Faut-il acheter un Mac Intel ou attendre les Mac Apple Silicon ?

Christophe Laporte |

D‘ici la fin de l‘année, Apple lancera les premiers Mac équipés de ses puces maison, entamant ainsi une nouvelle transition qui durera environ deux ans. Sans trop se mouiller, on imagine volontiers qu’Apple commencera cette nouvelle étape avec les portables en premier (là où le gain est le plus évident) et la conclura avec sa station de travail.

Le Mac en 36 ans : 680x0 -> PPC -> X86 -> Apple Silicon

Comme en 2005-2006, lors de la transition PowerPC vers Intel, la question que beaucoup se posent est la suivante : faut-il acheter un Mac Intel et laisser les autres se casser les dents ou au contraire est-il urgent d‘attendre ? Bien évidemment, cette question se pose uniquement si vous n‘avez pas de contraintes de temps particulières. Vous êtes étudiant et vous devez acheter un Mac pour la rentrée ? Ça sera forcément un Mac Intel !

Les transitions ont toujours été impressionnantes

Ce débat avait fait couler beaucoup d’encre dans les mois qui avaient précédé le passage à Intel. Ils étaient nombreux à estimer à l’époque qu’acheter un Mac PPC n'était pas une mauvaise idée. Les principaux arguments étaient :


avatar Koala404 | 

L’article que j’attendais... puis finalement j’ai craqué pour un MBA 2020...
Arghhhhhhhhhh MacG 😩

avatar whocancatchme | 

@Koala404

Ne regrette rien les premières versions sont toujours sous dimensionné chez Apple, sur iPhone c’est pareil le 3G, l’iPhone 4 c’était devenu des veaux après 1 an de vie faut attendre minimum la 2eme

avatar Koala404 | 

@whocancatchme

Nan nan je ne regrette pas. Le MBA fin 2013 n’arrivait même plus à lire les vidéos 4K prises à l’iPhone. De plus j’étais limité dans certaines tâches...
C’est juste que je suis perplexe quant à la durée de vie des MBA/P Intel dans le temps. Je doute fort qu’Apple continue de développer macOS x64.

avatar reborn | 

@Koala404

C’est normal les proc intel d’avant 2015 n’ont pas l’accélération matérielle pour décoder l’h265. C’est uniquement à partir de l’architecture Skylake il me semble.

avatar thefutureismylife | 

Hâte d’un MBA Silicon !

avatar RonDex | 

@thefutureismylife

Personnellement, j’ai acheté le MacBook Pro Retina 15 de 2012, première génération. Il a falluUn an environ pour que la plupart des applications passe au Retina.
À la sortie des Mac silicone, il faudra attendre au moins ce Lapse de temps avant qu’une bonne partie des applications soit réécrit pour ces processeur. Bien plus compliqué que le passage au Retina…
Pour ma part, je vais garder mon MacBook Pro Retina de 2012 encore quelques temps. Et je veux passerai à un iMac silicone deuxième ou troisième génération.
De plus, le problème c’est que la performance des processeur Mac silicone risque d’être exponentielle tous les ans. Là où les processeurs Intel faisait plus ou moins du surplace.
Donc, les premières machines risque très vite de être dépassé...
Pour ce qui est de Windows, je pense que la solution sera de passer au Clouds computing telles que Shadow.

avatar reborn | 

@RonDex

Office, Photoshop et toutes les apps pro d’Apple sont déjà prête. Vu que ça ne prend que quelques heures pour recompiler en arm64 je pense que l’on peut être plus optimiste sur ce point là 👍

avatar Fennec72 | 

Mon utilisation professionnelle sur macOS ne nécessite pas souvent une grande puissance car je ne fais pas de 3D, peu de traitement de photos en grande quantité et peu de vidéo.

J’espère donc faire tenir mon MacBook Pro 15" mid-2014 jusqu’à la sortie de son successeur Apple Silicon.

J’ai tout de même une inquiétude :
Que mon Mac soit déclaré comme obsolète, interdit de la dernière version macOS avant la sortie des MacBook Pro Apple Silicon.

Il sera compatible Big Sur, mais ensuite ?

avatar Cactaceae | 

@Fennec72

"J’ai tout de même une inquiétude :
Que mon Mac soit déclaré comme obsolète, interdit de la dernière version macOS avant la sortie des MacBook Pro Apple Silicon.

Il sera compatible Big Sur, mais ensuite ?"

Inquiétude légitime.

Je pense que Apple a intérêt de proposer le plus loin possible une compatibilité des ses futurs OS. Même si la situation n’est pas comparable, ce qui se passe sur iOS pourrait nous éclairer.

Par intérêt, j’entend entres autres l’Image (si chère à Apple) et les risques de procédures en justice (on attend les théoriciens de l’obsolescence programmée).

avatar Nesus | 

@Cactaceae

Heu... ça fait clairement pas longtemps que vous êtes utilisateurs Apple (?).

Apple a tout intérêt à faire exactement l’inverse. Vous avez oubliez comme Steve Jobs a enterré os 9 ?
Vous avez oublié comment Apple a sorti à grand coup d’incompatibilité tous les modèles n’ayant pas un processeur Ax ?
Le long support ça viendra une fois que le parc sera majoritairement sur du ARM Apple, en attendant Apple sortira toutes les mesquineries possibles pour vous forcer à passer au Mac ARM Apple. C’est validé et certifié.

avatar Cactaceae | 

@Nesus

"Heu... ça fait clairement pas longtemps que vous êtes utilisateurs Apple (?). "

Peut-être depuis plus longtemps que vous 😏 mais osef

"Apple a tout intérêt à faire exactement l’inverse. "

Je pense l’inverse. Mais l’avenir nous le certifiera 😊

"Vous avez oubliez comme Steve Jobs a enterré os 9 ?"

On peut même dire que Mac OS 9 c’est enterré tout seul. Mais… mais… il est revenu d’entre les morts avec Classic et a permis justement une longue transition.

"Vous avez oublié comment Apple a sorti à grand coup d’incompatibilité tous les modèles n’ayant pas un processeur Ax ?"

Pas du tout oublié. Passage du 32b au 64b, avec un long support justement de iOS

"... en attendant Apple sortira toutes les mesquineries possibles …"

Mesquineries et Apple ça doit forcément rimer dans une langue c’est évident 😂 on est bien d’accord.

"pour vous forcer à passer au Mac ARM Apple. C’est validé et certifié."
Oui, Apple va nous faire baver 🤤 d’envie. Ne pas sous-estimer la puissance de la Force du marketing. Mais nous forcer ? Hum là je suis en désaccord. Personnellement je ne pense pas. Nous verrons 😊

avatar Faabb | 

@Cactaceae

Oui je suis tout à fait d’accord: par le passé, Apple à maintenu le support des ses anciens systèmes/architecture sur une durée très honnête.
Classic émulait OS 9 dans OS X
Rosetta émulait les powerpc sur x86
Les app 32 bits ont été supportées pendant de longues génération d’iOS/macOS tournant sur des proc. 64 bits.

Il faut bien à un moment arrêter ce support pour permettre d’avancer et éviter de traîner des solutions technologiques qui appartiennent au passé.

Pour l’utilisateur, ça signifie effectivement le rachat de nouvelles licences et de nouveaux matériels de façon « forcée » / pas forcément souhaitée.

Je serais curieux de savoir qui utilise des logiciels « vieux » de 10 ans (sans mettre à jour vers une version récente de l’éditeur) ?
Pour moi, c’est uniquement qq jeux que j’ai adoré et qui ont bien 20 ans.

Récemment, j’ai du racheter MS office car la suite 2011 n’était plus compatible avec Catalina.
Pour l’usage que j’en fait à la maison, j’aurais pu ne jamais maj si la compatibilité était restée.
Ceci dit j’apprécie les nouveautés apportées à la version 2019.

Je pense que le support des Mac Intel sera sérieux et long. Apple saura nous convaincre de switcher grâce aux atouts des nouvelles machines et de l’os.
C’est leur meilleure carte à jouer.

Ils n’auront besoin de forcer personne.
Bientôt, les Mac Intel actuels nous paraîtront « vieux » ...
Et un jour lointain, un Mac OS 11.x sera le 1er à ne plus supporter les instructions x86.
La boucle sera bouclée.

avatar Cactaceae | 

@Faabb

"Je serais curieux de savoir qui utilise des logiciels « vieux » de 10 ans (sans mettre à jour vers une version récente de l’éditeur) ?
Pour moi, c’est uniquement qq jeux que j’ai adoré et qui ont bien 20 ans. "

J’en connais 😊 mais c’est de la niche de niche. Il y a toujours quelques vaillants PowerPC G5 en activité qui font toujours du montage en HD du « vieux » caméscope 📹 et le courrier avec un word antédiluvien.

avatar Phiphi | 

@Faabb

"Récemment, j’ai du racheter MS office car la suite 2011 n’était plus compatible avec Catalina."

Alors disons que tu as PRÉFÉRÉ racheter. Parce que si tu te contentais de la suite 2011 de MS tu pouvais très probablement te contenter de la suite de LibreOffice ou de celle de OpenOffice sans trop de peine.

avatar Nesus | 

@Cactaceae

Apple sait très bien forcer l’utilisateur. Je me souviens de Magic Mouse et trackpad fonctionnant parfaitement sous pc mais incompatible avec snow léopard. iTunes et les iPod qui ne pouvaient plus se synchroniser...

Ils feront exactement la même chose. Ça a fonctionné, ça fonctionnera encore.

avatar Cactaceae | 

@Nesus

Si effectivement le (non) support d’une souris vous fait changer de machine… 🤷🏻‍♀️

avatar Nesus | 

@Fennec72

Au mieux vous aurez un système de plus. Il ne faut pas rêver, ils vont nous faire le même coup qu’avec le passage à intel, la restriction par la compatibilité. Lion avait casser tout espoir de mise au jour et l’ensemble des périphériques n’avaient plus de compatibilité avec snow léopard.
Le but est quand même de nettoyer le parc et de n’avoir plus que du ARM Apple à gérer. Plus vite c’est fait, plus c’est simple pour Apple. Donc il faut pousser l’utilisateur à acheter du Mac. Les prochains trimestres d’Apple risquent d’être très très rentables ;-)

avatar Cactaceae | 

@Nesus

La situation n’est pas comparable. On parle de combien de Mac sous PowerPC vs combien sous Intel ?
Je n’ai pas les chiffres mais je parie que l’on est dans des proportions abyssales. Donc Apple ne pourra pas renier ces machines Intel avant très très longtemps.

avatar Nesus | 

@Cactaceae

Nous prenons les paris ?
5 ans au grand max pour le Mac Pro. Vu que c’est le dernier sorti, ça sera le dernier à ne plus avoir de support.

avatar Cactaceae | 

@Nesus

Très bonne idée ça ! Prendre les paris 😊

Une feature pour l’app iGen ?

avatar Cactaceae | 

@Nesus

Et je tiens le pari bien évidemment 😊 au moins 5 ans de support pour le Mac Pro, donc jusqu’en 2026.

avatar fte | 

@Fennec72

"Il sera compatible Big Sur, mais ensuite ?"

Le problème n’est pas un Mac incompatible avec la dernière version de macOS.

Le problème est le besoin essentiel d’une application pas compatible avec la version de macOS utilisable.

avatar jean_claude_duss | 

@fte

Oui comme Xcode !

avatar fte | 

@jean_claude_duss

"Oui comme Xcode !"

C’est le pire exemple, oui.

avatar Cactaceae | 

L’attente ne va pas être si longue que ça si Apple respecte sa promesse de commercialiser des machines Apple Silicon pour la fin de l’année.
On pourra alors comparer —Captain obvious au rapport!— et avoir une vision plus « réelle ».

Merci pour cet article qui a le mérite de faire le point sur la situation en ce 1er août 2020.

avatar cham | 

@Cactaceae

Jolis tirets cadratins qui auraient mérité une espace — insécable — à l’intérieur, non ? 😉

avatar Cactaceae | 

@cham

Tout dépend du pays des règles typographiques observées 😉
En France je vous l’accorde 😊

avatar jean_claude_duss | 

@cham

L’espace insécable est moins large d’une espace entre 2 mots non ?

avatar Cactaceae | 

@jean_claude_duss

En effet une espace insécable peut être de différentes largeurs mais toujours fixe, comme les fines, les demi-cadratins et les cadratins. Leurs utilisations dépend des règles typographiques usuelles du pays. Les règles en France ≠ Belgique ≠ Suisse ≠ Québec pour ne parler que des pays francophones.

Edit : je ne me souviens plus vraiment, je me demande si la fine ne ferait pas un quart ou un huitième de cadratin?

avatar jean_claude_duss | 

@Cactaceae

J’ai le code typographique de l’imprimerie nationale, je vérifie demain 😅

avatar Cactaceae | 

@jean_claude_duss

Haha je dois l’avoir dans un carton aussi… 😆

avatar fte | 

@Cactaceae

"Edit : je ne me souviens plus vraiment, je me demande si la fine ne ferait pas un quart ou un huitième de cadratin?"

L’espace justifiante (normale) mesure un quart de cadratin en principe et l’espace fine fait un sixième de cadratin. L’espace fixe un cadratin.

En principe, car les polices modifient leurs valeurs pour l’équilibre du gris typographique.

édit: je ne me souviens plus historiquement des valeurs. De toute façon ça varie selon les typographes, Firmin Didot n’était pas toujours d’accord avec ses collègues allemands ou japonais, et les typographes qui suivirent avaient chacun leurs manies dirons-nous. Rien que la valeur du point typographique mériterait un livre entier pour aller au fond des choses.

avatar Frodon | 

Je prend le pari que Parallels et/ou VMWare prendra/ont une licence Windows 10 ARM OEM auprès de Microsoft et proposera/ont un bundle ParallelsDesktop/Windows10ARM et/ou VMWare Fusion/Windows10ARM.

Car s’ils veulent vendre convenablement leur solution, ils ne pourront se contenter que des distributions Linux qui ne leur donnera pas assez de clients potentiels.

Ils attendront peut être par contre l’arrivée de la compatibilité x86_64 (émulateur) sous Windows 10 ARM, prévue pour début 2021, avant de le proposer, pour éviter de se taper le support des utilisateurs qui couineront parce qu’ils ont essayé d’installer des logiciels Windows x86_64 (64bits).

avatar Cactaceae | 

@Frodon

Intéressant 😊

avatar fte | 

arm ou pas, le même conseil s’applique à tout achat d’objet technologique à obsolescence rapide (aka remplacés rapidement par de nouveaux modèles plus évolués).

N’achetez un nouvel outil que lorsque le besoin à satisfaire ne l’est plus par l’outil actuel, le plus tard possible.

Il faut déterminer avec soin la condition posée : l’outil actuel ne satisfaisant plus le besoin. Ça ne se résume pas à « ça fait le taf » ou « je ne peux plus bosser, je rentre chez moi ».

Il est par exemple possiblement très justifié de changer de carte vidéo le jour de la sortie d’un nouveau modèle 10% plus rapide. 10% de temps de rendu en moins pour un monteur, ne serait-ce que 30 minutes de calcul quotidiennes, 10 heures par mois, 100 heures par an, à 10 € de l’heure la carte est déjà amortie.

Cette nuance soulignée, s’il n’y a pas d’excellente raison d’acheter donc, n’achetez pas. Hier, aujourd’hui, demain.

avatar Cactaceae | 

@fte

"N’achetez un nouvel outil que lorsque le besoin à satisfaire ne l’est plus par l’outil actuel, le plus tard possible."

+1000
Une parole de bon sens.

avatar Fennec72 | 

@fte

On ne choisit pas toujours le moment où l’on change de Mac pour des raisons de hardware dépassé.

Parfois, on est contraint d’acheter un nouveau Mac car le précédent est mort.

C’est ce qui m’est arrivé en 2014, quand un gonflement de la batterie de mon MacBook Pro 17" mi-2009 l’a tué alors que je comptais le faire durer au moins un ou deux de plus ou jusqu’à ce qu’il ne puisse plus accepter le dernier macOS.

Je précise que la batterie a gonflé bien après la période de prise en charge des batteries gonflées qui touchait cette génération de MacBook Pro.

Et avec mon MacBook Pro mid-2014, d’une génération touchée par des problèmes de revêtement anti-reflets, j’ai eu plus de réparations que de raison :
Deux changements d’écran et un changement de batterie gonflée, sous garantie et je viens de faire changer la batterie changée sous garantie qui a, à son tour, gonflé, ce coup-ci hors garantie.

Même si j’aime toujours autant les Mac et macOS, je suis tout de même assez étonné que certaines générations de Mac soient aussi peu fiables au regard du niveau de gamme qui est sensé être celui d’Apple !

avatar fte | 

@Fennec72

"Parfois, on est contraint d’acheter un nouveau Mac car le précédent est mort."

Un Mac mort ne satisfait probablement plus le besoin, donc c’est un cas couvert par mon conseil. ;)

avatar Fennec72 | 

@fte

J’accepte ton ironie, mais changer de Mac bien plus tôt que prévu ou, dans une moindre mesure, le faire réparer à répétition a été franchement frustrant parce que ce changement n’était pas prévu dans mon budget et les réparations aussi.

Ça a été d’autant plus frustrant parce que cet achat d’un modèle mid-2014 a eu lieu peu de mois avant la sortie des modèles 2015.

avatar fte | 

@Fennec72

"J’accepte ton ironie, mais changer de Mac bien plus tôt que prévu ou, dans une moindre mesure, le faire réparer à répétition est franchement frustrant quand ce changement n’était pas prévu dans son budget."

Oh je sais bien.

Tous les Mac de la maison depuis 2010 ont accumulé des problèmes.

Le MBP de ma femme a beaucoup souffert et souffre encore. Son écran s’est mis à peler. Remplacé sous garantie par un écran qui s’est mis à peler. Remplacé sous garantie étendue par un écran... qui s’est mis à peler. Il n’y aura plus de remplacement sous garantie. Le problème n’a jamais été résolu, juste retardé.

Il ne serait pas absurde de renouveler cette machine... nous y avions pensé... mais par une machine avec clavier peu fiable et au touché pas plaisant pour elle ? Recommencer ce cycle de remplacement d’un composant foireux par un composant neuf mais tout aussi foireux ? Chaque fois avec des déplacements, attentes, immobilisation de machine pendant des jours ? Non. Cette machine sera remplacée par un notebook Windows. Lenovo ThinkPad au clavier excellent, et garanti 5 ans sur site.

avatar raoolito | 

@fte

perso le calcul est différent : je change mes machines tous les 4 ans et mes devices tous les deux ans
c’est je pense la bonne moyenne: ni trop ni pas assez

avatar fte | 

@Fennec72

"Ça a été d’autant plus frustrant parce que cet achat d’un modèle mid-2014 a eu lieu peu de mois avant la sortie des modèles 2015."

Ah ça. L’achat d’un modèle de 202x sera toujours fait juste avant la sortie du modèle de 202x+6mois. C’est vrai pour tous les appareils technologiques à évolution rapide. C’est vrai même pour les voitures électriques aujourd’hui.

Au moins avec Apple on a parfois la chance (chance ?) d’acheter une machine qui reste inchangée pendant des années, comme les Mac mini ou Mac Pro la décennie passée.

avatar madoc | 

pour fennec
Bonjour chez qui avez vous fait changer la batterie du MBP mid 2014.
Merci

avatar Bigdidou | 

@fte

« Cette nuance soulignée, s’il n’y a pas d’excellente raison d’acheter donc, n’achetez pas. Hier, aujourd’hui, demain. »

On ne saurait mieux ramer la chose ;)

avatar cedzic | 

Ah.... je suis toujours hésitant sur mon projet de changer mon mb pro 13 de 2012... je voulais changer cet été mais, un coup je me dis qu'il faut mieux prendre le dernier modèle actuel, et parfois attendre les macbook pro arm... Perso ce n'est pas windows qui me fait hésiter. J'utilise principalement mon macbook dans le domaine musical en usage pro et j'ai juste peur de non compatibilité avec mes licences, plug in audio sous logic... et les pilotes pour ma carte son.

Vous les dev qui avez pu essayer le mac mini arm avez vous testé des logiciels audio ? carte son ? (mes principaux logiciels utilisés sont chez Uvi Workstation, Toontrack ez drummer, Native instruments, Pianoteq, Ableton live, Musescore, Finale, Logic Pro X, Ircam TS... et Focusrite pour la carte son)

avatar reborn | 

@cedzic

Le mieux c’est d’attendre que la compatibilité logicielle soit confirmé 👌

avatar Cactaceae | 

@cedzic

Ah le Son. C’est un des domaines qui possède une des plus grandes inertie. Mac Intel sans hésitation pour les 5 ans à venir.

avatar Paul Position | 

Oui, peut-être.
Mais il est préférable d'attendre, et d'acheter les derniers Mac Intel... d'occasion. Il y aura certainement de bonnes affaires, beaucoup s'en sépareront pour acheter les nouveaux Mac ARM.

avatar Cactaceae | 

@Paul Position

Complètement d’accord 👌

avatar pat3 | 

@cedzic

"Perso ce n'est pas windows qui me fait hésiter. J'utilise principalement mon macbook dans le domaine musical en usage pro et j'ai juste peur de non compatibilité avec mes licences, plug in audio sous logic... et les pilotes pour ma carte son. "

De mémoire, les interfaces son sont les dernières à migrer. Et il vaut mieux vendre son ancien matos avec tout le pack d’accessoires que d’essayer de bidouiller avec de l’ancien sur du nouveau. Vous trouverez toujours un musicien content de migrer sur une solution complète plus récente que la sienne mais pas dernier cri.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR