WebGL se dévoile un peu

Arnaud de la Grandière |
Le Khronos Group vient de publier un premier brouillon pour WebGL, nouveau standard permettant d'intégrer des objets 3D avec accélération matérielle dans une page web standard, sans utiliser de plugin. WebGL a déjà été partiellement intégré dans les nightly builds de différents navigateurs : Firefox, Safari (via Webkit), Chrome, et Opera (il faut cependant activer l'option pour chacun d'eux, dans les préférences pour Firefox, ou à la compilation pour Webkit par exemple, voir ici pour plus de détails).

Il est intéressant de noter que l'affichage de WebGL se fait par le biais de canvas, la fonction dédiée au rendu 2D paramétrique dans HTML 5 (voir notre une : Comment HTML 5 va changer la donne). La progression naturelle voudrait qu'une fusion des deux standards s'opère dans le future, bien que chacun soit poussé par deux organismes séparés (W3C pour le HTML 5 et donc Khronos Group pour WebGL). Pour l'heure WebGL ne supporte que les cartes capables de gérer le standard OpenGL ES 2.0, les puces GMA d'Intel ne sont donc pas de la partie.

Il s'agit donc de jeter les premières bases de ce nouveau standard, mais difficile d'évaluer la popularité dont il bénéficiera tant que tous les navigateurs ne le supporteront pas. D'ici là il faut toujours en passer par des plugins propriétaires (tels que Shockwave ou Unity) pour afficher des contenus 3D dans une page web sur tous les navigateurs. Le Khronos Group espère fournir une première version publique de WebGL pour le premier semestre de 2010.


avatar oomu | 

personnellement, je pense que cela sera très populaire. Les outils intégrés de débuggage de safari et firefox faciliteront énormément l'usage de webgl, au delà de ce que permet un plugin.

Ne reste que la facilité d'outils de créations dédiés mais je ne me fais pas de soucis , assez vite des bibliothèques javascript sauront intégrer dans la mise en page d'un site des objets 3D aux formats usuels des logiciels de créations.

CONNEXION UTILISATEUR