La prescience d'une petite main de Microsoft

Florian Innocente |
Un an avant la sortie de Vista (en janvier 2007) un membre de l'équipe hardware de Microsoft s'était ému d'une possible inadéquation entre les besoins en puissance du futur système et une tendance qu'il était en train d'observer dans l'équipement des ménages.

C'est dans le cadre d'une action en justice contre Microsoft qu'un échange de courriers électroniques entre Gregg Daugherty et sa hiérarchie est aujourd'hui rendu publique. L'homme fait part de ses observations aux patrons du marketing et du développement produit de Windows, il se dit stupéfait par l'explosion des achats de portables à des fins personnelles. Et notamment sur des machines à moins de 1000$ qui sont passées, l'espace d'un an, de 25% à 50% des ventes en magasin.

Il se demande si Vista n'est pas trop exigeant alors que Windows XP tourne parfaitement sur ces machines à bas coût. Il ajoute "Je peux me tromper, mais je crois que XP n'avait pas les mêmes contraintes que nous allons avoir avec Vista et à l'époque nous n'avions pas ce phénomène grandissant des portables très peu chers."

Des doutes restés, pour une grande partie, lettre morte. La machine marketing de Vista était déjà lancée et, selon les responsables de Microsoft, calée sur l'évolution générale des matériels des fabricants.

En mars 2006 le même Gregg Daugherty insistait toutefois pour que cette évolution des achats soit étudiée de près. Finalement le 31 mars dernier Microsoft annonçait une prolongation pour XP, que certains intégrateurs pourraient utiliser jusqu'en juin 2009. En cause le boom des tout petits portables comme l'EeePC d'Asus, vendu le prix d'un gros iPod…


avatar v1nce | 
un gros iPod, un gros iPod... pas un iPod touch en tout cas (499$) et le EeePc est 299$ !
avatar oomu | 
l'ipod touch n'est pas un grozipod !
avatar ha-mac | 
Il est juste un peu enrobé...
avatar YAZombie | 
Si MS cherche (enfin…) un remplaçant à cet imbécile colérique et prétentieux de Ballmer, il semble qu'il y ait tout de même des personnes sensées chez eux!
avatar flette | 
Dans ma petite boîte cela va être un vrai dilemme lorsque XP sera retiré du marché. Nous utilisons XP pro et chaque année nous changeons 1 ou 2 postes ou bien une carte mère. Nous achetons des versions EOM. Si on ne les trouve plus, ça va pomper sévère :-( Je trouve que le consommateur n'est pas assez protégé. Dans une entreprise, l'équipement à considérer ce n'est pas un seul poste, c'est 11 postes dans mon cas. Les 11 postes doivent être homogènes. Nous ne pouvons supporter et gérer un poste très différent - sauf mon Mac car c'est le privilège du chef - Le fournisseur a le droit de changer son offre, ses modèles, mais le client aussi a droit à la pérennité de son investissement, de ses développements. Retirer XP du marché alors qu'aujourd'hui il n'y a pas de remplaçant stable devrait être illégal.
avatar jodido | 
@flette C'est votre problème si vous etes pas capable d'acheter des licences non OEM faut pas en vouloir à crosoft.
avatar Finouche | 
@ jodido C'est vraiment imbécile comme réflexion...
avatar Yamtaijika | 
@jodido Un peu de bon sens que diable ! Le prix d'une licence boîte par rapport au prix de la licence OEM, c'est ça le problème !
avatar gibet_b | 
@Finouche Moi j'ose le mot : c'est complètement CON comme réflexion...
avatar SoundJfx | 
Sans être aussi "méprisant" que jodido sur la forme, je trouve que sa remarque aborde un point crucial : à charge des responsables de s'assurer de la pérénité de leurs choix et de prendre ce critère en compte. Trop de responsables ont simplement suivi le mouvement en faisant aveuglément confiance à Microsoft. C'était au mieux "je n'ai pas le choix", au pire "si tout le monde choisis ca, ca ne peut pas être un mauvais choix". Et pour être honnêtes, arrêtez de faire valoir l'accès au sacro saint support de Microsoft. Sur le nombre, combien y ont recours ? Et sur ces recours, combien s'entendent répondre : "Attendez le prochain service pack, nous connaissons le problème, il sera résolu". Bref, si XP marche bien chez vous (ou même windows 2000), pourquoi ne pas le conserver, conserver les machines, et rationaliser ses investissements ? Si c'est juste pour se passer d'un support client inefficace et de quelques gris-gris graphiques, ça peut valoir le coût (et non le "coup").
avatar Florian Innocente | 
@ v1nce : iPod classic 160 Go : 349€
avatar T Ki | 
[b]Ce qui est complètement con c'est d'acheter une licence Windows...[/b] Ceci n'est pas un troll c'est mon avis éclairé d'utilisateur d'ordinateurs (depuis 1982), de développeur web et d'administrateur réseau.
avatar .Spirit | 
@T Ki: éclairé ? Apporte nous la lumière et donne nous au moins tes arguments ;) Je pense notamment aux boites, qui, même si elles n'aiment pas windows, seront obligé de l'utiliser: par exemple pour des logiciels comme 3Ds Max...
avatar Michel Poulain | 
La remarque de jodido n'est pas du tout imbécile. Désolé. Trop souvent, les gens considèrent Windows comme gratuit (puisque livré avec les machines). Windows n'est PAS gratuit et EST très cher. 5 fois plus cher que Mac OS X à configuration égale (version super ultimate pro edition bla bla bla). Vista a juste fait prendre conscience aux décideurs que Windows n'est pas "le choix de base obligé" mais un choix de consommateur réfléchi. Je choisis Windows et je paye les mises à jour, tout comme je suis obligé de payer un abonnement à un antivirus à vie (à cause de Windows). Sans compter le salaire à plein temps d'un ingénieur réseau seul personne à avoir fait assez d'études pour savoir connecter un PC au Wifi, savoir formater pour se débarrasser des virus ou savoir "réparer la base des registres". Des problèmes propres à Windows et qui dépassent les compétences requises pour une secrétaire. Un peu comme choisir le gaz dans sa nouvelle maison sans prendre en compte que le prix sera plus cher de 15% dans 2 ans (si le marché du gaz n'a pas flambé de par sa raréfaction et de la Russie).
avatar YAZombie | 
Eh, flette, pourquoi tu ne fais pas du privilège du chef la base commune?
avatar james85 | 
[quote]le client aussi a droit à la pérennité de son investissement[/quote] Windows XP a quand même plus de 7 ans. Je crois que l'investissement est largement amorti. Quant au problème d'homogénéité du parc, c'est un problème qui se pose quelque soit le type de matériel : nous avons encore au bureau quelques Mac sous MacOS 10.3. Est-ce qu'il est possible en 2008 d'acheter un Mac avec 10.3 ?
avatar Un Vrai Type | 
@ YAZombie : effectivement, quelques eMac/iMac d'occasion (éviter les iMac G5, évidement) et OS X.4 pour tous... En 11 postes, il devrait même pouvoir s'offrir 1 ou 2 mac mini pour ne pas jeter les écrans ! A moins d'un besoin spécifique, la barrière est largement psychologique.
avatar jodido | 
Non mais détendez vous les gens hein. Si le monsieur se plaint parce qu'on lui change son Os à chaque nouvelle bécane ben qu'ils prennent une bécane sans Os et qu'il achète les licences séparemment, si vous réfléchissez un minimum vous verrez que ça s'amortie plus rapidement qu'acheter à chaque fois des Oem. Autant je suis d'accord avec lui pour dire que Vista en entreprise (meme en particulier mais bon c'est un autre débat) c'est foireux autant c'est pas comme si les solutions -simples- n'existaient pas.
avatar Obidjoule | 
FAUX le Eee-pc n'est pas un ordinateur, c'est une calculette avec fonction wi-fi... A quand la fonction solaire comme pour les calculettes, parce que vu comme c'est de la merde la charge... >>>> C'est bon je suis déjà dehors...
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@FI: Un échange rendu public Une liaison rendue publique ;-)
avatar jesfr | 
Qd j'étais sous windows, je ne pensais pas aux mac, j'y est pensé car je fait de la photo et que dans ce milieu tous le monde ne jure que par mac. Aujourd'hui, a la vue de mon expérience sur mac, et des nombreux post, actu, review, test etc... Je me dis, qu'a moins d'avoir des besoin logiciel spécifique (3dsmax comme dis plus haut), une entreprise devrais passez sur Mac, j'ai travaillé pour le groupe suez, il travaillais sous Windows 2000 et en fait mis a part la seul applis vraiment spécifique que ma branche utilisais (Utilitaire de pont bascule), rien ne les empêcherais de passer sous mac, les autre applis sont en général dispo sur des serveur accessible avec un navigateur. Ils utilisais aussi beaucoup Lotus notes, Il y a une version mac ? Enfin même pour lotus notes, il y a la possibilité d'émuler.
avatar Odrade | 
OpenGEU 7.10 power ! (http://opengeu.intilinux.com/Home.html) Linux power ! Et c'est très "MacUser friendly" (basé sur Ubuntu), et assez "chouette" (E17). En tout cas, ça marche très bien sur un PIII 733 Mhz : Pas de problèmes de licences, de pérennité... Quid du Léopard, de XP sur de telles antiquités ? Bon, après, c'est sûr que pour les logiciels "propriétaires" propres à Windows, c'est pas gagné (ou simple)... Et tant que les responsables des achats privilégieront Microsoft, le serpent continura de se mordre la queue...
avatar Axelvak | 
Le jour ou il y aura des usines à gaz comme SAP ou encore SAGE sur Mac les grosses entreprises switcheront.
avatar Florian Innocente | 
@ jesfr : oui il y a Notes pour Mac.
avatar philik | 
Tu peux même installer 11 MAC avec 11 VMWARE avec 11 licences XP OEM ... Ce qui fait que quand tu change de MAC, ton OEM fonctionne encore très bien (c'est le cas chez moi) et cela en toute légalité (MS autorisant la virtualisation désormais). Les mises à jour VMWARE n'affectent pas l'OEM (pour l'instant) et même tu peux "backuper" sur TimeMachine Les versions successives de ton XP donc si tu plantes ton système (ce qui n'arrive jamais sous XP) tu peux récupérer une version stable en 10 minutes au lieu de tout réinstaller (ce qui n'arrive jamais sous XP). Selon les usages, ça peut ne pas être jouable mais cela peur aussi être EXTREMEMENT pratique. D'autant que ton équipe peut du coup avoir accès à d'autres outils en complément. C'est pas beau la virtualisation ?

CONNEXION UTILISATEUR