Prise en main du Magic Trackpad 2

Nicolas Furno |

Le Magic Trackpad 2 est arrivé à la rédaction. Plus grand, moins épais, sans pile et surtout avec Force Touch, le successeur du Magic Trackpad mérite-t-il son prix élevé ? À 150 €, presque deux fois plus que le modèle précédent, c’est un accessoire vraiment coûteux, mais que vaut-il à l’usage ? Premiers éléments de réponse avec notre prise en main !

Cliquer pour agrandir

Déballage

Dans la boîte, on trouve le trackpad bien sûr, mais aussi un câble Lightning. La première version était livrée avec deux piles pour l’utiliser dès le départ, mais cette génération est alimentée par une batterie interne, elle-même rechargée par du Lightning, qui est donc fourni.

Cliquer pour agrandir

Le choix du Lightning peut surprendre à l’heure où l’USB de Type-C est censé se généraliser, mais à court terme, on est plutôt gagnant. En effet, rien n’interdit de l’utiliser pour ses appareils iOS, c’est exactement le même câble que celui qui est fourni avec un iPhone, un iPad ou un iPod. Et si vous achetez plusieurs accessoires « magiques », vous aurez plusieurs câbles Lightning, de quoi en placer un peu partout… pratique.

L’arrière du Magic Trackpad 2 avec, du premier plan au fond, le bouton d’allumage, le connecteur Lightning et l’antenne Bluetooth. Cliquer pour agrandir

Le Magic Trackpad 2 est probablement l’accessoire qui a le plus évolué dans la nouvelle gamme, mais c’est aussi celui qui a le design le plus simple. L’ancien modèle était déjà minimaliste, mais on pourrait difficilement imaginer plus simple que cet appareil, qui n’est qu’un rectangle blanc uniforme sur le dessus. Il est si minimal que c’en est presque… décevant.

On un rectangle blanc et c’est tout, alors qu’avant, on avait un carré gris et deux couleurs. Au passage, le choix du blanc s’explique probablement par une recherche de cohérence : tous les accessoires sont désormais recouverts de blanc, du clavier à la souris, en passant par le trackpad.

Le nouveau Magic Trackpad est beaucoup plus simple que l’ancien. Et il est blanc, contrairement aux trackpad Apple que l’on avait connus depuis le début du design aluminium et verre. Cliquer pour agrandir

Pourtant, le nouveau design ne manque pas d’élégance et il surpasse l’ancien modèle sur la qualité de fabrication d’ensemble. Sa zone tactile est plus grande, ce qui ne fera pas de mal pour le confort d’utilisation et il est plus fin qu’avant, parce que la batterie intégrée prend moins de place que les deux piles. Côté taille, le gain se fait surtout en largeur, même si la zone tactile est aussi plus profonde.

Le nouveau trackpad est plus fin et plus long. Même s’il est moins profond en tout, la zone utile est plus grande dans toutes les dimensions que pour son prédécesseur. Cliquer pour agrandir

Au sujet du design, le plus marquant est peut-être le contour tout en aluminium. C’est joli, même si sur le plan purement esthétique, on trouverait à redire sur la bande de plastique qui cache l’antenne Bluetooth : n’y avait-il pas une solution plus élégante ? On ne la voit jamais à l’usage, mais c’est dommage d’avoir interrompu un design aussi pur par cette bande disgracieuse.

La bande de plastique qui permet la connexion Bluetooth. Cliquer pour agrandir

Connexion simplifiée

Le premier contact avec le Magic Trackpad 2 est bien meilleur que pour son prédécesseur. Inutile de s’embarrasser avec la connexion Bluetooth sur le Mac et avec l’unique bouton de l’accessoire. Vous n’avez qu’à brancher le trackpad à l’ordinateur en utilisant un câble Lightning (fourni) et l’appairage se fait automatiquement.

Quand vous connectez le trackpad au Mac avec son câble Lightning, un message indique que la connexion est effectuée. Mieux, l’ordinateur et l’accessoire sont associés en Bluetooth.

À partir du moment où cette première étape est réalisée, vous pouvez utiliser le Magic Trackpad 2 non seulement en filaire, mais aussi en Bluetooth. La première connexion permet en fait au Mac de s’associer au périphérique, comme on le faisait auparavant via l’Assistant Bluetooth d’OS X. C’est autant de temps gagné au début, et ça marche comme « par magie ».

Au quotidien, vous pourrez utiliser le trackpad en Bluetooth comme avant, naturellement, mais si vous le souhaitez, vous pouvez laisser le câble Lightning connecté en permanence. Et même couper totalement le Bluetooth sur votre Mac si vous le souhaitez : tout fonctionnera très bien, à condition de laisser le trackpad actif. Le bouton d’allumage à l’arrière doit rester allumé en permanence pour que le trackpad fonctionne correctement.

On peut obtenir des informations sur un trackpad Bluetooth dans le panneau de préférence Bluetooth, même quand la connexion sans-fil est coupée. Cliquer pour agrandir

Le câble Lightning sert à la base à recharger la batterie intégrée au trackpad. Apple annonce un mois d’autonomie une fois la charge effectuée, mais aussi une journée de travail en connectant l’accessoire deux minutes. Puisque l’on peut utiliser le Magic Trackpad relié en USB, ce n’est de toute façon pas vraiment un problème, pas comme avec la nouvelle Magic Mouse.

Point important à signaler : même si Apple indique qu’il faut du Bluetooth 4.0 pour utiliser le Magic Trackpad 2, c’est faux. Nous avons réussi à connecter et utiliser l’appareil à un Mac de 2011 équipé seulement en Bluetooth 2.1 et tout a parfaitement fonctionné. Il ne manque même pas le Force Touch, si bien que nous ne savons pas pourquoi le constructeur demande une puce Bluetooth plus récente…

À l’usage

Difficile de s’exprimer de manière définitive sur ce trackpad que nous n’avons utilisé qu’un court moment, mais en attendant un test complet, voici nos premières impressions. Sous le doigt, difficile de distinguer les deux générations : Apple sait faire d’excellents trackpads depuis des années et ce nouveau modèle fait au moins aussi bien que l’ancien, c’est bien le minimum.

Cliquer pour agrandir

Le passage au blanc est purement esthétique, on retrouve par ailleurs la même surface en verre. Ce qui change vraiment en revanche, c’est le clic physique. Avec le premier Magic Trackpad, la surface en verre était fixe et on cliquait en actionnant les picots placés dans les deux patins en dessous. Avec cette génération, Apple a totalement revu le fonctionnement de son trackpad.

Le Magic Trackpad 2 est Force Touch et comme sur les Mac portables qui en bénéficient, cela veut dire que le verre ne clique pas vraiment, mais qu’un moteur taptique simule un clic. La différence entre les trackpad de portables et celui-ci, c’est qu’il n’a pas à être le plus fin possible. Du coup, Apple a eu de la place pour que la surface en verre bouge plus, et à l’usage la différence est sensible. Même si le moteur fait beaucoup dans la sensation de clic, on peut voir que le verre s’enfonce et on sent aussi plus de mouvement sous le doigt.

Comme pour tous les trackpad Force Touch, cela signifie aussi que l’on peut cliquer partout, et pas uniquement en bas. C’est un confort indéniable et peut-être le premier argument en faveur de cette nouvelle technologie, même si les fonctions supplémentaires dans OS X sont aussi très appréciables. Pour plus d’informations sur le sujet, notre prise en main du nouveau trackpad Force Touch réalisée au printemps dernier vous apprendra tout ce qu’il faut savoir.

Dans l’ensemble, le bilan est très positif si l’on se concentre sur le produit en lui-même sans tenir compte de son prix. Surface plus grande, confort du Force Touch et des batteries que l’on n’aura plus à changer régulièrement. Par ailleurs, ce Magic Trackpad 2 règle le principal point faible de son prédécesseur : les patins. Sur tous nos trackpads, c’est invariablement le point qui finit par lâcher en premier et on ne peut alors plus cliquer, ou alors seulement pas intermittence. Il est trop tôt pour en juger, mais ce modèle a sans doute réglé ce problème là.

Sur l’ancien modèle, les deux patins du bas servaient en fait à cliquer. Sur la nouvelle génération, ils ne sont là que pour maintenir l’appareil en place. Cliquer pour agrandir

Faut-il dépenser 150 € ?

À l’heure du bilan provisoire, il nous faut bien revenir sur le point qui fâche, à savoir le prix. À 149 €, le Magic Trackpad 2 est cher, très cher. C’est l’accessoire Apple le plus coûteux et l’augmentation de prix par rapport à l’ancienne génération est la plus importante.

Certes, on peut retirer le prix du câble Lightning glissé dans le paquet, mais même à 124 €, la facture reste salée. Et même si ce nouveau modèle est vraiment mieux que l’ancien sur tous les points, c’est une facture difficile à digérer. Nous allons l’utiliser en permanence dans les prochains jours pour nous faire un avis plus définitif, mais on peut déjà dire que ce Magic Trackpad 2 est un très bel accessoire vendu trop cher. Reste maintenant à savoir si le prix trop élevé est contre-balancé par ses avantages… réponse dans notre test !

avatar enzo0511 | 

Est ce que le revêtement blanc est salissant à terme ?

avatar Nicolas Furno | 

@ enzo0511 : ça va être difficile de répondre si tôt… :-)

Mais a priori ça devrait aller, c'est toujours du verre. Les anciens Magic Trackpad se salissaient, mais on pouvait les nettoyer très facilement. Je pense que ce sera pareil.

avatar jazz678 | 

@nicolasf :
Vu l'état de vos coques cuir d'iPhone vous aurez une idée plus précise d'ici demain...
(Je suis d'humeur taquine aujourd'hui)

avatar Alama | 

A mon avis, si c'est du verre, ça se nettoie toujours.. Par contre, serait-il compatible avec PCs?

avatar r e m y | 

A ce prix là, ils auraient dû prévoir une fente Kensington pour cable antivol...

avatar C1rc3@0rc | 

+1
Le tarif est prohibitif et l'objet est très tentant pour le vil escamoteur. Donc s'il faut le coller a la superglue ça va pas être Byzance!
Et je doute que la fonctionnalité justifie cette augmentation!

Apres le blanc... Esthétiquement, mon bureau est en verre fumé sur lequel l'aluminium se fait a la fois discret et élégant. Un pavé blanc va trop trancher. Pareil sur un bureau en bois, dans coloris habituels ça va trop contraster.

Le seul avantage que je vois dans cette nouvelle forme c'est que l'on peut esperer plus de rigidité, la version precedente, bien plus intéressante esthetiquement, souffrait d'un syndrome iPhone 6, bien reel celui-la.

avatar yurt | 

Trop cher, et même s'il faisait le café, toujours trop cher pour un accessoire. A un moment, pour ma part, je dis stop et je ne les suis plus. A ce prix, je me fous de Force Touch ou du câble Lightning (qu'ils auraient du vendre moins cher dans le package). Ils ne m'auront pas, ou plutôt, ils n'auront pas mon argent !

Si vous achetez ce trackpad en masse, demain, ils sortiront la version 3 à 199 euros... Pourquoi se priveraient-ils ?

avatar WillyRonis | 

@yurt :
Tu as entièrement raison ... malheureusement quand tu veux du bon matériels sur et performant
a l'époque ou l'on vit c'est du luxe, le pire c'est qu'il existe d'autre matériels de ce type mais moins fiable et surtout bcp moins élaboré, donc oui hyper chere et la Pomme se gave sur nous a en faire de l'informatique de luxe, ça dérive grave mais faut savoir ce que l'on veut ... du matériel qui sera toujours au top dans 5 ans ou pas....

avatar shaba | 

@WillyRonis :
Même si le matos est de bonne qualité Apple se moque sérieusement de ses clients hors USA. Un petit rappel à l'ordre en fin de trimestre ne serait pas superflu.

avatar cherbourg | 

Le trackpad peut-il être utilisé avec un stylet comme une palette graphique (détourer objets sur Photoshop, faire un dessin etc.) ?

avatar Nathalex | 

J'ai essayé avec le stylet de mon iPad : puisque la zone de clic est homogène, cela marche mieux qu'avec l'ancien modèle) mais ce n'est pas une vraie palette en ce sens que le coin de la palette n'est pas le coin de l'écran !
(avis de non spécialiste dans le domaine graphique !)

avatar fanchig | 

Apple est-elle en train de faire une étude sociologique pour voir jusqu'où les clients sont prêts à aller avec des produits toujours plus chers? Ou est-ce juste du foutage de gueule?

avatar yurt | 

Ni l'un l'autre, ils sont en train d'inventer le luxe dans l'informatique. Apple, Hermès... Même combat.

avatar patrick86 | 

"Ni l'un l'autre, ils sont en train d'inventer le luxe dans l'informatique."

Non. Des ordinateurs de luxe existent déjà et n'ont pas grand rapport avec l'offre d'Apple.

un exemples
http://www.tomshardware.fr/articles/ordinateur-luxe,1-44094.html
http://www.generation-nt.com/vega-x-ordinateur-portable-actualite-20562....

avatar yurt | 

Sans aller jusqu'à ces extrêmes, ils vont de plus en plus loin dans le haut de gamme, cher mais encore accessible au grand public, quitte à dépenser au dessus de ses moyens.

De la même manière qu'on se paie le dernier parfum ou lunettes Channel pour faire comme si, on se paie aujourd'hui le dernier iPhone, iPad ou Apple Watch, toujours plus chers et élitistes.

A mon humble avis, sauf événement majeur, Apple va aller de plus en plus loin. Le pékin de base ne les intéresse plus depuis un moment déjà... Quand je pense aux prix encore relativement raisonnables de leurs produits il y a quelques années...

avatar EBLIS | 

Je pense que les produits Apple sont déjà et depuis longtemps un phénomène sociologique qui permet à un certain nombre de s'affirmer et d'affirmer leur appartenance à un certain rang social par l'objet.

avatar Droooonic | 

@fanchig :
+1 totalement d'accord

avatar Nico-1971 | 

Le 4.0 du bluetooth plus ou moins imposé par Apple, c'est à cause du mode "faible énergie pris en charge" .Pour que la durée de la batterie corresponde à celle annoncée dans leur fiche technique. Enfin je pense car ce mode n'existe pas sur le bluetooth 2.0 ;-)

avatar nexman | 

Pourquoi un cable lightning alors qu'ils viennent d'introduire l'usb C dans le dernier MacBook ? Je pensais vraiment qu'apple allait commencer à mettre de l'usb C un peu partout, notamment dans le dernier iMac!

avatar ErGo_404 | 

L'un n'empêche pas l'autre, tu peux très bien faire un câble lightning vers usb type C pour brancher ce trackpad sur le dernier Macbook.

avatar Mrleblanc101 | 

@nexman :
Qu'est ce qui empêche de fait d'un cable USB-C vers Lightning ?!?!

avatar jeantro | 

tu n'es pas le seul, je trouve l'ancien design nettement plus joli. Là ça ne fait pas trop affiné comme c'est le faire Apple

avatar EBLIS | 

"Sait le faire", pas "c'est".

avatar EBLIS | 

Perso je préfère l'ancien design qui sortait du lot, comme celui du clavier sans fil car celui ci ressemble ouvertement au logitech, juste une brique fine.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR