Revue de tests des MacBook Pro M1 Pro/Max : les nouvelles références ultimes

Stéphane Moussie |

Les nouveaux MacBook Pro M1 Pro/Max changent-ils la donne, comme le dit Apple ? Une partie de la presse répond à cette question la veille de leur sortie. Ces médias triés sur le volet n'ayant les machines que depuis quelques jours, certains préfèrent parler d'« impressions » que de test complet. Il faut dire qu'il y a beaucoup de nouvelles choses à inspecter et que l'autonomie est monstrueuse…

MacBook Pro 14" et 16". Image CNET

À l'extérieur, tout change pour le mieux

Finie la minceur et la simplification à outrance, les MacBook Pro 14" ou 16" prennent de l'épaisseur, du poids et des ports ! Le design de ces nouvelles machines rappelle aux plus connaisseurs le PowerBook G4. Habitué au MacBook Air 2020, Brian Heater de TechCrunch trouve que la différence de poids est sensible avec le MacBook Pro 14" (1,29 kg contre 1,6 kg). Ceux qui veulent la légèreté à tout prix savent plus que jamais vers quelle machine s'orienter.

Le retour du port HDMI, du lecteur de carte SD et du port MagSafe est unanimement salué. « Un claquement de ce câble magnétique m'a transporté au milieu des années 2010. Il y a même une LED sur le câble pour indiquer l'état de charge », se réjouit Jason Snell de Six Colors. Seul Nilay Patel de The Verge regrette que le lecteur SD (UHS-II, quand il existe l'UHS-III) et le port HDMI (2.0, alors que le 2.1 fait mieux) ne soient pas de toute dernière génération.

Image The Verge

L'abandon de la Touch Bar au profit de touches de fonction classiques (et pleine taille) est aussi vu d'un bon œil par tous les testeurs. De manière générale, le clavier « fonctionne et il fonctionne bien, jusqu'aux flèches en T inversé. Apple a bien fait de s'en tenir aux classiques », estime Jason Snell. Tout juste Nilay Patel, encore lui, s'inquiète-t-il que ce clavier entièrement noir se salisse plus rapidement.

L'écran des nouveaux MacBook Pro est jugé « incroyable » par plusieurs testeurs. Et quand ce n'est pas le mot « incroyable » qui est employé, c'est « génial ». Il combine à la fois une dalle mini-LED (la technologie introduite dans l'iPad Pro 12,9" 2021) pour un rendu éclatant et une fréquence de rafraichissement à 120 Hz pour une fluidité supérieure. Jason Snell relève qu'il faudra probablement un certain temps avant que toutes les apps ne tirent parti de ProMotion, certaines étant déjà plus fluides, mais d'autres pas encore.

Et cette fameuse encoche alors ? Il y a ceux qui l'oublient instantanément et ceux qui ne l'oublient pas… au début. « Au départ, vous ne pouvez pas vous empêcher de voir [cette encoche] déborder sur votre écran. Mais au bout de quelques heures ou de quelques jours, elle se fond dans le décor et vous l'oubliez », écrit Dan Ackerman de CNET.

Image The Verge

Dans cette encoche, il y a une webcam 1080p, la meilleure jamais intégrée par Apple dans un de ses ordinateurs portables. Une partie des journalistes restent néanmoins sur leur faim alors que les iPad ont des webcams un cran au-dessus et la fonction Cadre centré depuis peu.

Les haut-parleurs font forte impression. Ce sont carrément les meilleurs jamais entendus sur un ordinateur portable pour Todd Haselton de CNBC : « Ils ont des basses remarquables et peuvent remplir de son une pièce entière. Ils prennent également en charge l'audio spatial, […] ce qui donne l'impression que le son provient de partout. »

À l'intérieur aussi, tout change pour le mieux

Si l'extérieur des MacBook Pro 2021 enchante la presse, que dire de l'intérieur ? Sur le test CPU de Geekbench, la puce M1 Max (CPU 10 cœurs) ne fait pas mieux que la M1 sur un cœur, mais elle la pulvérise en multi-cœur, avec un score de 11 715 points contre 7 545. Jason Snell prend un élément de comparaison intéressant : « le MacBook Pro [M1 Max] surclasse mon iMac Pro [8 cœurs] dans tous les tests, sauf un. »

Par exemple, la compilation d'une application dans Xcode ne prend que 18 secondes avec le MacBook Pro 14", contre 30 secondes avec le MacBook Air M1 et 36 avec l'iMac Pro. Précisons que c'est une machine gonflée à bloc qui a été fournie par Apple aux testeurs : M1 Max avec GPU 32 cœurs et 64 Go de RAM. Les performances de la M1 Pro, limitée à un GPU 16 cœurs, seront un ton en-dessous dans le domaine graphique.

Il n'empêche, que l'on parle de la M1 Pro ou de la M1 Max, les performances ne déçoivent pas. « Nous nous attendions à d'importants bonds de performances, mais nous ne nous attendions pas à certains gains proprement monstrueux », résument les experts d'AnandTech, qui livrent comme d'habitude une analyse technique détaillée. Et d'ajouter :

[En matière de CPU], ces puces sont non seulement capables de surclasser n'importe quel autre ordinateur portable, mais elles rivalisent également avec les meilleurs processeurs de bureau. Vous devez chercher du matériel du domaine des serveurs pour devancer la M1 Max. Ça en devient absurde.

Du côté du GPU, la M1 Pro est deux fois plus rapide que la M1, et la M1 Max quatre fois plus rapide, schématise AnandTech. Des machines parfaites pour jouer, alors ? Ce serait oublier que macOS est toujours mal fourni en jeux vidéo et que l'architecture Apple Silicon coupe même la compatibilité avec Windows x86. Mais cette puissance est utile pour toutes les applications tirant partie de l'accélération graphique.

Et c'est sans parler du Neural Engine, dédié aux tâches d'apprentissage automatique, et des accélérateurs ProRes. Grâce à ces derniers, 01net a pu faire tourner sans ralentissement sept flux 8K (8192x4320 pixels, en Apple ProRes 422, à 30 i/s). Le plus incroyable encore, c'est que cette puissance de feu opère le plus souvent en silence. Le dessous en aluminium devient chaud, mais il faut vraiment pousser la machine dans ses retranchements pour entendre les ventilateurs, indique TechCrunch.

Image TechCrunch

On en oublierait presque que les MacBook Pro sont des ordinateurs portables, et ça serait bien dommage, car ils brillent aussi en mobilité. TechCrunch a mesuré 17h30 d'autonomie en lecture de vidéo Apple TV+ avec le modèle 14". 01net a pour sa part chronométré le 16" à 17h18 en utilisation polyvalente et 13h22 en lecture de vidéo. Pour couronner le tout, le câble MagSafe permet bien de recharger d'environ 50 % l'ordinateur en seulement 30 minutes.

Pour conclure temporairement

Sortez les cotillons et les serpentins, les nouveaux MacBook Pro remplissent apparemment leur contrat, et ce de fort belle manière. « Cette combinaison de puissance brute, d'accélération unique ainsi que d'efficacité énergétique pure est tout simplement introuvable ailleurs », conclut AnandTech.

Ces MacBook Pro ne sont pas donnés, relève pour sa part Jason Snell, mais ce n'est pas grave, parce que ça fait partie des leçons apprises par Apple au cours de ces cinq dernières années :

Les MacBook Pro sont des outils pour les utilisateurs professionnels, et ils ont besoin d'être conçus avec leurs besoins en tête. Que vous soyez photographe, vidéaste, développeur ou que vous fassiez n'importe quel autre métier qui requiert une puissance de calcul importante, votre ordinateur est enfin arrivé.

À lire tous les tests, les MacBook Pro paraissent indépassables… jusqu'aux prochains Mac Apple Silicon.

Nous testerons à notre tour les MacBook Pro 2021 dès leur réception demain. N'hésitez pas à nous poser vos questions dans les commentaires.


avatar hougoul | 

@Adodane

Xcode n’utilise pas le gpu donc M1 max, M1 pro auront les même résultats pour configuration mémoire équivalente.
Maintenant si ajouter 1000 ou 1500 euros pour gagner 12 s est justifiable et bien si tu es développeur pro oui c’est justifiable, car des compilation tu en fais une quantité non négligeable par heure.

avatar pocketalex | 

@hougoul

Attends … tu essaies de convaincre Adodane, et en plus avec des arguments intelligents ?

Je serais toi, je m’attacherais à trouver le violon le plus proche, et à pisser dedans. Quoi qu’il se passe, ce sera plus utile

avatar YetOneOtherGit | 

@pocketalex

« Attends … tu essaies de convaincre Adodane, et en plus avec des arguments intelligents ?
Je serais toi, je m’attacherais à trouver le violon le plus proche, et à pisser dedans. Quoi qu’il se passe, ce sera plus utile »

J’ai essayé moi aussi dans un moment d’égarement.

Et effectivement j’ai plus vite fait d’apprendre à jouer du violon exclusivement avec l’approche disruptive que tu proposes 😁😉

avatar minounet | 

@hougoul

Laisse tomber, il est pas équipé pour

avatar 0MiguelAnge0 | 

‘mais elle la pulvérise en multi-cœur, avec un score de 11 715 points contre 7 545. ´

Donc un M1 avec 4 cores performances fait moins bien qu’un M1ProMax avec 10 coeurs performances.

Et l’eau mouille également..?

avatar Un Type Vrai | 

Je n'avais pas fait attention, mais bravo pour le titre "les nouvelles références ultimes" ;-)

Les anciennes références ultimes n'étaient donc pas ultimes [[[Paradoxe !]]]

avatar YetOneOtherGit | 

@Un Type Vrai

"Les anciennes références ultimes n'étaient donc pas ultimes [[[Paradoxe !]]]"

Et jusqu’à la fin des temps 😎

avatar kent123 | 

Il faudrait tester les fps en ultra sur League of legends, le jeu est présent sur MacOS

avatar max intosh | 

Quel dommage ce design pataud quand on vit la finesse élégante des 13 pouces… Bon y en a sous le capot mais quand même!

avatar louisclement | 

Question pour la rédaction :

Je viens de recevoir un 16 pouces, 500go ssd, 32 de ram, puce M1 pro : je le trouve horriblement lourd et imposant (je viens d’un 13 pouces 2019).

J’hésite à le renvoyer pour un 14 pouces : quelle config prendre le cas échéant dans ce budget de 3608€ (avec Apple care) ?

Pages

CONNEXION UTILISATEUR