Kernel Panic : les appareils d'Apple sont-ils fortiches pour le télétravail ?

Mickaël Bazoge |

Depuis début janvier, beaucoup d'entre nous avons repris le chemin du télétravail pour limiter les infections. Pour d'autres, travailler depuis la maison est devenu une habitude, depuis le premier confinement du printemps 2020… et même depuis des années !

Ce qui est vrai pour le travail au bureau l'est aussi pour le travail à la maison : ce qui compte c'est d'avoir de bons outils. Dans ce domaine, le Mac et l'iPad sont plutôt bien armés, mais encore faut-il qu'ils puissent être correctement configurés et gérés par les entreprises.

Ces procédures n'ont rien de trivial, car de là découle le bon usage des outils informatiques chez des millions de télétravailleurs. Comment est-ce que ça fonctionne ? Est-ce que ça fonctionne bien ? Et surtout, est-ce c'est bien adapté à notre nouvelle réalité ?

Il fallait bien deux spécialistes pour répondre à ces questions ! Pour son premier épisode de l'année, Kernel Panic a invité Matthieu Castel, ingénieur système chez Jamf, dont les solutions de déploiement d'appareils Apple sont prisées dans toutes les entreprises, y compris… chez Apple. Guillaume Gète, consultant Apple indépendant qui prodigue des conseils en infogérance nous rejoint également.

Bonne écoute !


avatar frankm | 

Mon dieu qu’on est has been dans ma boîte avec le déploiement Windows (image, connexion au nom de l’utilisateur, échec de l’installation des applications, dépannage de l’installation des applications, remettre les données, etc.).
Bon ça se saurait si on avait des vrais ingénieurs système !
Merci pour ce podcast

avatar Olimar75 | 

Obligé d’utiliser Windows dans une boîte d’architecture…. Autodesk est incapable de sortir une version d’Autocad digne de ce nom sur Mac!
Ils n’ont même pas encore pu sortir une version pour les Mac M1!
Tellement d’outils pratique sur Mac et obligé de rester sur Windows…. Je souffre chaque jour!

avatar melaure | 

@Olimar75

Toute ma vie prifessionnelle, j’ai commencé Apple avec l’Apple II en 1982 et j’ai 25 ans de carrière ... sur PC. Heureusement que je suis spécialisé AIX/HP-UX et des tas d’autres Unix, au moins coté serveur je me suis fait plaisir. Mais coté poste de travail toujours et forcé a utiliser un produit médiocre et jamais fini ...

avatar fte | 

@Olimar75

"Autodesk est incapable de sortir une version d’Autocad digne de ce nom sur Mac!"

Incapable ? D’où tiens-tu cette information ? Est-ce seulement une information ?

Il me semble plus probable qu’ils aient d’autres priorités qu’une plateforme minoritaire et pire, que les nouveaux modèles encore rarissimes de cette plateforme minoritaire.

Il faut accepter la réalité : les applications natives Mac disparaissent, c’est fini, histoire ancienne. Il reste quelques historiques, à basse, très basse priorité. Mais l’essentiel des apps Mac sont sous Electron / web. Et le nouveau normal est une application iPhone vaguement adaptée.

avatar Bruno de Malaisie | 

Je me suis offert un MacBook Air M1 pour la même raison. Nous avons des ordinateurs de m…e Windows.
J’utilisais mon iPad Pro 11” précédemment mais iPadOS….
Que du bonheur!

avatar pocketalex | 

Je n’ai pas encore écouté ce podcast, mais j’avais mis en place tout ce qu’il faut dans mon ancienne boite pour travailler de n’importe ou, n’importe quand

Dossiers synchronisés (permettant de travailler à distance mais aussi … de travailler en local au bureau, et donc de bénéficier des 2 à 3Go/s du disque interne, plutot que des 0,1 à 0,8 Go/s du réseau 1 ou 10GbE), mails en webmail, suite iWorks avec documents collaboratifs, etc, etc

Mais mes associés n’ont jamais aimé l’idée d’organiser les datas et d’utiliser d’autres outils que leur disque interne (vs le serveur réseau partagé) et leur applications SANS le collaboratif (donc échange de fichiers pour travailler à plusieurs sur un document), et quand je suis parti ils ont tout fait péter pour revenir à une inorganisation qui leur convient bien

Travailler un minium correctement, c’est une lutte. Si au plus haut niveau il y a de la résistance, bien souvent c’est mort, et on en revient à se partager des fichiers par clé USB ou par Skype… et de gérer les différentes versions…

avatar fte | 

@pocketalex

"Travailler un minium correctement, c’est une lutte."

"Correctement". Ton correctement n’est pas Le Correctement. Ce n’est que Ton Correctement.

Tiens, Mon Correctement, et il est vachement plus important que le tiens, commence avec Windows sur une bonne grosse tour qui suce avec plein d’écrans de grande taille et un clavier mécanique.

Mais toi et moi devons nous rendre à l’évidence. Les gens inférieurs qui nous entourent en n’ont rien à foutre de nos jouets et de Nos Correctements. Ils n’aiment pas l’informatique. Pire, ils n’en ont rien à carrer de l’informatique. Ces primitifs !

avatar Alias | 

@ Olimar75
Ce n’est pas mieux du côté d’ArchiCAD : pas de version M1 en vue …

avatar Sonic Tooth | 

Ma boîte m’a fourni un PC portable pour le télétravail mais c’est une enclume de 2 kg à trimballer dans les transports et une fois à la maison il est infoutu de se connecter à mon imprimante, ou alors de temps en temps il n’arrive pas à accéder au répertoire distant, etc. Rien de tout cela avec mon iMac 🖥 Intel qui digère tout sans sourciller, y compris Microsoft Remote Desktop. Du coup même avec le PC branché j’y reviens et tout fonctionne tellement mieux.

avatar fabricepsb71 | 

@Sonic Tooth

J’ai eu aussi droit à une enclume sous Windows 10 que j’ai failli jeter à la fenêtre (c’est le cas de le dire).
Finalement je peux me connecter à ma session Windows via vmware Horizon sur mon iMac 27 de 2020.
SAP sur mon Mac, je n’aurais jamais pu imaginer travailler sur cette usine à gaz de chez moi en écoutant Apple Musique sur mes Homepod classiques 🤣

avatar cherbourg | 

Une amie bosse dans le public (un département). Elle m’a scotché : ça fait 4 ans qu’ils remplacent systématiquement les fixes en bout de course par des portables.

Ce qui fait qu’au 1er jour du confinement, 100% de ses collègues télétravaillables étaient chez eux en train de bosser. Teams était déjà installé en +

avatar Benckes | 

MacBook Air M1 : le VPN est porté sur Windows et on utilise Microsoft Remote Desktop donc la réponse est oui, c'est même presque plus fluide que quand je bosse sur place, et la désillusion de passer de macOS à Windows d'un glissement de doigts (W10 fait so 2015 en comparaison)

avatar fte | 

@Benckes

"et la désillusion de passer de macOS à Windows d'un glissement de doigts (W10 fait so 2015 en comparaison)"

C’est sûr que ça doit faire l’impression de passer d’un swipe d ‘un téléphone mobile géant à un ordinateur. Je comprends le choc.

avatar Benckes | 

Un téléphone mobile géant hein ? Pas la ref.
J'ai ma grosse tour Windows à côté pour faire tourner des jeux vidéos, mais en fait elle ne sert qu'à ça, elle n'est sinon guère plus capable, et si la 3070 fait le café, le M1 semble bel et bien sécher mon Core i5 desktop d'il y a 3-4 ans.

avatar fte | 

@Benckes

"Un téléphone mobile géant hein ? Pas la ref."

Bin, un ordinateur doté d’applications mobiles et avec une énorme encoche en haut de l’écran, les mêmes composants que les iPad et fondamentalement, que les iPhone… c’est un gros téléphone mobile, non ?

"J'ai ma grosse tour Windows à côté pour faire tourner des jeux vidéos, mais en fait elle ne sert qu'à ça, elle n'est sinon guère plus capable, et si la 3070 fait le café, le M1 semble bel et bien sécher mon Core i5 desktop d'il y a 3-4 ans."

Wow. Un processeur haut de gamme de quelques mois enfume un processeur de milieu de gamme de 3-4 ans. Inédit en informatique.

Pourquoi tu ne joues pas sur Mac ?! C’est sarcastique.

avatar memy | 

J’adore vraiment beaucoup ce nouveau énergique très Mac-friendly

avatar brunnno | 

Chez nous c’est PC pour tout le monde, donc impossible d’utiliser son mac chez soit.

avatar huexley | 

Bientôt 600 Macs dans mon ecole, environ 40% du parc est sur M1, la transition au télétravail et au tout portable s'est très bien passée. Tout est géré par Jamf qui est un bonheur à utiliser. On est sur Office365 pour les outils collaboratifs et ça marche plutôt bien. La maintenance est globalement faible, les pannes sont souvent à chercher de l'utilisateur final (hors Adobe qui nous donne beaucoup de travail, leur plateforme de gestion des licences est une catastrophe, pas stable, pas pratique).

avatar melaure | 

@huexley

Quelle chance ! Profites en alors !

avatar fte | 

@huexley

Elle a un beau budget ton école !

avatar huexley | 

@FTE oui j'ai vraiment BEAUCOUP de chance.

avatar hleconte | 

Suis dans une grosses boite. >2000.
Pour la bureautique, le déploiement et le support sous PC-Windows est un lobby et tres bon business interne auxquels certains s’accrochent.
(Les quelques Mac déployés demandent en effet beaucoup moins de maintenance)

avatar k2r | 

Je dois être débile, mais je ne trouve pas Kernel Panic dans l'app Podcasts sur mon Mac (et les liens ne s'affichent pas lorsque je lis l'article sur mon Mac, je ne les vois que depuis l'app iGeneration sur l'iPhone).

Qu'est-ce que je ne comprends pas ?!

avatar DamienLT | 

@k2r

Message édité car c'est un lien privé. (Rédaction)

avatar Christophe Laporte | 

@k2r

on va t'envoyer un mail

avatar Danny Wilde | 

Sympa le Podcast

Ça fait plaisir d’entendre Mickael, je ne l’imaginais pas avec cette voix 😳

Très intéressant les outils professionnels Jamf, je ne connaissais pas, c’est découverte pour moi.

Bravo

avatar alexandre92 | 

Passionnant, comme souvent (figure de style… comme toujours).

Merci, et l’humour de Guillaume Gète est tout aussi présent que dans « 3 hommes et un Podcast » (mais avec moins de jeux de mots)(je ne sais pas s’il faut s’en réjouir)(vous avez coupé pour que le podcast ne dure pas 3 heures 1/2 c’est ça ?)

Et en plus ça va me servir pour le boulot 😇

CONNEXION UTILISATEUR