Bluebird : l'application mélangeant méthode Pomodoro et liste de tâches disponible sur macOS

Félix Cattafesta |

Bluebird est une application qui veut vous aider à être plus productif en mélangeant la méthode Pomodoro de gestion du temps à une liste de tâches. Le concept est plutôt simple : vous entrez vos choses à faire pour la journée comme dans Rappels, puis lancez un timer quand vous vous apprêtez à vous mettre au travail. Si le programme est disponible depuis plusieurs années sur iPhone, il dispose depuis le début du mois d'une version pour macOS complète.

Si vous n'êtes pas familier avec la technique Pomodoro, celle-ci consiste à vous forcer à travailler à fond pendant une période plutôt longue avant de prendre une courte pause bien méritée. Dans Bluebird, le timer ne peut pas être mis en pause : les développeurs expliquent que cela évite que les utilisateurs se déconcentrent. Plusieurs bruits de fond sont disponibles pour aider à se concentrer (bruit blanc, pluie, etc), tandis qu'un raccourci accessible directement depuis la barre des menus offre de rapidement savoir combien de temps il reste avant la pause.

Bluebird est une application encore jeune au concept intéressant : les différentes apps sont bien faites (SwiftUI et Mac Catalyst) tandis que l'interface est soignée. Restent bien quelques bugs ici ou là, mais on imagine que les plâtres seront essuyés dans les prochaines mises à jour. Une déclinaison Apple Watch permet de rapidement lancer un timer pour ses tâches. Malheureusement, l'interface n'est pour le moment disponible qu'en anglais.

L'application est gratuite, mais il faudra mettre la main à la poche pour débloquer toutes les fonctionnalités. On pourra alors activer la synchronisation entre ses appareils, accéder à des statistiques détaillées, mais aussi obtenir des widgets et des automatisations dans Raccourcis.

Le modèle économique est basé sur un abonnement (5,49 € par mois ou 33,99 € par an) ou sur un achat unique (79,99 €). Notons que les étudiants peuvent obtenir un an d'abonnement gratuit en faisant une demande par mail, et que les applications nécessitent iOS 14 ou macOS 11 au minimum.


Tags
avatar guill | 

Je ne suis pas fondamentalement contre les abonnements qui garantissent des revenus aux développeurs; mais il faut quand même que ce soit en corrélation avec le service rendu. Au premier regard, plus de 5€ par mois ça fait quand même beaucoup…

avatar kantandane | 

Ou un modèle économique à la Things : ça revient cher si tu prends iPad, iPhone et Mac, mais au moins tu l’as une bonne fois pour toutes.

avatar BlueVelvet | 

J’adore Things, simple, toujours efficace.

avatar Norandy | 

Je ne connaissais pas, merci beaucoup 😊 apparemment la fonction Pro est utile uniquement pour le sync (en tout cas de ce que j’ai ou voir).

Things j’ai essayé mais je me perds rapidement dans des sous projets… je vais re-essayer en restant « simple ».

CONNEXION UTILISATEUR