Clavier des MacBook Pro 2018 : le plastique, c’est fantastique mais ça ne protège pas de tout

Mickaël Bazoge |

La fameuse membrane de silicone sous les touches du clavier papillon des MacBook Pro 2018 remplit deux objectifs : le premier et le seul vanté par Apple, c’est le silence relatif lorsqu’on frappe les touches. Le second objectif que le constructeur n’a pas avoué publiquement, c’est la meilleure protection que cette fine couche de plastique offre au clavier (lire : MacBook Pro 2018 : Apple reconnaît en interne le vrai rôle du clavier modifié).

iFixit, qui le premier a démonté le clavier 3e génération du nouveau MacBook Pro 13 pouces, en remet une couche (c’est le cas de le dire) en poussant un peu plus loin son enquête. Les fins limiers ont déposé une poudre colorée sur le mécanisme papillon et ils se sont rendus compte que cette poudre se fixait sur les bords de la membrane.

Le mécanisme en lui-même demeure donc à l’abri de ces micro-débris. Les trous dans la membrane permettent au clip de la touche de passer au travers tout en prévenant le dépôt de poussière. Sur le clavier de précédente génération (2017), la poudre s’ébat joyeusement partout sur le mécanisme, augmentant ainsi le risque de panne. En ajoutant des particules et en se montrant plus « agressif » sur la frappe des touches, la poussière parvient à s’immiscer sous la touche en elle-même, ce qui est susceptible de provoquer une malfonction ou une casse.

Le grain de sable maudit sous la membrane.

iFixit est allé jusqu’à glisser des grains de sable sous les touches et lorsqu’ils se positionnent sous la membrane, ça ne manque pas, la touche devient inopérante. N’emmenez pas votre sémillant MacBook Pro à la plage, en somme.

Le site a voulu déterminer comment ce silicone avait été injecté sous les touches. Pour cela, il a fallu retirer toutes les couches du clavier (et à la manière d’un oignon, il semble qu’il y en ait pas mal). Le résultat est une couche de plastique moulé qui court sur tout le clavier :

Le design des touches a été légèrement revu ; elles sont plus fines (1,25 mm, contre 1,5 mm sur le modèle 2017). La barre espace aussi est différente, ce qui confirme le petit mot glissé à ce sujet dans la note interne qui a fuité aujourd’hui. Ce nouveau design la rend plus facile à retirer.

La nouvelle barre espace en haut ; le modèle 2017 en bas.

Pour les amateurs, le site a mis en ligne le démontage du clavier avec de superbes images comme à son habitude.


avatar SyMich | 

Ils feraient mieux d'acheter à iFixit une analyse de chacun de leurs prototypes avant de les mettre sur le marché! ?

avatar anonx | 

@byte_order

Cette rage ?

Paye ton 2 de qi en plus

avatar StéphaneCF | 

étant donné qu'il faut emporter avec soi un adapteur usb, hdmi… il faudra aussi emporter un clavier externe. Que de progrès !!!!

avatar oomu | 

adieu mon rêve de finaliser le montage de Avengers 4 à la plage en Corse :(

avatar BERNS | 

Ca ne protège pas de tout, mais bon dieu vous demanderez bientôt un MAC étanche incassable, ce qui n'étant pas possible,vous continuerez à basher APPLE à tour de bras, un peu de retenue svp, essayez de voir le verre à moitié plein, surtout a côté de ce que proposent d'autres fabricants. Et puis vous achetez une Ferrari là, pas une Dacia!

avatar Un Type Vrai | 

Dacia étant en effet plus fiable que Ferrari.

avatar BERNS | 

pourquoi vous avez une ferrari ?

avatar Un Type Vrai | 

Non, j'ai une Dacia. En effet Ferrari ne passe pas sur toutes les routes, c'est lents en ville, ça consomme beaucoup, ça a peu d'autonomie, ça ne transporte pas grand chose et ça coûte une blinde...

A part la puissance brute (et la jolie forme) je ne vois pas en quoi une Ferrari pourrait répondre à mon usage.
Mais il se peut que des gens aient des besoins spécifiques qui ne sont rendu que par des Ferrari (draguer quand on est riche, mais moche par exemple).

Pages

CONNEXION UTILISATEUR