Pertes de données chez Evernote : 6.000 utilisateurs touchés

Anthony Nelzin-Santos |
Phil Libin, le PDG d'Evernote, a admis que 6.323 utilisateurs du service de notes dans le nuage avaient été affectés par des pertes de données, dues à un problème technique. Evernote vient de passer le cap des 3,7 millions d'utilisateurs pour 145 millions de notes stockées.

Les données confiées à Evernote sont dupliquées jusqu'à six fois, dont une en local, sur le disque de l'utilisateur. Evernote utilise un système de 37 shards, où les données sont éclatées sur plusieurs serveurs et répliquées. Si un serveur tombe en panne, un ou plusieurs autres serveurs prennent la main. Au mois de juillet, un des shards a eu un problème global : les serveurs se renvoyaient donc la balle, ce qui a causé l'écrasement de certaines données, et donc leur perte.

Le patron d'Evernote a expliqué que 70 % des données perdues avaient pu être récupérées : certains serveurs sont utilisés pour sauvegarder les notes pendant leur modification avant d'écraser les données existantes et de synchroniser, et des données ont donc pu en être tirées. Les utilisateurs qui sont passés par l'interface web d'Evernote, ou ceux dont les données étaient entièrement stockées dans l'unité défectueuse ont par contre perdu leurs données — Evernote a décidé de les dédommager avec un an de service Premium.

Les systèmes comme le sharding sont justement prévus pour compenser la panne logicielle ou matérielle d'un serveur en éclatant les données sur plusieurs serveurs. On lui associe en général un mécanisme de réplication des données : en cas de panne, on ne perd donc qu'une partie des données, données que l'on peut récupérer sur une copie. La panne du système complet est un événement assez exceptionnel : c'est une occasion de rappeler que le stockage en ligne aussi peut avoir des défaillances, malgré toutes les précautions prises, et que rien ne vaut mieux que de multiplier les points de sauvegarde pour les données les plus importantes.
avatar Nicky Larson | 
[quote]Evernote a décidé de les dédommager avec un an de service Premium.[/quote] Aha! Leur service est tout merdique et ils offrent un an de service merdique en plus aux clients qui ont perdus leurs données. Juste risible.
avatar Stalmicmac | 
Aïe, difficile de pouvoir offrir autre chose... En tout cas, dans l'imprimerie ou je bosse, les données sont backupées en interne et en externe, en plus du XServe RAID. Comme ça, en cas de pépins mineurs (les travaux sont facilement récupérables) et en cas d'incendie, les données externes peuvent toujours être utilisées pour les transmettre aux clients afin qu'ils ne perdent pas tout.
avatar dashan | 
J'ai clairement eu une peur bleu en voyant le titre, ayant l'intégralité de mes notes de cours dessus autant dire l’équivalent de 1 ans et demi de boulot. Heureusement que le stockage local prime sur le cloud.
avatar Sephi-Chan | 
[quote=Nicky Larson] Aha! Leur service est tout merdique et ils offrent un an de service merdique en plus aux clients qui ont perdus leurs données. Juste risible. [/quote] Tu préfères qu'ils disent "On a perdu vos données et on vous emmerde ?" ? Quand une boîte rencontre un problème qui touche les utilisateurs (même une minorité) du service (qu'ils payent ou non), c'est bien normal qu'elle fasse un geste pour ces personnes (et les personnes qui seront potentiellement touchées par le problème). Apple offre bien des bumpers pour compenser le problème d'antenne de l'iPhone 4 (dont seulement une minorité d'utilisateurs se plaint). Sephi-Chan, [i]Ah ! Les éternels insatisfaits…[/i]
avatar JMeyran | 
Qu'il aient paumés des données sur leurs serveurs est une chose, mais tout les abonnés (y compris gratuits) ont les notes en local (et sur chacun des postes) A part les mobile only, je vois pas qui a pu perdre quoi. @jmeyran
avatar drkstr | 
Un peu HS, mais est-ce que c'est possible d'utiliser Evernote un peu comme un GTD ? En mettant des échéances par exemple... Parce que Things me saoule à toujours avoir besoin du mac pour synchroniser les appareils mobiles, ce serait tellement plus facile si ça passait par mobileme par ex.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@jmeyran : suffit de lire : « Les utilisateurs qui sont passés par l'interface web d'Evernote, ou ceux dont les données étaient entièrement stockées dans l'unité défectueuse ont par contre perdu leurs données »
avatar liocec | 
Ça laisse songeur sur la sécurité internationale de l'informatique...d'ici qu'un groupe de hacheurs supprime un 0 à tous les comptes sup à 10000 pour en ajouter un à tous les comptes inférieurs...
avatar Shralldam | 
@Nicky Larson : Ton commentaire est à la fois injuste et inutilement grossier. Malgré ce couac, Evernote reste un très bon service avec un client Mac de très bonne qualité.
avatar supermars | 
On peut constater que le service proposé par cette entreprise ( stockage sécurisé des données ) non seulement n'a pas été assuré mais en plus a abouti à une perte/destruction de données confiées. Il y a donc préjudice largement incompensé par une offre de continuité de service. Il apparaît également que les clients ne bénéficient pas d'une assurance de la part d'Evernote pour ce genre de dégât.
avatar merzhin22 | 
@Nicky Larson: si c'est un troll c'est bien essayé, si tu le penses vraiment........... Chez Renault ou Peugeot voir Audi, essaie d'avoir un geste commercial quand il y a un défaut de fabrication sur une de leurs automobiles. J'ai eu ce type d'ennuie sur ma Renault Laguna 2, un turbo de marque KKK et bien figure toi qu'a l'époque en 2003 le réseau Renault n'a rien voulue savoir et là on ne parle pas de pauvre notes qui de toutes manières ont du être stockées en local (usb, HDD externe) chez les clients mais d'un turbo à plus de 1000€ sans compter la main d'oeuvre elle aussi à plus de 1000€ sur ce type de casse. Donc je trouve qu'Evernote fait vraiment une offre sérieuse à ces clients qui je pense le rendrons bien.
avatar philiipe | 
Définition de "cloud computing" = vaste supercherie qui consiste à tranformer des utilisateurs en abonnés ; La nouvelle cash machine des "NTIC".
avatar merzhin22 | 
@Philiipe Si tu n'a pas tord d'un côté de l'autre je pense tout de même que ce type de service n'est pas encore arrivé à maturité, regarde l'exemple de Skype qui va pour moi devenir dans les 5 prochaines années une entreprise rentable à plus d'un titre. Ce type de services va se généraliser une fois que les forfaits data auront remplacé les vieux forfaits GSM et c'est aussi bizarre de constater qu'Apple a exactement le même type de raisonnement avec FaceTime.
avatar desimages | 
@Nicky Larson "Aha! Leur service est tout merdique et ils offrent un an de service merdique en plus aux clients qui ont perdus leurs données. Juste risible." De plus en plus cool les commentaires sur MacG ! Me demande quand-même si Nicky dirait la même chose au sujet d'une perte des données sur MobileMe ;-((
avatar Sephi-Chan | 
[quote=Philiipe] Définition de "cloud computing" = vaste supercherie qui consiste à tranformer des utilisateurs en abonnés ; La nouvelle cash machine des "NTIC". [/quote] Ce n'est pas propre au cloud. Les services centralisés ([url=http://video.google.com/videoplay?docid=169589780372642064]Minitel 2.0[/url]) utilisent souvent ça. À partir du moment où le service n'est pas gratuit, qu'il n'est pas vendu sous une forme quantifiable, l'abonnement est une solution plutôt cohérente. Il faut bien financer d'une manière ou d'une autre l'hébergement (et en l'occurrence la partie sharding et replication)… Arrêtez de croire qu'on veut toujours vous escroquer à partir du moment où vous payez quelque chose… Sephi-Chan
avatar Disia | 
Un bon carnet Moleskine et ça repart !
avatar cr697 | 
@Nicky Larson T'as parfaitement raison! Mais pour l'avenir du cloud? Doit on être inquiet?
avatar Erravid | 
Au passage, on peut aussi parfaitement faire des dossiers/carnets en local avec Evernote. Ainsi, la question de la synchronisation ou d'un quelconque abonnement ne se pose pas, et aucun risque de perdre des données sur leurs serveurs. Pour les dossiers/carnets synchronisés, tout est aussi sauvegardé en local. Donc avec Time Machine, impossible de perdre quoi que ce soit. Tout est bien conservé dans ~/Bibliothèque/Application Support/Evernote/data On peut aussi exporter manuellement les notes pour les archiver. Evernote est simplement génial, et ses détracteurs n'y ont certainement rien compris et/ou sont complètement passés à côté. Je précise une dernière chose : pas besoin d'abonnement pour l'utiliser, à moins de vraiment synchroniser sur leurs serveurs une énorme quantité de fichiers chaque mois (pour compléter les propos de Sephi-Chan).
avatar LeSuisse | 
Perso, je trouve la réaction d'Evernote appropriée du point de vue communication RP. Ils ne cachent pas le problème, donnent les explications, présentent leurs excuses et font un geste commercial. Du point de vue technique je ne peux pas me prononcer, mais il ne m
avatar Nicky Larson | 
[quote]Quand une boîte rencontre un problème qui touche les utilisateurs (même une minorité) du service (qu'ils payent ou non), c'est bien normal qu'elle fasse un geste pour ces personnes (et les personnes qui seront potentiellement touchées par le problème).[/quote] Le vrai geste aurait été un remboursement de l'année en cours (si lieu d'être). A chaque utilisateur lésé de décider si il veut se réabonner l'année suivante. Pour rapple, Apple elle propose le remboursement... La, c'est très facile pour eux: - "on vous a baisé, et pour vous consoler on vous offre une année de service en plus (qui nous coûte quasiment rien vu qu'on a déjà l'infrastructure ...)" - "Ha ? Vous vouliez partir et ne plus utiliser notre service. Dommage ... ahahaha!" [quote]Chez Renault ou Peugeot voir Audi, essaie d'avoir un geste commercial quand il y a un défaut de fabrication sur une de leurs automobiles. [/quote] Génial et typiquement français: le nivellement par le bas. Pourquoi se comparer toujours au plus mauvais ? C'est trop facile, ça permet de justifier toutes les politiques merdiques commerciales. [quote]Un bon carnet Moleskine et ça repart ![/quote] Yeah !!! J'en ai pleins ^^
avatar iNabil | 
ça montre en tout cas que même en ligne on est pas sûr que nos données soient conservés dans le temps (je parle d'une manière générale des données numériques) et qu'il faut toujours avoir un disque dur fourre-tout à la maison
avatar Stalmicmac | 
3 versions sur différents supports à différents endroits, et là, avec un peu de chance... tu t'en sors!
avatar Stalmicmac | 
Exemple: 1) Copie sur un espace de stockage interne en RAID 5 (donc plusieurs disques durs). 2) Copie sur un espace de stockage externe à ton lieu de travail 3) Copie "Synchronisée" dans un nuage
avatar YannK | 
"Définition de "cloud computing" = vaste supercherie qui consiste à tranformer des utilisateurs en abonnés ; La nouvelle cash machine des "NTIC"." +1, rien que de penser que Google et consorts poussent pour la dématérialisation à l'extrême (Google OS bientôt…) et que des journalistes de la presse informatique grand public (deux à trois millions de lecteurs) font l'apologie de ces solutions car gratuites, sans jamais parler des inconvénients et du problème de dépossession des données, ça me fait gerber. HS ; "Renault Laguna 2" En même temps, tu l'as cherché :p Parce qu'à cet époque, mon amie était en missions chez divers sous traîtants automobile pour apporter son expertise en freelance, Renault était systématiquement la marque qui choisissait encore plus systématiquement le matos le moins cher proposé… et, ce, même si le matos considéré comme assez fiable pour pas emmerder 99% des utilisateurs coûtait un euro de plus… -_- Y'a pas de secret, quand un constructeur fait 15 ou 20% de réduction sur un modèle, c'est que c'est son vrai prix de vente et ils font encore du pognon dessus. Ça vaut pas plus, et parfois ça vaut même largement moins…
avatar sinbad21 | 
Le nombre de gens que je connais qui ont tout perdu suite à un virus ou un crash de disque dur. Ou tout simplement à un mauvaise manip dans les sauvegardes. Des services comme Evernote et Mozy, ne serait-ce qu'en complément des backups sur site, sont une assurance contre la perte de données. Même si rien n'est jamais sûr à 100% (la preuve), on minimise quand même les risques. Autre avantage, on a accès à ses notes de n'importe où. Il m'arrive souvent de consulter (ou de modifier) des notes au bureau que j'ai rédigées chez moi. C'est franchement pratique de ne pas être dépendant d'une machine spécifique. Ma seule inquiétude est la pérennité de ces entreprises. Mozy aussi bien qu'Evernote offrent un service gratuit qui suffit amplement pour la plupart des particuliers. Leur modèle économique va-t-il leur permettre de perdurer ? Que va-t-il se passer si ces entreprises mettent la clé sous la porte ? On aura un mois pour tout rapatrier en local et puis basta, tout sera à recommencer. Ou alors elles peuvent décider du jour au lendemain la fin des offres gratuites. C'est la rançon à payer quand on ne vaut pas payer, justement : voir le service disparaître brutalement.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR