Bloqueurs de pub : c’est grave docteur (pour MacGeneration) ?

Christophe Laporte |

Pour beaucoup, c'est la nouveauté n°1 d'iOS 9. Le classement de l'App Store en atteste d'ailleurs : l'arrivée des ad blockers (bloqueurs de pub) va indiscutablement créer une secousse sans précédent dans l'industrie publicitaire.

La plus grosse crise de l'histoire de MacG ?

Et MacGeneration dans tout cela ? Ce n'est pas dans nos habitudes de communiquer sur notre cuisine interne, mais vous avez été assez nombreux à nous demander, soit par mail, soit dans les commentaires, si la montée en puissance des outils de blocage publicitaire a un impact économique sur notre société.

Pour la faire courte : oui. La montée en puissance des bloqueurs de pub a un impact important sur notre activité économique et met en péril notre entreprise à moyen terme si nous n'arrivons pas à apporter une réponse efficace à ce problème.

La semaine dernière, MacGeneration a discrètement fêté son seizième anniversaire. 16 ans, c'est l'adolescence et parfois c'est compliqué, très compliqué. Cela résume bien la situation actuelle.

La problématique des bloqueurs de pub n'est pas nouvelle. Mais elle représente pour nous un véritable manque à gagner depuis 18 mois environ. Et cela va en s'accélérant. En moyenne, sur un site high-tech, plus d'un internaute sur deux bloque la publicité.

L'internet mobile n'était que très peu touché par ce phénomène. Mais avec iOS 9, on ne serait pas étonné de voir des taux similaires d'ici quelques mois (voire quelques semaines).

Vous vous en doutez bien, nous ne sommes pas restés les bras croisés face à ce phénomène. Mais les réponses simples et efficaces n'existent pas. En attendant que les différents projets que nous menons arrivent à leur terme, nous avons engagé un plan d'économie drastique. Durant l'été, nous avons changé d'hébergeur et avons revu notre architecture en profondeur. Pour la première fois de son histoire, MacGeneration se séparera d'un collaborateur pour raison économique. Pour la première fois de son histoire aussi, MacGeneration va finir l'année dans le rouge.

Là où la situation est frustrante, c'est qu'en parallèle, nous enregistrons des chiffres records en matière d'audience. On n'a jamais eu autant de lecteurs et pourtant nos recettes fondent. Drôle de logique…

Tout n'est pas noir pour autant. Nous ne découvrons pas ce problème aujourd'hui, et l'un de nos mérites (autant se lancer des fleurs) est d'avoir anticipé la situation en travaillant depuis des années à d'autres formes de financement. Notre activité d'éditeur de livres (on vous recommande la lecture de notre petit dernier consacré à iOS 9) et les abonnements au Club MacG dans nos apps iPhone/iPad sont en progression constante. Mais cela ne suffit pas (pour le moment) à inverser la tendance. Mais sans cela, nous aurions peut-être déjà mis la clé sous la porte.

Comment MacGeneration gagne-t-il sa croûte ?

MacGeneration est une société comme une autre, avec 9 salariés travaillant à temps plein. Cela n'a rien d'extraordinaire en soi, mais derrière son écran, parfois on ne se rend pas très bien compte du travail réalisé de l'autre côté.

Nous sommes totalement indépendants. Nous ne sommes pas une entité d'Apple (on nous le demande fréquemment) et nous n'appartenons pas à un groupe de presse ou quoi que ce soit.

Nous gagnons de l'argent de quatre manières différentes :

  • la publicité classique que nous vendons soit directement soit à l'aide de régies partenaires
  • l'affiliation
  • la vente de livres
  • le Club MacG

C'est notre première source de revenus que les bloqueurs de publicité mettent en péril, mais pas uniquement… Certains s'en prennent de plus en plus aux liens traqués qui nous empêchent de toucher une commission lorsque vous passez commande par une boutique en ligne en passant par l'un de nos sites…

Si l'on voulait vraiment se plaindre, on évoquerait également le comportement d'Apple qui n'est pas très loyal en matière d'affiliation avec tous les sites qui l'utilisent pour l'Apple Store. À chaque lancement d'un produit qui marche fort (ex: l'iPhone), Apple stoppe pendant quelques semaines le calcul d'une commission sur les ventes effectuées sur l'Apple Store auprès de clients venus de sites extérieurs. À l'inverse, pour un produit qui se vend dans des proportions bien moindres (ex: le Mac mini…) les commissions ne sont jamais mises en pause, ou alors elle reprennent très vite lorsque visiblement les ventes ne sont pas aussi fortes qu'escomptées (ex : iPhone 5c ou l’Apple Watch).

En ce qui concerne la publicité, nous n'avons pas de doctrine arrêtée, si ce n'est que nous sommes les premiers utilisateurs de nos sites (avec la pub qui va avec). Comme vous, nous n'aimons pas les formats trop intrusifs comme les habillages. Cela nous arrive d'en vendre, mais à un prix premium ! Et pour les autres formats comme les vidéos, si on l'accepte, c'est avec un "capping" faible (en clair, vous ne la subirez qu'une fois pendant toute la durée de la campagne).

Beaucoup de régies ont du mal à comprendre notre mode de fonctionnement. Cela nous a contraints à changer plusieurs fois de partenaires commerciaux. On a connu beaucoup de déboires notamment sur le mobile où c'est encore la jungle.

Le problème avec les bloqueurs de pub

Partir en guerre contre les bloqueurs de pub, cela reviendrait à faire exactement la même chose que l'industrie de la musique lorsque Napster a débarqué. C'est perdu d'avance.

Malheureusement, les bloqueurs de pub sont une mauvaise réponse à un vrai problème : la publicité sur internet qui est devenue envahissante sur certains sites.

Très honnêtement, en terme de pression publicitaire, on ne joue pas dans la même cour que d'autres médias. Il y en a toujours trop. Et je ne suis pas certain que de « la bonne publicité » existe. Quoi qu'il en soit, comme expliqué plus haut, nous essayons en permanence de trouver le meilleur équilibre possible.

Comparaison n'est pas raison, mais bon... - Cliquer pour agrandir

Le souci avec les bloqueurs de pub, c'est qu'ils ne font pas la différence. À partir du moment où un d'entre eux est installé, il ne fait pas le distinguo entre un site lesté de dix bannières et un site qui en a seulement deux.

Il y a le mécanisme de la liste blanche, mais c'est fastidieux pour l'utilisateur. Il y a également « les publicités acceptables » d'Adblock Plus, mais son fonctionnement est loin de faire l'unanimité.

Dans un monde parfait, le mode opératoire des ad blockers devrait être inversé. L'utilisateur devrait l'activer uniquement lorsqu'il s'estime importuné. Ou mieux encore, il devrait y avoir une sorte de netiquette pour la publicité. Si certaines règles ne sont pas respectées, alors le mécanisme de blocage de publicité se met en œuvre. Ce serait beaucoup plus juste…

Dans cette passe d'armes sur la publicité, nous avons l'impression d'être des victimes collatérales. Beaucoup suspectent Google de regarder Adblock Plus avec une certaine bienveillance. Le géant de l'internet paie sa dîme à la société allemande, une stratégie motivée dans le but d'affaiblir ses concurrents.

Si Apple avance ses pions dans ce domaine, elle est loin d'être innocente. Certes, elle pense au confort et à la vie privée de ses utilisateurs. On ne peut pas lui reprocher. Mais c'est également une manière de s'attaquer directement à Google. C'est sans doute la plus grande initiative d'Apple contre son meilleur ennemi depuis bien longtemps.

Bloqueurs de pub : quel est le but d'Apple ?

Et il y a une hypocrisie assez incroyable. Au lieu d'intégrer directement dans Safari un bloqueur de publicité (Apple se serait probablement heurté à quelques problèmes), elle a juste intégré le dispositif le permettant… Et ce qui est encore plus "amusant", c'est que dans toutes ses présentations, elle n'a jamais promu le Content Blocking comme un moyen d'éradiquer la publicité ! En off, les responsables de cette fonctionnalité ont un langage beaucoup plus cru : il s'agit de tuer la publicité.

Toute l'hypocrisie d'Apple, c'est de lancer dans la foulée du mécanisme de blocage de pub, la nouvelle application Apple News : une solution (plus ou moins réussie) qui permet au lecteur de s'informer et une nouvelle manière pour les éditeurs de gagner de l'argent. Pour l'heure réservée aux seuls américains, laissant le reste du monde sur le carreau sans alternative au content blocking.

On peut regretter tout d'abord que le modèle retenu par Apple soit celui de la publicité. Un Apple Music de la presse, avec un abonnement mensuel, aurait été beaucoup plus intéressant… mais aussi beaucoup plus complexe à mettre en place au vu des innombrables acteurs du secteur.

D'un côté, Apple facilite comme jamais le blocage de contenus publicitaires pour iOS, de l'autre, elle s'assure que son service d'actualité ne sera pas gêné par ce type d'outils. Par contre, elle impose certaines règles aux régies qui vont très certainement pousser les éditeurs à utiliser iAd, sa régie publicitaire…

L'autre truc marrant avec Apple News, c'est qu'on ne voit jamais de pub dans les démos !
L'autre truc marrant avec Apple News, c'est qu'on ne voit jamais de pub dans les démos !

Vers un monde meilleur ?

L'une des idées reçues répandues au sujet des bloqueurs, c'est qu'ils vont rendre le web meilleur. Alors, si la logique va jusqu'au bout des choses, certains sites web vont effectivement rapidement perdre leur sapin de Noël.

Mais la nature a horreur du vide. La publicité va revenir d'une manière ou d'une autre. On voit déjà certaines grandes marques privatiser des sections entières de sites de news (lire aussi Apple News : une exclusivité pour mieux vendre de la pub). Sur bien des sites, la ligne entre éditorial et contenu sponsorisé risque d'être de plus en plus floue, pour ne pas dire invisible. Il n'y a qu'à voir le nombre de sites qui « oublient » d'indiquer en début ou fin d'article lorsqu'il s'agit d'un publirédactionnel.

Extrait d'une home page d'un site d'actualité, 4 des 5 articles sont soit une publicité, soit réalisé avec un partenaire soit sponsorisé
Extrait d'une home page d'un site d'actualité, 4 des 5 articles sont soit une publicité, soit réalisé avec un partenaire soit sponsorisé

On se plaignait que la publicité était trop intrusive, elle risque de devenir incolore et je ne suis pas certain (en tant qu'internaute) qu'on y gagne au change.

L'autre conséquence, c'est qu'on risque de voir disparaître une certaine idée du net à laquelle on tient beaucoup au sein de MacGeneration, celle de la « gratuité » de l'information. La magie d'Internet à notre sens, c'est de pouvoir accéder à une montagne d'information sans bourse délier. Désormais, dans la plupart des médias, dès qu'un article fait plus de trois paragraphes, l'internaute est invité à mettre la main au porte-monnaie pour le consulter.

Nous avons toujours été attachés à ce que le contenu de MacGeneration soit disponible gratuitement. Et c'est sans doute cela qui a tant retardé le lancement de notre offre payante sur le web. Nous ne voulons pas privatiser une partie de notre contenu. Nous pensons avoir trouvé une formule intéressante. Enfin, ce sera à vous de juger quand celle-ci sera lancée dans quelques mois…

En attendant, si vous voulez nous soutenir, ce ne sont pas les moyens qui manquent. Vous pouvez vous abonner au Club MacG, acheter nos livres, mettre nos sites sur liste blanche… Nous avons une page qui vous explique tout cela…

D'autre part, si vous avez toujours voulu faire de la réclame sur l'un de nos sites, c'est le moment ou jamais de vous manifester.

Ne voulant pas finir sur une note trop sombre, nous avons une bonne nouvelle à partager avec vous : MacGeneration et iGeneration vont bientôt avoir une petite sœur !

avatar Un Type Vrai | 

Ce qu'Apple fait, ce que Google fait... c'est pas le fond duproblème.

Le vrai problème, c'est que plus il y aura de pub sur une même page web, moins les clicks seront rémunérateurs pour tout le monde.

Il suffirait de payer non plus au click ou à la vue de la publicité, mais à la page vue (ie : Vous avez 10 pubs sur une page, vous gagner 1/10ième des revenus pour chaque publicité) et c'est réglé.

Le vrai problème, c'est que certains sites cumulent les revenus publicitaires. Il y a donc beaucoup plus de publicités vues et le prix à l'unité baisse. Logique loi de l'offre et de la demande.

Personnelement, je boycotte les sites qui abusent de la publicité et je vois que Google favorise dans ses résultats les sites ayant des publicités intrusives.

Apple a raison de ne vouloir que 2 ou 3 pub sur un site internet (et c'est aussi une limite proposée par Google - le problème étant plutôt que malgré les revenus des pubs Google, les sites ajoutent d'autreS régieS).

Autre point ; Le respect de la vie privée.
Désolé, mais si je cherche une armoire sur le bon coin, JE N'AI PAS ENVIE que Macgeneration m'affiche des publicités sur l'espace meuble de La Redoute ou Ikea... Je n'AI PAS ENVIE que ma visite sur le site de Macg au boulot montre à mes collègues mes points d'intérêt privé !
Et ça, votre article n'y répond absoluement pas...

avatar françois bayrou | 

"Il suffirait de payer non plus au click ou à la vue de la publicité, mais à la page vue (ie : Vous avez 10 pubs sur une page, vous gagner 1/10ième des revenus pour chaque publicité) et c'est réglé."

C'est pas réglé: Suffit de faire un article découpé en X pages, et c'est ce que font beaucoup de monde.
Le top, ce sont les diaporamas : les 10 plus beaux trucs, 10 machins inquiétants, 10 choses qui vont vous émouvoir,...

avatar adixya | 

Je ne vois pas le problème, si on veut soutenir les sites qu'on aime, il faut les white-lister absolument.
Les addblockers devraient être réservés aux sites qu'on consulte au hasard des recherches.
Mais ça c'est à chacun de prendre ses responsabilités. Et malheureusement, pour le tout venant à la pense binaire (publicité pas bien, site gratuit bien), ce ne sera pas évident.

Quant aux abonnements je n'y crois pas, on ne peut pas s'abonner à TOUS les sites qui nous plaisent...

avatar Krocell | 

Un truc qui peut être rentable (à condition que ça prenne bien sûr) est l'organisation de soirées ou meetings sur le high-tech. Ce serait l'occasion de parler plus en profondeur de certains sujets traités, donner des conseils aux jeunes passionnés, donner des astuces etc... Bien sûr ces événements ont un coût pour l'organisation et il faut être sûr qu'il y aurait du monde...
Je balance ça comme ça, une idée qui vaut ce qu'elle vaut.

avatar adixya | 

Je suis surpris de lire que le site macgé c'est lénfer publicitaire. J'ai justement laissé tomber les applis pour cause de trop de pub, les versions sens sont très bien.

avatar Salomoon | 

J'utilise adblock (le web est devenu invivable sans cela je trouve), mais je mets en liste blanche mes sites favoris dont MacG fait partie.
Par contre ce serait cool que vous faisiez un petit test des différents bloqueurs de contenu pour iOS9, histoire de nous guider vers ceux qui permettent de créer une liste blanche.
J'utilise Crystal pour le moment, mais c'est tout ou rien et il faut le désactiver manuellement pour chaque site, un peu fastidieux vous en conviendrez ;)
Les description des applis de blocage ne sont pas très explicites sur le fait de pouvoir ou non créer cette liste blanche, alors que c'est un peu la base je trouve!

avatar florian1003 | 

Je paye le club MacG mais je n'ai pas à supporter là pic sur Safari OSX ni iOS -> AdBlock (la version non liée avec Google) et Crystal !

avatar Einsteinium (non vérifié) | 

J'ouvre un topic sur le forum, sur ce sujet qui attise les passions ^^

https://forums.macg.co/index.php?threads/MacG-et-l%C3%A0-pub.1270945/

avatar iPoivre | 

@Einsteinium :
500 000€ de CA, on retire les impôts, on enlève les charges de fonctionnement (serveurs, matériel, location des locaux...), on paye les salaires + charges patronales + les différents avantage.

Pour une dizaine de personne le calcul est vite fait, ça laisse pas grand chose...

avatar jeremiecroupotin | 

Facile à dire peut être mais la solution est de bloquer le contenu du site pour ceux qui utilise un blocker. Après, c'est la responsabilité du webmaster de trouver l'équilibre avec la publicité pour que le site soit consultable et consulté par le plus grand nombre avec la meilleure satisfaction.

avatar Average Joe | 

Pour ma part j'active AdblockPlus sur cette page mais je n'utilise pas de bloqueur sur l'iPhone.

avatar pauul02 | 

La publicité sur votre site est pas dérangeante je trouve. De toute manière il y aura toujours des gens qui activeront un AdBlock parce qu'ils ne se mettent pas à la place des gens...

Bon courage !

avatar albert-a-l-ouet | 

En Amérique le port d'arme est autorisé, ce n'est pas pour autant qu'il faut tirer sur tout le monde, il en va de soi pour les sites. Mdr

Certain abuse de la pub, un coup de javel ne serais pas de trop mais, pour ce qui est de Macgen/iGen la publicité reste assez discrète et le contenu n'est pas dégradé.

Ceci dit selon moi ce genre de pub n'est pas un bon modelé.

(Je n'y connais absolument rien en Recette&Revenu publicitaire et ce que je propose est peu être imaginable Desolé)

Pourquoi ne proposez vous pas plutôt des partenariats avec des PME qui vendent des produits/service qui sont en rapport avec votre site ?
Ils existent tellement de petites entreprise qui rêvent de se lancer et qui n'arrivent pas à s'imposer, beaucoup se voit contraint de déposer le bilan par manque de visibilité.

Voire des pubs comme Lidl sur un site qui parle de téléphone et PC je trouve ça grotesque.

En bref la pub telle qu'on la voit aujourd'hui doit évoluer !!!

avatar Nesus | 

Bravo ! Et bonne chance.

avatar glopglop35 | 

Je lis Macg depuis 10 ans et je trouve les contenus d'une grande qualité...et pas que concernant l'univers Apple.

Je me pose la question depuis pas mal de temps: "comment arrivent ils à en vivre?". Aussi je me suis abonné et j'achète tous les livres.

La communauté autour de Macg est très forte et je pense que la façon de monétiser doit forcément exister.

Combien de visiteurs uniques? D applis téléchargées ?

Des gens dans cette communauté peuvent vous aider à trouver des solutions...faites appel à eux.

avatar sekaijin | 

Le soir quand j' arrive chez moi j'ouvre ma boite à lettre et je prends le paquet qui traîne là.
Je ferme à clef et je regarde la pile.
je sort du lot l'éventuel courrier que j'ai reçu ce jour.
Et je mets en marche mon adblock fait de 10 doigts sur deux mains.
je mets le tout à la poubelle.
Si effectivement j'ai un courrier je l'ouvre et je le lis en rentrant chez moi.

Voila ce qu'est adblock rien de plus. Je crois que nous sommes des milliard à faire de même. je crois que même les agences de pubs les plus virulentes font la même chose. Je n'ai aucun état d'âme, je ne me sens coupable de rien.

Je déplore juste que le monde de la publicité conscient de cet état de fait continue à mettre 40kg papier dans ma boite pour absolument rien.
Rien qu'en France on a ainsi 18 milliard de prospectus inutiles ce qui représente 800 000 tonnes de papier, et un coût de 2,8 milliard d'euro que nous payons dans les produits que nous achetons.

Je crois que si je pouvais je ferais un trou dans ma boite à lettre pour que tout tombe directement dans la poubelle et je prendrais un boite postale comme adresse officielle.

test après avoir déjà chargé la page plusieurs fois (mise en cache)
https://www.igen.fr/iphone/2015/09/le-processeur-a9-de-liphone-6s-fait-j...
sans pub : 35s avec pub (plugin interdit par ma boite): 47s
12s de plus pour afficher 5 pub faut-il encore les télécharger.
Igen et macg ne sont pas les sites les plus chargé en pub. mais c'est sensible. ce n'est pas anodin.

A+JYT

avatar siridev | 

@sekaijin :
Discussion intéressante même si c fastidieux de lire les 388 posts :) je m'arrête là pour dire que je suis d'accord avec toi. C un faux problème.
Notre force, notre intelligence c'est de s'adapter à (presque) tout. MacG s'adaptera ou mourra. Nous avons la liberté d'expression, et celle de ne pas subir ce qu'on ne veut pas, et de choisir nos lectures.
Le succès de macG est la preuve de sa qualité. Maintenant c difficile de payer chaque canard intéressant. Merci à macG pour la gratuité. Merci pour vos bouquins qui sont une vraie valeur ajoutée.

avatar lmouillart | 

Dans l'idéal, il faudrait faire appel à des régies qui fonctionnent de concert et sur plusieurs journaux :

- qui propose un système de payement en 1-click sur les gros fournisseurs de payement
- qui propose au lecteur de moduler le nombre d'encarts publicitaire par page qu'il souhaite voir, le fait de les diminuer, jusqu’à les faire disparaitre augmente bien entendu le cout de lecture.
- ensuite sur les sites il y a plusieurs types d'articles, certains sont rapides à écrire et à faire d’autres (premium), plus long. Si les premiers peuvent être lus sans contrainte, les secondes sont plus limitées X articles premium disponible par période et pour un ensemble de contenu.

À l'image à l'époque de Google One Pass (https://goo.gl/0T5SU7), qui n'a malheureusement pas marché ou plus récemment google contributor : https://contributor.google.com/

Malheureusement tout le monde sait très bien que les seules personnes qui n'utilisent pas d'Adbloqueurs sont les personnes qui ne connaissent pas leur existence, tous les autres en utilisent, et sur ce point la France est en retard, par rapport à l'Allemagne par exemple.

---
D'un point de vue personnel, je préfère de loin des publicités ciblées à des publicités qui n'ont rien à voir avec mes besoins, ou pire à du publi-rédactionnel, qui fait sournoisement un mélange de genres.

Il est aussi certain que si j'avais à m'abonner je le ferais pour une solution transverse à des sites quitte à être limité en nombre d'articles lisibles par période (par exemple 20 articles sur un panel : macg, gamekult, les echos, médiapart, ...).

avatar melenox | 

Étant également lecteur depuis pas mal de temps, je regretterais une disparition de macg. Pour faire bref, merci du taf que vous faites et je désactive abp pour votre site. Ces quelques pubs seront un moindre mal. Longue vie à macg, igen et la prochaine petite sœur.

avatar heret | 

MacG a beau jeu de se plaindre des bloqueurs de pub.

1) Il y a très longtemps, je surfais sur un site qui s'appelait macgeneration.com et sans arrêt je devais attendre que les pages soient chargées. Dans la barre de statut je voyais "en attente de ... ad....". Un beau jour, j'ai installé un proxy filtrant (squid + squidguard) que j'ai configuré pour bloquer les pubs. D'un coup, le surf est redevenu agréable. A l'époque l'expression "bloqueur de pub" et adblocks n'existaient pas. Si j'ai un bloqueur de pub, c'est de la faute de MacG.

2) La gratuité des sites comme MacG, parlons en. D'où vient l'argent des annonceurs si ce n'est du porte-monnaie de leurs clients ? En d'autres termes, c'est nous qui payons la pub et achetant les produits des annonceurs. Prétendre que MacG (et les autres) est gratuit, c'est se moquer du monde.

3) Les annonceurs ont exagéré avec les pubs envahissantes et les cookies trackers. Qui sème le vent récolte la tempête.

4) Il y a 3-4 ans, si on m'avait demandé si j'étais prêt à payer pour lire des news Mac/iPhone, j'aurais répondu oui, mais uniquement pour MacG. Aujourd'hui, je réponds non, y compris à MacG. La qualité est en baisse, et le contenu sans intérêt façon m4e est en hausse. Et je ne parle pas des infects rouleaux de printemps concoctés par le pizzaïolo...

Envoyé aussi par mail.

avatar Le docteur | 

Je ne suis pas sûr que je vais tenir à cause du clignotement.
C'est vraiment rédhibitoire, ça, pour moi.

Bon apparemment ça ne clignote qu'au début, mais ça veut dire qu'il faut attendre que ça se stabilise.

Oui, c'est peut-être pathologique.

avatar harisson | 

Ce n'est pas simple, les contraintes sont fortes et l'abandon de celles-ci vont irrémédiablement faire couler l'esprit du site.

L'idée des ebook, je la trouve bonne et mériterait que ce soit appronfondie.

Pour ma part, je verrais bien une légère revalorisation des marques : basculement du site en mettant igen en point d'entrée et une petite boutique virtuelle, création ou vente de goodies en petite quantité à un prix "adapté" (bracelet awatch igen, mug & autres tee-shirts, goodies Apple rares,...).

avatar baritono | 

Je m'insurge moi aussi quant à la notion de gratuité ici : la consultation d'un site comme MacG n'est pas gratuite, puisque c'est la pub qui paie le site et les journalistes ! Et je répète qu'il y a là perversion potentielle du contenu du site. Regardez ce que fais Bolloré de Canal+ et tant d'autres exemples de presse ligotée par ses annonceurs ou ses groupes propriétaires…

avatar zorg2000 | 

Je ne serais pas contre un abonnement modeste, genre 2 ou 3 euros par mois. A voir avec ce que cela vous coûte/rapporte et avoir des infos premium, des videos etc.. innaccessibles aux autres.

Voir des articles plus long ou complet comme le font les journeaux maintenant, et pas de pub ou peu.

avatar Walaloup21 | 

Pour ma part, les pubs ne sont pas du tout contraignantes sur mon mac, je suis toute l'actualité Mac& Iphone depuis près de deux ans et les pubs ne m'ont jamais dérangé que ce soit sur ipad, iphone ou mac ! (Adblock est désactivé sur ordinateur et portable!)

Pages

CONNEXION UTILISATEUR