pCloud, et GraphicConverter pour l'affichage et la retouche. Un workflow épatant !
--
Pour moi le meilleur service de cloud reste (et le loin) pCloud, qui est le seul à afficher mon espace de stockage ( 2 To ) dans un disque bien visible sur le bureau et accessible comme tel. Tout en restant accessible depuis tous mes appareils.
Je ne m'en sers surtout pas pour des synchros (approche beaucoup trop fragile car risque de perte de données (des deux côtés !) mais comme volume de sauvegarde (manuellement ou via une application de sauvegardes), en complément de véritables disques stockés à mon domicile.
--
Il existerait une application capable de monter les clouds comme des volumes réseau: si qqun la connaît, ça m'intéresse.

avatar hercut | 

Je ne trouve pas ton logiciel : Exif Photoworker ???

avatar switch | 

Je vais également m'intéresser de plus près à l'installation de 4 SSD en RAID dans ma freebox Delta pour me constituer un petit NAS "maison" et facilement accessible (adresse IP fixe oblige).
Bien sur ça ne sera pas aussi évolué qu'un véritable NAS Synology, mais ça peut faire un bon complément aux clouds.

avatar Dokker | 

Au début où j’ai commencé à utiliser Mojave, j’ai eu plein de problèmes avec le client Mac de pCloud. Gel complet du Finder et autres joyeusetés. Évidemment, sur PC ils ont fait l’effort de fournir d’entrée un soft qui fonctionne correctement.

Sur macOS, il est possible en effet que leur soft soit incompatible avec Paragon NTFS.

Suite à ces nombreux problèmes, j’ai désinstallé le client de pCloud et je ne l’utilise que via un navigateur.

avatar Paquito06 | 

Dommage que Dropbox n’a pas su rebondir. Mais Apple avait raison, ce n’est pas un produit mais un outil. Dropbox etait bien en avance quand il a ete cree y a plus de 10 ans (je l’utilisais à l’universite, tres pratique pour partager des fichiers entre etudiants) quand aucune autre solution cloud n’existait puisque Dropbox fut l’inventeur. La viabilite de ce service face aux geants qui l’integrent gratuitement (ou presque) est compromise et la monetisation a ses limites ?

avatar pocketalex | 

Pour ma part, j'ai essayé le cloud en tant qu'outil de travail synchronisé entre ma station de travail au boulot et mon laptop

J'ai testé iCloud, j'ai testé DropBox et j'ai testé GoogleDrive. L'idée étant de bosser dans un répertoire projet, et de retrouver une synchro parfaite entre plusieurs machines.

Exemple : shooting photo en événementiel, les photos sont déposées dans le dossier projet via le laptopdu photographe, et synchro avec différentes machines pour traitement des données et création de contenus, donc retouche, mise aux formats, animations & post production, rendus et livraison, le tout sur des machines différentes, situées à des endroits différents (parfois plus de 1000 bornes), le tout en temps réel car besoin de réactivité

ils marchent tous pas trop mal, mais le seul qui synchro de suite, sans attendre 3 plombes, c'est Google Drive. Les autres, c'est au petit bonheur la chance, mais faut pas être pressé.

Je parle pas d'accéder aux fichiers via une inteface à la con, type appli iOS ou vie interface web pour matter une photo par ci, une vidéo par là, non, je parle de machines de production avec un dossier de travail sur lequel on bosse direct

J'ai regardé pour faire ça via un NAS, mais il n'y a pas d'outil miraculeux. Chez Syno le seul outil potable était.. le plug-in google drive. Chez Qnap j'ai installé Qsync, formidable appli dont Qap vante les mérites, ça marche du tonnerre ... tant qu'on est sur le même réseau, donc dans la même pièce ou au pire dans le même batiment. Mais ce n'est pas du cloud, c'est de simple synchro. En gros, tu bosses en local au lieu de bosser direct sur le NAS, il faudra m'expliquer l'intérêt, surtout qu'ils ont des NAS ultra rapide ... autant bosser direct dessus.
Mais à distance, c'est makache, nib, que dalle. Pas prévu !!!! Du coup ça synchronise plus, et le seul utilitaire permettant de faire du Qsync hors-les-murs est une application ... Windows only. On oublie donc.

Bref les NAS ne concurrencent pas les clouds, ils permettent de bosser ensemble dans le réseau d'une boite, cela reste de gros disques durs partagés, peut-être des serveurs d'apps, mais pas du cloud.Pas du cloud dans le sens ou un dossier est partagé et synchronisé en temps réel sur plusieurs machines.

Au final, GoogleDrive reste, de mon expérience, la meilleure solution cloud pour bosser en synchro sur un projet avec une équipe distante. Ou une seule personne : je crée le dossier projet sur la machine de mon taf, il est synchro sur mon laptop donc, et je peux reprendre le projet à la maison, sur mon laptop, le retrouver à jour le lendemain sur ma station de travail.

ça, ça marche, et j'utilise, même si je privilégie souvent la commande à distance de ma station de travail plutot que le cloud, car le cloud ne rivalise pas avec la quantité de stockage du NAS, donc le dossier partagé et synchronisé n'est souvent qu'une partie du NAS, une petite partie (quand on a un laptop avec 512Go de stockage, 200 de libres, on ne peut pas être synchro avec un NAS 12To), donc ça veut dire sélection de fichiers/projets, rangement à faire, nettoyage, etc, alors que bosser direct sur la machine du taf, c'est bénéficier de tout le NAS du taf, et, aussi, de la puissance de la machine distance (iMac Pro).

Il faut juste une bonne ligne.

Je suis pas expert dans tout ce que je viens de citer et je suis super preneur d'infos et de solutions "fiables" et sécurisées

avatar Shralldam | 

@pocketalex

Ben justement, je trouve que Synology Drive (anciennement Cloud Station) marche plutôt bien. Mais tu vas te retrouver face aux mêmes problèmes : pour envoyer les données à distance, le NAS est tributaire du débit de la ligne à laquelle il est connecté. Ce ne sera jamais de la synchronisation instantanée.

avatar pocketalex | 

@ Shralldam

Tu entends quoi par instantané ?

Parceque même sur un réseau local en 10GbE, rien n'est instantané, juste le ligne fait que c'est TRES rapide, mais à distance, avec une bonne ligne, on en balance des datas. ça prend el temps que ça prend, mais ça c'est pas grave

Un shooting en événementiel par exemple, c'est souvent une centaine de Go de données brutes par session de shoot, c'est beaucoup, mais au déchargement de la CF/SD... il y a un type qui trie (c'est le minimum quand on est pro) et au final, on a une dizaine ou une vingtaine de RAW utiles, et ça, à 50Mo le RAW, c'est pas beaucoup de données. Avec une fibre ou une 4G, c'est synchro en 2-2

Ce qu'il faut, c'est qu'une fois les visuels sélectionnés sont déposés dans le répertoire projet, ils arrivent au plus vite sur les machines distantes qui vont traiter les datas.
Et une fois ces datas traitées et les contenus créés (animations mp4, visuels JPG, etc), il faut qu'on les retrouves sur d'autres machines pour validation client ou publication, par exemple

La vitesse de la ligne dans tout ça n'a jamais été un souci, d'expérience en tout cas. On se blinde avant pour pas se retrouver avec un ADSL pourri.

Par contre, le fait d'exporter des assets pour validation, et que le cloud se met pas en route pour synchro, testé et approuvé avec Dropbox et surtout, surtout, avec iCloud... ça peut poser soucis. Avec Google Drive, c'est du quasi temps réel, c'est pour ça que j'aime bien cette solution.

J'ai pas testé OneDrive, on m'en parle beaucoup

avatar Shralldam | 

@pocketalex

Tu entends quoi par instantané ?

Écart de langage, désolé. J'aurais dû plutôt dire synchronisation optimale.

J'ai dû réaliser récemment un projet d'affiche en grand format, j'ai plusieurs PSB bien lourds avec différentes versions du visuel. Synology Drive a géré tout ça sans broncher. Mais on n'est jamais à l'abri, j'ai déjà eu des conflits de synchronisation… Mais avec Dropbox aussi.

avatar pocketalex | 

@ Shralldam

"j'ai déjà eu des conflits de synchronisation… Mais avec Dropbox aussi"

Ces outils ne sont pas miraculeux, aucun, ni même parfois intelligents, mais rien en informatique n'est parfait, pas même un NAS de chez Syno ou Qnap : conflits de droits sortis du petit chapeau, disque qui monte pas sur telle ou telle machine, soucis de communication avec MacOs (le disque qui devient un "point d'accès" (redémarrage de la machine pour y ré-accéder), soucis de protocole qui donne des noms de répertoires illisibles (certains utilisateurs connectés en SMB, d'autres en AFP), SMB qui lag en 10GbE (merci Apple), j'en passe et des meilleurs

avatar Bigdidou | 

@pocketalex

« J'ai regardé pour faire ça via un NAS, mais il n'y a pas d'outil miraculeux. »

Ah, merci, je commençais à me sentir denim, tout seul.
D’accord avec l’ensemble de ton post, c’est exactement mon expérience.
Sauf que j’utilise OneDrive que je trouve un peu à la peine en synchro. Enfin, ça dépend des moments.

avatar narugi | 

J’utilise OneDrive au quotidien et franchement j’en suis ravi. La consommation de mémoire sur Mac... De qui se moque t’on ? Quasiment tous le monde a au moins 8GB de mémoire sur sa machine.

avatar Yves SG | 

Juste une petit rappel des cg d’utilisation de Google drive :

« Lorsque vous importez, mettez en ligne, stockez, envoyez ou recevez des contenus dans ou par le biais de Google Drive, vous accordez à Google une licence mondiale d'utilisation, d'hébergement, de stockage, de reproduction, de modification, de création d'œuvres dérivées (traductions, adaptations ou autres modifications destinées à améliorer la compatibilité de vos contenus avec nos services), de communication, de publication, de représentation publique, d'affichage public ou de distribution publique desdits contenus. »

Ça paraît énorme, mais c’est écrit noir sur blanc !

Pages

CONNEXION UTILISATEUR