Revue de tests des MacBook Pro M1 Pro/Max : les nouvelles références ultimes

Stéphane Moussie |

Les nouveaux MacBook Pro M1 Pro/Max changent-ils la donne, comme le dit Apple ? Une partie de la presse répond à cette question la veille de leur sortie. Ces médias triés sur le volet n'ayant les machines que depuis quelques jours, certains préfèrent parler d'« impressions » que de test complet. Il faut dire qu'il y a beaucoup de nouvelles choses à inspecter et que l'autonomie est monstrueuse…

MacBook Pro 14" et 16". Image CNET

À l'extérieur, tout change pour le mieux

Finie la minceur et la simplification à outrance, les MacBook Pro 14" ou 16" prennent de l'épaisseur, du poids et des ports ! Le design de ces nouvelles machines rappelle aux plus connaisseurs le PowerBook G4. Habitué au MacBook Air 2020, Brian Heater de TechCrunch trouve que la différence de poids est sensible avec le MacBook Pro 14" (1,29 kg contre 1,6 kg). Ceux qui veulent la légèreté à tout prix savent plus que jamais vers quelle machine s'orienter.

Le retour du port HDMI, du lecteur de carte SD et du port MagSafe est unanimement salué. « Un claquement de ce câble magnétique m'a transporté au milieu des années 2010. Il y a même une LED sur le câble pour indiquer l'état de charge », se réjouit Jason Snell de Six Colors. Seul Nilay Patel de The Verge regrette que le lecteur SD (UHS-II, quand il existe l'UHS-III) et le port HDMI (2.0, alors que le 2.1 fait mieux) ne soient pas de toute dernière génération.

Image The Verge

L'abandon de la Touch Bar au profit de touches de fonction classiques (et pleine taille) est aussi vu d'un bon œil par tous les testeurs. De manière générale, le clavier « fonctionne et il fonctionne bien, jusqu'aux flèches en T inversé. Apple a bien fait de s'en tenir aux classiques », estime Jason Snell. Tout juste Nilay Patel, encore lui, s'inquiète-t-il que ce clavier entièrement noir se salisse plus rapidement.

L'écran des nouveaux MacBook Pro est jugé « incroyable » par plusieurs testeurs. Et quand ce n'est pas le mot « incroyable » qui est employé, c'est « génial ». Il combine à la fois une dalle mini-LED (la technologie introduite dans l'iPad Pro 12,9" 2021) pour un rendu éclatant et une fréquence de rafraichissement à 120 Hz pour une fluidité supérieure. Jason Snell relève qu'il faudra probablement un certain temps avant que toutes les apps ne tirent parti de ProMotion, certaines étant déjà plus fluides, mais d'autres pas encore.

Et cette fameuse encoche alors ? Il y a ceux qui l'oublient instantanément et ceux qui ne l'oublient pas… au début. « Au départ, vous ne pouvez pas vous empêcher de voir [cette encoche] déborder sur votre écran. Mais au bout de quelques heures ou de quelques jours, elle se fond dans le décor et vous l'oubliez », écrit Dan Ackerman de CNET.

Image The Verge

Dans cette encoche, il y a une webcam 1080p, la meilleure jamais intégrée par Apple dans un de ses ordinateurs portables. Une partie des journalistes restent néanmoins sur leur faim alors que les iPad ont des webcams un cran au-dessus et la fonction Cadre centré depuis peu.

Les haut-parleurs font forte impression. Ce sont carrément les meilleurs jamais entendus sur un ordinateur portable pour Todd Haselton de CNBC : « Ils ont des basses remarquables et peuvent remplir de son une pièce entière. Ils prennent également en charge l'audio spatial, […] ce qui donne l'impression que le son provient de partout. »

À l'intérieur aussi, tout change pour le mieux

Si l'extérieur des MacBook Pro 2021 enchante la presse, que dire de l'intérieur ? Sur le test CPU de Geekbench, la puce M1 Max (CPU 10 cœurs) ne fait pas mieux que la M1 sur un cœur, mais elle la pulvérise en multi-cœur, avec un score de 11 715 points contre 7 545. Jason Snell prend un élément de comparaison intéressant : « le MacBook Pro [M1 Max] surclasse mon iMac Pro [8 cœurs] dans tous les tests, sauf un. »

Par exemple, la compilation d'une application dans Xcode ne prend que 18 secondes avec le MacBook Pro 14", contre 30 secondes avec le MacBook Air M1 et 36 avec l'iMac Pro. Précisons que c'est une machine gonflée à bloc qui a été fournie par Apple aux testeurs : M1 Max avec GPU 32 cœurs et 64 Go de RAM. Les performances de la M1 Pro, limitée à un GPU 16 cœurs, seront un ton en-dessous dans le domaine graphique.

Il n'empêche, que l'on parle de la M1 Pro ou de la M1 Max, les performances ne déçoivent pas. « Nous nous attendions à d'importants bonds de performances, mais nous ne nous attendions pas à certains gains proprement monstrueux », résument les experts d'AnandTech, qui livrent comme d'habitude une analyse technique détaillée. Et d'ajouter :

[En matière de CPU], ces puces sont non seulement capables de surclasser n'importe quel autre ordinateur portable, mais elles rivalisent également avec les meilleurs processeurs de bureau. Vous devez chercher du matériel du domaine des serveurs pour devancer la M1 Max. Ça en devient absurde.

Du côté du GPU, la M1 Pro est deux fois plus rapide que la M1, et la M1 Max quatre fois plus rapide, schématise AnandTech. Des machines parfaites pour jouer, alors ? Ce serait oublier que macOS est toujours mal fourni en jeux vidéo et que l'architecture Apple Silicon coupe même la compatibilité avec Windows x86. Mais cette puissance est utile pour toutes les applications tirant partie de l'accélération graphique.

Et c'est sans parler du Neural Engine, dédié aux tâches d'apprentissage automatique, et des accélérateurs ProRes. Grâce à ces derniers, 01net a pu faire tourner sans ralentissement sept flux 8K (8192x4320 pixels, en Apple ProRes 422, à 30 i/s). Le plus incroyable encore, c'est que cette puissance de feu opère le plus souvent en silence. Le dessous en aluminium devient chaud, mais il faut vraiment pousser la machine dans ses retranchements pour entendre les ventilateurs, indique TechCrunch.

Image TechCrunch

On en oublierait presque que les MacBook Pro sont des ordinateurs portables, et ça serait bien dommage, car ils brillent aussi en mobilité. TechCrunch a mesuré 17h30 d'autonomie en lecture de vidéo Apple TV+ avec le modèle 14". 01net a pour sa part chronométré le 16" à 17h18 en utilisation polyvalente et 13h22 en lecture de vidéo. Pour couronner le tout, le câble MagSafe permet bien de recharger d'environ 50 % l'ordinateur en seulement 30 minutes.

Pour conclure temporairement

Sortez les cotillons et les serpentins, les nouveaux MacBook Pro remplissent apparemment leur contrat, et ce de fort belle manière. « Cette combinaison de puissance brute, d'accélération unique ainsi que d'efficacité énergétique pure est tout simplement introuvable ailleurs », conclut AnandTech.

Ces MacBook Pro ne sont pas donnés, relève pour sa part Jason Snell, mais ce n'est pas grave, parce que ça fait partie des leçons apprises par Apple au cours de ces cinq dernières années :

Les MacBook Pro sont des outils pour les utilisateurs professionnels, et ils ont besoin d'être conçus avec leurs besoins en tête. Que vous soyez photographe, vidéaste, développeur ou que vous fassiez n'importe quel autre métier qui requiert une puissance de calcul importante, votre ordinateur est enfin arrivé.

À lire tous les tests, les MacBook Pro paraissent indépassables… jusqu'aux prochains Mac Apple Silicon.

Nous testerons à notre tour les MacBook Pro 2021 dès leur réception demain. N'hésitez pas à nous poser vos questions dans les commentaires.


avatar pocketalex | 

@Adodane

J’aime bien te participations, j’attends juste que tu écrives un truc intelligent

avatar Adodane | 

@pocketalex

Désolé de ne pas avoir l'esprit marketeux en cette période de Noël 😂😂😂

avatar DamienLT | 

@pocketalex

Ça n’arrivera jamais… mais je garde espoir ! Je suis un optimiste de nature 😁

avatar pocketalex | 

@Adodane
"18 secondes contre 30 ! L'argument ultime !
Merci Apple 😂😂😂"

18 secondes sur 2h de compilation, c’est insignifiant

18 secondes sur 36 secondes de compilation, c’est 200% de performances, c’est à dire 1h de gagnée sur 2h de compilation, rendu, etc, avec une autre machine

Je t’invite à regarder dans quel cas on se situe…

avatar JOHN³ | 

Je me demande vraiment quelle puce intégrera le prochain MacBook Air… j’en suis à attendre cette gamme avant de choisir avec ce MacBook Pro 14.

avatar YetOneOtherGit | 

@JOHN³

« Je me demande vraiment quelle puce intégrera le prochain MacBook Air…  »

Logiquement le M2

avatar JOHN³ | 

@YetOneOtherGit

Un petit M1 Pro me suffirait =)
Mais je dis pas non à un M2Z Pro Fusion !

avatar YetOneOtherGit | 

@JOHN³

« Un petit M1 Pro me suffirait =) »

Sur le MacBook Air au regard de son positionnement ce serait fort étonnant.

avatar pocketalex | 

@JOHN3

Tu as déja vu Apple mettre un core i9 dans un MacBook Air ?

Non ?

Pour la même raison ils ne mettront pas un M1Pro (CPU de station de travail)

Ce sera une évolution du M1, le M2, avec un peu de % ici, un peu de % là, un peu comme un iPhone 12 et un iPhone 13 quoi. Autant investir dans un M1 et ne pas perdre de temps

En tout cas on a jamais vu, et on ne verra jamais, dans une machine familiale/bureautique des composants (et le tarif) d’une station de travail, il faut raison garder

avatar JOHN³ | 

@pocketalex

Évidement que j’attends pas un M2Z Pro Fusion 😂

J’espère juste une puce un peu plus puissante qu’un M1 en 2022, je garde mes ordis très longtemps… :)

avatar pocketalex | 

@JOHN3

Il y aura plus de puissance, mais je doute que ce soit super significatif …

mais en même temps il manque pas grand chose pour rendre son successeur franchement intéressant : monter les perfs mono et ça va se ressentir sur la plupart des softs, monter les perfs GPU et permettre de gérer plus d’un écran, retour du SD, peut-être le HDMI (sur le Air j’en doute, mais sur le MBP 13’’ c’est une certitude)

… et hop ! L’affaire est pliée, la machine devient de suite plus intéressante, plus performante, sans concurrencer les stations de travail, ni en perfs multi, ni en tarifs !

Edit : là ou la MacBook Air va ENFIN pouvoir mériter son nom, c’est dans le redesign. Avec le M1 - ou le M2 - il va être possible de proposer ce qu’Apple n’a pas réussi à proposer jusqu’ici avec les CPU Intel : une machine fine, légère, puissante, autonome

Proche du Macbook 12’’ dans la philosophie, proche du MBP 16’’ Intel dans les performances

C’est surtout à ce niveau que ça va bouger, et c’est plus intéressant que de récupérer le M1Pro et qui ne serait pas exploité (on fait du Resolve avec des flux 8k sur un MacBook Air ???) et nécessiterait un Air épais et lourd pour qu’il rentre dedans

avatar JOHN³ | 

@pocketalex

C’est exactement ce que j’attends, en
Bleu avec des bordures blanches 😊

avatar pocketalex | 

@JOHN3

Les bordures blanches ? comme qui dirait : un énorme doute m’habite

Soit ils nous font le coup des bordures fines, et donc du notch, et donc obligatoirement une bordure NOIRE

Soit ils proposent, pour cette gamme, une bordure épaisse autour de l’écran, et là oui on peut la faire de toutes les couleurs que l’on veut, donc le blanc des nouveaux iMac

Mais un notch blanc… j’y crois pas une seconde. Le seul moyen de masquer cette horrible encoche est de la faire en noir

avatar JOHN³ | 

@pocketalex

Mais arrêtes de casser tout mes rêves 😩 t’as pas le droit de faire ça

avatar YetOneOtherGit | 

@JOHN³

"J’espère juste une puce un peu plus puissante qu’un M1 en 2022"

Si c’est ça ton espérance sera exaucée avec le M2 😉

avatar JOHN³ | 

@YetOneOtherGit

Et de la couleur ? Avec des bordures blanches ? 🥺

avatar YetOneOtherGit | 

@JOHN³

"Et de la couleur ? Avec des bordures blanches ? 🥺"

Tu parlais juste de « puces plus puissantes» 😉

avatar cecile_aelita | 

Est ce que le fait d’avoir le port HDMI directement sur la machine à un impact sur l’autonomie par rapport au fait d’utiliser un adaptateur sur les machines uniquement usbc ?
J’avoue être assez surprise de la chute de la batterie énorme quand je suis à l’école branchée sur le TNI (réglé en 720p et en coupant l’écran de mon Mac M1…. L’autonomie est environ 3 à 4 fois moins bonne que lorsque je l’utilise sans video proj….
Je pensais… naïvement (bah ça arrive de se tromper hein 😋😋😘)… qu’en coupant l’écran Retina du mac et en n’utilisant qu’un écran externe en 720p, j’aurais une autonomie assez similaire à ce que j’ai quand j’utilise mon mac seul… bah c’est pas du tout le cas lol.
Si quelqu’un a une astuce pour accroître l’autonomie je suis preneuse 😘😘😍😋😋

avatar Derw | 

@romainB84

Ma femme, instit. aussi, a le même problème avec son iPad ! Le rétroprojecteur lui pompe sa batterie de façon incroyable ! J’avoue ne pas trop comprendre pourquoi…

avatar cecile_aelita | 

@Derw

étant donné que c'est la première fois que j'utilise un écran externe avec un Mac, je pensais que ca le faisait avec n'importe quel écran (cette chute d'autonomie). Mais au vu de ton commentaire, tu semble dire (en tout cas je le comprends comme ca) que ce n'est pas normal?
J'avoue que c'est un peu pénible en effet ^^

avatar Derw | 

@romainB84

Normal, je ne sais pas, ce n’est pas mon domaine… par contre cela ne semble pas logique ! Mais ton expérience et celle de ma femme semble montrer que les concepteurs de rétroprojecteurs n’ont rien à faire de notre logique 😉

avatar cecile_aelita | 

@Derw

oui pardon je me suis mal exprimée 😊... je voulais dire que "je ne suis pas la seule" dans ce cas !.
🥰

avatar pocketalex | 

Jamais lu ce genre de constat, mais je veux bien vous croire sur parole

Quand mon MBP est relié à un moniteur, c’est qu’il est à mon bureau, donc sur chargeur, je n’ai donc pas constaté cela

Ce que j’imagine, à vue de nez, c’est que la gestion d’un second écran tire plus sur le GPU, donc sur la conso, mais de la à ce que ça soit significatif …

avatar Derw | 

@pocketalex

« Quand mon MBP est relié à un moniteur, c’est qu’il est à mon bureau, donc sur chargeur, je n’ai donc pas constaté cela »

Pareil pour moi. C’est pourquoi je n’ai moi-même rien remarqué sur ce sujet. C’est ma femme qui s’en plaint 😉.

« Ce que j’imagine, à vue de nez, c’est que la gestion d’un second écran tire plus sur le GPU, donc sur la conso, mais de la à ce que ça soit significatif … »

C’était aussi ma conclusion, mais cela reste « bizarre » au regard des pertes d’autonomie remarquées. Reste que ce n’est pas un écran, mais un rétroprojecteur. Cela change-t-il quelque chose ? 🤷‍♂️

avatar cecile_aelita | 

@Derw

« C’est ma femme qui s’en plaint 😉. »
Alala… ces filles… toujours en train de se plaindre 😋😋😘😘🥰🥰

avatar Derw | 

@romainB84

[macho]
Effectivement ! Heureusement qu’il y a des contreparties !
[/macho]
➡️🚪

avatar cecile_aelita | 

@Derw

Bah ouais ! 😎!!🤣😛😘

avatar bugman | 

@romainB84

une prise de courant ? 😜

avatar cecile_aelita | 

@bugman

Tu m'aides pas beaucoup Dropbox 😋😋😋😘😘😘

avatar 0MiguelAnge0 | 

@romainB84

Si ton adapteur chauffe (et ils le font tous), c’est qu’ils s’autoalimente pour permettre à l’electronique interne de bosser.

Donc oui, un adaptateur bouffe de la conso. Le port HDMI est souvent une sortie native des SoC, donc l’efficacité energétique est meilleure.

Couper l’ecran interne (ou mettre le backlight au min) doit te faire gagner de l’autonomie.

Pour ton pb, 2 idées:
- change d’adaptateur
- utilise un recepteur airplay: le plus basique c’est une veille Apple TV: bon moins pratique en termes de logistique…

avatar cecile_aelita | 

@0MiguelAnge0

Il y a des adaptateurs qui consomment moins du coup?
Et pour l’Apple TV… le soucis c’est qu’il n’y a pas de wifi dans l’école … 😰😰

avatar 0MiguelAnge0 | 

@romainB84

Ok. Bon si tu évisages l’Apple TV, tu peux donc aussi imaginer le mini routeur qui créen un réseau locale, ou une airport express configuré en hotspot: ton mac en Wifi, et l’Apple TV en ethernet ou l’inverse.

Pour les adapteurs, il est envisageable de penser qu’il y en a des effiicients…. mais aucun ne communique sur la chose.

Par contre là où je ne comprends pas et si tu utilises en lien physique avec ton adaptateur, pourquoi dès lors ne pas brancher ton mac sur secteur…? Là tu rajoutes qu’une connection en plus. Vu que tu es déjà liée au projecteur, je ne pense pas que cela soit si pénalisant d’avoir un cable que tu dois transporter par défaut: aurais-je loupé un truc?

avatar cecile_aelita | 

@0MiguelAnge0

Merci pour tes réponses 😊😘!!
Pour le routeur ça ne va pas être possible car je suis dans une école et je ne fais pas ce que je veux lol 😅😅😊!

Pour le branchement au secteur c’est ce que je fais en effet, mais (et c’est peut être psychologique 😛😛😋😋😊!) mais j’ai même trop laisser mon ordi brancher constamment pour pas trop tuer la batterie en fait 😋😘

avatar nan | 

Bonjour
Est ce que macg peut réaliser un test d’importation et d’exportation de gros fichiers Raw depuis lightroom sur différentes configurations de machine (m1 pro vs M1 max, 32 gb ram vs 64 …), afin de réellement savoir quelle est la bonne machine (et quel gain il y a à investir dans des configurations beaucoup plus onéreuse ) pour les photographes ?
Merci ;-)

avatar YetOneOtherGit | 

@nan

"Est ce que macg peut réaliser un test d’importation et d’exportation de gros fichiers Raw depuis lightroom sur différentes configurations de machine (m1 pro vs M1 max, 32 gb ram vs 64 …), afin de réellement savoir quelle est la bonne machine (et quel gain il y a à investir dans des configurations beaucoup plus onéreuse ) pour les photographes ?"

Si tout le monde demande à la rédaction le test qu’il désire les conditions de travail vont nettement se dégrader chez MacGe 😃😉

avatar bugman | 

@nan

Cela dépend peut-être de la taille de tes RAW.
Le Pro Pro 32 Mo devrait déjà dépoter à mon avis.

avatar pocketalex | 

32Mo de RAM, c’est ce que j’avais dans mon Performa 630 acheté en 1994

C’était mon premier Mac, tu m’as fait verser une larmichette sur ce coup là

avatar bugman | 

@pocketalex

😅 Effectivement.

avatar cv21 | 

Le site fcp.co propose lui aussi des premières impressions :
https://fcp.co/hardware-and-software/pro/2532-a-week-with-the-new-16-inch-m1-max-macbook-pro

La qualité de l'écran et la restitution sonore semblent "excellents". Le site étant orienté vidéo, si je résume sommairement : pour de l'export proRes le M1 flirte avec l'iMac pro, le M1 Max (version 64/32... tout de même) serait 4 fois plus rapide. En revanche, lors de l'ajout d'effets, titres, corrections, etc... l'écart diminue à 2.

Pour un futur article, je trouve les questionnements sur l'intérêt d'un M1+ par rapport au M1 légitimes. Pour la vidéo, un comparatif M1, M1+, mac avec une 580, sur de la lecture de particules dans Motion ou After Effects permettrait d'avoir une petite idée des capacités de la machine. Un rappel simplifié sur comment privilégier CPU, GPU, mémoire unifiée selon ses besoins me semble utile.

avatar bugman | 

@cv21

Chez Blackmagic, ils parlent d’un x5 sous Resolve (sur certaines tâches).

avatar pocketalex | 

@cv21

« En revanche, lors de l'ajout d'effets, titres, corrections, etc... l'écart diminue à 2 »

x2 par rapport à une station de travail Xeon (certes qui date un peu), pour un laptop de 1 cm d’épaisseur…

« Pour la vidéo, un comparatif M1, M1+, mac avec une 580, sur de la lecture de particules dans Motion ou After Effects permettrait d'avoir une petite idée des capacités de la machine »

Compte sur moi pour te répondre précisément sur ce point d’ici la fin de la semaine, entre un M1Max et un mon MBP 16’’ core i7 hexa / 64Go / Radeon 5500m 8Go

avatar cv21 | 

@pocketalex
👍 par avance merci !

avatar iChris015 | 

19000 points pour le MacBook avec 7 cœurs GPU et 67000 points pour le MacBook avec 32 cœurs GPU !
Pas très proportionnel tout ça ! J’espérais plutôt un bon 90000 points pour le Pro gonflé à bloc.

avatar YetOneOtherGit | 

@iChris015

"Pas très proportionnel tout ça !"

Tu en es encore à croire à la linéarité 😳😳?

😉

avatar 0MiguelAnge0 | 

@iChris015

La thermique, les 140W du chargeur, les 90W du TDP doivent raboter un peu.

Il faudrait avoor ces puces en versions desktop pour leur lâcher la bride: genre iMac Pro…

avatar R-APPLE-R | 

« En matière de CPU], ces puces sont non seulement capables de surclasser n'importe quel autre ordinateur portable, mais elles rivalisent également avec les meilleurs processeurs de bureau. Vous devez chercher du matériel du domaine des serveurs pour devancer la M1 Max. Ça en devient absurde. »

Avec ce paragraphe le couperet vient de tomber sur Intel définitivement …. Décapiter 😂

avatar YetOneOtherGit | 

@R-APPLE-R

"Avec ce paragraphe le couperet vient de tomber sur Intel définitivement …. Décapiter 😂"

Dans tes rêves ? Peut-être.

Dans les faits ? Intel restera longtemps encore le leader de son industrie 😎

 “Tout ce qui est excessif est insignifiant.”
Talleyrand

avatar R-APPLE-R | 

[modéré] FI

avatar pocketalex | 

Et vous dans des guéguerres de cour d’école et visiblement ça ne vous plait pas quand on vous le rappelle

avatar Adodane | 

@R-APPLE-R

Pour les marketeux sûrement 😂😂😂

Pages

CONNEXION UTILISATEUR