Le Mac mini atteint l'âge de raison

Anthony Nelzin-Santos |
Lors de la Macworld 2005, Steve Jobs a présenté de petits produits Apple : l'iPod shuffle… et le Mac mini. Ils fêtent aujourd'hui leurs sept ans.

skitched

Selon certains, c'est le conseil d'administration, à une époque où Apple préparait son passage aux puces Intel, qui aurait poussé à la création du Mac mini, contre l'avis de Steve Jobs. Selon d'autres, c'est le digne successeur du Cube G4, et du Cube NeXT avant lui, et donc né de la volonté de Steve Jobs, obsédé par l'idée d'un ordinateur de bureau simple et épuré, aux antipodes des tours PCs. La vérité est certainement quelque part à mi-chemin : le conseil d'administration mangeait à l'époque dans la main de Steve Jobs, et le Mac mini est loin de la polyvalence du Cube.



Une chose est sûre : proposé à 500 € sans clavier, écran ou souris (il était BYODKM, « bring your own display, keyboard and mouse »), le Mac mini a été conçu pour les switchers, ces utilisateurs venus du monde PC pouvant ainsi passer au Mac à moindres frais. Il ne s'agit pas de la mini-tour réclamée aujourd'hui encore à cor et à cris, il ne s'agit pas non plus du Mac qui a été le plus souvent mis à jour ou dont le tarif, paradoxalement, a été le plus avantageux. Mais grâce à son format réduit et sa forte intégration (que les concurrents ont eu du mal à égaler jusqu'à récemment), il a permis des usages qu'Apple elle-même, sans doute, n'avait pas imaginé.

skitched

Le Mac mini, qu'il soit G4 (1,25 à 1,42 GHz, ATI Radeon 9200 32 Mo) ou Intel (Core Duo ou Core 2 Duo, 1,5 à 2,53 GHz, Intel GMA 950 puis Nvidia GeForce 9400 M) n'a jamais été un foudre de guerre, mais sa puissance suffisait à un usage comme station bureautique et Internet. Extrêmement économe (85 W en charge), il a néanmoins souvent été utilisé comme serveur, au point que des sociétés comme MacMiniColo en ont leur activité principal. Compact (16,5 x 16,5 x 5 cm), discret et silencieux, il a aussi été très populaire comme système média center, notamment grâce à Front Row et la télécommande infrarouge fournie.

skitched
Apple met en avant l'utilisation du Mac mini comme média center.


Ces usages « imprévus » ont poussé Apple à progressivement revoir le positionnement de son Mac mini, d'abord avec un modèle serveur lancé en 2010, puis avec une toute nouvelle conception monocorps en aluminium à la mi-2010. Le Mac mini n'est désormais plus le « Mac du peuple » : embourgeoisé, il veut être le serveur des maisons connectées et des PME avancées, et le média-center des salons tendance. Plus fin, plus plat, plus facile à démonter et pouvant accueillir deux disques, le nouveau Mac mini se passe même de lecteur optique depuis l'été dernier.

skitched

Il a indéniablement perdu en polyvalence, mais reste la deuxième machine de bureau la plus vendue chez Apple (derrière l'iMac), et possède des fonctions dont nul autre Mac ne peut se targuer. C'est par exemple le seul modèle de la gamme à posséder un port HDMI, ce qui le rapproche de l'Apple TV, et a donc pouvoir générer un flux vidéo HD 1080p accompagné d'un flux audio stéréo, Dolby Surrond 5.1 ou 24-bit/192 kHz huit canaux. Il dispose aussi d'un ensemble de connexion assez varié : quatre ports USB, un port Thunderbolt, un port FireWire 800, un emplacement SD, et un couple entrée/sortie audio.

Machine d'entrée de gamme d'Apple, parfois considérée comme mal-aimée, le Mac mini a permis à la firme de Cupertino d'aller à la rencontre de nouveaux publics. Tantôt station de travail discrète mais puissante, tantôt serveur de fichiers efficace, tantôt média center de luxe, le Mac mini est une machine souvent oubliée, mais emblématique de la transformation d'Apple dans les années 2000 et qui possède toujours un certain capital sympathie chez les « fans » de la marque.

Tags
avatar macoupc | 
Ce mac m'a toujours tenté, encore plus depuis qu'il est en alu mais il est quand même pas assez bon marché pour remplacer un ordi correct ou jouer le "je ne l'ai pas payé cher donc il me rend les services pour lesquels j'ai payé pas plus". Je ne suis peut-être pas dans la cible mais pour une utilisation bureautique si on a déjà un écran, c'est parfait , non ?
avatar lubeco | 
Je suis responsable d'une régie publicitaire et d'affichage dynamique. Nos écrans et totems installés dans des galeries commerciales ou dans d'autres commerces sont tous équipés de Mac mini. Nous les pilotons à distance, ils sont réactifs, les écrans sont en 1920 x 1080 avec ou sans son. Des exemples sur www.distal-xplay.fr
avatar bratak67 | 
Si vous suivez le CES à Las vegas, vous ne trouvez pas impressionnant la foule de nouveautés dans tous les dommaines (info, photo, TV etc) de la concurrence (à Apple) ? Du lourd, du beau, innovant, design !!! ... et là, on parle d'un vieux Mac mini voir d'un unique téléphone de la marque qui ne sera pas révisé avant la fin d'année ... Pas étonnant que lorsque Apple propose une mise à jour, cela devienne un évènement !!
avatar misc | 
@batrak J'y vois des tas de choses qui ne sont pas sur le marché, ou alors des N-iemes déclinaisons du même téléphone, franchement je préfère le système Apple. Chacun son truc.
avatar Claude37 | 
On semble assez nombreux à l'aimer cette machine mais de passage à l'Apple Store de Bordeaux récemment, il a fallu que je demande où était le Mini en démo. Une seule machine pas vraiment mise en valeur. Choix local ou bien national ? Ça m'a fait mal au cœur !
avatar KTX-2010 | 
Perso, je suis ancien d'Apple, j'avais un G4 400 MHz (Et Carte 1 GHz), je suis passé au mini G4 1,5GHz discret toujours actif avec Classic à l'occasion, puis le Duo 2 Core pas mal bricolé (processeur 2 GHz) toujours actif sous Windows 7 uniquement (pas de Mac OS), et actuellement Duo 2 Core 2,26 GHz sous Snow Léopard. Je ne suis pas passé avec les modèles aplatis, et Lion ne me tente pas. J'en ai un peu marre de payer des mises à jour certains logiciels souvent plein pot. J'attends toujours un Mac mini ou moyenne tour style G4 ou plus compact
avatar thierry37 | 
L'article tombe bien. Je suis justement en train d'hésiter à prendre un mini pour remplacer mon vieux iMac 20" 2.4ghz de 2007..... Si j'arrive à le vendre dans les 600€...
avatar Jicenet | 
Quelqu'un a une idée de la date de renouvellement du Mac mini ? Le dernier modèle est sorti en juillet 2011... Un pronostic ? Ca m'aiderait à me décider ou patienter lol
avatar sined_marlouf | 
Le mac mini n’est plus un mac mini. C’est dommage, mais ses nouvelles dimensions le rendent difficile à loger sous un écran plat : ça dépasse, et pas qu’un peu ! Car il faut compter, en plus de la profondeur du mac, les prises branchées derrière… ça fait facilement 7 cm de plus. Il aurait été nettement mieux en forme de rectangle, quitte à élargir sa façade, mais à le réduire en profondeur… La forme carré est jolie, épurée, d’accord ça fait joli sur un catalogue. Mais le catalogue n’est pas la vraie vie pour un mac mini...
avatar kenny stewart | 
J'ais un mac mini fin 2009 avec 4GB RAM, 160GB HD 2.26GHZ,Clavier USB ,Magic mouse avec ecrans Samsung 27". Utilise entre autre Aperture ,inkscape,Photosop, iTunes et tout ca mac OSX Lion et en suis depuis de deux ans satisfait comme je ne l'ais jamais été avec un PC windows.
avatar golgoth666 | 
300€ de composant dans un truc vendu 700 ou 800€, faut pas charrier, certes, il est beau et assez performant, mais c'est du racket! Une bonne tour PC ou un shuttle est nettement moins cher rapport qualité/puissance. Le Mac pro, c'est du délire par rapport à des tour AlienWarte nettement plus puissantes!
avatar Marie-Danielle | 
Comme les imac n'étaient pas disponibles au Québec dans nos boutiques, j'ai finalement acheté un Mac mini. J'en suis très satisfaite. Un peu plus de connexions, c'est vrai. Mais quand je pense au prix que j'ai payé, je ne peux que me réjouir. En achetant un moniteur Asus, j'ai économisé 400 $. Avec cet argent économisé, j'ai acheté un Ipad 2 que j'apprécie vraiment....

Pages

CONNEXION UTILISATEUR