Adobe prépare des applications pour iPad

Florian Innocente |
Des applications pour iPad sont en préparation chez Adobe, révèle John Nack, le chef produit de Photoshop, qui a été chargé de superviser leur développement. Peu de pistes sont données sur leur nature, mais il dit avoir relevé un intérêt chez des photographes pour une version mobile de Lightroom.

Un nouveau challenge qui, à titre personnel, l'emballe "De bien des manières, l'iPad est l'ordinateur que j'ai attendu toute ma vie". Il affirme aussi qu'Adobe a des idées inédites quant à la façon d'utiliser le multitouch pour des applications sur tablettes.

Ce qui renvoie vers la seconde partie de son propos, celle de la difficulté à prévoir si une telle application passera sous les fourches caudines d'Apple. Il rappelle - sans néanmoins trop s'en émouvoir - que Lightroom, le concurrent d'Aperture - n'a pas droit de cité dans les boutiques de la Pomme. Il s'interroge aussi sur la manière dont Apple considérera justement ces nouvelles utilisations du multitouch qu'Adobe a en tête. Est-ce que tel geste, s'il diffère d'un usage classique, ne sera pas l'occasion d'un refus de validation de l'application ?

Adobe a déjà quelques applications en rayon sur l'App Store, dont une pour l'iPad - Adobe Ideas - pour griffonner quelques esquisses. Mais l'éditeur semble prêt à des développements plus significatifs.




Tags
avatar Silverscreen | 
Lightroom n'a pas droit de cité dans les Applestore mais Aperture non plus sur l'Adobe Store… Étonnant non ? John Nack est quelqu'un de réellement brillant avec un blog très intéressant : c'est triste de le voir pris dans cette guéguerre entre Apple et Adobe. Ceci dit, la politique de validation de l'Applestore a à 90 % à voir avec ou les termes d'utilisation des opérateurs (pas de tethering, éviter les applis gourmandes en ressources de bande passante, éviter la VoIP, les usages comme serveur) ou avec les histoires de décence de contenu. Apple étant de fait dans une position de distributeur, ça responsabilité est en partie engagée en cas de diffamation, contenu inaproprié à certains publics etc. Ok, la censure se fait à la louche mais les cas de censure pour raisons technologiques sont assez rares… Les applis refusées peuvent l'être en raison de techniques de cross-compiling (Flash, Java) ou d'utilisation d'APIs privées mais une appli développée avec XCode, qui n'utilise pas d'APIs privées/non documentées et qui n'est ni contraire aux conditions d'utilisation d'ATT/Orange etc et qui ne montre pas des nanas à poil ou qui porterait atteinte à l'image d'une personne physique ou morale n'a aucune raison d'être refusée… Et quand bien même, Adobe (surtout dans le contexte actuel) a toutes les chances d'obtenir un réexamen sous de très brefs délais en cas de refus injustifié. Faut pas non plus jouer les faux-naïfs et se demander benoitement si les applis Adobe peuvent être refusées par Apple simplement parce que les 2 entreprises sont en désaccord au sujet de Flash. ---- Concernant Flash, Apple n'a jamais dit que si la technologie existait, était légère, fiable et utilisait intelligemment les ressources de l'iphone (ce qui n'est pas encore le cas), il ne l'utiliserait pas pour lire le web. Juste qu'ils ne voulaient pas d'applis dévelopées avec… Grosse nuance.
avatar iMourousi | 
Nack clarifie dès le début qu'il ne se situe pas dans le contexte de la polémique sur Flash. Il évoque le risque pour tout développeur de se lancer dans un investissement coûteux (conception, développement, tests) d'une application sans garantie, ni même indice à priori d'une possible approbation. Certes il y a des termes d'utilisation, mais Apple a démontré l'an dernier sa capacité à procéder à des refus pour le moins douteux, parfois au prétexte que l'application soumise "dupliquait" des fonctions Apple. A ce titre, la crainte de J Nack me semble légitime (au passage, il qualifie l'absence de Lightroom des boutiques Apple de "fair enough" - de bonne guerre; le pb avec l'app store est l'absence d'alternatives).
avatar albert13 | 
Vraiment compliqué l'histoire entre Adobe et Apple, je trouve fou de mettre des équipes de dev sur un projet qui n'est pas sûr d'être validé par AppsStore (cad pour eux par "Stevy"). Bah si ils ont les moyens de faire cela... ou... ou.... ils vont faire le forcing de tous les côtés et mettre Stevy en face de ses responsabilités. Genre il sorte un truc de la mort pour les photographes ou passionnés, ils nous font lécher les babines et ensuite ils disent ce n'est pas nous c'est eux qui refuse... Et, ils font une campagne à "donf" en se présentant comme chevalier blanc ;-) D'un autre côté on peut se dire qu'ils peuvent prendre contact avec Stevy et dire voilà ce que nous allons faire pour l'ipad mais c'est se jeter ds la gueule du loup : il dévoile leurs bonnes idées Stevy refuse et va voir ses développeurs pour faire un aperture ipad killer... Va y avoir du sport... je le sens ;-) mais l'essentiel c'est que nous utilisateurs ne soyons pas les dindons de la farce... comme souvent d'ailleurs... mais que faire à part envoyer un mail à Stevy pour lui dire alors mec ou tu veux en venir ? lâche l'info ;-)... mais je doute que le monsieur soit bavard ;-)) @micalement,
avatar NicolasO | 
Et les conditions d'utilisation changent du jour au lendemain...
avatar Yohmi | 
À sa place, j'enverrais également un courriel à Jobs pour lui demander.
avatar BigMac50 | 
Cela ne peut etre que bénéfique pour nous tout cela Apple est intelligent et si Adobe sort une superbe appli je ne vois pas pourquoi elle serait refusée. Mais encore faut il qu'elle ne soit codée avec les pieds hein Mr Adobe  Moi tout cela me rejoui car est nous les gagnants dans l'histoire car force les deux enteprises à innover et proposer des applis performantes pour étayer leurs propos.
avatar Nesus | 
Ils viennent de refuser celle avec le wi-fi. Et la réponse de l'auteur m'amuse quelque peu. Au lieu de sécuriser la sync avec iTunes, direction Cydia xD. Il y a effectivement une question de sécurité intéressante à relever ici. Maintenant est-elle où non à prendre en compte...
avatar GStepper | 
L'avantage de l'écosystème AppStore est que même les tenors de l'industrie doivent faire leur preuve. Rien qu'à la présentation de l'iPad, le logiciel de dessin présenté enterre "Adobe idea"... Nous verrons bien ou se situe la créativité et la volonté de faire d'excellentes applications entre les grands noms et les petits qui ont tout à gagner... :)
avatar Vinc | 
S'ils font ça avec le SDK d'Apple il n'y aura pas de problème. En tout cas c'est exactement le genre d'applis qui peut m'intéresser. Simplement pouvoir récupérer les photos du reflex et pouvoir les visualiser sur un iPad sans passer par un ordi, ce serait d'enfer !
avatar SadChief | 
[quote]Simplement pouvoir récupérer les photos du reflex et pouvoir les visualiser sur un iPad sans passer par un ordi, ce serait d'enfer ![quote=*] Ne confondons pas le paradis avec l'enfer quand même, surtout lorsqu'on parle de l'Pad... Steve appréciera certainement!
avatar Moulick | 
@Vinc "Simplement pouvoir récupérer les photos du reflex et pouvoir les visualiser sur un iPad sans passer par un ordi" Heu... what the hell you are talking about? Ca, ça existe déjà nativement sur l'ipad...
avatar Vinc | 
#Moulick avec des fichiers RAW ? (si c'est le cas j'achète un iPad direct !)
avatar Mecky | 
Et pourquoi pas une Fondation dont la vocation unique serait l'approbation des applications sur base de critères définis et arrêtés par le fabricant-concepteur-propriétaire de la plateforme (ici Apple). Pourraient également en être membre tous les (candidats) développeurs. Celle-ci serait financée par un pourcentage des revenus. Tant les applications tierces que celles du fabricant devraient recevoir son aval : tout le monde sur le même pied d'égalité ! L'important réside évidemment à établir les règles et les mécanismes d'ajustement (car il y a toujours des p'tits malins pour trouver des failles).
avatar GStepper | 
@ Vinc Je ne fais jamais de photo donc je suis très mal placé pour te renseigner mais il semble que les (certains) fichiers RAW soient effectivement supportés en natif avec le kit de connexion appareil photo vendu en sus de l'iPad : http://store.apple.com/fr/product/MC531ZM/A?mco=MTc4MjQ4NDc#overview
avatar GStepper | 
@ Mecky Ou est l'intêret pour Apple par rapport à la situation actuelle ?
avatar blazouf | 
Bien sur avec les fichier raw ! En tout cas, ceux reconnus par OSX..
avatar Vinc | 
@ GStepper @ blazouf Ouah génial ! Merci les gars. (bon après avec des gros fichiers de reflex, reste la capacité de stockage de l'iPad, mais ça pourrait bien m'éviter de me trimballer mon MBP)
avatar Moulick | 
@Vinc Oui oui ça m'a étonné moi-même, mais oui avec les fichiers RAW... C'est énorme. Prépare ta CB ;-)
avatar Moulick | 
@Blazouf Le 'Bien sur" me semble de trop. C'était vraiment pas couru d'avance. En tous cas c'est vraiment une bonne chose, c'est sur... pour peu que son appareil soit reconnu par Os X
avatar lennoyl | 
Vu qu'Apple vend Microsoft Office sur son store (alors qu'il concurrence quand même pas mal iWork), il est quand même légitime de se demander pourquoi pas Lightroom.
avatar relaxx | 
En tout cas une chose est sure, apple devrait proposer un protocole de validation un poil plus sécurisant. Par exemple avec un différé de mise en oeuvre des normes de validations de quelques mois. Une mise en forme des normes sous forme de charte simple et friendly histoire de faire disparaitre le sentiment d'arbitraire (il ne s'agit pas d savoir si les choses sont effectivement arbitraires ou pas, mais de noter que des développeurs en nombre non négligeable ont sincèrement ce sentiment). Une procédure de validation pour les décisions ne s'appuyant sur interprétation évidente de la charte (une procédure d'appel avec là aussi une charte de ce qui est demandable comme évolution).
avatar GStepper | 
@ lennoyl La réponse est fort simple. Apple (en tant que distributeur) vend ce qu'elle choisi de vendre sans devoir le justifier à quiconque. C'est pareil avec la FNAC, Carrefour, Darty, les stores Nintendo/Sony/Xbox live...
avatar pseudo714 | 
ouais apple vends des imprimantes hp ils devraient aussi vendre des imprimantes dell et des ordinateurs hp et puis les états-unis devraient envahir apple pour y établir la démocratie.
avatar MarcoAix | 
Oui, j'en ai confirmation dans mon oreillette : dès qu'Apple aura entériné un accord avec AMD (Armes Massives de Destruction) les marines vont régler lui le problème à cet Apple qui veut rien faire comme on lui dit, non mais...
avatar iMourousi | 
@bigmac50 Il y a au moins une exemple de "superbe appli" refusée dans les Stores Apple : Lightroom. (Et cela même si - j'en doute fort- elle était "codée avec les pieds". Ceci serait pour moi, en tant qu'utilisateur, secondaire tant que les fonctionnalités et les performances sont au RDV.) Doit on en conclure que Apple n'est pas intelligent, non bien sûr; mais qu'il y a un problème avec un marché contrôlé par eux seuls, je pense que oui. Tant que la situation ne sera pas plus claire le "bénéfice pour nous" ne sera tombera pas autant sous le sens que vous semblez le croire.

CONNEXION UTILISATEUR