Drôles de gadgets : nouvelle série à venir pour les membres du Club iGen

Jean-Baptiste Leheup |

Avez-vous remarqué comme le marché des accessoires informatiques est devenu triste ? Ces derniers temps, sur les étagères des Apple Store et des magasins spécialisés, on trouve surtout des housses pour iPad, des coques pour iPhone, des claviers, des batteries externes et des hubs USB-C.

Pourtant, hier encore, l'apparition de l'USB dans le paysage informatique avait provoqué une déferlante d'accessoires, du ventilateur au chauffe-mug, et de la mini-lampe au rafraîchisseur de canette. Mais voilà, on s'est habitués, et on ne s'en étonne même plus.

Et que dire alors des années 1980, au tout début du Macintosh ? Pas encore d'USB, ni d'internet et encore moins de crowdfunding, mais une frénésie d'innovation, dans une époque où rien ne semblait impossible. Nous vous avons déjà présenté dans notre série « Comment on scannait avant » quelques exemples de ces coups de génie.

À force de me plonger dans de vieux magazines pour documenter les articles historiques du Club iGen, j'ai eu envie de vous faire partager quelques-unes de mes découvertes. Alors dans cette petite série à paraître très bientôt, nous redécouvrirons ensemble quelques formidables idées restées sans lendemain :

  • le code-barre qui encodait des logiciels entiers ;
  • le pantographe à souris pour recopier des croquis à main levée ;
  • l'élargisseur d'écran pour gagner quelques centimètres sans effort ;
  • la souris qui s'utilisait avec les pieds ;
  • la housse de Mac qui pouvait transporter une raquette de tennis ;
  • le serre-tête pour diriger la souris avec son crâne ;
  • la cheminée pour Macintosh ;
  • et même un petit bonus réservé au Newton.
avatar phinou | 

💡❤️

avatar raoolito | 

@phinou

pas mieux
<3

avatar h-de-pierre | 

👍

avatar Azurea | 

Il doit y avoir pas mal de pépites 🤩

avatar John McClane | 

Hâte ! 👍

avatar huexley | 

l"a souris qui s'utilisait avec les pieds"

Il y a presque deux décennies alors que je bossais au support premier niveau pour Infonie à Villeurbanne, j'ai cet appel d'une femme qui se plaignait de la difficulté à installer son kit de connexion à Internet et de bénéficier de ses 20h de connexion à Internet... Après 10min à batailler je lui demande si elle ne dispose pas d'une souris car elle galere a tout faire au clavier (sous Win98), elle ne comprend pas et finalement me dit "mais ce n'est pas ub pédale... ?"

avatar Darlito | 

@huexley

Belle anecdote 😂

avatar Claudecf | 

@huexley

J’adore!

avatar CogipTelematique | 

En vrai une pédale pour l'ordinateur ce serait pratique pour la mapper sur Échap et l'utiliser dans Vim.

avatar occam | 

Pour vous, c’est de l’archéologie ; pour moi, c’est du vécu.

• La cheminée pour Mac était un des chapitres culte de la « Macintosh Bible », d’Arthur Naiman et al.. J’en ai construite une pour mon premier Mac 512KE, j’y ai même placé un capteur thermique et effectué des mesures régulières à l’anémomètre, pour voir si l’effet était mesurable.

• Le capteur céphalique de position précédait en fait le Mac. Il existait en deux catégories : l’une à ultrasons, basée sur un « sonic digitizer » à deux micros, qui calculait l’angle et la distance en fonction de la différence de temps entre les clics. Un 3e micro, en option, permettait de calculer l’élévation.
La seconde catégorie, optique, était plus intéressante, car elle avait été développée pour les ordinateurs multi-user/multi-tasking SAGE et Stride, parmi les premiers dotés d’un processeur MC68k, devançant le Mac de deux ou trois ans au moins.
La variante IR manquait de précision ; la variante à laser obligeait l’utilisateur à porter d’épaisses lunettes de protection.

• La souris-pantographe à capteur opto-mécanique ou opto-électrique devait à l’origine compenser les carences des tablettes de numérisation CalComp disponibles à l’époque. Elle précède les machins Rube-Goldberg évoqués ici ; le premier exemplaire sur lequel j’ai fait des essais était relié à une station Flex/OS9 (attention, pas Mac OS 9 !) sur processeur Motorola MC6809. J’insiste sur ce processeur,aujourd’hui méconnu mais très avancé pour son époque, parce qu’il était au coeur du tout premier prototype du tout premier Macintosh.

Tout est dans tout, et réciproquement.
Nous vivons une époque moderne, le progrès fait rage.

avatar zoubi2 | 

@occam

"Nous vivons une époque moderne, le progrès fait rage"

Yep. Le virus aussi :-(

avatar Jean-Baptiste Leheup | 

@occam

Ho hé ! C’est pas bien de spoiler ! ;-)

avatar raoolito | 

@j-b.leheup

comprenez bien que le Oomu OCCAM travaille ENCORE avec ces outils. Vous pensez qu’il utilise une magic mouse2 avec les dernières machines M1 ?
nan, il est sur appleII avec l'environnement et les devices d'époque et tout. seul son iphone est à jour pour découvrir cette étrange chose qu’on nomme « internet » mais il avance prudemment on ne sait jamais :D

avatar David Finder | 

@raoolito

occam, pas Oomu...

avatar raoolito | 

@David Finder

Oh mon Oomu, quelle erreur, je corrige de ce pas !

avatar zoubi2 | 

"l'élargisseur d'écran pour gagner quelques centimètres sans effort "

Hmmm... Pour l'écran seulement ? :-)

avatar DG33 | 

@zoubi2

Y’en a qu’ont essayé !
Y z’ont eu des problèmes...

avatar CogipTelematique | 

C'est même à ça qu'on les reconnaît !

avatar DG33 | 

@CogipTelematique

Ce pseudo 😅
Moi je suis plutôt COFRAP 😜

avatar Derw | 

On trouve encore de nos jours des objets technologiques baroques à l’utilité à confirmer… J’ai par exemple dans un catalogue de Noël d’un revendeur de matos informatique connu, un distributeur de croquettes connecté avec webcam…

avatar Lucas | 

Hâte !

avatar gafa and chill | 

Géniaaal

avatar Danny Wilde | 

Top

CONNEXION UTILISATEUR