Apple rachète Poly9 un spécialiste en géomatique

Florian Innocente |
Poly9, une petite entreprise Québécoise a été rachetée par Apple, signale le site Le Soleil. L'essentiel de l'équipe aurait rejoint la Californie.

Poly9, fondé en 2005 et comptant moins de 10 employés, travaillait dans le domaine de la géomatique. Elle s'était fait une spécialité de la réalisation d'applications mêlant données et cartes comme celles de Google.

Ainsi l'application web Mapspread avec laquelle, un promoteur immobilier par exemple pouvait concevoir une application pour son site où étaient surimposées ses infos immobilières avec des fonds de cartes. Un principe avec des débouchés dans quantité de domaines, institutionnels comme commerciaux.



La question évidemment est de savoir ce qu'Apple va faire de cette société. Poly9, rappelle Le Soleil, avait aussi mis au point des interfaces de programmation pour Apple, Microsoft ou Yahoo. Il y aura peut-être matière à enrichir le SDK d'IOS pour les applications utilisant beaucoup la géolocalisation.

Cette acquisition suit celles au printemps dernier de Siri (moteur de recherche vocal) et d'Intrinsity (spécialiste en puces ARM). Fin 2009 elle avait mis la main sur Placebase, qui officiait sur les mêmes terres que Poly9, toujours la manipulation de données et de cartes géographiques.

Sur le même sujet :
- Apple rachète l'application de recherche Siri
- Apple confirme le rachat d'Intrinsity
- Apple aurait racheté un service de cartographie

Tags
avatar mfam | 
Quoi, une business québécoise ! Et ils sont 7, dont deux ne s'expatrieront pas.
avatar daito | 
Peut être ne plus dépendre de Google pour l'application Plans.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Je pense à le même chose que toi Daito. Plus Apple lancera de services et moins il seront dépendant !
avatar L.Fire | 
Je ne crois pas que ce soit la dépendance qui pose problème à Apple. C'est plutôt le fait de devoir donner des informations spécifiques, exclusives et surtout en avant première à Google sur les évolutions de iOS afin de s'assurer d'avoir les bons logiciels au moment du lancement. Cela crée un conflit d'intérêt et gène beaucoup Apple. C'est vrai que donner des infos sur son futur produit à un concurrent c'est vraiment pas super !
avatar 513 | 
Vous imaginez le boulot déjà réalisé avec Bing et Google Maps ? Street View dans le monde entier, listing de tous les établissements deja référencés, etc. Je vois mal Apple remplacer Google.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Il n'y a en effet peu de chances, du moins avant un paquet d'années, qu'Apple propose un service cartographique aussi riche que ceux de Google ou Bing. Regardez OpenStreetMap par exemple pour avoir une meilleure idée des moyens à mettre en jeu. Rien n'est impossible cela dit, les données proprement dites sont relativement accessibles, mais les données ne servent à rien en soi. Il faudrait derrière recréer entièrement les cartes et surtout les outils pour y accéder. Le plus difficile dans l'histoire, c'est la géolocalisation dans les deux sens (adresse > XY ou XY > adresse) et Google est vraiment excellent dans ce domaine. Je vois mal comment Apple pourrait acquérir ces connaissances techniques et la base de données monstrueuse constituée par Google en achetant des petites start-up comme celle-ci. Il faudrait des moyens incomparablement plus importants. De toute manière, cette entreprise n'est pas du tout en concurrence avec Google, puisqu'elle utilise les services de géomatique de cette dernière pour ajouter des fonctionnalités. C'est cet aspect qui intéresse Apple, beaucoup plus que la perspective de créer un Apple Maps.
avatar Scalou | 
Peut-etre cela servira a enrichir la fonction lieux de iPhoto et autres...
avatar JPTK | 
J'ai toujours été nul en géomatique :-(
avatar Mic-M4c | 
En tout cas, en 2010 bien entamée, je ne comprends toujours pas pourquoi on se tape du fil de fer et des zones colorées dans nos GPS (autonomes et iPhone) alors que la technologie permettrait largement d'avoir des GPS offrant des vues satellites genre Google/Microsoft Maps/vues 3D bien plus agréables !?! Ça reste encore un mystère pour moi...
avatar Philactere | 
@Mic-m4c Le poids des images à télécharger peut-être pour une application hyper-mobile ?
avatar LeSteph | 
Travaillant dans le domaine, je peux vous dire que les formats sont fichtrement propriétaire et que les données se paient chère. De plus, que voulez-vous afficher sur votre carte? Le fond de plan tiré de Google earth (google qui rachète les relevés satellites aux états soit dit en passant) ne vaut pas chère! Ce sont les autres données, souvent tirées de BD propriétaires qui valent chères! Là, on s'adresse a de gros bonnet, genre administration ou service sous couvert des états qui monnaient leurs données sans trop de concurrence. Bref, il y a un gros Business la derrière et ce n'est pas pour rien que Google, Microsoft et maintenant Apple s'y intéressent! D'ailleurs, si on veut acheter une paire de chaussette, ce ne serait pas plus sympa de faire notre recherche sur Google Earth plutôt que Google afin qu'il nous affiche les magasins qui sont proches de chez nous plutôt que le magasin hyper in qui se trouve sur Rodéo Drive à L.A. De mon côté, je pense que dans le futur, les recherches web se feront sur un outils du genre de Google Earth ou Map. On dit ce que l'on recherche et puis l'on dit où l'on est pour que le résultat soit plus pertinent et je vous promets que le résultats et beaucoup plus convivial et pertinent! D'ailleurs les boîtes de pub l'on bien compris depuis un moment dont Apple!!!
avatar Mic-M4c | 
@Philactere: avec les capacités de stockage actuelles, pas forcément besoin de télécharger d'une part, tout peut être contenu dans un mini-disque dur. D'autre part, la résolution d'affichage est ridiculement petite donc pas d'images de grosse taille, dès lors que tu sais à quelle échelle tu veux afficher l'image. C'est juste ma réflexion/question et non une critique.
avatar 513 | 
Je pense que ces acquisitions vont permettre de créer de nouveaux API (calques, etc) dans iOS pour des appli utilisant la géolocalisation.

CONNEXION UTILISATEUR