Le courrier de Tim Cook sur les fournisseurs d'Apple

Florian Innocente |
Apple a publié ce soir son rapport annuel sur les conditions de travail au sein de ses fournisseurs. On aura l'occasion d'y revenir plus en détail, mais il est à relever, chose inédite, que la société y dresse la liste nominative des entreprises avec lesquelles elle travaille.



Ce répertoire compte 156 sociétés qui ont été en affaires à un moment ou un autre avec Apple en 2011, ou le sont encore, mélange de noms connus (Samsung, Western Digital, Sony…) et d'autres plus confidentiels. Cette liste représente 97% des composants, matériaux et travaux réalisés pour Apple.

Il lui avait été reproché par des ONG chinoises en novembre dernier de ne pas donner ces informations, suivant en cela sa politique du secret. Ce qui compliquait la tâche de ces associations lorsqu'il s'agissait de vérifier les pratiques de certaines de ces entreprises (lire Ecologie : Apple et les ONG chinoises avancent).

Apple a aussi, toujours en réponse à des critiques, approfondi ses audits sur les questions de respect de l'environnement. 14 entreprises ont fait l'objet de contrôles sur ce point.

En parallèle à cette publication, Tim Cook a adressé ce soir un mail au sein d'Apple, en voici le texte complet traduit ainsi que la version originale que nous avons obtenue :

Nous venons de publier notre sixième mise à jour annuelle sur les conditions de travail dans la chaîne d'approvisionnement d'Apple, et je tiens personnellement à partager quelques-uns des résultats avec vous.

Nous insistons pour que nos partenaires suivent strictement le code de conduite d'Apple, et pour s'assurer qu'il en est ainsi, l'équipe en charge du suivi de nos fournisseurs a conduit l'année dernière plus de 200 audits au sein des installations de l'ensemble de notre chaîne d'approvisionnement. Ces audits ont pour objectif de s'assurer que les conditions de travail sont sûres et justes, et si un fabricant ne répond pas à nos critères, nous cessons de travailler avec lui.

Grâce à notre programme de responsabilité des fournisseurs, nous avons constaté des améliorations spectaculaires dans les conditions d'embauches de nos fournisseurs. Afin d'éviter le recours au travail des mineurs, notre équipe rencontre des employés, vérifie les dossiers et contrôle les procédures utilisées par nos fournisseurs pour vérifier l'âge des travailleurs. Ces efforts ont été extrêmement bénéfiques et, en résultat, les cas de travail de mineurs ont fortement baissé l'année dernière. Nous n'avons trouvé aucun employé mineur chez nos fournisseurs chargés de l'assemblage final et nous continuerons jusqu'à ce que ce nombre soit égal à zéro partout dans les autres entreprises. (le rapport signale 13 cas d'employés mineurs, dont 6 étaient toujours en activité, constatés dans 5 entreprises, ndr).

Nous avons également usé de notre influence pour améliorer sensiblement les conditions de vie pour les gens qui fabriquent nos produits. Apple a établi un nouveau standard pour les fournisseurs qui offrent des logements à leurs employés, afin de s'assurer que les dortoirs sont confortables et sûrs. Pour répondre à nos critères, de nombreux fournisseurs ont rénové leurs dortoirs ou en ont construit de tout nouveaux.

Isoler et corriger les problèmes ne suffit pas. Notre équipe a mis en place un programme ambitieux de formation pour informer les employés sur le code de conduite d'Apple, les droits des travailleurs, et de la santé et sécurité au travail. Plus d'un million de personnes sont informées de ces droits du fait qu'elles ont travaillé pour un fournisseur d'Apple. De plus, Apple propose gratuitement des programmes de formation continue sur nombreux sites de fabrication en Chine. Plus de 60 000 travailleurs se sont inscrits à des cours sur la gestion, pour développer des compétences entrepreneuriales ou apprendre l'anglais.

Enfin, nous faisons un grand pas aujourd'hui vers une plus grande transparence et une surveillance indépendante de notre chaîne d'approvisionnement en rejoignant la Fair Labor Association. La FLA est une organisation à but non lucratif qui se consacre à l'amélioration des conditions pour les travailleurs du monde entier, et nous sommes la première entreprise de technologie dont elle a approuvé l'adhésion. L'équipe d'auditeurs de la FLA aura un accès direct à notre chaîne d'approvisionnement et ils feront un rapport indépendant dont les conclusions seront publiées sur leur site.

Personne dans notre industrie ne contribue à améliorer les choses pour les travailleurs comme le fait Apple aujourd'hui. Je vous encourage à prendre un peu de temps pour en apprendre plus sur ces efforts, afin que vous puissiez être aussi fier des contributions d'Apple dans ce domaine que je le suis.


Version originale


Team,

We've just released our sixth annual update on conditions in Apple's supply chain, and I want to personally share some of the results with you.

We insist that our manufacturing partners follow Apple's strict code of conduct, and to make sure they do, the Supplier Responsibility team led more than 200 audits at facilities throughout our supply chain last year. These audits make sure that working conditions are safe and just, and if a manufacturer won't live up to our standards, we stop working with them.

Thanks to our supplier responsibility program, we've seen dramatic improvements in hiring practices by our suppliers. To prevent the use of underage labor, our team interviews workers, checks employment records and audits the age verification systems our suppliers use. These efforts have been very successful and, as a result, cases of underage labor were down sharply from last year. We found no underage workers at our final assembly suppliers, and we will not rest until the number is zero everywhere.

We've also used our influence to substantially improve living conditions for the people who make our products. Apple set a new standard for suppliers who offer employee housing, to ensure that dormitories are comfortable and safe. To meet our requirements, many suppliers have renovated their dorms or built new ones altogether.

Finding and correcting problems is not enough. Our team has built an ambitious training program to educate workers about Apple's code of conduct, workers' rights, and occupational health and safety. More than one million people know about these rights because they went to work for an Apple supplier. Additionally, Apple offers continuing education programs free of charge at many manufacturing sites in China. More than 60,000 workers have enrolled in classes to learn business, entrepreneurial skills or English.

Finally, we are taking a big step today toward greater transparency and independent oversight of our supply chain by joining the Fair Labor Association. The FLA is a leading nonprofit organization dedicated to improving conditions for workers around the world, and we are the first technology company they've approved for membership. The FLA's auditing team will have direct access to our supply chain and they will report their findings independently on their website.

No one in our industry is driving improvements for workers the way Apple is today. I encourage you to take some time to read more about these efforts, so that you can be as proud of Apple's contributions in this area as I am. The details are online now at apple.com/supplierresponsibility.

Tim


Avec Anthony Nelzin
avatar Iteck | 
Quelle ironie... Parlons simple et résumons : Apple est très riche aujourd'hui uniquement parce qu'elle fait produire ses joujoux dans des pays ou le salaire moyen est largement inférieur à n'importe lequel de nos aides sociales... En Chine, c'est la révolution industrielle... regardez un bouquin d'histoire sur les conditions de travail en Occident fin 19ème début 20ème, vous avez la Chine aujourd'hui... Communiquer là-dessus est simplement écœurant... Mais Apple n'est pas seul, c'est le "système" qui est comme ça... Ecœurant... :(
avatar Marc-Alouettes | 
@debione : Les sources de mugu et rikiki finefleur (entre autres) sont leur haine pour la pomme . MacG leur sert d'exutoire mais ils ne savent pas encore, les pauvres, qu'ils vont produire beaucoup plus de bave en regard des succès prochains de Apple.
avatar jujuv71 | 
@iTeck : +1... C'est ce que je disais : Charlot et les temps modernes....
avatar glazounov | 
[modéré] le vocabulaire français est riche, on peut s'exprimer sans baver. FI
avatar rikki finefleur | 
Exact on dirait une lettre d'une entreprise de 1900 qui s'adresse à ses ouvriers de l'époque.. Ecoeurant dans tous les sens du terme.. Apple, nike, adidas, hp et d'autres, même combat.. Licencier ses salariés pour exporter sa production dans des pays où la démocratie est réduite à 0, et l'ouvrier est traité de la pire des manières, et tenu au pas.. Voilà ce que l'on peut retenir de la situation industrielle de ces 10 dernières années. Ps : il est toujours curieux de voir des photos de salariés au montage, mais jamais ceux qui fabriquent le hard, comme les usine de polissage..
avatar lmouillart | 
@Steeve J pense tu que 12 ans chez IBM ne l'on pas "formaté", sur toutes ces actions en terme de rationalisation, de pression sur les fournisseurs, d'exclusivité, ... On reconnait l'ombre d'IBM.
avatar codeX | 
@rikiki Si Apple devait construire des logements pour ses employés ce ne serait surement pas des dortoirs. Ici on parle des fournisseurs d'Apple. C'est vrai qu'avec deux de QI et une parfaite mauvaise foi il est impossible d'avoir des propos qui tiennent la route.
avatar h4l3 | 
C'est vrai que les conditions sont inadmissibles. Mais j'ai un mac et je dors très bien la nuit. Ces emplois là on les avait avant, ils ont disparus et aujourd'hui il n'est pas inhabituel de rencontré un européen diplômé même dans des domaines scientifiques de pointe et resté sur la touche. Car si les postes d'ouvriers sont partis, ceux de techniciens et d'ingénieurs sont en trains aussi de transvaser. Sans refaire le bilan de ces dernières années, si je dors très bien la nuit en pensant aux malheureux dans ces usines c'est parce que je sais que c'est leur acceptation de ce sort qui nous a fait perdre nos emplois, nos avancées sociales. Bien sûr il était tentant pour des gens sortis de la période Mao et ses famines à répétition de sortir de la campagne et accepter 2$ par jour pour un travail à 12h quotidien, en comparaison de ce qu'ils ont vécu. Mais aujourd'hui peu réagissent, une petite grève par-ci un haussement de ton par-là. Ils n'ont toujours pas compris que le timing est serré? Qu'une grève sans violence est faisable et organisable? Il faut en plus qu'après avoir perdu nos emplois par leur faute on doivent les sauver? Ca va hey oh. A savoir qu'en Afrique, d'autres pays peuvent aussi s'y mettre mais le soucis c'est que là bas trop de gens refusent de descendre aussi bas. Ah d'ailleurs, même là bas on voit des chinois venir nous concurrencer sur les BTP tellement ils acceptent un salaire proche de zéro.
avatar marvelous | 
C'est une bonne nouvelle si Apple continue à mettre de l'ordre parmi ses fournisseurs. Avoir des structures externes sans établir des règles strictes peut mener à bien des problèmes (et pas seulement des suicides) qui au final peuvent coûter très cher en termes de réputation, fidélité client, etc. En fait c'est peut-être surtout une question de pouvoir dormir sur ses deux oreilles. Je trouve l'approche d'Apple très bonne. J'émets peut-être une réserve sur le ton et le temps : le ton, car c'est un discours bien étudié, j'espère qu'il est sincère (et je le pense) et non un Nième exercice de langue de bois. Le temps, car faut-il toujours attendre des problèmes pour chercher des solutions sur des sujets qui ont déjà largement été traité.
avatar fluxus | 
Jouer à l'offensé et à la vierge pure éffarouchée devant tout ça c'est bien, mais ce serait encore mieux si vous acceptiez de prendre vos parts de responsabilité. Vous voulez que ces conditions là s'améliorent ? c'est simple, acceptez de payer dorénavant votre Mac ou votre PC 2 à 3 fois plus cher, et de consommer moins de choses, moins souvent. Ah non ? Vous voulez payer encore moins cher en fait ? Alors incluez vous dans les "salauds" que vous désignez du doigt, et fermez là. Ces compagnies ne sont là pour vous donner ce que vous voulez. Si vous exigez de payer plus cher vos produits afin que les conditions de ceux qui les fabriquent soient meilleurs (preuves à l'appui), ils plieront. Si vous pleurez tout les jours sur les forums que tel gadget est trop cher et qu'il vous le faut absolument sinon vous en mourrez , rien ne changera. On ne peut pas avoir le beurre , l'argent du beurre, et le c.. de la crémière tout à la fois. Ce n'est pas toujours la faute de "l'autre", même si c'est très pratique pour se dédouanner de toute responsabilité. La pression, elle est dirigée du consommateur vers le fabriquant, et non pas l'inverse. Comme disait Coluche , "il suffit de ne pas l'acheter pour que ça ne se vende pas"
avatar Marc-Alouettes | 
@fluxus + 100 à toi et -100 aux vierges offusquées .
avatar h4l3 | 
@fluxus: Tiens je l'attendais cette erreur de raisonnement "Vous voulez que ces conditions là s'améliorent ? c'est simple, acceptez de payer dorénavant votre Mac ou votre PC 2 à 3 fois plus cher, et de consommer moins de choses, moins souvent." Faux sur le début. En produisant en Europe, on peut payer la machine au même prix, vu qu'on économise sur certains points comme le transport et d'autres. On paye plus la production, certes quoi qu'il est possible d'améliorer certains points, mais là n'est pas la clé. Elle se situe là ton erreur, à mon avis : le client doit payer plus, je dirais l'entreprise doit accepter moins de marge. Et elle a de quoi faire. Par contre le fait de diminuer notre rythme de consommation là je te rejoins, ça évite de presser ces ouvriers comme des citrons. Là je suis d'accord avec toi.
avatar manu1707 | 
@fluxus : merci ;) Enfin des paroles censées !
avatar hippocampefu | 
Nous n'avons trouvé aucun employé mineur chez nos fournisseurs chargés de l'assemblage final et nous continuerons jusqu'à ce que ce nombre soit égal à zéro partout dans les autres entreprises. (le rapport signale 13 cas d'employés mineurs, dont 6 étaient toujours en activité, constatés dans 5 entreprises, ndr). Il n'accepte que pas que ses fournisseurs emplois des mineurs, mais les sous traitants peuvent. Si il était logique il pourrait imposer à ses fournisseurs, que leurs sous traitants n'embauchent pas de mineurs. J'voudrai ben mais j' peux point.
avatar Rigat0n | 
@h4l3 : Aaaaaah d'accord, si on perd nos emplois, c'est parce que les chinois acceptent d'éviter de mourir de faim en s'intoxiquant et en bossant 18h par jour pour 2$. Vivement qu'ils se soient tous tués à la tâche, histoire qu'on puisse retrouver nos emplois. Dis le mec qui est probablement incapable d'aligner plus de 35h par semaine.
avatar Macandide | 
Euh... quelle est la légitimité de cette ONG "FLA" chevalier blanc? De quel coté ils penchent? Très à la mode, les "ONG"... Moi, pour m'occuper de la gouvernance de mon bonheur et de celui des autres, je préfère les institutions transparentes et démocratiques: gouvernements, syndicats... Y compris l'ILO mentionné dans le texte (Bureau international du Travail). On peut le critiquer, ok, mais au moins, on sait qui ils sont, ils sont soumis au contrôle des Nations Unies (oui, eux aussi, on peut les critiquer. Mais la base "démocratique" est là. Les faits sont têtus...).
avatar jujuv71 | 
@fluxus : il y a du bon et du mauvais… Le mauvais : on pourrait faire fabriquer en Europe, si les INTERMEDIAIRES et les certaines entreprises voudraient s'en mettre moins dans la poche et engraisser un peu moins les actionnaires… J'arrête, ma tension monte…
avatar Saluki | 
Un réseau de graaaaande distribution, client, a voulu venir faire un "audit social" dans la boîte que je dirigeais et avec la même grille de questions que celle qu'ils utilisent en Chine, du genre "part du travail contraint" (en français : combien de prisonniers travaillent-ils chez vous ?) "y-a-t'il une protection sociale" (la sécu existe en Alsace depuis …Bismarck). J'ai répondu "d'accord, à la condition que je puisse faire le même audit" dans l'un de leurs magasins de la région parisienne. J'ai eu la paix ;°) EDit : et perdu le client, …mais j'ai répondu en accord avec les syndicats.
avatar rikki finefleur | 
Justement flxus, C'est la mentalité qu'il faut changer, et dénoncer toutes ces boites qui ne font que profiter de la pauvreté mondiale, ou d'un environnement non démocratique se basant sur la terreur ou des conditions de travail déplorable. Un coup pied entre les jambes..Voila ce qu'il faudrait leur donner.. Bon toute une évolution des mentalités à refaire, pour une production plus locale dans chaque pays, sinon on taxe.. et c'est a l'europe de le faire..La chine elle même ne s'en prive pas, en établissant des quotas drastiques.Pas fou.Tout le contraire de l'europe, qui elle voit toute son industrie partir.. Il faudrait savoir si oui ou non on va décider à continuer a empiler a l'infini, le chomage pour les jeunes, les séniors ..et bientôt les autres..
avatar USB09 | 
Puisque pour bon nombre de personnes les Mac sont des Pc, au même titre que toutes ces sociétés se fournissent leur composant au mêmes fournisseur. Le gourvernement américain investit chaque année 75 milliard de dollars en moyenne dont 6 pour Apple (vu dans le tableau il y a pas si longtemps). Pourquoi serait ce Apple à faire des efforts quand HP en gagne tout autant ?
avatar USB09 | 
@hippocampefu Vraisemblablement cest impossible puisque Apple n'est point en contrat avec les sous traitant. Sinon comment en aurait il le pouvoir ?
avatar Charled | 
[quote=BlueVelvet [14/01/2012 02:23]]BlueVelvet [14/01/2012 02:23] @ rikki finefleur: à ce stade, les usines dans lesquelles sont produits le MBP, ou l'iMac, ou l'iPhone, que sais-je, sur lequel tu as écris ton commentaire sont en effet des usines à dortoirs. C'est la Chine. Maintenant, peu à peu, on voit monter des demandes des ouvriers chinois, et en parallèle, des sociétés occidentales qui cherchent à dorer leur blason. Ca converge. Tant mieux.[/quote] Et lorsque les ouvriers seront trop chers en Chine, Apple, comme les autres ira chercher ailleurs…
avatar Charled | 
[quote]Bien sûr il était tentant pour des gens sortis de la période Mao et ses famines à répétition de sortir de la campagne et accepter 2$ par jour pour un travail à 12h quotidien, en comparaison de ce qu'ils ont vécu. Mais aujourd'hui peu réagissent, une petite grève par-ci un haussement de ton par-là.[/quote] C'est sûr, c'était tentant mais que veux tu, l'Homme est malheureusement vénal partout… Ça m'a aussi beaucoup déçu… [quote]Ils n'ont toujours pas compris que le timing est serré? Qu'une grève sans violence est faisable et organisable? Il faut en plus qu'après avoir perdu nos emplois par leur faute on doivent les sauver? Ca va hey oh. A savoir qu'en Afrique, d'autres pays peuvent aussi s'y mettre mais le soucis c'est que là bas trop de gens refusent de descendre aussi bas. Ah d'ailleurs, même là bas on voit des chinois venir nous concurrencer sur les BTP tellement ils acceptent un salaire proche de zéro.[/quote] Ce que je suis con ! J'allais encore réagir ! Alors que c'est un troll ?! Hein, du troisième degré… Du troisième… Du trois… Quoi ? Tu ne vois pas ? Ah, j'ai cru, désolé…
avatar Charled | 
[quote=h4l3]Par contre le fait de diminuer notre rythme de consommation là je te rejoins, ça évite de presser ces ouvriers comme des citrons. Là je suis d'accord avec toi.[/quote] Et ça ne nous ferai pas de mal à nous non plus…
avatar Charled | 
[quote=rikki finefleur]Justement flxus, C'est la mentalité qu'il faut changer, et dénoncer toutes ces boites qui ne font que profiter de la pauvreté mondiale, ou d'un environnement non démocratique se basant sur la terreur ou des conditions de travail déplorable.[/quote] Nos pays "démocratiques" nous poussent à aller dans le même sens au prétexte des autres qui le font déjà… [quote]Et c'est a l'europe de le faire... La Chine elle même ne s'en prive pas, en établissant des quotas drastiques.Pas fou.Tout le contraire de l'europe, qui elle voit toute son industrie partir.. Il faudrait savoir si oui ou non on va décider à continuer a empiler a l'infini, le chomage pour les jeunes, les séniors ..et bientôt les autres..[/quote] Ah mais nous on a le traité de Lisbonne, Monsieur. Et un traité ça se respecte, c'est un principe… Je dirais même plus, c'est une règle d'or…

Pages

CONNEXION UTILISATEUR