Xiaomi démarre son activité dans l'automobile

Stéphane Moussie |

Xiaomi va se lancer sur un nouveau marché, celui des voitures électriques. Cette nouvelle activité n'est pas tellement surprenante : le fabricant n'a pas peur de se diversifier, en témoigne sa gamme de produits qui va du smartphone au cuiseur à riz en passant par la trottinette, et il est originaire de Chine, pays en pointe dans les voitures électriques.

En mars 2021, Lei Jun racontait sa rencontre avec Elon Musk huit ans plus tôt.

Représentée par Lei Jun, le fondateur et CEO de Xiaomi, la nouvelle entité Xiaomi EV Company Limited dispose pour démarrer d'un capital de 1,55 milliard de dollars et d'une équipe d'environ 300 personnes. C'est très loin des constructeurs déjà en place (Tesla a plus de 70 000 employés, en comptant ceux travaillant dans ses usines) ainsi que des autres ressources de Xiaomi (16 000 ingénieurs au total), mais le nouvel entrant va se renforcer en investissant 10 milliards de dollars au cours de la prochaine décennie. Pour mener à bien son projet, le groupe a fait l'acquisition cet été de Deepmotion Tech, un spécialiste chinois de la conduite autonome.

Rien ne résiste actuellement à Xiaomi, qui est devenu en juin le premier constructeur mondial de smartphones et qui a vu son chiffre d'affaires trimestriel bondir de 64 % d'une année sur l'autre. Aucune date de sortie n'a été avancée pour la « Mi Car », mais Lei Jun a déclaré précédemment qu'il s'agira d'un SUV ou d'une berline et que son prix devrait être compris entre 15 000 et 45 000 $.


Tags
avatar Dark Phantom | 

Pourquoi électrique alors qu’on sait que c’est le moteur à hydrogène qui est le moins polluant ?

avatar armandgz123 | 

@Dark Phantom

Ah bon

avatar 0MiguelAnge0 | 

@Dark Phantom

Il y a combien de stations H2 en ce moment de dispo?
Et le prix du carburant versus l’electrique?

Le véhicule hydrogène n’est qu’une petite usine à gaz en plus de l’architecture electrique d’un EV: à la base cela ne peut être que plus cher qu’un EV actuel.

avatar seb5454 | 

@Dark Phantom

Le rendement d’une voiture électrique à « hydrogène » (car une voiture à hydrogène est une voiture électrique) est plus proche d’une voiture thermique. Bien en deçà d’une électrique à batterie

avatar fte | 

@Dark Phantom

"Pourquoi électrique alors qu’on sait que c’est le moteur à hydrogène qui est le moins polluant ?"

Parce que la production d’hydrogène, l’infrastructure de distribution, le rendement faible, les fuites et l’effet de serre massif du dihydrogène, en fait un polluant extrêmement efficace.

avatar YetOneOtherGit | 

@Dark Phantom

"Pourquoi électrique alors qu’on sait que c’est le moteur à hydrogène qui est le moins polluant ?"

Sur les enjeux environnementaux il faut analyser l’impact d’un produit sur l’ensemble de son cycle de vie de la production au recyclage en passant évidemment à l’exploitation.

Et là le bénéfice de l’hydrogène n’est pas plus évident que celui de l’électrique classique.

Et pour être honnête on n’a actuellement que des pis-aller, mais l’hydrogéne ne se détache nullement, au contraire.

avatar Lexada | 

@Dark Phantom

Je te conseille d’aller voir les vidéos (en 2 parties) de Tesla news France sur YouTube qui expliquent pourquoi l’hydrogène est une arnaque (pour les voitures en tout cas) en gros

Vidéo assez longue donc n’hésite pas à la regarder en vitesse X2

Tesla news France n’est pas une chaîne appartenant à tesla mais juste une chaîne parlant de tesla et tout ce qu’il y a autour

avatar marc_os | 

@ Lexada

Je ne crois pas qu'une quelconque vidéo de Tesla qui a tout misé sur les batteries soit crédible.
C'est un a priori justifié par le fait que Tesla est en la matière "juge et partie".

Si tu veux fournir des "preuves", donne des références produites par des chercheurs indépendants n'ayant aucun intérêt (financier) par rapport à ce qu'ils jugent.

PS: Je ne fais moi même aucun jugement pour / contre l'utilisation de l'hydrogène, même s'il est certain que les conditions de sa production sont à prendre en compte. A comparer avec la production d'électricité pour charger les batteries (qui va du nucléaire au charbon), et la production de ces batteries contenant moult métaux rares extraits souvent dans des conditions disons douteuses, en termes d'environnement et de questions "sociales" concernant les mineurs, quant à leurs conditions de travail et de rémunératrion.

avatar Lexada | 

@marc_os

Chacun peut se faire son avis en regardant la vidéo, l’espace commentaire est riche et souligne les bons côté de l’hydrogène aussi.
Je les trouves plutôt objectifs dans leur argumentation
Et je répète que la chaîne YouTube est une chaîne indépendante de Tesla

avatar cybercooll | 

@Dark Phantom

Comment je fais le plein d’hydrogene chez moi?
On en reparlera peut être dans 10/20 ans, mais actuellement la voiture hydrogène ne me parait pas avoir le moindre avantage,
Tout est en sa défaveur.
Il y a peut être une campagne de dénigrement (orchestrée par tesla?), car il y énormément d’articles anti hydrogène, j’ai rarement vu une techno se faire démonter à ce point par tout le monde.

avatar Nesus | 

@Dark Phantom

Pour fabriquer de l’hydrogène, il faut faire de l’électrolyse. Donc de l’électricité. Après il faudra transporter cet hydrogène et créer les infrastructures d’accueil. Donc non, l’hydrogène ne sera jamais moins polluant que l’électrique où les prises existent déjà dans chaque maison. Et même s’il faut installer une wallbox, ça sera toujours moins polluant que fabriquer l’infrastructure pour l’hydrogène. Béton, pelleteuse… le tout à transporter et faire tourner.

avatar albert einstein | 

Tu as une une pompe à essence chez toi ??
La métropole de Dijon mise sur production d'hydrogène. Le gaz sera fabriqué par électrolyse de l’eau. Sa production s’appuiera essentiellement sur l’électricité « verte » issue du Groupe turbo alternateur de l’unité de valorisation énergétique de l'usine d'incinération des déchets. Elle sera complétée à terme par de l’électricité provenant de la ferme photovoltaïque ou par d’autres productions renouvelables de proximité.
L’électrolyseur fournira dans un premier temps 440 kilos d’hydrogène par jour qui alimenteront les piles à combustible des véhicules électriques à hydrogène d’une flotte de la métropole de huit bennes à ordures ménagères, de six véhicules utilitaires légers... Un début..

avatar max intosh | 

@albert einstein

On se demande pourquoi Dijon ne fait pas marcher ses véhicules à la moutarde.

avatar Nesus | 

@albert einstein

Quand il fera beau et qu’il y aura du vent. Et si vous pensez que vous pouvez mettre de l’hydrogène dans une citerne à essence, vous allez avoir de drôle de surprise !
Et même si vous utilisez les pompes à essence (espèce en voit de disparition), ça fera plus d’aménagement qu’avec l’électricité.

avatar Patrick_C | 

@Dark Phantom

Même les plus gros partisans de l’hydrogène ne le destinent plus qu’aux flottes de camion.

avatar jujulec | 

L'automobile, la nouvelle course à l'échalote !
ça va commencer à devenir dangereux de s'aventurer sur le bitume...

avatar Olivier_D | 

@jujulec

En quoi ? Vous vous doutez bien qu’il y a une tonne de régulations qui permet d’éviter de se retrouver avec n’importe quoi sur nos routes. C’est pas pour rien que l’autopilote est extrêmement limité en Europe pour les Tesla.

A moins que vous parliez du marché de l’auto. Auquel cas, mea culpa.

avatar Leborde | 

[Modéré. MB]

avatar macosZ | 

les chinois construiront un modele fiable en un temps record alors que renault en sera encore à se gratter la tête sur ses batteries à la location

avatar albert einstein | 

Les chinois désosseront une testa.. puis en fabriqueront une copie économisant ainsi des milliards en recherche et développement comme ils le font en copiant Apple...

avatar YetOneOtherGit | 

@albert einstein

"Les chinois désosseront une testa.. puis en fabriqueront une copie économisant ainsi des milliards en recherche et développement comme ils le font en copiant Apple..."

Vision caricaturale extrêmement dangereuses car elle ignore ce qu’est aujourd’hui la puissance de la Chine en terme de recherche et d’innovation.

- La Chine est le pays déposant le plus de projets par an
- La Chine est le pays formant le plus d’ingénieurs par an
- La Chine est le second pays par nombre de publications scientifiques
- La Chine c’est le troisième budget de recherche

Continue à cultiver l’illusion du “ils savent juste copier”

avatar TheDeepShadow | 
avatar YetOneOtherGit | 

@TheDeepShadow

"La Chine continue toujours de copie"

Aurais-je affirmé que la Chine ne profitait pas des avantages de la copie ?

Nullement, par contre croire qu’ils ne font que ça et ne sont capables que de ça est un dangereux aveuglement sur les réalités de leur puissance et de leurs ambitions 😎

avatar Arf1 | 

Ça c’est de la fourchette de prix !
Perso je cherche un bien immobilier entre 80.000 et 6.500.000€ si vous avez des trips je suis preneur 🤓

avatar Paquito06 | 

@Arf1

"Ça c’est de la fourchette de prix !
Perso je cherche un bien immobilier entre 80.000 et 6.500.000€ si vous avez des trips je suis preneur 🤓"

Une fourchette peut etre, ou alors le modele de base face au modele prestige. $15k de base ou $45k toutes options ca se fait, du simple au triple. 80k a 6,500k, c’est pas du simple au triple…

avatar Sonic Tooth | 

De toute façon pour rouler sans polluer de nos jours, les meilleures solutions restent le biogaz (apprécié des Suédois par exemple) et le superéthanol. Le biogaz peut être diffusé à la place du GPL dans les mêmes stations et le réseau E85 existe déjà. Les Chinois misent sur l’électrique car ils ne maîtrisent pas la technologie des moteurs thermiques. En clair les décisions prises par Bruxelles leur ouvrent un boulevard dans lequel ils commencent déjà à s’engouffrer et ils ont la ferme ambition de balayer du paysage tous les constructeurs européens (comparez la production des Volvo en Europe et en Chine qu’on rigole) et surtout leurs usines. La Commission doit juger qu’il n’y a pas encore assez de chômage sur le continent.

avatar YetOneOtherGit | 

@Sonic Tooth

"De toute façon pour rouler sans polluer de nos jours, les meilleures solutions restent le biogaz (apprécié des Suédois par exemple) et le superéthanol."

Encore une fois il faut évaluer l’impact global et non ce n’est pas une solution miracle 😎

avatar Sonic Tooth | 

@YetOneOtherGit

L’E85 (E96 pour le Brésil) et le biogaz (que brûlent les bus par chez nous) sont par « essence » l’illustration même de « penser globalement, agir localement ». La France par exemple n’importe pas ces carburants, elle les produit elle-même. Il est de notoriété publique qu’ils ne polluent pas des masses d’où les exemptions fiscales dont ils bénéficient justement.

avatar YetOneOtherGit | 

@Sonic Tooth

"L’E85 (E96 pour le Brésil) et le biogaz (que brûlent les bus par chez nous) sont par « essence » l’illustration même de « penser globalement, agir localement ». "

D’un point de vue géostratégique c’est fort intéressant, d’un point de vue environnemental c’est loin d’être une panacée.

La culture est loin d’être sans impact et la masse de culture qui permettrait une bascule est proprement colossale 😎

Certainement etudes montrent même que le bilan environnemental global est plus mauvais que les hydrocarbures.

avatar Sonic Tooth | 

@YetOneOtherGit

Là, on est dans le cliché pur et dur. Je connais ce vieil argument, il ne tient pas la route une seconde.
L’alcool du superéthanol peut être produit à partir d’absolument n’importe quoi. Pour revenir au cas suédois, il n’y a pour ainsi dire pas d’agriculture dans ce pays si ce n’est la sylviculture. Du coup l’alcool est tiré des écorces et petites branches des arbres coupés, idem au Canada. En France il est produit de la betterave ou des invendus de primeurs, ou encore des surplus viticoles suivant la saison et la région. On fait feu de tout bois. Il peut aussi être élaboré en laboratoire. Donc le sempiternel « mais on n’aura jamais assez de surfaces agricoles, gna gna gna », épargne-nous le. C’est du pipeau, d’où les efforts faits par l’État depuis des années (je roule à l’E 85 depuis 2008) pour en promouvoir la disponibilité et l’usage.

avatar Major Grubert | 

@Sonic Tooth : va pour l'écologie, quid de la santé publique ? Vous êtes prêt à faire l'économie d'un pot d'échappement pour envoyer le résultat de la combustion de l'éthanol 85 dans l'habitacle de votre voiture ?

avatar YetOneOtherGit | 

@Sonic Tooth

"Là, on est dans le cliché pur et dur. Je connais ce vieil argument, il ne tient pas la route une seconde."

Si tu veux 😎

Mais cela me semble être bien moins évident que ce que tu veux croire au regard du consensus scientifique de tous les bords.

Toujours se méfier des solutions magiques 😉

Après je n’ai nul expertise sur ces questions je me base sur ce que je connais d’une littérature semblant sérieuse, rien de plus pouvant relever d’une quelconque autorité contrairement à d’autres sujets.

C’est d’ailleurs pour ça que je m’implique rarement sur ces questions. Mais « la solution c’est l’hydrogéne» ou « la solution c’est les biocarburant» ça m’a fait réagir tant je me méfie des solutions « magiques»

avatar YetOneOtherGit | 

@Sonic Tooth

"Donc le sempiternel « mais on n’aura jamais assez de surfaces agricoles, gna gna gna »"

Ce n’est nullement mon propos : je parle de l’ensemble de l’impact environnemental d’une production de masse qui sont très loin de se résumer aux enjeux de surfaces disponibles.

avatar cybercooll | 

@YetOneOtherGit

Faut regarder la France, pas le Brésil. Notre production est locale et excédentaire. C’est une solution parmi d’autres. Il n’y a pas de solution miracle, l’idée c’est de repartir et qu’il y ait un peu de tout.

avatar YetOneOtherGit | 

@cybercooll

"Faut regarder la France, pas le Brésil. Notre production est locale et excédentaire"

Yep d’un point de vue économique et géostratégique c’est sans doute intéressant, d’un point de vue réellement environnemental cela semble plus discutable, comme absolument toutes les alternatives au hydrocarbures.

M’est avis que les énergie de substitution ne sont pas vraiment une solution et qu’on ne fera pas l’impasse sur un changement de paradigme social et économique.

avatar cybercooll | 

@YetOneOtherGit

L’avantage du bio éthanol c’est que tu peux garder ta voiture si elle est récente. Je me tâte à faire la reprog sur la mienne. Pas pour le coût qui ne sera jamais rentabilisé (je roule très très peu), juste pour la pollution.

avatar YetOneOtherGit | 

@cybercooll

"’avantage du bio éthanol c’est que tu peux garder ta voiture si elle est récente"

Nous ne parlions pas de choix individuel mais de possible solution environnementale de masse 😉

avatar cybercooll | 

@YetOneOtherGit

Il n’y a pas de bonne solution de masse.
Des qu’on passe sur de gros volumes cela soulève plein de problèmes, quelle que soit la solution.
La seule bonne solution c’est de diminuer le nombre de voitures individuelles. Mais c’est difficilement envisageable.

avatar YetOneOtherGit | 

@cybercooll

"Il n’y a pas de bonne solution de masse."

C’est ce que je voulais rappeler.

Il n’y a pas de YaKaFoKon 😉

avatar oomu | 

" La seule bonne solution c’est de diminuer le nombre de voitures individuelles. Mais c’est difficilement envisageable."

ho ça va lentement devenir très envisageable, puis fortement recommandé envisageable, puis totalement obligatoirement envisageable...

au fil de quelques décennies.

je me vois déjà utra-vieux disant à des galopins :
"- et ici, des gens faisaient le tour en boucle dans des machines ultra-rapides pour amuser le reste de la population. Course qu'on disait comme quand on se fait téléporter la Amazonnourriture liquide"
"- mais papi, t'es débile, pour amuser on a les holosimulations neuronales !!"

avatar YetOneOtherGit | 

@oomu

"ho ça va lentement devenir très envisageable, puis fortement recommandé envisageable, puis totalement obligatoirement envisageable..."

La croissance du Parc Automobile en occident est déjà fini depuis quelques années et nous avons même de la décroissance sur certains états.

Le taux d’équipement décroît nettement sur certaines catégories de la population et certaines tranches d’âge.

Le modèle d’un foyer = au moins une automobile est oubliée depuis longtemps même par l’industrie.

avatar cybercooll | 

@YetOneOtherGit

Ça dépend où. Vers chez moi (petite ville proche d’une grande ville) en moyenne un foyer= 2 voitures. Beaucoup en ont 4 (une citadine pour leur enfant + une voiture utilitaire pour papa en plus des voitures classiques du couple). Une seule voiture c’est quasi impossible pour une famille avec 2 parents qui travaillent et des enfants en bas âge

avatar YetOneOtherGit | 

@cybercooll

"Ça dépend où"

Comme toute analyse globale, mais des variations locales ne changent pas le sens de ces états de faits globaux 😉

La vision des constructeurs dans les années 70 est clairement morte comme la croissance vertigineuse du parc.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Parc_automobile_fran%C3%A7ais

avatar cybercooll | 

@YetOneOtherGit

Oui tout à fait, c’est en ville que se trouvent la majorité des clients actuellement (le télétravail permet à certains de se barrer de ces grandes villes désagréables mais ça reste minoritaire). Je trouve que le coût d’une voiture et la pénibilité d’usage ont explosé en 20 ans. Entre le contrôle technique, l’entretien annuel qui revient vite, les différentes pastilles vertes, les pannes électroniques plus chiantes que ton garagiste arrive pas à reproduire, les firmware usb qui prennent 3h à s’installer (et que le garage officiel refuse de faire car c’est trop long) pour corriger un bug à la con ou une incompatibilité avec ton nouvel iPhone, la batterie qui te fait une panne tous les 4 ans, l’assurance qui coûte de plus en plus cher, le prix d’achat qui flambe, les bouchons, la difficulté pour se garer, les connards de plus en plus nombreux sur les routes, les pv pcq t’as 1 semaine de retard pour ton contrôle technique, avoir une voiture est devenu une plaie.
Les petites voitures électriques pas chères sans entretien changeront peut être la donne (format twizy/Ami) elles finiront forcément par se démocratiser.

avatar YetOneOtherGit | 

@cybercooll

"Oui tout à fait, c’est en ville que se trouvent"

La très grande majorité de la population aussi 😉

avatar cybercooll | 

@YetOneOtherGit

C’est ce que j’ai dit. Plus de voitures par client hors de la ville, mais plus de clients en ville. Mais probablement moins dépensiers pour leur voiture (en moyenne).
J’hallucine du nombre de gens qui se payent des caisses à 50k€. En ville on voit que des poubelles. A l’extérieur c’est festival de suv a plus de 50k€.

avatar YetOneOtherGit | 

@cybercooll

"C’est ce que j’ai dit."

Ce n’était pas pour infirmer te propos mais au contraire pour les renforcer 😉

avatar fte | 

@cybercooll

"sans entretien"

Ça, c’est une légende qui jamais n’existera.

avatar cybercooll | 

@fte

Tu es pointilleux 😁. Je parlais de la vidange annuelle. Sur les 2 dernières années je suis allé 7 fois chez le garagiste. 6 vidanges et un pb d’amortisseur. Si tu enlèves les vidanges, il reste plus que les pannes. Tu connais des gens en électrique qui vont chez le garagiste une fois par an? Moi non.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR