Le MacBook Air de 2018 est plus facile à réparer

Nicolas Furno |

iFixit a mis la main sur le nouveau MacBook Air fraichement sorti et le site n’a pas perdu de temps pour le démonter intégralement. Et bonne nouvelle, il est nettement plus facile à réparer que ses contemporains, en particulier que le MacBook Retina et que les trois derniers MacBook Pro. Même si Apple utilise toujours de la colle et des vis particulière, il s’ouvre plus facilement et opte pour des composants plus modulaires.

Côté ouverture, il suffit à nouveau de retirer quelques vis pentalobe P5 pour retirer le capot inférieur et accéder à la totalité des composants. On peut écrire « à nouveau », puisque cette simplicité était la norme jusqu’au MacBook de 2015 et aux MacBook Pro de 2016 qui avaient compliqué les choses. En fonction des cas, il fallait declipser le capot en plus de retirer les vis, ou bien faire attention à des câbles maintenus sur l’aluminium.

Cette bonne nouvelle ne s’arrête pas là. Six vis au format Torx retiennent la carte-mère et elle se retire ensuite intégralement, avec un ou deux câbles à enlever seulement. Là encore, c’est plus simple que la majorité des Mac récents et ce sera un bon moyen d’éviter la casse lors des réparations.

La carte-mère du MacBook Air.

Tous les autres éléments encore peuvent être également retirés indépendamment les uns des autres : les deux prises Thunderbolt 3, le ventilateur ou encore les deux haut-parleurs qui adoptent une forme très allongée à droite et à gauche du chassis. En revanche, le trackpad est lié au clavier, alors que ces deux composants sont séparés sur les MacBook Pro. Mais dans l’ensemble, iFixit salue l’effort réalisé par Apple sur cette machine, plus facile à réparer dans l’ensemble.

L’un des deux haut-parleurs.

Comme les deux haut-parleurs, la batterie est collée sur le métal, mais elle peut être facilement décollée. On savait déjà que le MacBook Air permettait un remplacement indépendant de la batterie, le démontage d’iFixit vient le confirmer. Quatre vis et six rubans de colle doivent être retirés, mais la batterie se retire ensuite sans effort. Au passage, il s’agit d’une batterie de 49,9 Wh, avec un design simple, très différent des batteries étagées du MacBook.

La batterie du MacBook Air après démontage.

Même si les composants peuvent être démontés individuellement, la carte-mère elle-même ne contient que des éléments soudés et irremplaçables. C’est le cas pour le processeur et la puce T2 dédiée à la sécurité de la machine, bien sûr, mais aussi au stockage ou à la mémoire vive.

La carte-mère, recto et verso. Le stockage est en haut, encadré en jaune ; la mémoire vive en bas, en rouge.

Pour terminer, signalons aussi que le capteur Touch ID, sans la Touch Bar sur ce modèle, est lui aussi facile à remplacer seul. La tendance est bonne pour iFixit, champion de la réparation puisqu’il vend lui-même des pièces détachées, mais aussi pour les utilisateurs.

Apple a vendu ce MacBook Air comme le Mac le plus vert jamais créé, essentiellement parce qu’il utilise de l’aluminium recyclé à 100 %. On découvre avec ce démontage que c’est aussi parce qu’il sera assez facile à réparer sans avoir à tout changer si un composant est cassé.

avatar Dark Phantom | 

Elle est bien grosse cette T2, vous êtes sûrs qu’elle ne peut servir qu’à la sécurité ?

avatar Nicolas Furno | 

@Dark Phantom

Elle a plein de rôles, mais ses fonctions tournent toutes plus ou moins autour de la sécurité.

Voici tout ce qu'elle fait : https://www.macg.co/mac/2018/01/test-de-limac-pro-2017-tout-ce-que-vous-navez-jamais-voulu-savoir-sur-la-puce-t2-et-secure-boot-100988

avatar Dark Phantom | 

Ah oui, absolument génial. Merci.

avatar Sgt. Pepper | 

@nicolasf

“le capteur Touch ID, sans la Touch Bar sur ce modèle, est lui aussi facile à remplacer seul.”

Normalement , si c’est comme sur l’iPhone, même si facile, uniquement Apple peut le remplacer ...

avatar Nicolas Furno | 

@Sgt. Pepper

Ah oui, alors ce sera le cas pour l'écrasante majorité des composants, Apple les réserve à ses réparateurs et aux réparateurs tiers agréés.

Mais disons que les réparations seront plus courtes et moins coûteuses, puisqu'il n'est pas nécessaire de tout changer à chaque fois.

avatar Malouin | 

@Sgt. Pepper

Ça ne me choque pas : cet élément est capital non ? Et sa fiabilité essentielle... Y compris dans le stockage de la donnée et sa sécurisation !

avatar Sgt. Pepper | 

@Malouin

Également :c’était juste pour indiquer que la formulation pouvait laisser à penser que l’on pouvait changer le TouchId soi même

avatar Malouin | 

@Sgt. Pepper

Ouf... on peut encore répondre et débattre normalement ! Je suis tellement surpris de certains commentaires... à bientôt donc !

avatar Wolf | 

Et on peut changer le ssd facilement ?

avatar Madalvée | 

@Wolf

C’était la minute d’humour de l’après-midi.

avatar Sgt. Pepper | 

@Wolf

Oui !
suffit juste de remplacer le carte mère 😁

avatar Sacha12 | 

@Sgt. Pepper

Mais c’est un ssd m.2 ou encore plus petit ? Car si c’est un m.2 c’est faisable

avatar SyMich | 

Il est encadré en jaune juste à gauche de la puce T2

avatar SWBLi | 

Du coup en terme de note ifixit lui donne combien à ce petit MacBook Air ?

avatar Mr_Cobb | 

@SWBLi

3/10

avatar SWBLi | 

@Mr_Cobb

Merci 👍🏻

avatar jrmy21 | 

@Mr_Cobb

Mais nan ?! lol c’est quand même pas terrible encore !

avatar Pierre H | 

Plus simple à démonter, donc plus simple à assembler, donc moins cher à produire ?

avatar Vostorn | 

Je me demande si Apple ne revient pas sur une meilleure reparabilité parce qu'elle peut contrôler les composants grâce à la puce T2.

avatar iVador | 

Je le vois bien remplacer mon MacBook Pro 2015 celui la, du coup !

avatar Dark Phantom | 

@iVador

Oula il faut le tester avant hein, j’ai tellement été déçu par l’écran

avatar Jetsurfer | 

Dommage pour le SSD, sans quoi on progresse mais on est encore "très" loin des MacBook Pro 2008-2012 avec "simplement" la possibilité de changer la batterie en 3 secondes, remplacer la RAM sans avoir fait BAC+5, remplacer le HD par un SSD en 3 minutes.
Tim Cook le CEO des actionnaires, pas des utilisateurs :-( qui surfe sur la vague de Steve qui prend... fin. Il va falloir trouver autre chose.
Alors qu'un MacBook Air facilement "modifiable" aurait permis à AAPL de remonter la pente.

avatar SyMich | 

Les ports thunderbolt indépendants de la carte mère c'est une bonne idée. Ce connecteur usb-C étant relativement fragile, ça évitera de devoir changer toute la carte-mère si on casse la languette portant les contacts sur l'un des ports.

avatar Sacha12 | 

49,9Wh correspond à combien de Mah ?

avatar pacolapo | 

4379 a ce qu'on peut voir sur la photo

Pages

CONNEXION UTILISATEUR