Apple réfléchit aux bons gestes

Vincent Absous |
Une chose est certaine : les maniaques ne vont pas du tout aimer les traces de doigts sur l'écran. Mais tant pis, il semble bien que l'avenir, au moins vu d'aujourd'hui, soit à l'écran tactile. AppleInsider le croit toujours plus qui publie les illustrations d'un brevet déposé par Apple. Le document de cinquante-deux pages semble corroborer l'idée que la Pomme réfléchit décidément beaucoup à une interface multi-touch pour ses ordinateurs. On y découvre ce qui pourrait bien être un tablet Mac dont le côté face est pris par un écran tactile. On retrouve alors ce à quoi les touchpads du MacBook Air et du MacBook Pro et surtout l'iPhone ont commencé à nous habituer : des manipulations qui mettent en jeu plusieurs doigts d'une même main pour faire des zooms, des rotations, etc.


patent080828-1


Ainsi, les ingénieurs de la Pomme (parmi lesquels Jonathan Ive, le designer en chef) auraient réfléchi aux problèmes des boutons de contrôle d'une fenêtre (fermeture, élargissement et réduction). Sur un tablet Mac, des opérations accidentelles (une fermeture non voulue, par exemple) seraient quasiment inévitables (la faute au doigt plus gros que le bouton). Du coup, cette partie de la fenêtre devrait s'agrandir au moment opportun et reprendre une taille normale après une pression ou un temps déterminé.


patent080828-2


Le défilement du contenu des fenêtres, dans iTunes par exemple, rappellerait celui de la fenêtre des contacts dans l'iPhone. Deux doigts pourraient faire défiler la liste tandis qu'un seul doigt permettrait de sélectionner l'élément désiré.

Par ailleurs, Apple s'intéresse au problème du clavier virtuel. Le document présente un clavier de taille normale, simulé à l'écran. Des touches alternatives (comme sur un clavier traditionnel) permettent d'afficher certains caractères, symboles et autres.


skitched


Au-delà, Apple réfléchit à une nouvelle façon d'interagir avec son ordinateur. Elle reprendrait alors à l'iPod sa roue et en ferait une roue virtuelle qui s'afficherait à l'écran dans certains cas, pour certains programmes (iTunes, par exemple).


skitched


Sur le même sujet :
Jeff Han, le multi-touch aujourd'hui et demain


avatar french_cookie | 
french_cookie [28/08/2008 21:50](éditer) @ mfam : Oui, pensons aux manchots. Dans un San-Antonio paru il y a 50 ans ("Au suivant de ces messieurs"), on trouve cette fabuleuse invention qui leur est destinée : le tire-bouchon à pédales...
avatar def13 | 
@ tous ceux qui trouve que ceux qui n'aime pas les traces de doigt sur les écrans sont des maniaques : Comme je l'écrivais en réaction à l'article : "Jeff Han, le multi-touch aujourd'hui et demain", attendez de voir votre réaction, si un collègue de bureau ou un pote arrive avec des mains bien dégueux (grasses, poussiéreuses, pleines de peinture, de plâtre, de cambouis, ...) sur votre écran ... Le multi-touch c'est bien pour de la visualisation ou de la navigation, je suis beaucoup plus septique qu'en au fait que l'on puisse faire un travail de précision avec. Je ne suis pas sûr que le multi-touch pourra se passer d'un périphérique de saisies multi-touch ET multi-outils. Je l'imagine comme une grande tablette WACOM CINTIQ (A3), dont la seule fonction particulière serait d'afficher ou non un clavier, avec une surface en verre dépoli (pour éviter un minimum de traces de gras), multi-touch et sensible à la pression, accompagnée d'un stylet. Enfin, c'est juste mon avis ...
avatar Bibotonio | 
Suis pas du tout emballé par ces brevets, et surtout pas par la molette virtuelle... N'importe quoi ! ça me rappelle les fakes et autres rumeurs sur l'iPod tactile avant la sortie officielle de l'iPod Touch. Pourquoi se faire ch_er à refaire une molette tactile à l'écran qui fait défiler les listes, alors qu'il suffit de glisser un doigt directement dessus ? L'iPhone en est une belle preuve ! Autant placer un curseur de souris qu'on s'amuerait à déplacer avec le doigt à l'écran pour cliquer quelque part tant qu'à faire, c'est naze ! On pointe le doigt là où on veut et basta ! Donc la molette, les boutons des fenêtres, tout ça, je pense que ce ne sont que d'innombrables pistes explorées par Apple, qui ne verront probablement jamais le jour (enfin... j'espère pas).
avatar Bibotonio | 
Au fait, faut-il le rappeler : mais déposer un brevet ne signifie pas qu'il va être exploité dans un produit fini. Ca n'est qu'une piste d'étude et un moyen de se protéger, si finalement l'idée est exploitable. Ca évite que la concurrence ne vienne la piquer. Des fois je me demande si Apple ne pose pas des brevets sur un peut tout et n'importe quoi d'innonvant sans même avoir vu l'utilité finale, juste histoire de se protéger à mort ? "Brevetite aigüe" ?... Et pourquoi pas, tant qu'à faire, déposer un brevet sur "page UP / page DOWN" ?... Ah non... Microsoft l'a fait... :-)
avatar PO_ | 
Comme beaucoup de monde ici, je pense que l'interface tactile, ne peut être commodément exploitée que pour un portable du type tablet mac. Dans le cadre d'un mac de bureau, il est inconcevable d'avoir à lever les bras en permanence pour travailler. Ce serait complètement anti-productif. Pour un mac de bureau, la seule révolution (et encore) serait de pouvoir se servir du regard, en suivant les mouvements de l'oeil. Mais là encore vu les multiples actions possibles, ce ne serait pas vraiment pratique. Je pense que le Mac qui "obéira au doigt et à l'oeil" n'est pas encore pour demain.
avatar maxpower | 
Personnellement , je ne vois aucune utilité a un tel système, imaginez du tactile sur un écran 30 pouces, ça devient une discipline olympique. Pour moi c'est du gadget inutile, donc je l'achèterais :D. Bientôt des écrans en braille ???
avatar Yves SG | 
PO_ : je te suis à 100%. Le tactile n'est ergonomiquement intéressant que sur un écran horizontal (un portable, ou pour une action de très courte durée (iPhone). Par contre, à travailler sur un écran horizontal, je suis pas sûr que les cervicales apprécient...

Pages

CONNEXION UTILISATEUR