Le Mac en pleine forme en Europe et en France

Christophe Laporte |
Sur les trois principaux marchés informatiques à savoir l'Angleterre, l'Allemagne et la France, ainsi que plus généralement en Europe de l'Ouest, Apple a le vent en poupe. Les derniers résultats de Gartner pour le troisième trimestre sont réconfortants.

Un Mac sur quatre est vendu en Europe de l'Ouest

Au niveau de cette région, Apple dispose d'une part de marché de 4,5 %. Toujours selon Gartner, la marque à la pomme a écoulé un peu plus de 750 000 ordinateurs. Autrement dit, un Mac vendu sur quatre a été vendu de notre côté de l'Atlantique. Sur ce marché, Apple occupe la sixième place des constructeurs informatiques. Elle affiche un taux de croissance de 36 %, alors que l'ensemble de l'industrie a vu ses ventes stagner (-0,3 %).

Le Mac décolle en France

Longtemps comprise entre 3 et 4 %, la part de marché du Macintosh commence à décoller en France. Lors du troisième trimestre, elle était de 4,5 %. Dans l'Hexagone, les ventes de Macintosh ont progressé de 40 %, contre 1,9 % pour l'ensemble de l'industrie. Isabelle Durand, analyste chez Gartner, nous a confié qu'Apple devait ses très bons résultats notamment à la gamme MacBook Pro (qui contrairement à son nom) se vend comme des petits pains auprès du grand public. Chose intéressante : les ventes de Mac sont en plein boom dans le réseau de distribution physique (APR, magasins high tech…) alors qu'elles déclinent en ligne.

Isabelle Durand estime que les fêtes de fin d'année devraient être excellentes pour Apple en France. Ce trimestre sera d'autant plus intéressant que l'on pourra commencer à mesurer l'impact des Apple Store en France, et savoir s’ils chipent du business aux autres canaux de distribution ou s’ils parviennent à attirer de nouveaux clients.

Le Mac progresse en Angleterre et en Allemagne

En Angleterre et en Allemagne, le Mac connait également une croissance importante. Alors que le marché de la micro-informatique s'est rétracté de 2,4 % outre-Manche, les ventes d'ordinateurs Apple ont progressé de 26,6 %. En un an, la part de marché d'Apple est passée de 3,8 % à 5 %. Actuellement cinquième, la société californienne fait progressivement son retard sur Toshiba, qui est particulièrement frappé par la crise.

En Allemagne, Apple part de plus bas. La marque à la pomme n'est que le neuvième constructeur avec une part de marché de 3,8 %. Mais la dynamique est identique : d'une année sur l'autre, les ventes de Macintosh ont bondi outre-Rhin de 40 %, soit dix fois plus que la moyenne.


avatar Trillot Bernard | 

l'effet halo est en marche ;)

avatar supermoquette | 

Espérons qu'il tourne pas sur Flash.

avatar jpvz74 | 

Pour qu'Apple reste "Apple", il doit atteindre et rester autour de 10%, la part du marché PC "haut de gamme grand-public" (très grandes séries sur une gamme réduite de [u]produits Mac innovants[/u]).

Avec une croissance de 40% l'an … l'Europe atteindrait la part de marché Mac actuelle des USA (8,8%) avant 2012. Notons cependant que, déjà à ce niveau de 8,8%, la croissance aux USA n'est plus que de 6 à 7%.

Au-delà de 2012, la croissance mondiale du Mac se ferait surtout sur les marchés asiatiques (Inde, Chine, …).

Mais d'ici 3 à 5 ans, que seront devenus les ordinateurs généralistes (de bureau ou portables) ?
Ne vont-ils pas commencer à être remplacés par d'autres types de matériels dédiés (dans la prolongation de ce qu'ont été, sont déjà et seront les iPod, iPhone, … iSlate, …) … rendant caduque l'usage supplémentaire d'un Mac (tel que nous le connaissons aujourd'hui) ?

[u]Remarque[/u] : Une croissance aussi rapide aurait été impossible … sans l'accumulation des bévues de Microsoft (le seul réel compétiteur jusque là). Elle sera beaucoup plus difficile dans l'avenir … avec l'émergence de nouveaux compétiteurs mondiaux (Google) ou continentaux (Chine).

avatar oomu | 

le compétiteur n'est pas microsoft

mais le verrou est dû en parti à windows, oui.

avatar corrs78 | 

C'est surtout du à l'effet iPhone, qui lui est plus qu'en marche :)

avatar BlueShell | 

mon beau-frère s'est offert un iPhone cet été
il a toujours eu des PC, il compte s'offrir (enfin!) un Mac pour Noel
iPhone fait vendre du Mac car il offre une petite fenêtre su Mac OS X
et plébicite la qualité de fabrication des produits Apple, beaux et innovants (selon mon beauf...)

avatar spleen | 

C'est sur que 4,5% au lieu de 4%, ça change tout.
Si en plus le beau frère de BlueShell va acheter un Mac pour Noel, là c'est carrément la révolution !!
C'est vraiment passionnant ces informations du monde Apple...

avatar wings2 | 

La dernière analyse que j'ai lu sur la suisse positionne le mac à environ 10% de part de marché.

Ce n'est pas pour rien si 3 apple store se sont ouvert en l'espace de quelques mois et surtout avant le premier en France. :-P

avatar thierry61 | 

Bon... Spleen se propose de prendre 5% à lui tout seul, c'est sympa

avatar shenmue | 

@Spleen:"C'est sur que 4,5% au lieu de 4%, ça change tout."

En effet cher troll, en quelques mois, prendre donc 1/2 point de PDM ça change tout, tout comme en Angleterre prendre 1,2 point en 1 an seulement.
C'est marrant tu réagis exactement comme je l'avais écrit sur ces forums à l'époque où Apple n'atteignait même pas 3% du marché; je disais alors que les trolls dans ton genre tiendraient les mêmes propos sur la PDM d'Apple lorsque celle-ci toucherait les 5%. On y est, largement dépassé même aux US, et en effet le discours ne change pas. 2% ou 5% (ou 9% aux US), pour le trollus maximus Spleen, c'est idem. Même plus dans les 10 premiers constructeurs au début des années 2000 et aujourd'hui 6eme, c'est pareil.
Ben voyons.
Apple qui fait du 40% de croissance quand l'industrie n'en fait que des miettes, c'est pareil qu'au moment où Apple voyait ses ventes de macs stagner dangereusement en volume autour de 3 millions d'années en années, précipitant une lourde chute de PDM jusqu'au 1,8% il y a 6 ans).
Apple qui vend 3 millions de macs et aujourd'hui plus de 10 millions par an, c'est pareil.
Et aujourd'hui, insert the same coins: même quand Apple sera proche des 10% au plan mondial, Spleen viendra la gueule toute empoudrée dans ses longs poils de haineux trolls nous dire avec ce ton sentencieux qui ne donne guère de doute sur la perspicacité de sa "réflexion": "qu'est-ce que ça change ? "
Ben oui, quand tout change, le discours du troll lui ne change jamais, c'est même à cela qu'on le reconnais, le troll.

avatar P'tit Suisse | 

« Oui, j’ai le spleen, compliqué de mélancolie, avec la nostalgie, plus l’hypocondrie, et je bisque, et je rage, et je bâille, et je m’ennuie, et je m’assomme, et je m’embête ! » — (Victor Hugo, Les Misérables)

avatar edmini | 

10% de part de marché au Canada! Qu'attendez-vous pour nous rattraper?

avatar APPLEmac34 | 

Canada / France ... Différence de prix.

avatar the_nuru | 

Le petit geste d'apple envers l'europe, serait déja pour commencer d'apprendre à utiliser une table de conversion des devises

avatar arsinoe | 

6.8% de croissance aux US..
Ca va commencer à stagner.
Logique après tout.
Apple s'adresse à un marché spécifique et va finir par faire le plein comme c'est déjà le cas pour les iPods.

Que va t'il se passer une fois se plafond de verre atteint qui semble bien au dessous des 10% aux US ?

Enfin la démocratisation du Mac ?

avatar shenmue | 

@Arsinoé:"Que va t'il se passer une fois se plafond de verre atteint qui semble bien au dessous des 10% aux US ?"

Heu...les estims vont de 9 à 9,2% aux US. On est PAS bien en dessous.
troll indécrottable.

Sinon, un plafond à 10 donc, ce serait plus que bien pour Apple, il deviendrait de facto le 4eme fabricant d'ordinateurs...avec les prix les plus élevés. Pas de quoi faire le troll donc.

avatar shenmue | 

@Arsinoé le troll:""Apple s'adresse à un marché spécifique et va finir par faire le plein comme c'est déjà le cas pour les iPods.

Heu..là encore, tu es tellement troll que tu en dis des conneries. Le plein des Ipods c'est tout de même le lus gros des ventes et ça fait d'Apple de loin le N°1 du secteur. Quand Apple stagne sur ce marché, les autres baissent eux carrément, donc ils ne perdent rien en PDM.
Alors le coup du "marché spécifique", quand on a avec soi la majorité des utilisateurs, c'est même plus du troll à ce niveau, c'est bien pire.

avatar shenmue | 

@Arsinoé:"6.8% de croissance aux US..
Ca va commencer à stagner."

Et combien pour les autres en croissance ?
Que doit-on en conclure alors si on suit ton mode de raisonnement ?
Que les constructeurs infos en général ne sont plus armés pour vendre plus au delà de leur marché spécifique ?
Allez Arsinoé, reste un peu cohérent, le niveau de tes trolls baissent.

avatar divoli | 

[quote]Dans l'Hexagone, les ventes de Macintosh ont progressé de 40 %, contre 1,9 % pour l'ensemble de l'industrie[/quote]
Ben oui.

Apple vendant de petits volumes, avec une petite pdm, à une clientèle très homogène, composée essentiellement de particuliers avec un pouvoir d'achat conséquent, une telle progression est parfaitement compréhensible.
Rien à voir avec les principaux constructeurs de PC, qui gèrent pour certains d'entre eux des volumes nettement plus importants, avec une clientèle très hétérogène et notamment une clientèle d'entreprises, plus touchée par la crise.
Vous imaginez une société comme HP faire 40 % de croissance, vu les volumes qu'elle gère déjà ? C'est tout bonnement impossible, et encore moins dans une période de récession.

Arsinoe n'a pas totalement tort, Apple va arriver à un seuil, elle faudra qu'elle se montre plus attractive et plus accessible pour toucher un plus large public et continuer à faire grimper ses pdm. Pour peu que ce soit son objectif, et j'en suis loin d'en être sûr.

avatar shenmue | 

@Divoli:"Apple va arriver à un seuil"

C'est une lapalissade. Sauf qu'on ne parle justement PLUS d'une entreprise qui ne vend que quelques centaines de milliers d'ordis par trimestres. Apple ne vend PAS des petits volumes. Apple fait aujourd'hui le 1/3 de l'équivalent des ventes d'un DELL par trimestre, c'est donc un acteur moyen en volumes, mais dire "petits" volumes, ça n'a aucun sens. Donc les 40% d'augmentation dans ce contexte c'et d'autant plus fort et cela se REFLETE dans l'augmentation des volumes de ventes justement. De 3 millions à plus de 10 millions/ an c'est révélateur, et pas seulement de l'augmentation globale du marché micro puisque dans le même temps aussi Apple a doublé sa PDM.
Donc Arsinoé a tord sur le fond, car il ne sait strictement rien du plafond de verre que semblent comme tu le fais remarquer avoir déjà atteint bien des fabricants. Quant à toi parler de la nécessité d'Apple de vendre moins cher au moment où celui ci aligne de tels chiffres de croissance et encore une fois sur la base de volumes conséquent (Apple est 7eme fabricant mondial et sur le dernier trimestre n'a vendu que quelques centaines de milliers d'unités de moins que Toshiba , 5eme du secteur), c'est tout de même culloté.
Mais bon, malheureusement tu préfères encore une fois défendre les propos d'un troll patenté plutôt que de réfléchir un peu. C'est une constante chez toi depuis quelques temps. ça ne sert pas tes thèses.

avatar shenmue | 

@Divoli:"Rien à voir avec les principaux constructeurs de PC"

Oui, donc 4 constructeurs, c'est donc peu. Et dont 2 d'entre eux tournent autour de 10% de PDM, chiffres qu'à atteint Apple au Canada par exemple, en Suisse, ou aux US quasiement.
Donc le plafond d'Apple dans certains pays (si tant est que ça n'augmente plus, ce dont je doutes) correspond bien au statut de ces principaux fabricants.
A 10% Apple ferait donc du gros volume selon toi (j'espère que oui sinon c'est 2 poids deux mesures dans tes arguments)?
Les 10% te semblent hors de portée pour Apple (pourtant on y va, lentement mais surement)?

Bref, où est la nécessité de baisser les prix aujourd'hui si Apple voit, et SAIT bien qu'elle n'a pas atteint son potentiel de croissance maxi qui lui permettrait en plus d'être l'un des ces principaux fabricants, et donc avec de gros volumes ?

A moins que tu parles de 20% de PDM ou plus pour Apple, mais comme AUCUN autre fabricant n'atteint un tel niveau de domination du marché micro, pourquoi poser en contraintes structurelles pour Apple une PDM virtuelle qui semble de toute façon inatteignable vu la concurrence du secteur ?

avatar divoli | 

Je parle en toute indépendance, pas pour défendre qui que ce soit.

J'aurais du parler en terme de palier, plutôt que de seuil. Apple vise pour le moment un marché de niche, et ne fait véritablement rien pour intéresser les entreprises.

Pour le moment, Apple ne cherche pas à vendre moins cher (et de mon point de vue ce n'est pas uniquement un problème de prix, Apple s'en sort très bien avec ses 4,5 % de pdm). Mais pour atteindre le pallier suivant, elle devra faire un effort pour rendre ses ordinateurs plus compétitifs. Peut-être le fera-t'elle progressivement...

Mais son modèle économique démontre très bien que même avec de faibles pdm, il est très rentable pour elle.

[quote]Bref, où est la nécessité de baisser les prix aujourd'hui si Apple voit, et SAIT bien qu'elle n'a pas atteint son potentiel de croissance maxi qui lui permettrait en plus d'être l'un des ces principaux fabricants, et donc avec de gros volumes ?[/quote]
Elle n'a aucune raison de le faire, je suis bien d'accord. Tout dépend de quel coté on se place. Le consommateur n'a pas forcément la même vision d'Apple, puisque son intérêt n'est pas exactement le même.

10 % de pdm au niveau mondial serait déjà très intéressant et une situation très confortable; les développeurs et les éditeurs prendraient les utilisateurs Mac plus au sérieux.

avatar shenmue | 

@Divoli:"Mais pour atteindre le pallier suivant, elle devra faire un effort pour rendre ses ordinateurs plus compétitifs. Peut-être le fera-t'elle progressivement..."

Quel pallier ?
Les 10% ?
Rien ne dit qu'elle ne peut pas les atteindre avec son modèle économique.

Les 20%?
Personne ne les atteint, même pas des low costers comme Acer.

Si la croissance était atone pour Apple cela renforcerait ta thèse. Mais plus de 6% de croissance aux US marché où justement atteint les 9% de PDM, c'est déjà beaucoup dans le contexte actuel et 40% en Europe, c'est énorme. Donc tu spécules beaucoup sur des faits qui ne vont pas clairement dans ton sens, c'est un euphémisme.
Je suis le premier étonné des résultats d'Apple en Europe vu qu'il semble qu'Apple réussisse même à augmenter le marché des micros à plus de 1000 euros, que je pensais incompressible. Je le vois bien autour de moi, des gens qui hier n'auraient pas mis plus de 600 euros dans un ordi et qui finissent par s'acheter des macs, comme si la marque véhiculait avec elle une plus value (fantasmée ou réelle) qui justifie un prix nettement plus élevé aux yeux des consommateurs. a partir de là, le prix n'est plus le seul critère et il est bien difficile de prévoir où se situe le plafond menant vers le palier suivant vu que ce n'est pas la seule appartenance à une classe moyenne aisée qui définit le marché potentiel du mac (celle-ci aurait même tendance à baisser, les gens sont moins riches, y compris cette classe moyenne un peu plus aisée donc)
Donc ce qui se passe est sans doute révélateur d'autre chose, qui a à voir avec ce que l'on appelle la valeur perçue et qui peut justifier de mettre la main à la poche. Une de mes bonnes amies s'est offert un mac alors que chez elle c'était full Dell de part la profession de son mari qui ne jurait que par les Pcs.
Le genre de switch impensables il y a encore quelques années et qui à mon avis permet sans doute à Apple de ne pas lâcher trop de lest sur le prix de ses machines.

avatar arsinoe | 

[quote=divoli]Arsinoe n'a pas totalement tort, Apple va arriver à un seuil, elle faudra qu'elle se montre plus attractive et plus accessible pour toucher un plus large public et continuer à faire grimper ses pdm. Pour peu que ce soit son objectif, et j'en suis loin d'en être sûr.[/quote]

La croissance est la raison d'être d'une société côtée en bourse.

pour celà, il faut soit augmenter les ventes en élargissant la clientèle, soit aller sur de nouveaux marchés.

La deuxième solution semble être celle privilégié par Apple.

avatar divoli | 

Oui, effectivement, c'est cette solution qui semble être privilégiée, et qui d'ailleurs réussit à Apple quant on voit le succès du marché iPod/iPhone/iTMS/appstore...

avatar pitou67 | 

J’espère aussi que ces bons chiffres vont permettre à Apple de se rappeler qu’ils vendent des Mac avant tout. Avant d’être un utilisateur d’Iphone (depuis une semaine) je reste comme beaucoup sur ce site utilisateur Mac avant tout. Je ne suis pas un vieux réac, mais par moment on peut légitimement se poser cette question : ou vont-ils avec le Mac ? Le choix de ses dernières années est clairement celui du grand public plutôt aisé, souvent saoulé par Microsoft et ses déboires. Visiblement il paye et plutôt bien.

Je pense que les possibilités de croissances en Europe, surtout en France sont énormes : je le vois d’autant plus en vivant à Montréal depuis un an, par rapport à cette belle ville de Strasbourg. La présence des Apple Store y est pour quelques choses, mais la politique tarifaire, surtout vis-à-vis des étudiants y est pour beaucoup.

avatar pitou67 | 

Divoli a tout à fait raison sur ce point : « 10 % de pdm au niveau mondial serait déjà très intéressant et une situation très confortable ; les développeurs et les éditeurs prendraient les utilisateurs Mac plus au sérieux. » le cas de l’Iphone le confirme, en ayant une part de marchée aussi importante, tous les bons développeurs cherchent à avoir leur application sur l’AppStore et le succès est là. L’idéal serait que cela soit aussi le cas du Mac, ce qui n’est plus le cas depuis des années maintenant et c’est bien dommage. Depuis que je lis Macgé, épisodiquement depuis 2001, assez souvent depuis 6 mois, je lis à peu prés la même chose : cette fois ci c’est la bonne, ca repart, les nouveaux modèles sont super, youpi c’est la fête et au final on est à peu prés à 3% de pdm mondiale et pas franchement 10%. Et Shenmue je le regrette. J’espère que cette fois c’est la bonne et surtout que les nouveaux portables en 2010 apporterons cette croissance s’ils changent un peu leurs pratiques commerciales…un tout petit peu...Rêvons.

Un jour la question se posera : stagner à 3 ou 4 % au niveau mondial ou devenir agressif en jouant sur la quantité et en baissant un peu leur marge (note Shenmue et tous les autres, « un peu », ca ne signifie pas faire du Acer à 400 euros qui durent 18 mois. je préfère préciser avant d'entendre les conneries du genre si Apple vend ses Mac Book 15% moins cher la qualité va s'écrouler et Apple avec). Apple en a largement les moyens et vendre le double de machine par rapport à maintenant, avec un marge de 20% et non plus de 33% ne leur portera pas tord financièrement. Quand vont-ils oser se lancer… ?

avatar macoupc | 

Faut voir ce que ça engendre comme boîte après... Ingérable et foireux comme micromou.

10% ça serait pas mal déjà, quitte à faire une gamme grand public et une gamme pro (en vrai) pour que la démocratisation profite à tout le monde et que les éditeurs restent attentifs à ce marché. Les jeux, c'est pas grave si ça ne perce pas, les gens ont compris que les consoles servaient à ça.

Au-dessus de 10%, je serai rassuré pour la pérennité de la marque. En-dessous... C'est la tarte à la crème des utilisateurs de mac qu'on nous ressert depuis 25ans !!! Mais on est parfois pas passés loin quand même !

avatar dada777 | 

moi j'ai iMac 20" et un MacBook Pro 13" ainsi qu'un iPhone 3GS 16gb ,pour moi windows malgrer ca présence bien encrer sur le marché vas avoir du mal a répondre avec le temps .

CONNEXION UTILISATEUR