Un concept rafraîchissant pour macOS 11

Mickaël Bazoge |

Cette année, Apple devrait mettre la pédale douce sur les nouveautés, aussi bien pour iOS que pour macOS, privilégiant la stabilité et la fiabilité plutôt que les nouvelles fonctions. La rumeur a même évoqué une sorte d'année « Snow Leopard » pour la future nouvelle version de l'OS des Mac. Mais cela n'empêche pas de rêver à un macOS 11 revu en profondeur, comme l'a imaginé le designer Álvaro Pabesio.

Ce concept combine une nouvelle interface encore plus flat à de nouvelles fonctionnalités. Exit la barre de menus du Finder : elle est remplacée par une poignée de statuts à droite et une toute petite barre de menus (rétractable ? L'auteur ne le précise pas) à gauche, dans un mix qui rappelle la barre de statuts de l'iPhone X et le Control Strip de la Touch Bar.

Le designer a aussi couché sur le papier un mode sombre qui est au moins aussi attendu sur macOS que sur iOS !

Le Centre de contrôle, que l'on convoque en glissant deux doigts vers le bas, s'inspire de celui d'iOS en donnant accès aux réglages les plus communs. Des réglages dynamiques apparaissent aussi quand on synchronise un appareil iOS, par exemple. On peut aussi y contrôler la lecture musicale d'un iPhone.

Le Centre de notifications est toujours là, sauf qu'il est plus clair avec des widgets redessinés et des notifications regroupées par application. C'est tout bête, mais c'est loin d'être idiot.

Siri se veut plus proactif, en suggérant des actions en fonction du logiciel dans lequel on se trouve, ou encore en proposant des applications à droite du dock, comme sur iPad.

Álvaro Pabesio prêche aussi le retour d'iSync, mais dans les réglages. Une nouvelle option, Appareils, permet de gérer tous les terminaux connectés à son identifiant Apple, qu'il s'agisse d'AirPods, d'Apple TV ou du HomePod.

macOS 11 est aussi l'écrin dans lequel s'ébattent les applications iOS ! Le projet Marzipan qui devrait rapprocher les différentes plateformes d'Apple fera fonctionner les apps pour iPhone et iPad dans macOS. Du moins selon le designer.

Ça n'est pas tout. Pris dans son élan, Álvaro s'est aussi mis en tête de décliner son concept d'interface pour plusieurs applications de macOS. La fenêtre du Finder s'allège, avec un tiroir latéral qui disparait au profit de « bulles » dynamiques : jauge de chargement, boutons d'organisation, etc. Un principe repris pour l'application Music (qui n'existe pas encore).

Messages profite aussi de ce ripolinage d'interface, et on y ajoute les apps, Animojis et auto-collants qui manquent cruellement aujourd'hui sur macOS.

La fenêtre des réglages est elle aussi profondément remaniée, avec un redesign des icônes et en haut, les trois réglages les plus fréquents.

Apple ne s'inspirera sans doute pas de ce concept, qui présente malgré tout pas mal de bonnes idées rafraîchissantes en attendant la WWDC.

Tags
avatar quentinmassondu57 | 

J’aime bien ce concept :)
Étant plutôt content d’iOS 11, je vois bien macOS reprendre quelques éléments ☺️

avatar C1rc3@0rc | 

@quentinmassondu57

Alors quand on regarde cette maquette et qu'on intéresse un peu aux interfaces graphiques, on ne peut pas louper que le gars a clairement pompé a mort sur l'interface de Ubuntu et l'a maquillé pour qu'elle fasse plus iOS...

L'interface de Ubuntu (qui a ete abandonné semble-t-il) posait beaucoup de problemes ergonomiques avec cette barre de menu intermittente et ses notifications.

La barre de menu n'est pas un element de decoration, c'est le pilier central de l'interface de MacOS, et c'est la base conceptuel de la philosophie et de l'ergonomie qui a fait le succes de MacOS...
La supprimer equivaut a revenir a la ligne de commande.

La on remarque que le gus pousse l'invasion de controle et informations dans la barre de titre des fenetres, ce qui est une ineptie et rend le deplacement de ces fenetres de plus en plus difficile en plus d'effacer les "zones" qui permette de donner une logique previsible aux controles...
La question est toute simple: est ce qu'un controle dans la barre de titre permet de controler le comportement de la fenetre, de son contenu ou d'un sous-ensemble de son contenu... avec les conneries du genre, il faut donc apprendre par coeur qu'est ce qui sert a quoi et cela varie d'une application a l'autre: toute la philosophie de Windows 3...

Et finalement le travail sur les icones est totalement raté et omet un principe de base en ergonomie: l'usage de la couleur doit etre optionnel et ne pas alterer la signification pour ceux qui ont des visions de la couleurs partielles...

Bref un gros copier/coller tartiné aux erreurs ergonomiques arrivé pour iOS 7, mais le tout en pire.

avatar quentinmassondu57 | 

@C1rc3@0rc

Attention je ne dis pas que tout est réussi, loin de là et je suis assez d’accord avec tes explications mais je pense qu’on peut s’inspirer de quelques éléments. De plus, il y a un gros travail à faire sur macOS :)
Mon rêve est d’avoir une interface, pas forcément identique entre iOS et macOS car c’est clairement impossible au vu de l’UX qui est clairement différente, mais au moins des similitudes pour les gros titres en noir, les couleurs, les boutons...

avatar quentinmassondu57 | 

@C1rc3@0rc

Pourquoi tu me cites une 2ème fois et que tu écris le même commentaire ? Tu le trouves tellement bien ton commentaire que t’as besoin qu’il apparaisse dans les derniers commentaires ? 🤔

avatar C1rc3@0rc | 

@quentinmassondu57

«Pourquoi tu me cites une 2ème fois et que tu écris le même commentaire ? Tu le trouves tellement bien ton commentaire que t’as besoin qu’il apparaisse dans les derniers commentaires ? 🤔»

Je vois pas de quoi tu parles. Je n'ai ecrit qu'un commentaire en reponse a ton commentaire...
Tu as probablement eu un droit a un des bug de MacG... ça arrive.

avatar melaure | 

Pas moi, le flat design me fait vomir depuis le début et c'est encore pire ... Au secours, du relief par pitié !!!

avatar C1rc3@0rc | 

@ melaure

+1000

Perso j'aimerai bien qu'un infographiste s'inspire de l'interface de NeXTStep pour pondre une concept qui melerait le meilleur de NeXT Step et l'interface Aqua de MacOS... ça ce serait cool et certainement plus "rafraichissant" que les immondices de platitude et couleurs criardes...

avatar iPop | 

@C1rc3@0rc

Houla ! Trop vieux.

avatar frankm | 

Il y a du sexy mais elle est où la barre menu ?
Sur Windows au boulot, je pète un câble à ne jamais avoir cette barre menu et son aide (surtout sur Office)

avatar Valred7 | 

C’est vrai que aujourd’hui l’interface de MacOS commence à vieillir...

avatar BeePotato | 

@ Valred7 : « C’est vrai que aujourd’hui l’interface de MacOS commence à vieillir... »

Ben non, pourtant.

avatar vlsf1 | 

J’aime énormément. Ça serait finir l’ «iOSisation » de macOS et je trouve ça propre, moderne, bien pensé.

Je trouve le design de macOS assez vieillot en fait. Face à iOS, ce gros coup de pinceau ferait du bien, et ça serait encore plus cohérent avec Marzipan. Au final ça le rapprocherait énormément de l’iPad. En plus un tel design favoriserait l’intégrations d’applications iOS.

En plus en marketing ça serait pas idiot. Ça donnerait aux utilisateurs de PC une interface plus familière, ça faciliterait le switch.

avatar AppleG | 

@vlsf1

Le problème de l'iOSisation c'est qu'un jour ou l'autre, soit l'iPad, soit le Mac va sauter...

avatar vlsf1 | 

@AppleG

Oui, la frontière va devenir floue. Mais est-ce une mauvaise chose ?

On a aussi ça dans le matériel. Le MacBook Air était fin mais peu puissant. Le MacBook Pro était gros mais puissant. A force d’affiner le MacBook Pro et de mettre plus de puissance dans le MacBook Air, ils convergent et ça donne le MacBook (sur le principe). Différentes gammes perdurent, mais ça se rapproche.

Le Mac était pour une utilisation active et l’iPad pour une utilisation passive. En faisant de l’iPad Pro une alternative à l’ordinateur, ils entament aussi une convergence.

avatar iPop | 

@vlsf1
Le Mac était pour une utilisation active et l’iPad pour une utilisation passive.

N’importe quoi, ou tu as pêché ça ? GarageBand et iWork ont été présentés lors de la Keynote, ça n’a rien de passive.
Faut vraiment arrêter de vous mettre des œillère, ont en fait ce qu’on veut d’un outil.

C’est comme aller dans un supermarché et lire sur l’étiquette "egorger les petites fille" donc je ne peut pas couper mes carottes avec ? 🤔

avatar vlsf1 | 

@iPop

Combien d’utilisateurs d’iPad utilisent GarabeBand et iWork ? Si ça dépasse 2% je trouverai ça hallucinant.

avatar iPop | 

@vlsf1

Là, n’est pas là question. iWork ou Office ou autres peu importe mais dire que c’est passif c’est ridicule.
J’ai quelques amis qui n’ont pas renouvelé leur PC ou Mac.
Pour moult raison : prix, application, facilite d’emploi, etc...

avatar vlsf1 | 

@iPop

L’iPad de 2010, quasi personne ne l’utilisait de façon active...

avatar iPop | 

@vlsf1

Et ? Ça c’est un autre problème mais ce n’est la faute de l’outil.
Steve a crée une nouvelle plateforme quand tout le monde ne jure que par Windows. C’est surtout ça le vrai problème...encore aujourd’hui.

avatar vlsf1 | 

@iPop

Steve a présenté l’iPad assis dans un fauteuil Corbusier. Expres pour montrer cette utilisation passive.

Rendre l’iPad actif, ça date de l’iPad Pro. Suffit de la voir la pub avec le gamin qui demande ce qu’est un ordi à la fin. Apple essaie d’imposer cette idée.

avatar AppleG | 

@vlsf1

C'est vrai et je suis le premier à demander une énorme liaison entre tous les appareils et à faire converger iPad et Mac.
Pour moi, le futur c'est tous les appareils unis en un seul pour pouvoir continuer une tâche (n'importe laquelle c'est très important) sur ton Mac quand tu rentres chez toi, sur ton iPhone quand t'es dehors, sur ton iPad quand t'es au travail, à la fac, au lycée, au collège même ; et toutes les transitions se font quasi instantanément et automatiquement.

avatar pat3 | 

@vlsf1

"On a aussi ça dans le matériel. Le MacBook Air était fin mais peu puissant. Le MacBook Pro était gros mais puissant. A force d’affiner le MacBook Pro et de mettre plus de puissance dans le MacBook Air, ils convergent et ça donne le MacBook (sur le principe). Différentes gammes perdurent, mais ça se rapproche."

Euh... le MacBook est plutôt un MacBook Air sans connectique qu’un MacBook Pro ultra fin.

avatar vlsf1 | 

@pat3

Mais il montre cette convergence. Le MacBook Pro non plus n’a presque pas de connectique maintenant !

avatar iPop | 

@AppleG

Je pense qu’Apple à un store, un écosystème et des développeur a sa botte, viendra un moment ou tout ceux sur le bas côté resteront sur le bas côté, en grande partie sur Mac.
En bref faire du grand ménage et il y a de forte chance que tout ce qui est Mac saute.

avatar AppleG | 

@iPop

Oui, je le pense aussi.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR