Trendnet dévoile les premiers produits Wi-Fi 802.11ac

Anthony Nelzin-Santos |
2012 sera l'année du Wi-Fi 802.11ac ou ne sera pas : à l'occasion du CES, Trendnet a présenté les premiers produits basés sur cette norme, le routeur TEW-811DR et la passerelle multimédia TEW-800MB. Broadcom a quant à elle annoncé quatre chipsets Wi-Fi compatibles (une antenne en UBS, deux antennes en USB et PCIe, trois antennes en PCIe). Actuellement au statut de brouillon, la norme 802.11ac, qui devrait être finalisée dans l'année, offre des débits théoriques de 1,3 Gbit/s en configurations trois antennes.

TEW-811DR
TEW-811DR


Cette norme reprend les avancées du 802.11n et les exploite à fond pour proposer des débits trois fois supérieurs : 450 Mbit/s avec une antenne (contre 150 Mbit/s), 900 Mbit/s avec deux antennes (contre 450 Mbit/s), et donc cette nouvelle configuration trois antennes permettant d'atteindre le gigabit. Le 802.11ac utilise des canaux de transmission plus larges (jusqu'à 160 MHz contre 40) grâce au recours à la bande moins encombrée des 5 GHz et plus (et est rétro-compatible 802.11a et n). Six fois plus économe, cette norme est surtout capable, grâce à la technologie beamforming, de localiser les appareils qu'elle dessert et de mieux les cibler, afin d'éviter d'« arroser » d'ondes les locaux et d'augmenter la portée.

On sait qu'Apple apprécie tout particulièrement être en pointe dans ce domaine : la firme de Cupertino avait été la première à utiliser le Wi-Fi dans un produit distribué au grand public, l'iBook. Alors que toute l'année 2011 a été ponctuée de rumeurs sur le remaniement de la gamme de produits AirPort, et que l'on parle d'une révision des gammes MacBook Air et MacBook Pro au premier semestre, Apple pourrait bien adopter le Wi-Fi 802.11ac et en inventer les premiers usages.

avatar Soner | 
Commentaires ondes cerveaux tout ça... Go!
avatar mirando | 
Si ça venait en même temps que la gamme Ivy bridge ça serait le pied. USB 3, un super wifi, une consommation en baisse, encore plus optimisé pour le montage avec Final Cut Pro X qui est déjà très performant actuellement. Suis impatient.
avatar Graigi | 
Pitié, que tout ce joli monde soit disponible au plus tard cet été ! :D
avatar Nicolas_D | 
2012, sera-t-elle l'année pour renouveler son parc hi-tech entre le bluetooth 4.0 et le wifi 802.11ac ?
avatar liocec | 
MDR Pitié, ils ne sont pas capables d'assurer une liaison stable dans les normes existantes (b, g et n) avec une box internet, un mbp ou un Pc (en sortie de veille par exemple), console de jeux, etc... et ils veulent nous vendre leur nouveau produit miracle, 2 fois plus rapide ?!? Il faudrait apprendre à marcher avant de vouloir courir !
avatar Tom.P | 
Vivement, mais il va falloir recycler ces fichu box et leur débit dépitant ! ^^
avatar oomu | 
@liocec Révisez votre matériel ou si vous n'êtes pas saturé par vos voisins. À la sortie de veille votre ordi doit rétablir la connexion, c'est normal. - cette norme signifie surtout que moins de machine en meme temps pourront utiliser le réseau sans fil. Il y a un nombre limité de fréquences utilisables. Une bande plus large (160mghz) par machine donc moins de machine à la fois. Peut être réaliste pour une famille, inimaginable en espace public(universités, aéroports)
avatar oomu | 
@Nicolas_D [07/01/2012 11:12] "2012, sera-t-elle l'année pour renouveler son parc hi-tech entre le bluetooth 4.0 et le wifi 802.11ac ?" Non.
avatar Steeve J. | 
Oomu : tu te trompes car se sera au contraire une amélioration et surtout pour les cas que tu cites : Possibilité d'utiliser plusieurs canaux sur une largeur de 80 MHz contre seulement 40 pour l'option 'large' du 802.11n le 256-QAM permet d'avoir une plus large modulation des données pour chaque canal, de quoi améliorer l'efficacité du transfert de données Des contrôles de parité plus efficaces et prenant moins de volume sur le total des données transmises Amélioration du 'Space-Time Block Code' utilisation du beamforming en émission et réception. Ce dernier point est certainement le plus intéressant. Il permet de modifier la forme de l'onde sortant des antennes afin de lui donner une direction privilégiée et donc d'en augmenter la puissance sur un chemin donné. L'onde devient donc directionnelle, ce qui permet d'augmenter la puissance d'émission dans une direction et donc le débit et la portée.
avatar simnico971 | 
Ce sûrement plus qu'un simple ciblage angulaire, je pense plutôt à un système utilisant la propriété du retour inverse des ondes : j'avais lu un article de recherche sur ce sujet, et étrangement, plus le milieu que les ondes traversent est complexe et dispersif, plus la précision du renvoi d'une onde à la source est grande avec un moins grand nombre de données nécessaires (milieux très inhomogènes, exemple un quartier de gratte-ciels entre source et récepteur pour un son, ou une forêt dense) : on parvient ainsi à focaliser le signal émis sur l'ancienne source pour peu qu'on connaisse le signal tel qu'il a été émis (facile en numérique) et en calculant les distorsions subies lors du trajet. Du coup, plus le trajet de l'onde est encombré d'obstacles, plus la focalisation est efficace ! Les résultats de cette méthodes étaient impressionnants, les ordres de grandeur de la focalisation du signal atteignaient le cm voir le mm à une échelle expérimentale de l'ordre du mètre : peut-être est-ce là une première application...

CONNEXION UTILISATEUR