Linux n'aime pas le MacBook Pro Retina

Nicolas Furno |
Vous pensiez acheter un MacBook Pro flambant neuf pour y installer Linux ? La lecture de ce témoignage devrait vous faire changer d'avis. Le nouvel ordinateur d'Apple s'avère incapable de faire tourner correctement une distribution Linux à ce jour et la meilleure solution est finalement la virtualisation dans OS X.



Les problèmes commencent dès le démarrage. Pour réussir à ne pas faire planter le noyau de Linux dès le départ, il faudra désactiver la fonction IO-APIC d'Intel, celle-ci posant de nombreux problèmes à l'heure actuelle. Le démarrage ne sera pas vraiment pour autant, un bug lié à la carte graphique et à l'écran Retina provoque des défauts d'affichage qui nécessitent de désactiver l'accélération 3D.

On obtient alors un ordinateur fonctionnel… dans les grandes lignes. Dans le détail, il manque quelques éléments pourtant essentiels : si on peut sans doute se passer des micros, l'absence de WiFi au démarrage sera problématique. Vous pourrez toujours installer manuellement les bons drivers, mais il faudra alors le faire depuis un autre ordinateur, ou à condition de disposer de l'adaptateur Thunderbolt vers Ethernet Gigabit.

Vous ne serez pas arrivé au bout de vos peines toutefois. La gestion de deux cartes graphiques en parallèle est à oublier sous Linux, l'autonomie est particulièrement mauvaise et les interfaces proposées actuellement sont toutes inadaptées à la définition du MacBook Pro. Au total, la meilleure solution reste la virtualisation, en attendant du nouveau côté Linux. Si l'on en croit l'auteur de l'article, Ubuntu 13.04 attendu au printemps 2013 devrait améliorer la situation. D'ici là, mieux vaut en rester à OS X…

avatar béber1 | 

Nullité des nullités,, tout est nullité

avatar enjoymac | 

@hey00

-L'accélération de la souris moi j'ai un panneau de prefs pour ça sur mon Mac.
-Le finder est très bien et il existe un logiciel gratuit pout le support des onglets..
-Aperçu est plus puissant que n'importe quel équivalent et lit quasiment tout même les PDF. Et puis une fonction "terrible" c'est sélection à la souris copier puis créer à partir du presse-papier.
-Le dock est pas fait pour switcher il y a exposé et maintenant même mission control pour ça. Sur un MackBook ou avec le magic trackpad c'est d'un simple geste.
(Il y a aussi un raccourci clavier)
-Pour les archives il y a des extensions quicklook qui font ça(gratuites)
-Pour l'ext je suis d'accord même avec fuse c'est un peu "moisi" pour reprendre ton expression.
-ITunes est assez lourd mais sur mon iPod c'est correct et iTunes a été un des premier à prposer iTunes + soit de la musique sans DRM.

J'utilise Linux régulièrement et j'aime beaucoup de part les origines et l'esprit. Mais il est loin d'être parfait lui non plus. L'enfer des dépendances; autant de distributions que d'avis donc il manque de crédibilité face au grand public et je trouve ça dommage(1% de PDM); La cohérence et le soutient de la communauté face aux changement et les choix des acteurs majeurs(Gnome 3(que je trouve bien) et l'avenir incertain d'un acteur majeur car décrié désavoué par la communauté) Ubuntu et Unity qui profite au fork Mint...etc

avatar BeePotato | 

@ CleverF0x : « merci pour le finder, je suis longtemps passé à côté mais je commence à utiliser les touches modératrices »

De rien.
Et oui, le Finder il faut apprendre à l’utiliser pour en tirer vraiment parti : je vois régulièremenet des gens qui déclarent le trouver nul juste parce qu’ils s’attendaient à ce qu’il fonctionne exactement comme l’Explorateur de Windows. Ne retrouvant pas strictement la même façon de faire les choses, ils en concluaient de façon erronée que certaines choses étaient infaisables et plus difficiles.
Notons que ça vaut aussi pour le reste de Mac OS : il y a vraiment des différences avec Windows, contrairement à ce qu’imaginent certains qui pensent n’y voir qu’un « skin » avec une barre de menus en haut de l’écran. Là encore, il faut apprendre (en fait, surtout « désapprendre » certains comportements acquis après des années sous Windows).

« Pour sage, c'est une suite de 600mo dont je n'utilise que iPython (~20mo). Et c'est pas très optimisé, mais ça me sauve la vie. Donc oui je passe sur Linux pour ça (en VM) »

Ben 600 Mo, ça n’est pas grand chose sauf si on est sur un petit SSD. Et ce n’est pas pire qu’une installation de Linux, en terme de taille. Du coup, installer Linux juste pour ça (ou pour d’autres outils existant également en version Mac OS X), c’est un peu un gaspillage. Heureusement que la virtualisation simplifie beaucoup l’usage d’un autre OS en parallèle.

Mais je m’interroge : parle-t-on bien du même iPython ? Parce qu’il me semble bien qu’il est disponible individuellement, entre autres via MacPorts.

avatar lukasmars | 

Ce qui est délicieux, c'est que chacun d'entre nous utilise Linux tous les jours que ce soit via une Box internet, gps, téléphone, serveurs etc... mais la majeure partie l'ignore et ceux qui le savent le critique, le brocarde, le moque .

Pourtant ces appareils ne marchent pas si mal non ?
OS X ,si genial, instalé sur un materiel sui generis à toujours des soucis de WI Fi sur certaines configurations, en sortie de veille et cela depuis des mois .

Quelle conclusion en tirer ?
Daito, enlight me.

avatar hey00 | 

@enjoymac : non, dans ton panneau de prefs, tu peux regler uniquement la sensibilité, pas l'accélération. Ce sont deux choses différentes.
Enormément d'utilisateurs qui se servent beaucoup d'une souris et qui viennent de windows ou linux ont des problèmes en passant sous OSX.

Aperçu est pour moi une usine à gaz qui essaie de faire trop de choses (lecture d'images, de pdfs, et de la retouche basique) et donc au final n'est pas performant.

La retouche d'image d'aperçu, c'est gadget, j'utilise gimp pour faire de la vrai retouche. Au niveau aperçu d'images, eog fait mieux, il lit autant de formats et est ergonomiquement meilleur pour moi, au niveau de la lecture de pdf, evince fait mieux, il lit plus de formats (comme les cbr/cbz), a plus de fonctionalités et toujours une meilleure ergonomie.

Pour le reste tu le dis toi-même, il faut des programmes tiers pour des fonctions que je considère comme basiques.

Personnellement, l'ergonomie par apple en général, elle m'horripile.

avatar Steeve J. | 

Ça envoie cher en ce moment !!!!

Moi même si je préfère OSX et que j'ai une pomme tatoué derrière la tête je trouve que Microsoft a fait d'énormes progrès depuis 7 et surtout que la plupart des distributions Linux peuvent désormais être mises dans presque toutes les mains !

Donc, chacun ses goûts !!!

avatar Steeve J. | 

@hey00 :
Gimp c'est pas le premier à qui on penserait quand on parle d'ergonomie ???

avatar enjoymac | 

@hey00
Tu en demande beaucoup je trouve. L'ergonomie d'OSX est une des meilleures mais il est extrêmement difficile de s'y faire quand on a débuté sur Windows et paradoxalement c'est un peu plus simple de se faire à Linux.
Ubuntu qui a été là distribution la plus populaire un temps a toujours reconnu viser OSX comme référence(cf blog de M. Shuttleworth)

Moi j'essaie d'être objectif et je reconnais volontiers le potentiel incroyable de Linux.(@Lukasmars) Il est le leader incontesté des systèmes embarqués même avant les serveurs parce que dans ce cadre il est d'une stabilité sans faille(ou presque).

Par contre je tiens a dire une chose simple. Quand on veut supporter Linux et le défendre(ce qui est louable et que je respecte et encourage) il n'est pas nécessaire de dénigrer ou descendre un autre système.
Entre geek ça peut à la limite passer mais indirectement ça ne renvoi pas une image claire et ouverte à un plus large public. Il ne faut pas oublier que la majorité des gens qui utilisent un ordinateur le font pour des tâches quotidiennes simples et ponctuelles. Pour eux ce genres de considération sont sans intérêts voir stériles et rébarbatives.

avatar Steeve J. | 

Si on est un vrai Geek on aime TOUS les SYSTÈMES ! Même un Windows XP !!!

avatar BeePotato | 

@ lukasmars : « Ce qui est délicieux, c'est que chacun d'entre nous utilise Linux tous les jours que ce soit via une Box internet, gps, téléphone, serveurs etc... mais la majeure partie l'ignore et ceux qui le savent le critique, le brocarde, le moque . »

Sauf que, comme tu le sais très bien mais fais semblant de l’ignorer, personne ici n’est en train de critiquer Linux lui-même (le noyau), ni son utilisation comme base d’OS serveurs, mais bien ce qui a été ajouté par dessus dans les distributions Linux pour tenter d’offrir une interface utilisateur pour OS « de bureau » (entre guillemets car ça vise bien sûr aussi les portables).
Ce qui n’a donc rien à voir avec les utilisations que tu cites.

« Pourtant ces appareils ne marchent pas si mal non ? »

Ben en fait… pas tous, non.
Pour ce qui est des box internet, et pire encore des décodeurs télé associés, on a régulièrement droit à la démonstration qu’un noyau stable ne suffit pas à assurer la stabilité de l’ensemble de l’OS — et on a en permanence droit à la démonstration qu’il faut bien plus qu’un bon noyau pour faire un appareil « qui marche », avec une interface utilisateur réellement efficace. Parce que sur ce plan, c’est plutôt raté.

avatar BeePotato | 

@ hey00 : « - la configuration de l'accélération de la souris. N'importe quel OS propose de regler la sensibilité et l'accélération, sauf un. Avoir un boulet à mon pointeur quand je bouge pas vite me détruit le bras. »

Bien que cette absence de réglage de courbe d’accélération soit tout à fait vraie, notons que cette histoire de boulet, c’est hautement subjectif. Parce qu’en sens inverse, j’ai toujours du mal à supporter d’avoir un curseur de souris sautillant de tous les côtés au moindre effleurement de la souris, sans aucune précision. Bref, juste pour rappeler que l’accélération définie par défaut dans Mac OS n’est pas mauvaise — au contraire, beaucoup de monde la trouve très bien foutue —, elle est juste différente de ce à quoi tu es habitué.
Mais encore une fois, ça ne retire rien à la validité de ta remarque sur l’absence de ce réglage. Sauf que moi, je vois cette absence comme une chance pour les nouveaux venus de ne pas saboter tout de suite le réglage en le remplaçant par une accélération pourrie.

« - le finder est completement moisi comparé à Nautilus, ses onglets et son second panneau. »

Non. Cent fois non.

« - l'aperçu des images n'ouvre qu'une image (à moins de toutes les ouvrir à la fois) »

Ben encore heureux ! Quand on n’a sélectionné qu’un seul fichier, il est tout à fait normal de n’avoir que l’aperçu de ce fichier. Si on veut tous les voir, on les sélectionne tous d’un coup (en tout cas, dans le cas d’images) ou les sélectionne l’un après l’autre, via les flèches du clavier par exemple.

« - le dock est pas vraiment ergonomique pour switcher entre plusieurs fenetres du même programme. »

Ben vu que le dock est fait pour switcher entre les applications et non au sein d’une application, c’est un peu normal…
Pour les fenêtre d’une application, il y a les raccourcis clavier ou mieux encore : Exposé.

avatar BeePotato | 

« - la gestion des archives oblige à les extraire, on ne peux même pas les explorer. »

Certes. En tout cas, pas avec le Finder. Il y a des programmes tiers pour ça, dont des gratuits — et oui, un OS, ça sert surtout de base au développement de programmes tiers. Certains ont du mal à se rendre compte de ça avec Linux, où le concept même de programme tiers est flou — ils le sont tous, mais on peut aussi considérer qu’aucun ne l’est (à partir du moment où il est accessible via un dépôt de la distribution utilisée).

Notons aussi qu’il y a des plugins QuickLook (qui est fait pour ça) pour voir l’intérieur des archives. Plugins eux aussi gratuits.

« - plus techniquement, y a la mauvaise gestion des systèmes de fichiers non apple (j'écris sur du hfs+ et du ntfs sans problèmes depuis linux, je risque pas d'écrire sur de l'ext depuis osx, et le ntfs c'est pas la joie). »

Pas faux.

« Donc oui au final, certains ont de bonnes raisons d'acheter un mac et d'y mettre un linux. »

Ben là… à part si besoin impérieux d’écrire sur un disque en ext2, tu n’en as pas vraiment donné, je trouve.

avatar BeePotato | 

@ hey00 : « Enormément d'utilisateurs qui se servent beaucoup d'une souris et qui viennent de windows ou linux ont des problèmes en passant sous OSX. »

Oui, enfin, s’ils passent à Mac OS, il faut bien qu’ils s’attendent à devoir s’adaper à un nouvel OS et à ses spécificités, hein. Sinon, si c’est pour retrouver strictement la même chose que sous Windows, pourquoi vouloir passer à un nouvel OS ?

Question subsidiaire : pourquoi utiliser une souris, alors que tu disposes d’un trackpad (et le meilleur qui soit) ?

« Aperçu est pour moi une usine à gaz qui essaie de faire trop de choses (lecture d'images, de pdfs, et de la retouche basique) et donc au final n'est pas performant. »

Ben si, il est performant.

« La retouche d'image d'aperçu, c'est gadget, j'utilise gimp pour faire de la vrai retouche. »

Ben il ne fait pas de retouche d’image, Aperçu. Il permet juste l’ajustement des couleurs, luminosité et contraste. Ce n’est pas pareil.
Mais c’est loin d’être un gadget : il y a énormément plus de cas où on a besoin d’ajuster vite fait les couleurs d’une image, et éventuellement de la recarder, que de cas où on veut faire de la retouche en profondeur.
Et si Aperçu offrait des outils permettant une retouche en profondeur, là pour le coup on pourrait se plaindre que ça en dégraderait l’ergonomie.

« evince fait mieux, il lit plus de formats (comme les cbr/cbz), a plus de fonctionalités et toujours une meilleure ergonomie. »

evince, une meilleure ergonomie ? Houlà !

« Pour le reste tu le dis toi-même, il faut des programmes tiers pour des fonctions que je considère comme basiques. »

Euh… et alors ?
On ne peut pas à la fois vanter le fait que la logithèque Linux est plein de petits programmes pour faire à peu près tout ce qu’on veut, et râler quand sur un autre OS il faut aussi récupérer un petit programme pour faire ce qu’on veut.

avatar BeePotato | 

« Personnellement, l'ergonomie par apple en général, elle m’horripile. »

Je me demande juste si elle t’horripile a posteriori, après avoir bien appris à utiliser Mac OS, ou a priori, juste parce que tu t’es rendu compte que tes habitudes ne seraient pas réutilisable telles quelles sur cet OS et qu’il y aurait un effort d’apprentissage à faire pour l’utiliser correctement. ;-)

Je dis ça parce que j’ai souvent noté le second cas.
Bien plus souvent que le premier.

avatar hey00 | 

@Steeve J : oui, on pense à apple, et alors ? Ca ne veut pas dire que c'est le meilleur.

@enjoymac : et ubuntu essuie de plus en plus de critique concernant ces choix de tendre vers osx, et la montée de mint qui utilise des interfaces plus "conservatrices" n'est probablement pas une coincidence.

@BeePotato : le boulet, c'est subjectif, certes et je dirais même justement ! Et pour ceux qui trouvent que ça fait boulet, ben ils ont pas le choix. Sous linux/windows, tu peux modifier ce réglage pour obtenir un comportement similaire à celui d'osx, tu ne peux pas faire le contraire.
Après, si tu vois une absence de choix comme une chance, on ne pense sérieusement pas pareil...

Sur nautilus, le seul avantage de finder pour moi, c'est coverflow et la vue colonnes. Le second panneau et les onglets de nautilus compensent plus que largement, parce qu'ouvrir 4 ou 5 finders pour bosser, très peu pour moi.

Sur aperçu, ce que je veux dire, c'est qu'aperçu comme eog affiche l'image que tu double cliques. Ensuite, tu peux faire défiler toutes les images du dossier avec gauche droite sous eog, pas sous aperçu.

Exposé fonctionne bien certes, je regrette juste que le dock ne soit pas un peu plus ergonomique sur ce point, ça ne serait surement pas compliqué à améliorer.

Sous aperçu, je cherche toujours certains raccourcis claviers essentiels comme le zoom. Evince reste simple, complet et ergonomique.

Sur les programmes tiers, c'est vrai, mais sous linux, lorsqu'il vient d'un dépot, je sais que c'est un programme sur et testé.

Pourquoi utiliser une souris ? Ben ça reste largement plus efficace qu'un touchpad (le driver d'apple pourrait facilement être amélioré d'ailleurs) pour moi, et va jouer avec un touchpad, on en reparlera.

avatar hey00 | 

Pour l'ergonomie, non ce n'est pas du a priori. J'avais quasiment jamais touché osx avant et je l'ai beaucoup utilisé, surtout à cause de certains jeux tournaient mieux ou nativement sous osx.

Je l'ai utilisé au point de me rendre compte de tous ces petits détails qui ne me convenaient pas et auquels je ne peux simplement pas m'habituer. Certains comme le dock ne sont pas un problème, je me suis habitué à utiliser exposé, pas de soucis, mais d'autres, pas moyen. Par exemple, j'ai du installer controllermate et steermouse au bout de quelques mois pour avoir une souris confortable.

Je sais bien qu'osx est différent, mais sur certains points, comme la configuration de la souris, la différence devient une regression.

Au final, mes jeux tournent très bien sous wine et je ne touche quasiment plus à osx.

Pour les raisons d'installer linux sour osx, c'est que pour certains, dont moi, linux convient mieux qu'osx.

avatar Weeky | 

Faut vraiment se faire chier ou avoir mauvais goût pour mettre un Linux sur un tel appareil !

avatar hey00 | 

@weeky : et que faut-il être pour avoir des réactions telles que les tiennes ? fanboy lobotomisé ?

avatar béber1 | 

non, simplement avoir du bon sens et taquiner avec clairvoyance les évidences au naturel

avatar enjoymac | 

non! on reprend; le problème n'est pas linux sur un mactel mais linux sur le dernier macbook pro retina(presque 3000€). Voilà ce qui choque le plus.

@hey00 Pour Ubuntu mon avis est le suivant: il y a eu un problème entre Canonical et Gnome(normal d'ailleurs).
Ubuntu longtemps fidèle à Gnome en y ajoutant des modules spécifiques "maison" pour amélioré l'ergonomie par exemple(ce qui a fait ont succès en partie) a commencé par créer Ubuntu netbook edition qui est devenu ensuite Unity.
De là les rapports avec Gnome se sont dégradés et la communauté Ubuntu n'a pas compris cette direction. Au final c'est du libre comme Canonical veut bien qu'il soit(avec Unity). Bien sûr via les dépôts on peut mettre autre chose mais attention à l'intégration.

Le paradoxe c'est que Mint et Ubuntu et d'autres critiquent la voie prise par Gnome mais sont bien content d'utiliser le moteur et se sont contenter que faire en quelque sorte un "fork" de Gnome Shell.
A ce jour ceux qui restent fidèle à Ubuntu relativisent sur Unity essayant de lui trouver des qualités et ceux qui sont parti sur Mint se félicitent (sans vouloir le reconnaître) d'utiliser un shell mi Windows 7 mi Gnome 2.
Donc tous ont accepté un changement mais leur a priori les ont conduit à désavouer Gnome 3 sans lui laisser sa chance.
Gnome 3 est bien pensé même si la version 3.0(en réalité 2.91 il me semble) souffrait des défaut de jeunesse assez nombreux. Désormais c'est agréable et l'ergonomie est bonne. Imagine un instant ce que ça aurait pu être sous Ubuntu si Canonical avait fait l’effort de collaborer et d'ajouter certains outils et personnalisation comme ils l'avait fait pour Gnome 2 en son temps.

avatar TranMi | 

Quand je pense qu'on peut encore faire tourner Debian sur un 486 ...

L'intérêt ? Il y en a beaucoup ... Serveur web, mail etc.

Linux moins fini que OS X ?! Rien à voir ... Linux est un bien meilleur UNIX-like que OS X ... Et je rappelle que Linux n'est pas un système d'exploration mais un NOYAU !

Le système d'exploitation s'appel : " x GNU/Linux " comme par exemple Debian GNU/Linux ... Et pour faire du mail, du Facebook, ou même du troll, un système GNU fonctionne très, très bien :)

avatar BeePotato | 

@ hey00 : « le boulet, c'est subjectif, certes et je dirais même justement ! Et pour ceux qui trouvent que ça fait boulet, ben ils ont pas le choix. »

Ben si ils ont le choix, puisque tu l’as fait. Un choix certes payant, mais un choix tout de même.
Cela dit, tu noteras bien que je trouvais tout à fait valide ton reproche sur ce manque de possibilité de modification de l’accélération. Je me contentais de faire remarquer que, pour ma part, je ne trouvais pas qu’il y avait besoin de la modifier, cette accélération.

« Après, si tu vois une absence de choix comme une chance, on ne pense sérieusement pas pareil... »

Réfléchis-y un peu plus : ça représente bel et bien une chance de tester l’accélération par défaut de Mac OS.
Si ce réglage était disponible, beaucoup de gens issus d’autres OS modifieraient tout de suite cette accélération, sans se demander si elle est bien ou non, mais juste pour ne pas avoir à changer leurs habitudes.
Là, au moins, ça leur donne une occasion de vérifier s’il n’y a pas quelque chose de mieux que ce à quoi ils sont habitués.
Un obstacle peut souvent être vu comme une chance de découvrir quelque chose.

« Sur nautilus, le seul avantage de finder pour moi, c'est coverflow et la vue colonnes. Le second panneau et les onglets de nautilus compensent plus que largement, parce qu'ouvrir 4 ou 5 finders pour bosser, très peu pour moi. »

On n’ouvre jamais 4 ou 5 Finders. On n’a qu’un seul Finder lancé, dont on ouvre ensuite 4 ou 5 fenêtres. Ce n’est pas la même chsoe (vraiment !).
Et si tu n’aimes pas avoir plusieurs fenêtres ouvertes en même temps, préférant une grosse fenêtre unique avec des panneaux, je comprends que tu aies du mal à apprécier Mac OS. Là encore, c’est un point où il faut revoir ses habitudes windowsienne pour arriver à être efficace avec ce système.

Mais au fait : pourquoi ouvrir 4 ou 5 fenêtre du Finder pour faire ce que tu arrives manifestement à faire avec seulement deux fenêtres (pardon, deux panneaux) dans Nautilus ?

avatar BenUp | 

Je vais défendre Hey00 pourquoi depuis 30 ans il n'y a pas la fonction 'couper' !

Ça pourtant c'est sur Linux et Windows :-)

avatar BenUp | 

Pour en revenir à OSX sa force est sa faiblaisse, vouloir trop simplifier peut rendre un produit fade à force. Mais plus proche de m'importe qui, ce qui le démocratise. Et ça ne colle plus avec l'image du luxe d'aujourd'hui, qui à l'époque était contre balancée par une image plus ThinkDifferente aujourd'hui disparue.

avatar hey00 | 

@BeePotato : se donner le choix reste fastidieux et payant. La plupart des utilisateurs seront forcés de rester avec le réglage par défaut. Pour moi, c'est une regression.

Pour finder, oui des fenêtres, tu m'as bien compris, et je dis 4 ou 5 finders car c'est surtout les onglets qui me manquent, et j'en ouvre souvent autant d'un simple clic roulette. C'est largement plus efficace qu'ouvrir autant de fenêtres, surtout en matière de gestion de place sur l'écran, d'autant plus qu'il n'y a pas à ma connaissance de fenêtres collantes sous osx.

Et effectivement, couper, ça m'aurait été bien utile. C'est arrivé seulement avec Lion, tout comme le redimensionnement par tous les cotés. C'est pourtant basique.

avatar BeePotato | 

« Sur aperçu, ce que je veux dire, c'est qu'aperçu comme eog affiche l'image que tu double cliques. Ensuite, tu peux faire défiler toutes les images du dossier avec gauche droite sous eog, pas sous aperçu. »

Ah, ok. Comme tu avais écrit « l’aperçu des images », je pensais que tu parlais de QuickLook.
Pour ce qui est du fonctionnement décrit pour Aperçu, pour ma part je trouve ça normal : quand on ouvre un fichier, on ne le fait pas pour aller voir le fichier d’à côté. En tout cas, c’est cohérent avec les autres applications, ce que je considère comme une bonne chose.
D’autant qu’il y a QuickLook pour parcourir rapidement le contenu d’un dossier d’images (ou d’autres type de documents).

« Exposé fonctionne bien certes, je regrette juste que le dock ne soit pas un peu plus ergonomique sur ce point, ça ne serait surement pas compliqué à améliorer. »

Mais serait-ce vraiment une amélioration que de compliquer un outil dédié à la gestion des applications pour y intégrer encore plus la gestion des fenêtres ? Personnellement, je ne le crois pas. J’aime bien la séparation plus nette qu’il y a dans Mac OS entre application et fenêtre que ce qu’on peut trouver dans Windows. Ça évite par exemple de se dire qu’on « ouvre 5 Finders ». ;-)

« Sous aperçu, je cherche toujours certains raccourcis claviers essentiels comme le zoom. »

Euh… tu n’as pas vraiment cherché. Voire pas du tout, désolé.
Sinon, tu aurais très rapidement trouvé, dans le menu Présentation, les articles « Zoom avant » et « Zoom arrière » avec les raccourcis clavier cmd+ et cmd-. Des raccourcis très logiques, en plus, au point qu’on aurait tendance à les tester sans même aller voir dans le menu.

avatar BeePotato | 

« Sur les programmes tiers, c'est vrai, mais sous linux, lorsqu'il vient d'un dépot, je sais que c'est un programme sur et testé. »

Testé, oui. Sûr, pas forcément.
Seulement aussi sûr que le permet la gestion de ce dépôt.

« Pourquoi utiliser une souris ? Ben ça reste largement plus efficace qu'un touchpad (le driver d'apple pourrait facilement être amélioré d'ailleurs) pour moi, et va jouer avec un touchpad, on en reparlera. »

On ne passe pas sa vie à jouer, et le reste du temps un trackpad est vraiment efficace. Tu devrais l’essayer un peu plus — là encore, le temps de t’habituer et de dépasser certains a priori.
Mais ce n’est pas en utilisant une souris qu’on y arrive.

avatar BeePotato | 

« Pour les raisons d'installer linux sour osx, c'est que pour certains, dont moi, linux convient mieux qu’osx. »

Ben je suis désolé, mais l’exposé de ton cas m’a paru être une démonstration d’une raison d’utiliser un PC sous Linux plutôt qu’un Mac. Un choix tout à fait logique s’il est plus adapté à l’usage visé.

Mais ça ne m’a absolument pas montré une raison pour laquelle on achèterait un Mac pour ensuite y installer Linux et n’utiliser plus que ce dernier.

avatar BeePotato | 

@ tranmi : « Linux est un bien meilleur UNIX-like que OS X ... Et je rappelle que Linux n'est pas un système d'exploration mais un NOYAU ! »

C’est assez amusant de lire ces deux choses sur la même ligne. :-)

« Et pour faire du mail, du Facebook, ou même du troll, un système GNU fonctionne très, très bien »

Ce qui n’empêche pas qu’il y ait mieux pour ces utilisations. Mac OS, notamment.

avatar BeePotato | 

@ BenUp : « pourquoi depuis 30 ans il n'y a pas la fonction 'couper’ ! »

Mac OS n’a que 28 ans, pas 30. ;-)
Et la fonction « couper » y est bien depuis tout ce temps.
Simplement, cette fonction ne pouvant s’appliquer sur des fichiers, elle n’est logiquement pas disponible dans le Finder pour les fichiers.

« Ça pourtant c'est sur Linux et Windows :-) »

Pas vraiment. Juste une fonction différente usurpant ce nom.
Et elle n’est pas là depuis 30 ans. Même pas 20. ;-)

avatar BeePotato | 

@ hey00 : « C'est largement plus efficace qu'ouvrir autant de fenêtres, surtout en matière de gestion de place sur l’écran »

Les fenêtres, ça s’empile. Ça ne prend alors pas vraiment plus de place que des onglets, tout en laissant beaucoup plus de possibilités d’organisation.
Et le Finder permet justement très bien de gérer les fenêtres empilées et les glisser-déposer de l’une à l’autre.

L’expression « largement plus efficace » me semble donc incorrecte.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR