Apple ne voudrait pas du multitouch sur Android

Christophe Laporte |
On le sait, Apple fait tout pour garder l'exclusivité du multi-touch dans le domaine des smartphones. Peu après la présentation du Palm Pre, Tim Cook avait déclaré que la firme de Cupertino n'hésiterait pas à poursuivre quiconque se servirait de sa propriété intellectuelle (lire : Le ton montre entre Apple et Palm).

VentureBeat croit savoir qu'Apple aurait amicalement convaincu Google de ne pas inclure cette technologie dans son système d'exploitation pour terminaux mobiles. C'est du moins ce qu'aurait déclaré un membre de l'équipe de développement d'Android au magazine.

Google tiendrait par-dessus tout à garder de bonnes relations avec Apple.

Une chose est certaine, offrir le multi-touch aux utilisateurs est tout sauf une limitation technique pour Google. Certains ont patché le système de Google de manière à rendre le G1 multitouch comme le montre cette vidéo.





Cette rumeur illustre bien la complexité des relations entre Google et Apple : tantôt partenaires, tantôt adversaires.

On l'a encore vu hier avec le lancement de Google Sync pour l'iPhone qui permet à l'utilisateur de synchroniser automatiquement ses contacts et ses calendriers avec les services de Google. Ce service entre en concurrence directe avec MobileMe, à la différence qu'il est entièrement gratuit.

avatar Yves SG | 

@ revol :

Ah bon, tu vois donc un outsider qui a innové plus qu'Apple pour lui reprendre le marché des baladeurs numériques donc... Je suis curieux que tu me dise qui :O

avatar anto | 

Preum's!

avatar Eurylaime | 

Je serai curieux de connaitre l'avis de Jeff Han sur la question de l'originalité du multi-touch ^^

avatar Hans Castorp | 

"Apple ne voudrait pas du multitouch sur Android"

Non mais de quoi j'me mêle...

avatar Stanislas Retcum | 

@Eurylaime & @Hans Castorp

+1

avatar pwetpwet | 

J'ai hâte de lire ici-même les réactions glorifiant Apple, cet artisan du PC qui démocratise les nouvelles technologies !

avatar oomu | 

"Cette rumeur illustre bien la complexité des relations entre Google et Apple : tantôt partenaires, tantôt adversaires"

oui, ce sont des entreprises, chacune avec des milliers d'employés. Pas des copains de bowling. Elles vivent dans à peu près le même marché et sont soumises aux même lois, c'est pour ca que des fois, selon les intérêts, elles collaborent ou non.

-
de même, Apple n'a aucun droit sur ce que fait Palm ou google, (ce que sous-entend le verbe "voudrait" ), mais bien évidemment, Apple est dans son droit de refuser que des sociétés concurrents pillent ses propres brevets.

-
Comme l'industrie est très mutualisée (une société X fabrique des composants qui servent au constructeur A, B et C ), le risque de pollinisation d'une innovation qui a demandé des années de travaux dans les produits d'autres entreprises est très grand. La Loi devient donc encore plus importante et il est encore plus critique qu'avant que les Etats garantisse le respect des brevets et de la propriété intellectuelle.

L'avantage de la mutualisation, c'est que le savoir circule, les étudiants ont accés à de nombreuses publications sur comment marche tel ou tel produit industriel, le savoir n'est plus Sacré et obscur.

Le défaut, c'est que le risque pour un industriel de voir s'envoler en fumée des années de recherche et de financement pour une nouvelle invention augmente considérablement, au risque de rendre impossible tout financement et retour.

Donc, si on veut que le savoir scientifique et technique reste accessible, qu'on puisse apprendre des trouvailles de tout un chacun, il faut aussi dans le même temps un droit intellectuel FORT.

Si vous supprimiez le respect des brevets, les entreprises, celles qui peuvent encore exister, retourneraient à l'époque de l'alchimie : elles ne communiqueraient jamais leurs idées, feraient tout en interne, jamais publieraient quoi que ce soit et les machines seraient bardées de clous pour vous empêcher de regarder dedans.

avatar oomu | 

BREF !

Palm a raison de protéger ses brevets

Apple a raison d'être ultra-jaloux

Microsoft a raison

Les tenants du logiciel libre ont raison d'exiger des licenses claires et strictes sur l'usage (ou non) de brevets.

-
Le brevetage des algorithmes ou principe mathématiques pose soucis à l'industrie informatique parce qu'il est vague, à la portée de tous et que tout logiciel aussi petit soit il met en marche un nombre inimaginable de concept répandu et disponible pour tous. Il devient futile ou totalitaire d'imposer le brevet des algorithmes.

C'est pour cela que la position la plus défendue généralement, c'est qu'un brevet doit être lié à au moins un procédé physique. (ainsi, un logiciel ingénieux utilisant un écran multitouche innovant, cela est raisonnable).

Mais les entreprises doivent lutter avec les LOIS de leurs pays. Les lois actuelles, PAS les lois idéalisées qui n'existent pas.

-

"J'ai hâte de lire ici-même les réactions glorifiant Apple, cet artisan du PC qui démocratise les nouvelles technologies !"

- Apple n'a pas à être glorifié. C'est une entreprise, PAS un dieu ni votre petite amie

- Apple n'est pas un artisan, mais un industriel

- Apple ne démocratise PAS les "nouvelles technologies". Apple vends des ordinateurs. Apple créé des produits qui initient de nouvelles pratiques, mais Apple n'est pas une ONG. Apple n'est pas un acteur politique ni n'a pas de mission philosophique. Une organisation, une volonté politique peut demander à Apple de faire quelque chose, mais Apple n'est là pas pour initier cela. C'est une entreprise privée. Apple doit bien travailler.

- les "nouvelles technologies" ne sont pas nouvelles

- répétons le. Apple n'a jamais cherché à démocratiser des "technologies". Apple a peut être, comme d'autres, changé les mentalités ou permis de nouveaux usages libérateurs si on veut, grâce à des produits utiles et bien vendus, mais Apple n'a jamais été un champion luttant pour Sauver le Monde. Ni aujourd'hui ni hier, ni demain.

avatar oomu | 

Apple essaie juste d'être un bon industriel qui vend des produits cools qui vous donnent envie de leur donner des sous en échange. Si les ingénieurs et concepteurs d'apple peuvent en plus être fier d'aider les gens, c'est très bien.

mais c'est tout. Ce fut ainsi depuis 1976. Non, y a jamais eu d'époque où c'étaient des hippies vivant de l'amour de leur voisins.

avatar oomu | 

"Je serai curieux de connaitre l'avis de Jeff Han sur la question de l'originalité du multi-touch ^^"

Rassurez vous, Jeff Han va bien.

avatar EricBZH | 

Visiblement, d'après la vidéo, le multitouch sur Andoïd est vraiment pourrit ! Ca rame, ça rame...

avatar oomu | 

@ EricBZH

il s'agit que d'un hack.

gageons que le jour où un constructeur voudra fournir avec android un multitouche de qualité, il s'en donnera les moyens pour choisir les composants adéquats et le code adapté.

je fais confiance aux ingénieurs qui sortent des écoles.

avatar pwetpwet | 

oomu, ce serait bien si plus de lecteurs pouvait être comme toi (pas pour le côté pavé de tes réactions ;) mais pour la clairvoyance dont tu fais preuve. Exactement Apple n'a pas à être glorifié pour ne pas démocratiser des technologies pas nouvelles (:D) merci d'avoir réagi en premier et surtout intelligemment à mon post poil-à-gratter !

EricBZH : c'est parce que c'est un hack visant simplement à démontrer que la technique est là et que seul le logiciel est volontairement bridé. Un peu comme une roue bien ronde qu'on empêcherait de tourner.

avatar funatik2k | 

En même temps si Google ne souhaite pas innover, c'est normal qu'ils soient obligés de renoncer à inclure le multi touch. Quand ils proposeront des idées nouvelles sans piller les brevets d'autres entreprises (ou qu'ils décideront d'acheter le droit de les utiliser), ça sera différent.

avatar oomu | 

notons que Google a fait sa part d'innovation (gmail, les algorithmes de la recherche google , etc).

et que si google fournit le logiciel, c'est le fabriquant du dit appareil de se débrouiller avec les capacités physique du bidule.

avatar Stanislas Retcum | 

Petit piqure de rappel:

Les brevets logiciels n'existent pas (encore) en Europe !

avatar Stanislas Retcum | 

Android (le système) est sur sol US,
mais pas tous les constructeurs..

Alors pour le G1 ok, mais pour ceux qui vont suivre, genre la prochaine génération de Archos (sous android) ??

avatar Stanislas Retcum | 

les autres, ils pourront 'générer' un firmware AVEC le multi-touch non?

avatar oomu | 

autre piqûre de rappel

dans le cadre des "multitoucheuh" , y a pas que du logiciel en jeu mais un procédé physique. Ceci est encadré par la loi. Y a investissement conséquent (usine, matières etc) donc l'Etat accepte qu'il faut protéger.

Le débat au parlement européen sur le brevetage, tel qu'il fut défendu par Michel Rocard est très intéressant, car il balance l'intérêt public et l'intérêt privé en tenant compte des spécificité du Code (immatériel, à la portée de tous) et du matériel (qui demande quand même de construire des usines conséquentes !)

Le consensus c'est qu'on ne peut pas breveter un algorithme, faut devenir totalitaire pour faire respecter cela, et aux usa c'est un problème récurrent. Par contre, associé à un procédé physique, cela est justifiable, pour protéger l'investissement de l'inventeur.

-
rappelons que quand on brevete, on est obligé d'expliquer en détail, dans un document accessible à tous, le fonctionnement de l'invention.

Ceci fut fait pour encourager les inventeurs à publier, montrer et vendre/donner leurs inventions. Avant le brevet, les gens/corporations gardaient pour eux leurs idées, et tiraient à coup de fusil sur les curieux (blague, mais presque) et du coup on avait qu'un embryon d'industrie et de commerce.

avatar oomu | 

il ne s'agit pas que de logiciel.

avatar shenmue | 

Le brevet sur le multitouch d'Apple est très précis et va bien au delà de la simple désignation "le multitouch est pour nous"...
C'est tout un ensemble des descriptions de procédés pointus faisant rentrer en ligne de compte des recherches sur des algorithmes de pointage allant de pair avec des procédés novateurs autour de la fabrication des écrans permettant in fine le toucher fluide que l'on connaît aujourd'hui...
Il est donc normal qu'Apple protège là dessus ses intérêts même si en l'occurence il y a très peu de chances qu'Ap)ple ait les moindre billes légales contre Google pour l'empêcher de mettre du multi-touch sur ses mobiles. La technologie utilisée sous le G1, matérielle et logicielle, ne repose pas du tout sur les mêmes éléments. La décision semble ici avant tout politique, dans le sens où il s'agit pour Google de garder de bonnes relations avec un partenaire de poids aujourd'hui.
Mais tôt ou tard le G1 intègrera le multitouch, la différence se faisant alors, et ce sont là des détails d'importance, autour des technologies employées pour le mettre en oeuvre.
Ce sont ces détails qui font toute la différence entre l'Iphone et la concurrence aujourd'hui sur le plan de l'interface et Apple a raison d'avoir protégé ces détails là qui sont le fruit de recherches coûteuses...
Les autres DEVRONT faire pareil "autrement". C'est là tout le challenge. Et Espérons pour le Pre que celui-ci ne pioche pas directement dans les tréfonds des brevets Apple (c'est un ancien d'Apple qui est allé sur le Pre, ne l'oublions pas)

avatar Hasgarn | 

L'INPI protège les logiciels informatiques, il me semble?

avatar shenmue | 

@Pwe:"Exactement Apple n'a pas à être glorifié pour ne pas démocratiser des technologies pas nouvelles"

Tu as une drôle de conclusion au long post interressant d'oomu. Il ne me semble pas que celui-ci avait pour but de dire qu'Apple n'innovait pas ou n'avait pas réussi en effet à démocratiser au sens non politique du terme certaines technos. Et Oomu est aussi le premier à dire que ceux qui fantasment sur les fan-boys sont tout des amoureux transis qui reprochent à leur belle de ne pas être à la hauteur de leurs fantasmes.
Oomu n'a fait que remettre en perspective le fait simple et oublié par ceux là même qui donnent des leçons souvent risibles à Apple, que cette société n'est qu'une société justement et qu'il est normal qu'elle se batte avec les mêmes armes "dures" que ses concurrents sur un terrain où elle a déjà bien payé autrefois de sa naiveté, et qu'il est illusoire, même pour jouer du "poil à gratter" de vouloir s'étonner sans cesse de ce qu'elle fait alors que tous les autres font pareil, voire pour certains, bien pires.
Ce ne sont pas les fans boys Apple qui hurlent à l"artisanat " de cette société à "buts non lucratifs", ce sont bien les Apple-haters qui par un curieux mélange des genres font comme si l'aisance actuelle d'Apple dans le milieu du pur business était une trahison permanente avec ce que cette société prétend être.
Mais manque de bol, Apple n'a JAMAIS prétendu être autre chose, les discours de Jobs ont toujours vanté des PRODUITS COOLS (dans le texte), Et si Apple a pû parler du "rest of us" c'est moins par bravade publicitaire que par, il faut se remettre dans le contexte de l'époque, une VRAIE avancée assumée de l'interface homme-machine qui décloisonnait la machine pour les non spécialistes (et ça c'était juste un fait avec le premier mac, pas une arnaque de pubeur).
On peut être une entreprise performante et à la fois consciente de son Apport dans le petit monde de l'informatique perso.Les cyniques voudraient juste enlever à César etc

avatar shenmue | 

Et Apple a bel et bien "démocratisé" auprès du grand public les technos multitouch, elle a bien sû innover sur les interfaces autour ce ces technologies..
Et sans la glorifier, on peut tout de même sans passer pour un fan-boy reconnaître et même remercier cette société pour le simple fait qu'elle ait par exemple secoué avec autant de d'applomb et des résultats évidents le monde bien endormi des fabricants de téléphones...
Il suffit de voir la course à l'armement autour des technos "touch" aujourd'hui pour voir l'impact d'Apple sur ce marché d'ailleurs...
Ce serait bien au passage que ceux qui s'époumonent à dire qu'Apple n'invente rien et ne bouscule rien reconnaissent parfois avoir eu tord quand les faits sont aussi ostensiblement à l'encontre de leurs préjugés...

avatar Stanislas Retcum | 

@ Hasgarn

Le Parlement européen a finalement voté contre la directive le mercredi 6 juillet 2005 avec 648 voix CONTRE et 14 voix POUR.

Michel Rocard, opposé à cette directive, a déclaré : "c'est mieux de ne pas avoir de texte que d'en avoir un mauvais".

.....

Certains pays, dont les États-Unis, possèdent des réglementations et une jurisprudence claires permettant l'octroi de brevets sur les logiciels.

En Europe, les législations de la majorité des pays n'autorisent pas la délivrance de brevets pour « les logiciels en tant que tels » mais, dans la pratique des brevets sont accordés pour des « inventions mises en œuvre par logiciel » et, rédigées le plus souvent sous la forme de procédés.

La possibilité de dépôt de brevets dans le domaine des logiciels informatiques fait l'objet d'un débat politique et technique opposant diverses parties, des lobbies industriels et d'autres idéologiques. Au sein des instances de l'Union européenne, un processus de décision est en cours à ce sujet, afin d'harmoniser les différentes législations et de clore le débat définitivement.

avatar Atlante | 

Tout ce que j'espère c'est que le Palm Pre ne connaitra pas de soucis, la situation actuelle devient intenable, l'iPhone est incomplet et bridé mais je n'ai aucune alternative crédible en attendant le Palm. C'est dommage que Google s'écrase de la sorte, c'est pas dans l'intérêt du consommateur, ça ne fait que ralentir la sortie de nouvelles fonctions sur l'iPhone, même si je n'ai jamais vraiment cru au potentiel d'Android. Il faut impérativement qu'un acteur vienne bousculé Apple sinon nous ne somme pas prêt de capitaliser sur notre investissement iPhone... Tant que personne n'arrivera en face d'Apple, ils ne proposeront pas de copier / coller, de multitâches etc etc sur leur iPhone. C'est triste à dire, mais à mon avis les semaines qui vont suivrent la sortie du Pré risquent de voir venir aussi une màj d'Os X, apportant enfin les fonctions de bases qu'Apple a zappé.
PS: Si les fanatiques qui passent par là pouvaient éviter de se masturber devant la puissance d'Apple face à Google, ce serait sympas. Pas envie de retrouver des saletés sur mon message :)

avatar lukasmars | 

C'est quoi ce mauvais hoax ?
Bien sur que google integrera le mutitouch!
Google est en partenariat avec des firmes qui veulent un iphone killer, donc les produits seront au plus proche de ce que propose l'iphone

D'ailleurs ca sera le cas pour tous les concurrents de l'Iphone,Microsft compris . le multitouch sera integré dans tous les smartphones en 2009 ; tout simplement parce que si ce n'est pas le cas, le produit sera jugé en retrait par rapport à ce qui se fait deja .

Croire que Google volontairement va limiter les possibiltés de son OS ouvert pour ne pas gêner Apple, c'est vivre sur le nuage des bisounours

avatar misterbrown | 

@ je suis assez d accord avec toi.

mais je ne suis pas journaliste, et pour certains c est leur boulot de fournir une information vérifiée.

Mais effectivement dans l'info informatique, c'est souvent des rumeurs et des coups de pub.
(Macgé est une société qui vise le profit, et c'est pour cela, qu'une info à polémique comme celle la, est en gras dans l'actu-les titres.. Des cliks, des cliks, des pubs, des pubs, des thunes, des thunes..)

avatar shenmue | 

@Atlante:"Tant que personne n'arrivera en face d'Apple, ils ne proposeront pas de copier / coller, de multitâches etc etc sur leur iPhone"

C'ets faux. Apple n'a pas besoin de l'aiguillon de la concurrence pour avancer....Ils ont proposé l'unibody (nouveau système d'usinage) au moment même ou la crise sévissait aux US et où il aurait été nettement moins couteux d'en rester aux bonnes vieilles méthodes...SL ne sera pas une maj mineure de l'os et il n'y a aucune raison de croire que l'OS de l'iphone va piétiner, celui-ci ayant déjà eu de nombreuses maj dont certaines ont apportées des fonctionalités nouvelles, ne serait-ce que les gestion des applis des l'Appstore, à un moment où pourtant il n'y avait pas plus de concurrence pour le précieux...
Que le PRE se plante ou que le G1 se plante ne changera pas grand chose à la roadmap prévue par Apple...
Il faut encore se souvenir du rachat de PA-semi dans le but avoué de produire des puces pour Iphones à la fois très puissantes et peu consomatrices.
Il n'y a pour l'instant aucun autre fabricant de mobile qui se bouge autant dans TOUS les domaines attenants à la fabrication et à la conception de ceux-ci, que ce soit en terme d'interface (multitouch et OSX) , de design, de hardware (PA-Semi), ou de services (Appstore et offre logicielle), aucun.

@Atlante:"Si les fanatiques qui passent par là pouvaient éviter de se masturber devant la puissance d'Apple face à Google, ce serait sympas. Pas envie de retrouver des saletés sur mon message :)"

Phrase de trop, totalement inutile...c'est bien ce que tu sais au final, un truc pas beau et poilu...juste là pour discréditer par avance ton contradicteur.
BAD

avatar Atlante | 

Genre Shenmue qui veut apprendre aux autres ce qu'est la phrase de trop uniquement là pour discréditer les autres :D :D
Quand on a inventé le concept, on se fait discret sur le sujet :)

Non non c'est bien connu, Apple n'a pas besoin de la concurrence pour avancer, personne n'en a besoin même.

avatar Yves SG | 

Je dois avouer que c pas le coté de la Pomme que je trouve ni le plus sympathique ni le plus intelligent sur le long terme. Et l'idée qu'Apple puisse (ou veuille) interdire un autre constructeur à faire un téléphone multitouch me scandalise... C'est oublier bien vite qu'à ses début elle a bénéficier de la générosité (et de la bêtise, peut-être) de sociétés comme Xerox !

avatar narenda | 

Merci à ceux qui ont élevé le débat

avatar Stanislas Retcum | 

Pensez-vous vraiment que l'Open Handset Alliance n'a pas "la puissance de feu" pour faire plier Apple ?

avatar revol | 

@oomu, non Apple ne cherche à surpasser les autres QUE pour gratter des parts de marché.

Regarde l'évolution pitoyable des iPod jusqu'au touch...
A part des changement de formats ou passage à la couleur, AUCUNE innovation...

Quand on domine le marché, on innove peu.
Quand on veut prendre la place au dominant on sort ses dessous chics...

avatar Orus | 

Ah tiens Apple se comporte comme Micro$oft... Pouah!

CONNEXION UTILISATEUR