Hemingwrite : la machine à écrire 2.0

Nicolas Furno |

Vous êtes nostalgique des machines à écrire ? Vous cherchez un appareil pour écrire en vous évitant toutes les sources de distraction liées à internet ? Alors Hemingwrite est peut-être fait pour vous ! Ce nouveau produit est une machine à écrire à l’ère du numérique : on conserve l’idée du clavier mécanique et de la machine monotâche, mais on oublie le papier et l’encre. En lieu et place, ses concepteurs ont placé un écran eInk de 6 pouces et le texte est enregistré dans une mémoire interne.

Cliquer pour agrandir

Ce choix surprenant au premier abord a tout de même plusieurs avantages, le premier étant peut-être l’autonomie. Selon l’utilisation, les concepteurs de Hemingwrite promettent jusqu’à six semaines sans charger la batterie. Aucun ordinateur portable ne peut en dire autant, et on est encore dans le domaine de la science-fiction pour un ordinateur capable de tenir plusieurs semaines sans recharge. L’autre avantage naturellement, c’est que l’appareil ne fait qu’une seule chose : écrire. Impossible d’accéder à sa timeline Twitter ou son compte Facebook : une fois allumée, cette machine à écrire ne sert qu’à taper du texte.

Cliquer pour agrandir

Ce qui ne veut pas dire que l’appareil ne profite pas des technologies modernes : on peut gérer trois documents en parallèle (le bouton sur le côté gauche passe de l’un à l’autre) et une puce Wi-Fi se charge d’envoyer les documents en ligne. Par ailleurs, le texte est sauvegardé en permanence et on peut écrire plus d’un million de pages avant de remplir la mémoire interne. Autre modernité, un deuxième écran sous le principal avec quelques informations, comme un compteur de mots. En revanche, c’est bien un clavier mécanique qui est utilisé (Cherry MX), mais il n’y aura pas de version AZERTY.

Le Hemingwrite est aussi conçu pour durer, ses concepteurs ont utilisé de l’aluminium et c’est un appareil assez encombrant et lourd (un petit peu moins de 2 kg). Comme une vraie machine à écrire, au fond… Si ce produit vous intéresse, vous pouvez le précommander sur Kickstarter pour 371 €, avec les frais de port vers la France. Les livraisons sont prévues à l’automne 2015 seulement.


avatar Sokö | 

Ben euuuuh, comment dire… euuuuh.

avatar amiga500 | 

ce design à la Batman / Jouet Playskool est complètement à côté de la plaque. :/
dommage l'idée est chouette ( mais ça va se faire apparemment vu leur kickstarter, cool pour eux)

avatar occam | 

Le bâtard du steampunk et de la console Atari.
Pour bientôt, la version "write-only": sans écran, sans mémoire.

avatar oomu | 

steampunk ? ha excusez moi mais c'est clairement du formicapunk :)

avatar Anthony Nelzin-Santos | 
« le premier étant peut-être l’autonomie » : ben je sais pas, le ruban de ma vieille Riviera semble vouloir tenir « la charge ».
avatar Bobu77 | 

J'aime le concept mais le design et le prix sont totalement à côté de la plaque. Dommage...

avatar cyrilR | 

Oui bon je comprend que cela peu plaire, mais c'est quand même se prendre la tête pour pas grand chose, quand nous aurons atteint le pic de la simplicité nous sommes donc condamnes revenir en arrière ?

avatar Cap.Achab | 

D'accord avec vous pour le design, c'est vraiment vilain. J'aurais aimé un truc plus oldie, voire complètement steampunk.

Mais surtout je suis sceptique sur le choix des technologies. L'écran e-ink a quand-même une sacrée latence, rémanence. Même avec le meilleur processeur du monde l'affichage et l'effacement des pixels prend un certain temps, mesurable à l'œil nu.
Si l'écran suit la cadence de la frappe, ça risque de sacrément clignoter ou lager.

avatar MacGyver | 

aaaaahhhhhhhhhhhhhhhhhhhh aaaaaaaaaaaaaaaaaaahhh aha ahhaa ahha

pffffffffff

mort de rire tiens.

et encore, c'etait avant que je vois le prix

avatar macinside | 

point hipster

avatar karayuschij | 

Je viens juste d'inventer Shakespearwrite, une plume d'oie qui enregistre tout ce que l'on écrit.
On la connecte ensuite au port USB de l'ordinateur… et voilà !!

avatar MacGyver | 

en meme temps, tu sais ou tu peux la ranger

avatar oomu | 

non je vois pas.

vous pouvez m'expliquer avec un dessin explicatif ? merci.

avatar Fred'X | 

Franchement j'aime bien l'idée, mais je la trouve effectivement très moche.
Le prix est absurde, l'écran minuscule et si en plus l'autonomie est dérisoire on peut se demander à quoi ça sert vraiment.

avatar emink | 

@Fred'X
Franchement j'aime bien l'idée, mais je la trouve effectivement très moche.
Le prix est absurde, l'écran minuscule et si en plus l'autonomie est dérisoire on peut se demander à quoi ça sert vraiment.
----
On a dit qu'on parlait pas de l'Apple watch...

avatar Danielroibert | 

c'est super pour Mamy et papy.

avatar bradford | 

L'écran est trop étroit, c'est rédhibitoire. Autant acheter un portable d'entré de gamme, voir une tablette à moindre coût et de supprimer toutes les applications non nécessaires en coupant l'accès au net. Au moins le traitement de texte sera conviviale et permettra la correction automatique des fautes.
Hormis l'autonomie, et vu son prix, ce produit n'a pas grand interêt. Dire qu'il y a déjà 200K$ sur ce projet !!!

avatar shadokart | 

Les journalistes de MacGénération feraient bien de vérifier les informations avant de dire n'importe quoi. "Il n’y aura pas de version AZERTY" écrivez-vous. Ceci est FAUX. Il y a aura bien une version AZERTY après la campagne de lancement du produit, indiquent les concepteurs de ce produit.

Les internautes railleurs n'ont pas bien compris que ce produit était fait pour les écrivains, pas pour les commerciaux qui jouent aux jeux vidéos et s'achètent le dernier iBidule à la mode ou plus largement tous ceux qui utilisent l'informatique pour s'échanger des propos insignifiants sur Fessebouc.

Certes le design pourrait être largement amélioré, en reprenant l'esthétique des vieilles machine à taper. Mais en attendant, ce produit répond à un besoin : focaliser tout sur l'écriture sans la moindre fioriture (même pas un menu), en offrant une autonomie très largement supérieure aux ordinateurs mobiles.

avatar crazy_c0vv | 

Moi j'aime bien l'idée de ce produit. Effectivement plutôt réservé aux écrivains, enfin tous les gens qui doivent écrire régulièrement.

Le prix est élevé certes mais pas tant que ça. Par contre c'est affreux, en effet. Ça en est rédhibitoire.

Seulement trois documents en parallèle, c'est un peu léger. Ça aurait été mieux de pouvoir en mettre autant qu'on veut, la seule limite étant la place. Et puis disposer d'un emplacement de carte SD pour y stocker les documents afin de les transférer sur ordi. Sur ce genre de device l'activation du Wifi plombe l'autonomie (c'est le cas sur mon eReader).

Sinon, très bon concept :)

avatar Grug | 

Entre la machine à écrire et l'ordinateur portable il a déjà existé des machines à traitement de texte (écran Lcd…), pas de wifi, mais parfois des disquettes, moins de 10€ sur les vides greniers. ;).
Dès que je retrouve la mienne je me lance dans un essai de bricolage. :)

avatar perretsy | 

Bonne idée qui m'aurait tenté mais le prix, le prix........

avatar JLG47_old | 

Il fallait l'inventer.

CONNEXION UTILISATEUR