Steve Jobs égratigne RIM et Google

Anthony Nelzin-Santos |
Le fait est extrêmement rare : Steve Jobs a décidé de participer à la conference-call pour célébrer le passage de la barre des 20 milliards de dollars de chiffres d'affaires. Alors que le marché mobile est extrêmement compétitif, Apple sort là son meilleur VRP : Jobs n'a pu s'empêcher de tacler à la fois RIM et Google.

Il remarque qu'Apple a surpassé RIM en termes de ventes : « je ne les vois pas nous rattraper ». Le BlackBerry doit désormais dépasser son public traditionnel, alors que les développeurs se plaignent de la boutique d'applications du fabricant canadien.

Mais c'est Google qui est la principale cible du patron de Steve Jobs : Apple active 275.000 appareils iOS par jour, avec des pics à 300.000, et 300.000 applications sur l'App Store — des chiffres qui dépasseraient ceux de Google, mais selon Apple, la firme de Moutain View ne fournirait aucun chiffre solide.

Pour Steve Jobs, la distinction entre un Apple fermé et un Google ouvert n'est pas pertinent, à cause de la fragmentation d'Android. Il cite Tweedeck, dont les développeurs ont dû composer avec plus de 100 versions légèrement différentes de l'OS de Google, sur 200 téléphones différents pour les 12 derniers mois — contre 2 modèles d'iPhone sur les 12 derniers mois. Les interfaces différentes, les App Store différents, etc., sont « un désordre total à la fois pour les utilisateurs et les développeurs ». La théorie de « l'ouverture contre la fermeture » ne serait donc « qu'un écran de fumée » qui masquerait à peine la vérité : les utilisateurs veulent des téléphones qui « fonctionnent tout simplement », ce qui n'est pas le cas de la majorité des Androphones.

Le patron d'Apple commente ensuite le marché des tablettes, sur fond de ventes très moyennes de l'iPad. Il pense que le format 7" n'est pas adapté, rejetant l'hypothèse d'un iPad 7" de manière définitive : un écran de 7" de diagonale est deux fois plus petit que l'écran de l'iPad en surface, ce qu'il considère comme tout sauf idéal. Un format trop petit : « il faudrait inclure du papier de verre pour que les utilisateurs rétrécissent leurs doigts ! ». Il pense qu'Apple a fait le meilleur choix avec le format 10", le minimum pour des applications. Alors que Google déconseille de sortir des tablettes sous Android 2.2, le patron d'Apple ne peut s'empêcher de qualifier les tablettes Android déjà sur le marché comme étant « mortes-nées » : « les choses vont être drôles » quand les utilisateurs ne pourront pas les mettre à jour.

Cette sortie de Steve Jobs n'est pas anodine : il est le meilleur porte-parole d'Apple. Il semble donc prendre la menace Android à sa juste mesure, tout en déplaçant légèrement le débat : le modèle de Google, qui laisse le choix, a peut-être ses avantages, reste qu'il pense que les utilisateurs préféreront celui d'Apple, peut-être plus restrictif, mais plus simple. En ajoutant iPhone, iPod et iPad, Steve Jobs estime qu'il pourra rester devant Android, tout en reconnaissant qu'il ne compte pas devenir le nouveau Nokia : « Nokia fait très bien ce qu'il font, nous les admirons, mais nous préférons faire du Apple ».

Sur le même sujet :
- Résultats Apple : 20 milliards de dollars !
avatar Hallucinex | 
Petite coquille; «20 milliards» au lieu de «20 millions».
avatar JustThink | 
Allez hop dans les dents !
avatar atariX_ | 
Ventes très moyennes de l'iPad ? Il s'en est vendu combien au final ?
avatar atariX_ | 
Ah, désoler, j'avais pas vu l'autre news, il en ont vendu moins que prévu en effet, mais c'est déjà un beau score, non ?
avatar Nephou | 
C’est dans l’actualité précédente : 4,19 millions pour ce trimestre fiscal. Une paille…
avatar rikki finefleur | 
heureusement que l'iphone a un ecran qui fait plus de 7 pouces..et que l'on peut facilement le manipuler ! Je crois que Jobs commence a avoir le melon..
avatar tap | 
Bref il dit n'importe quoi... On sent l'ego qui s'en prend un coup et qui a besoin de cracher sa haine. M'enfin, c'est Steve jobs quoi :-)
avatar Macuserman | 
@rikki: Faudrait aller te coucher maintenant au lieu de dire des âneries. C'est vrai que l'iPhone et l'iPad sont vraiment sur le même segment...
avatar shenmue | 
@AN:"sur fond de ventes très moyennes de l'iPad" Vous plaisantez la j'espère. Les chiffres attendus étaient de toute façon sans références antérieures et jamais Apple n'a vendu plus de 4 millions d'un nouveau produit sur son 2 eme trimestre de vente. Plus de 4 millions, c'est énorme pour un nouveau marché. On pouvait attendre plus mais somme route il n'y a je ne répète aucune référence de ce type antérieure à l'arrivée de l'iPad. Apple vient de vendre 7,5 millions d'ipads en 6 mois, il tient 90% de ce nouveau marché. Le touche pipi des analystes on s'en fout un peu non ?
avatar lord danone | 
Il y a peu etre de la haine mais si l'on s'appuie sur les chiffres de ventes, Steve Jobs n'a jamais tort.
avatar thierry61 | 
Pareil que Shenmue. Les ventes pourraient être jugées moyennes si on pouvait les comparer à une quelconque prévision de Apple même. Un point du discours de SJ que j'ai noté : s'est dit surpris par le succès rencontré par l'iPas sur le marché de l'entreprise, un marché qu'ils ne visaient pas spécialement.
avatar ipascm | 
sorties très moyennes de l'ipad?
avatar crakou | 
et pendant ce temps-là l'action s'effondre...
avatar Anthony Nelzin-Santos | 
@shenmue : non on ne s'en fout pas de leur avis, si l'action dévisse en after-hours, c'est certes à cause des traditionnels retours sur investissements, mais aussi parce qu'iPod et iPad sont en dessous. Les analystes sont une partie de la machine financière, ils sont une donnée importante lorsque l'on parle de résultats et de l'état financier d'une boîte comme Apple. @Thierry61 : oui, il mentionne aussi le marché du K-12 (l'éducation), traditionnellement assez frileux (en tout cas plus que le monde universitaire), et qui a passé de grosses commandes institutionnelles.
avatar BananaYatta | 
Faut pas trop s'en faire pour les ventes d'iPad. Je vois bien ça sous les sapins de Noël... Sinon, la v2 se vendra encore beaucoup mieux, comme le fut l'iPhone 3G versus l'iPhone Edge.
avatar fromdisco | 
Steve, t'es le meilleur ! ça fait 25ans que tu révolutionnes à toi tout seul l'informatique personnelle, alors te laisse emmerder par les gogolphone ! Repose toi bien pour nous faire rêver encore une fois mercredi.....
avatar mad-gecko | 
Ce mec a créé "think different" et critique une appli qui fonctionne sur 200 téléphones différents en disant que c'est mieux de le faire sur 2 modèles... J'hallucine.
avatar robertodino | 
Steve sait aussi reconnaitre ses erreurs, qualité rare chez les CEO. Après il ne faut pas se leurrer non plus, en ce moment c'est dur de faire mieux que les produits d'Apple. C'est un fait.
avatar Jean-Jacques Cortes | 
À chaque fois qu'Apple bat un record de vente, son action perd des plumes, c'est à n'y rien comprendre. Et demain, Apple va lancer une mise à jour mineure de son MacBook Air, et l'action va prendre 10%. Ne cherchez pas à comprendre.
avatar R1x_Fr1x | 
il est gentleman et respecteux SJ en parlant de Nokia "Nokia fait très bien ce qu'il font". Mais que font-ils de bien au juste je lis partout qu'ils traversent la pire époque de leur histoire
avatar shenmue | 
@AN:"Les analystes sont une partie de la machine financière, ils sont une donnée importante lorsque l'on parle de résultats et de l'état financier d'une boîte comme Apple." bah leurs réaction à T+1, je persiste, si on s'en fout. Le court termisme, on a vu où ça menait en économie globalisée... Ce n'est pas parce qu'un analyste dit "ventes moyennes" qu'elles le sont réellement... Même les ventes d'iPods, je me souviens parfaitement d'analystes qui prévoyaient il y a quelques années un effondrement des ventes à 30 millions....pour 2010 !!! Bref, faut prendre du recul. On sait très bien que le court va fortement remonter vu qu'il n'y a aucune raison qu'Apple n'aligne pas des supers perfs au moins à court terme. Les réactions épidermiques autour de chiffres de ventes d'un nouveau device qui s'est vendu au delà des 4 millions dans sa première mouture, dans sa première année de vente, avec des stocks au taquet, franchement si, je le redit, OSEF... Les sur-dramatisations des traders on voit où ça mène, là ils spéculent sur Apple, mais ce sont les mêmes qui investissaient à mort sur les banques et assurances qui devaient prendre le bouillon quelques jours après des chiffres records à la bourse... Apple fait des chiffres de croissance et de ventes exceptionnels dans l'économie réelle. Le cours de bourse ne devrait pas être décoléré de ces fondamentaux...
avatar lukasmars | 
C'est dans des reactions non controlées comme ça que je ne comprend pas ce type. Putain, qu'est ce qu'il va ferrailler avec des arguments à la noix ( android fractionné; android mort-né pour les tablettes etc ...)et de tenir des comptes d'apothicaires ( 300 000 appareil activés ...) Putain mec, t'es un CEO, laisse les seconds couteaux jouer à ces jeux de massacres dignes de Ballmer mais toi, prend de la hauteur !! C'est comme la sortie non controlée qu'il avait fait avec adobe en les qualifiant de paresseux, putain jobs va t'aérer l'esprit !
avatar muhyidin | 
Pour Android il a pas tout à fait tort, il a bien cerné le problème. Et pourtant j'ai vendu mon iPhone 4 pour un Galaxy S.
avatar lord danone | 
Il est ou le rapport mad-gecko?
avatar sekhmet | 
il a raison pour android, devoir tester ton appli sur des centaines de téléphones sur 3-4 versions de l'OS qui tournent actuellement et sous différentes interface maison d'opérateur, c'est la galère ! Pour les tablettes pareil, on sort des tablettes android alors même que Google ne veut pas qu'on en sorte. Quand le fabricant même d'un OS déconseille son utilisation dans des tablettes, faudra pas s'étonner si ça tourne pas parfaitement !

Pages

CONNEXION UTILISATEUR