Les versions 100 de Chrome et Firefox ne vont pas faire bon ménage avec certains sites anciens 🆕

Félix Cattafesta |

Mise à jour du 29 décembre : Duda a annoncé avoir mis à jour son éditeur de site web. Le problème a été corrigé « en quelques heures », bien en amont de la sortie de Chrome 100. Ce changement va fortement réduire le nombre de sites incompatibles : reste à voir s’il y en aura d'autres touchés par le même problème, mais Google semble être sur le bon chemin pour que Chrome 100 ne pose pas trop de soucis aux utilisateurs.


Un étrange remake du bug de l'an 2000 : les versions 100 des navigateurs Chrome et Firefox risquent de ne pas pouvoir ouvrir certains sites non mis à jour. Cette numérotation pourrait apporter un problème de compatibilité avec d'anciens sites qui sont incapables de lire les numéros de version à trois chiffres. Chrome est actuellement en version 96, et sa 100e version est attendue pour 2022. Firefox (actuellement en version 95) va également bientôt faire face au même souci.

Firefox et Chrome sont actuellement en version 95 et 96.

En informatique, il est nécessaire que les navigateurs transmettent certaines informations aux sites web comme la version de l'OS et du navigateur. Or, certains sites développés avec l'éditeur de site web Duda utilisent un morceau de code obsolète pour vérifier que le navigateur est à jour : ils ne peuvent lire que deux chiffres dans un numéro de version.

Autrement dit, ils vont interpréter que Chrome 100 est en fait Chrome 10 (une version sortie en 2011), et Duda bloque les versions de Chrome sorties avant 2015. Les mises à jour venant après la version 100 seront elles aussi bloquées, et le problème se trouvant du côté des développeurs des sites, Google ne peut pas y faire grand-chose.

Quelles sont les solutions envisagées ? 9to5Google explique que Chrome pourrait garder 99 au début de la chaîne d'informations transmise aux sites pour ses prochaines versions. Celle-ci ressemblerait alors à « Chrome/99.100.123 » au lieu de « Chrome/100.123 » comme initialement prévu. Mais cette solution est pour le moment un plan de secours, car la firme de Mountain View envisage plutôt de contacter chaque développeur indépendamment pour lui remonter le problème. La version 100 de Chrome est attendue le 29 mars 2022.

Du côté de Firefox, les équipes de développeurs travaillent sur le problème depuis quelques temps. Le responsable de l'ingénierie (équipe compatibilité Web) relevait déjà le souci dans un billet de blog publié en avril. La version finale de Firefox 100 devrait sortir vers le mois de mai.


Tags
avatar Willie Lamothe | 

On quand même réussi à concevoir un vaccin en un temps record!?

avatar oomu | 

@Willie Lamothe

Incroyable mais vrai: il y a des industries qui sont plus regardantes que d’autres.

L’informatique est souvent faite d’à-peu-près et de « on sort vite, on s’en fout si ça casse », pas d’autres.

Cela dit:
- Google et Mozilla prennent les devants, en testant et prévenant du mauvais travail d’autres gens. Au cas où.

- c’est aux concepteurs de site et bibliothèques de développement de site web d’y avoir pensé et préparer l’avenir

- on s’en sortira: votre site favori d’images de pingouins fera la boulot nécessaire.
Par contre si Macg plante avec Firefox 100, probablement que je m’écroulerai et on n’aura plus mes commentaires :(

avatar Mrleblanc101 | 

@Willie Lamothe

Ce n'est pas le problème de Google ou Mozilla si c'est sites sont mal fait. Mais comme bien des choses dans le web ces site ne seront probablement jamais mis à jour même si un fix existe déjà pour le problème

avatar BananaYatta | 

On dirait le bug de l’an 2000

avatar stefhan | 

@BananaYatta

Oui : c’est même la phrase qui introduit l’article 😉

avatar BananaYatta | 

@stefhan

J’ai lu vite 😉

avatar stefhan | 

@BananaYatta

😊✌️

avatar smog | 

Si les ordinateurs étaient nés en l'an 35, il y aurait eu le bug de l'an 100 de toute façon. ;-)

avatar Tibimac | 

S'ils suivaient un système de notation correct comme Safari il n'y aurait pas le problème (puisque Safari n'a pas ce soucis).
Mais au lieu de ça ils font n'importe quoi ...

avatar trouaz | 

Moi ce qui m’étonne toujours c’est la nullité de certains «  développeurs ». C’est pas comme si on avait déjà eu ce genre de problèmes avant…

avatar geooooooooffrey | 

Ils vont corriger en prenant non pas 2, mais 3 chiffres, et le tour sera joué... du moins jusqu'au jour où Chrome en sera à la version 1000 👀

avatar trouaz | 

Et un jour ils découvriront la boucle…

avatar macbook60 | 

J ai souvent des captchas avec des sites web peut-on remédier à ça
Merci

avatar jackhal | 

OK Google donne-moi une recette d'entrée pour 8 personnes.
...
Allo ?.......... Allo ?
...
Bon bah ça marche pas leur truc. Il y a personne qui ré... ALLO ?... Non y'a personne, j'ai cru entendre quelqu'un mais non.
Comment tu fais pour raccrocher l'Internet, là ?
Hein ?
Ça écrit encore, là ?

Allo ?

avatar Marius_K | 

Ces numéros de version ne riment plus à grand chose.
Il me semble que normalement on change le premier numéro quand il s'agit d'une nouvelle version majeure, or il ne me semble pas qu'entre Chrome 95 et Chrome 96 les changements ont été significatifs...
C'est comme les numéros de version pour certaines Apps sur l'Appstore...

avatar vince29 | 

La seule règle qui vaille :Tu crées une version majeure quand tu as besoin de faire rentrer du cash.

avatar lmouillart | 

Si ça vous chagrine pensez à déplacer la virgule ou à mettre des 0:
Chrome est ultraaaaa puissant : 9600 (it's over 9000 !)
"or il ne me semble pas qu'entre Chrome 95 et Chrome 96 les changements ont été significatifs..." : Chrome : 9.6
Chrome c'est de la \@~{\~@{ : 0.96 (haha ce n'est même pas une V1 c'est pas stable).

avatar Jacti | 

Les logiciels du Web, y compris les navigateurs, sont en général développés par des programmeurs peu formés, voire autodidactes, qui sont loin de penser à tous les cas de figure et qui font de l'à-peu-près. Ils n'ont aucune conscience de ce qu'est le "software engineering" et la compatibilité ascendante. Je constate qu'il n'y a aucune rigueur dans les développement Web. Heureusement que dans l'industrie il y a un minimum de respect des normes.

avatar pat3 | 

@Jacti

Contradiction entre le début et la fin de ton post: au début tu parles des logiciels du web (j’imagine des éditeurs ?) et la fin tu parles des développements web, ce qui n’est pas la même chose. Tu peux préciser de quoi tu parles exactement ? Les éditeurs et logiciels du web ne me paraissent pas si mal développés…

avatar lmouillart | 

" y compris les navigateurs, sont en général développés par des programmeurs peu formés, voire autodidactes," J'ai ri, mais j'ai ri... J'en connais qui viennent de faire une rupture d'anévrisme directe. Je dirais que c'est totalement l'inverse et que ce sont souvent les équipes de plus haut niveau qui travaillent sur ces plateformes.

avatar Oracle | 

C’est tellement ridicule cette envolée des numéros de version, non mais sérieusement. Qui sème le vent…

avatar melaure | 

C’est surtout le signe du grand n’importe quoi dans le développement logiciel avec une course folle aux versions comme la course aux fréquences du Pentium IV …

Qui a besoin de 10 versions de navigateurs par an ? Qui a besoin d’un OS majeur par an ? On nous vraiment prend pour des dindes (de Noël). Aucun logiciel ne devrait être a une version de plus de 40 quand la micro a à peut près 40 ans …

avatar pat3 | 

Première fois que j’entends parler de Duda !?!! Vous connaissiez ?
Ça touche combien de devs cet éditeur ?

avatar softjo | 

Version 10.10 ou 100.1, ça ne change rien… juste une façon de versionner différente, et même plus simple. L’utilisateur s’en fiche qu’il fait 10.10 ou 100.1. Et les développeurs aussi… il n’y a que les râleurs que ça dérange!

avatar chels75 | 

Les vérifications des user agent sont mal codées c’est tout, toujours vouloir trouver des rustines 😅

avatar marc_os | 

« il est nécessaire que les navigateurs transmettent certaines informations aux sites web comme la version de l'OS et du navigateur »

Faux.
Certains sites ont besoins de ces informations, mais ce n'est pas une généralité.
Si ces sites étaient bien conçus, en l'absence de ces informations ils se débrouilleraient quand même pour fonctionner correctement "à minima".
De toute façon, le monde des dévelloppeurs web est depuis le début rempli de feignasses. A une époque ils faisaient des machins compatibles uniquement avec Internet Explorer, désormais c'est Chrome qui est privilégié, au détriment entre autres de Safari est des navigateurs basés sur WebKit.

CONNEXION UTILISATEUR