Papaya améliore son partage de fichiers

Florian Innocente |
Papaya [1.2 - 1.7 Mo - Mac OS 10.5 - US - 20€] agit comme un petit serveur web en vue de partager rapidement des fichiers. Il suffit de les glisser sur sa fenêtre pour recevoir en échange une adresse à communiquer à ses correspondants. Ils pourront les récupérer avec leur navigateur web.

On peut classer ses fichiers en dossiers et instaurer une protection par mot de passe. Trois commandes supplémentaires permettent la récupération du fichier du morceau en lecture dans iTunes, la capture d'une image avec l'iSight et un affichage du contenu des documents avec Quick Look. Un assistant aide à la configuration de son routeur. Papaya est aussi compatible avec Bonjour pour un usage en réseau local.

LightheadPapaya12


Cette version a vu l'interface améliorée avec l'ajout d'une fenêtre d'Inspecteur des fichiers, elle propose aussi une fonction de téléversement pour permettre à des utilisateurs de déposer des éléments sur votre disque, d'une fonction d'Étiquettes de couleurs comme dans le Finder, la fonction permettant le redimensionnement automatique des images mises à disposition a été revue et l'icône dans le Dock indique les adresses des fichiers récemment ajoutés. Enfin, une présentation des contenus en téléchargement adaptée à l'écran iPhone est de la partie.

LightheadPapaya12iphone



avatar tchocolatl | 
J'utilise FileChute. Je ne comprends pas trop ce qu'apporte Papaya de plus à part le redimensionnement pour iPhone...
avatar Obidjoule | 
Hmm je ne comprends pas trop... c'est une espèce de Easyshare, Yousendit ou autre Megaupload en local à l'instar d'un Pando, c'est ça ? Ou y'a une différence autre que le nom du logiciel et l'équipe de développeurs bien sûr...
avatar nlex | 
oui
avatar Erravid | 
En fait, non c'est différent des Easyshare, Megaupload, et autres. Papaya n'upload rien sur aucun site, ça créée (si j'ai bien tout compris) un lien direct et instantané vers les fichiers sur votre machine. [quote]And since they're all served from your own computer, there's also no need to upload your files to any intermediary server. Shared files are available for download at the instant they're added.[/quote]
avatar arcank | 
Ben avec le dossier Public du home, ça fait la même chose en activant le partage web... Et pas pour 20$.
avatar arcank | 
Pardon, le dossier Sites. (et je viens de voir le bouton Éditer...)
avatar Obidjoule | 
Oui un Pando donc...
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Effectivement, c'est sa propre machine qui agit comme serveur Web et de fichiers. Donc suppose d'avoir une machine disponible en permanence (envisageable). Mais surtout (à moins que je n'aie pas tout compris), suppose d'avoir une IP fixe Internet (difficile via les FAI traditionnels, sauf à passer par des services de type DynDNS) + une IP fixe routeur si on est derrière un routeur (facile avec la plupart des routeurs domestiques). Enfin ce fameux port 80, ouvert aux connexions entrantes ne m'inspire pas trop confiance. Je trouve l'appli Papaya très ergonomique et vraiment bien conçue mais suis encore un peu frileux sur le côté sécurité et, surtout, reste cet éternel problème d'IP fixe Internet. Si je me trompe, n'hésitez pas à commenter. Sinon, pour ceux qui préfèrent la technique du upload et l'hébergement off-shore (façon iDisk), voir aussi SugarSync, bien conçue également, qui propose de bons services, un peu lente à l'upload (en théorie 70% de votre bande passante UPL, en théorie seulement...) et qui semble assez prometteuse.
avatar skhattane | 
Je sais pas vous mais pour moi "papaya", ca me fait penser à la boisson que l'on trouve chez un vendeur trés connu de hotdog sur Times square à New York, lieu de tournage du film "vous avez un message" avec Tom Hanks et Meg Ryan. Boisson absoluement immonde :) Je suis le seul ???
avatar David_b | 
je sais pas, je suis jamais allé à NY (faudrait me payer cher). Je peux te parler du pâtissier ou du libraire au coin de ma rue, par contre 8)
avatar Almux | 
Outre que j'aime bien le jus de papaye frais (d'ailleurs le mélange papaye-carotte que l'on trouve au Mexique, c'est moi qui l'ai inventé en 1975!!), je trouve cette application HAUTEMENT intéressante! Pratique, simple et ne demandant AUCUNE manipulation ésotérique... exactement ce qu'il me faut!

CONNEXION UTILISATEUR