La production de la seconde puce Apple Silicon aurait débuté

Stéphane Moussie |

La production de masse du successeur de l'Apple M1 a débuté ce mois-ci, affirme le Nikkei. On parle de successeur, mais il faudrait sans doute parler plutôt de grand frère conçu pour des machines plus puissantes. C'est comme d'habitude TSMC qui en aurait la charge. Le fondeur utiliserait pour celui-ci son dernier procédé de gravure en date, le « 5 nanomètre plus », une version améliorée du 5 nm utilisée pour le M1 et l'A14.

Image Apple

Les livraisons du nouveau système sur puce pourraient débuter en juillet, ce qui colle avec les précédentes rumeurs pointant vers la sortie de nouveaux MacBook Pro pas avant le second semestre.

Les sources du Nikkei indiquent que cette puce « M1X » ou « M2 » ou autre (on ne connait pas encore son nom) est destinée à de nouveaux portables, mais aussi à d'autres Mac et même à d'autres « appareils Apple ». Pour ce qui est du Mac, on pense évidemment à un probable iMac plus grand. Quant à un autre appareil Apple, on mise une pièce sur le casque de réalité augmentée/virtuelle.

La transition vers l'architecture Apple Silicon se passe pour l'instant comme sur des roulettes. Tim Cook a annoncé lors du dernier keynote que les Mac M1 représentaient déjà la majorité des ventes de Mac.


avatar osv974 (non vérifié) | 

Bon de quoi brancher deux écrans je vous en supplie lol
Le MacBook Pro 16 pour remplacer mon MacBook Air m1 serai top niveau confort….

avatar Silverscreen | 

Je pense que pour marquer les esprits, il serait plus logique d’attendre octobre et la sortie des iPhones A15 et passer directement à la puce M2X pour le MBP le plus puissant et iMac 27, de même génération que la A15. Une puce 16 coeurs CPU et 16 coeurs graphiques par exemple …
Et dans le même temps, mettre à jour MacMini et MBP d’entrée de gamme en M2 8+8 coeurs (puisque les premiers Macs M1 auront déjà 1 an à cette date, une mise à jour parait logique).
Accessoirement, ça permettra de segmenter chaque produit : M1 en entrée de gamme, M2 sur le reste. Et disparition des machines Intel (le successeur de BigSur sera déjà sorti avec - qui sait - du neuf en termes de virtualisation et d’adaptation d’applis iOS.)

avatar Silverscreen | 

Sinon, un MBA M1 n’est toujours pas du niveau d’un Mac Intel bien gonflé. Les chiffres de puissance de calcul sont bluffants mais l’absence de ventilateur fait plonger les perfs sur des sessions de travail (ou de jeu) prolongées…, le peu de ports handicape…
Actuellement, un créatif professionnel est bel et bien en manque de machines Apple Silicon pour remplacer les Macs Intel que le M1 ne remplace pas encore donc, oui, beaucoup sont impatients d’un M1X, M2 ou M2X malgré les excellentes perfs théoriques d’un M1.

avatar YetOneOtherGit | 

@Silverscreen

"les excellentes perfs théoriques d’un M1."

Elles sont en rien théoriques.

Pour le reste les besoin que tu mets en avant sont ciblés par les machines qui n’ont pas encore été remplacées.

Ce n’est en rien un échec de la transition ARM juste une étape qui devrait être franchie bientôt avec le même brio que ce fut le cas pour la première itération.

Ce que tu semble demander aux machines M1 ne correspond tout simplement pas à leur raison d’être.

avatar YetOneOtherGit | 

@Silverscreen

"mais l’absence de ventilateur fait plonger les perfs"

???

Tu observes une dégradation des performances issues de pb thermique?

avatar Silverscreen | 

@YetOneOtherGit

Sur du jeu vidéo, par exemple, c’est assez flagrant (WoW en l’occurrence), où MBA et MBP M1 ne se comportent pas du tout de la même façon après 15 min d’utilisation. En partant sur des réglages identiques, dans le cas du premier, il faut redescendre les réglages vidéo de 2 crans pour ne pas faire face à une instabilité ou des freezes.

J’imagine que les mêmes limites viennent gréver les perfs du MBA sur de l’export vidéo bien velu ou du rendu 3D (oui, ça arrive aussi aux amateurs de faire mumuse avec des softs 3D) ou tout autre type de charge continue qui pousse la machine…

Pas que le MBA ne soit pas une excellente machine, mais la présence d’un ventilo dans les Macbook Pro a ses raisons…

Pour ce qui est de passer à du M2 : Apple a annualisé son cycle d’update des processeurs Ax des iPhones et iPads, je ne vois pas pourquoi elle ne ferait pas pareil avec le Mac, quel que soit le succès du M1.

avatar Krysten2001 | 

@Silverscreen

Mais attendez. Des jeux optimisés ARM ? Métal ? Car bizarrement avec tous les tests, aucune grosse chauffe sur de gros projets.

avatar YetOneOtherGit | 

@Silverscreen

"Sur du jeu vidéo, par exemple, c’est assez flagrant (WoW en l’occurrence), où MBA et MBP M1 ne se comportent pas du tout de la même façon après 15 min d’utilisation. En partant sur des réglages identiques, dans le cas du premier, il faut redescendre les réglages vidéo de 2 crans pour ne pas faire face à une instabilité ou des freezes. "

Nous n’avons que des Mac Mini M1 où la tenue en charge est excellente, je n’avais pas eu de témoignages sur des pb de ce type sur les machines non ventilées. 😉

avatar YetOneOtherGit | 

@Silverscreen

"Pour ce qui est de passer à du M2 : Apple a annualisé son cycle d’update des processeurs Ax des iPhones et iPads, je ne vois pas pourquoi elle ne ferait pas pareil avec le Mac, quel que soit le succès du M1."

Situation fort différente sur les deux marchés, on update un produit pour faire face à la concurrence et les cycles des acteurs du marché des smartphone sont tous sur un an. Donc : pas le choix pour préserver les avantages concurrentiels.

La dynamique n’est absolument pas la même sur le marché du PC.

Strictement rien de laisse présumer une perte d’avantages compétitifs des Mac M1 à un horizon aussi court.

Un industriel ne rend pas démodées ses offres par plaisirs mais pour que ce ne soit pas la concurrence qui le fasse.

Sur les Mac ARM rien de cet acabit du côté de la concurrence.

Je serais très surpris d’un rythme de renouvellement calqué sur celui des smartphone tant qu’il n’y a pas une concurrence forte de la concurrence.

Wait & See 👀

avatar YetOneOtherGit | 

“Tim Cook a annoncé lors du dernier keynote que les Mac M1 représentaient déjà la majorité des ventes de Mac.”

Ce fut un des signes fort de l’annonce de la transition: le choix de machines qui représentaient la majorité des ventes de Mac.

Un signe très fort de confiance que d’attaquer la transition par le cœur de business et non un produit marginal où il y avait un droit au faux pas transitoire.

Le choix des MacBook Air et des entrée de gamme du MacBook Pro c’était vraiment impressionnant en terme de prise de risque potentielle.

Certains imaginaient une prudente première itération avec l’anecdotique Mac Mini ce ne fut pas le cas.

M’est avis que hors Mac Pro tous les segments de l’offre Mac seront sous ARM d’ici la fin de l’année.

avatar debione | 

@ YetOneOtherGit:

Je ne vous suis pas sur ce sujet. Il est bien plus facile de contenter un utilisateur lambda qu'un power user. La majorité des gens que je connais (certes c'est personnel) qui utilisent un ordi n'utilisent rien de très gourmand. De même, cette cible s'en fout des bench, de savoir si c'est du intel/Amd/ARM dedans. Ils utilisent très peu de périphériques voir pas du tout. Du coup, pas de problème de compatibilité, de bibliothèque pas à jour ou autre. Un ordi vieux de 8 ans leurs suffirait encore plus que largement.

Ils ont commencé par la ou c'était le plus facile: Ceux qui veulent juste un ordi pour un usage basique (même si il permet beaucoup plus que juste du basique)...
Comme je vous le disais dans l'autre post, pour moi, ce M1 est actuellement pas du tout intéressant, du à sa limitation en RAM, mais je ne suis pas lambda justement, je suis plutôt côté power user.

avatar YetOneOtherGit | 

@debione

"Je ne vous suis pas sur ce sujet. Il est bien plus facile de contenter un utilisateur lambda qu'un power user."

À ceci près qu’en terme de business le “power user” c’est la cerise sur le gâteau.

Apple a toujours assez bien traverser des périodes avec dés offres power users partiellement absentes ou peu attractives.

Jouer ses cartes sur le coeur de business ce n’est pas rien.

Pour le reste j’ai fort peu de doutes sur l’attractivité de la suite de la transition.

avatar debione | 

@ YetOneOtherGit:

Ce qui n'enlève rien à ma prose qu'il est plus facile de contenter quelqu'un qui va faire web/bureautique/Netflix, et que de fait ils ont justement pris le risque minimal... Parce que justement, l'utilisateur "basique" s'en fout de savoir si c'est architecture X ou Y, ou de la dotation en RAM.

Le risque Maximal aurait été de remplacer directement le Mac Pro. Parce que le risque de ne pas satisfaire aurait été très largement supérieur, donc de faire une mauvaise pub à cette nouvelle architecture aussi.

avatar YetOneOtherGit | 

@debione

"Ce qui n'enlève rien à ma prose qu'il est plus facile de contenter quelqu'un qui va faire web/bureautique/Netflix, et que de fait ils ont justement pris le risque minimal..."

Logique avec laquelle je resterai totalement en désaccord 😉

avatar YetOneOtherGit | 

@debione

"Le risque Maximal aurait été de remplacer directement le Mac Pro."

Tu plaisantes?

C’est une machine absolument dispensable dont Apple se dispense très régulièrement.

L’échec relatif du Mac Pro 2013 a été absolument indolore pour le business d’Apple tout comme les longues années avant son remplacement.

Tu as vraiment une étrange façon d’aborder les enjeux business 👀

avatar debione | 

@ YetOneOtherGit:

Sort de ton enfermement uniquement business quand ton interlocuteur te parle d'image. Le risque pour l'image est bien moindre sur une entrée de gamme que sur du haut de gamme.

Et si, dans le domaine de la vidéo, l'image d'Apple a pris la plus grosse volée qu'elle n'aie jamais pris (avec le mpro 2013). Que cela n'a pas empêcher de faire des affaires mirobolantes dans les autres secteurs. Mais reprends les forums, relis et tu verras par toi même. Ils ont d'ailleurs arrêter de capitaliser sur le domaine de la vidéo après cette sortie ratée (et la on peut leurs laisser le truc de savoir se retourner d'une manière admirable)

avatar YetOneOtherGit | 

@debione

"Sort de ton enfermement uniquement business quand ton interlocuteur te parle d'image."

L’image c’est purement du business c’est même sa clé de voûte 😉

avatar YetOneOtherGit | 

@debione

"Le risque pour l'image est bien moindre sur une entrée de gamme que sur du haut de gamme."

Alors là c’est ta vision et je la considère comme absolument biaisée.

Apple n’a pas souffert un instant du Mac Pro 2013 ni son image de marque globale.

Avec tout mon respect tu as d’étranges visions qui sont sans doute le fruit d’une vérité alternative qui m’échappe 😉🖖

avatar Boboss29 | 

@YetOneOtherGit

Je pense que ce qui fera perdurer les machines Intel au catalogue c'est la compatibilité Windows qui peut freiner certains utilisateurs à s'en passer. Mais si c'est pour uniquement bosser sur Mac Os, c'est déjà bien mûr pour une grande majorité de programmes.
Évidemment pour mon plaisir Geek technophile, j'ai hâte de contempler ce qui va sortir comme futur mac pro (et si possible la machine la plus puissante et la plus chère), mais en sachant que ce sera plus une vitrine technologique pour le commun des mortels 😊 mais personnellement, je pense qu'on va avoir du M1 pendant un petit moment tant ce processeur est loin d'être dépassé. Je rappelle que L'imac avec un processeur i5, bi cœur est toujours au catalogue pour 1249€... Avec un superbe iris plus graphic 640, un écran HD... Ça pour le coup, oui c'est dépassé...par rapport au M1, mais convient amplement pour de la bureautique et plus !

avatar debione | 

@ Boboss29:

Rappelez-vous combien d'année le mbp 13 super drive est resté au catalogue sans aucun changement de prix...
Après comme vous le soulignez, pour un usage "basique" même un ordi de 6 ans d'âge est encore très largement suffisant, voir plus qu'un usage basique. Le truc que ce M1 fait en plus (l'important pour le commun) n'est pas du tout la puissance mais bien sa consommation énergétique... Je ne mets toujours pas mon i7 de 2015 à genoux alors que je lui demande beaucoup en musique...
Les perfs sont certes impressionnantes, mais pour quel usage? Faire du web? de la bureautique? regarder Netflix? C'est tellement surdimenssionné que même quand l'ordi sera obsolète la puissance pour les taches basique sera encore bien trop grande (c'est déjà le cas avec les anciens modèles, mon iMac de 2010 (i5) tient encore parfaitement la route pour tous les usages que j'ai mentionné.

avatar reborn | 

@debione

La bureautique de 2010 n’est pas la même que la "bureautique" de 2021..

Il y a intérêt en 2021 d’avoir une machine bien doté en RAM et qui exécute le javascript le plus rapidement possible

Aujourd’hui beaucoup de choses se font dans un navigateur et les webapps utilisent énormément de ressources cpu et ram pour pas grand chose.. l’autonomie en prend un coup aussi..

avatar debione | 

@ reborn:
Et pour le coup, ce nouveau M1 n'est pas plus capable en RAM que mon mbp de 2015... De même mon iMac de 2010 à la même dotation en RAM que le modèle de base M1.... J'utilise encore mon iMac de 2010 (i5/8RAM), et cela tourne parfaitement (bon j'ai mis un ssd dedans), et ce modèle suffirait encore plus que très largement en puissance/ram à l'ensemble des gens que je connais et qui ont un usage dit "basique".

On est quand même dans une débauche de puissance qui ne sert pas à grand chose, je ne vois pas la différence en usage basique entre mon Imac de 2010 et le AIR M1 que j'ai fait acheter dernièrement à la mère de mon enfant.

Après évidement que pour des usages moins basique, plus pro il y a peut-être des différences, mais pour le web/utilisation bureautique base/Netflix et classé ces photos, non, en tout cas pas du tout de mon expérience.

avatar YetOneOtherGit | 

@reborn

"Il y a intérêt en 2021 d’avoir une machine bien doté en RAM et qui exécute le javascript le plus rapidement possible"

Les VM JS sur ARM sont remarquablement efficaces (Il y a même une instruction câblée dans l’ISA ARM dédiée à JS)

Quand aux impact en RAM les 8 ou 16Go sont largement adapté à toutes les webapp ou les approches type Electron, restons raisonnable.

avatar BingoBob | 

Je vois du M1x pour rester sur la première génération de puces la même année. Pourquoi se presser ? Le x étant un boost de la partie graphique, cela conviendra parfaitement au MacBookPro 14-16 pouces et à l’iMac (Pro ?) 32 pouces.

avatar MacSeries | 

Alléluia, enfin cette puce ! Mais je pense toutefois que le M1 a encore de longues années devant lui (au moins 3 ans).

avatar nickyrabbit | 

Je verrai bien les iPhone « 13 » avec une M1 et les iPhone « 13 Pro » avec une M2. Ainsi nous aurions une gamme complète Mx incluant ordinateurs, tablettes et téléphones pour l’Apple Silicon. Une démonstration de force et de cohérence.

avatar cv21 | 

en résumé : 🍾🥂

Pages

CONNEXION UTILISATEUR