Ouvrir le menu principal

MacGeneration

Recherche

Firefox : nouvel installeur et abandon de Tiger

Florian Innocente

Friday 18 September 2009 à 12:29 • 55

Logiciels

L'installeur de Firefox sur Mac pourrait très prochainement évoluer, explique sur son blog Alexander Limi, l'un des développeurs du navigateur. Il ne s'agirait pas de supprimer la possibilité de faire glisser l'cône du navigateur depuis son image disque sur l'alias du dossier Applications, mais - paradoxalement - de réserver cette méthode aux utilisateurs avancés (ou disons habitués du Mac).

firefoxinstallation


Selon Alexander Limi le concept de l'image disque n'est pas évident pour des nouveaux venus sur Mac. Certains vont glisser l'icône de Firefox vers le Dock ou tout bonnement ouvrir l'application directement depuis l'image disque. Avec à la clef des temps de lancement de Firefox démesurés (ndr : déjà que…). Un message d'alerte de Mac OS X signale bien que le logiciel est exécuté depuis une image disque, mais sans en expliquer les désavantages.

firefoxalertimagedisque


L'idée avancée est que la fin du téléchargement du logiciel soit suivie de l'ouverture de son image disque (les logiciels d'Apple le font déjà lorsqu'ils sont récupérés avec Safari) et du lancement automatique de l'installeur. Arrivé à la fin de l'installation, il est proposé à l'utilisateur de choisir Firefox comme navigateur par défaut. Puis l'application est ouverte dans la foulée. Tout cela afin d'éviter que certains utilisateurs oublient qu'ils ont téléchargé Firefox. Il semble que cela arrive.

Le développeur insiste sur le fait qu'il sera toujours possible d'installer Firefox par un glisser-déposer, auxquels beaucoup sont habitués. Toutefois, dans la description du processus qui est faite, ce choix n'est donné qu'en seconde position, après avoir annulé l'installation automatique. Pour le coup les power users pourraient trouver à y redire.

Tiger passe à la trappe
Josh Aas, un autre développeur de Firefox, annonce de son côté que depuis trois jours, Gecko, le moteur de rendu de pages de Firefox, dans sa version 1.9.3, n'est plus compilé pour Tiger. L'objectif pour l'équipe de Mozilla est de pouvoir profiter de spécificités de Leopard et de son successeur : par exemple pour le moteur d'impression ou la gestion du texte. Les performances JavaScript devraient également se faire meilleures. Sur une suite de tests donnée (Dromaeo), Aas a relevé des progrès de l'ordre de 30% avec le simple fait d'utiliser les derniers outils de développement et compilateur d'Apple (le gcc-4.2 au lieu du 4.0).

Pas de nouvelles en revanche de l'adaptation au 64 bits de Firefox. Le même Josh Aas avait expliqué à la fin août que des versions de développement étaient bien avancées. Il disait aussi que la question de l'abandon du PowerPC était en l'air. Mais sur ce point comme sur l'annonce d'une date de disponibilité de Firefox 64 bits pour Mac, aucune décision formelle n'avait été prise.

Rejoignez le Club iGen

Soutenez le travail d'une rédaction indépendante.

Rejoignez la plus grande communauté Apple francophone !

S'abonner